Vérifiez l’humidité.

Accueil Forums Discussions générales Causons fessée Vérifiez l’humidité.

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Auteur
    Messages
  • #69607


    Il y a quelque chose qui, d’après mon expérience, s’est toujours produit. Et ce n’est rien de plus que les dames coquines deviennent irrémédiablement mouillées lorsqu’elles sont corrigées. Plusieurs fois, ils ne sont même pas conscients de l’intensité du moment, de la morsure sur les fesses et cela peut être très dérangeant de leur rappeler que malgré la fessée ils sont mouillés. Même chez ceux qui préfèrent les jeux de pure discipline, gronder la coquine justement pour s’être mouillée pendant la fessée peut renforcer cette idée de discipline.

    Quelle est votre expérience à cet égard ? Êtes-vous conscient à l’époque de cette humidité? Est-ce dérangeant pour vous de faire vérifier l’humidité de votre sexe pendant la fessée ? Et te gronder pour ça ?

    #69618
    Saul
    Participant


    Je m’assure toujours de l’humidité de la punie, cela en outre permets de motiver la suite de  la punition  c’est à ce moment généralement que sors le martinet

    Suite sans doute à mon post récent, je reçois des sollicitations de fesseurs. donc pour éviter ses importuns avec lesquels je ne me connecterais je précise immédiatement que je suis HETERO, donc messieurs passez votre chemin MERCI

    #69648
    salamboflaubert75
    Participant


    Sujet intéressant et troublant!

    Je dois reconnaître que c’est une chose qui me trouble, me gêne, me fait rougir , me fait honte et m’excite  terriblement que mon partenaire me le fasse remarquer car je n’en n’ai pas spécialement conscience notamment si je suis corrigée et punie pour une raison x ou y… Car cela arrive…^^
    Cependant même si c’est une réaction physiologique normale et saine, j’ai envie de me cacher ou de devenir toute petite ou invisible dans ces moments.

    De l’autre côté j’aime le constater, le lui faire remarquer fermement mais légèrement amusée aussi, la gronder pour cela entre autres, ressentir sa honte, son émoi et son excitation…^^

    Pièces jointes:
    Vous devez être connecté pour voir les fichiers attachés

    Sal

    #69658
    Efficace
    Participant


    Certes cela fait partie des habitudes avant, pendant ou après la fessée. Toutefois cet “examen” ne faisant pas partie de la pratique pure et dure de notre passion je demande toujours l’autorisation à la “punie” avant que mon doigt caresse et écarte les lèvres pour vérifier l’état de son sexe. Ce n’est pas parce que on est dominateur qu’il faut se croire tout permis. D’ailleurs cette façon de procéder est en général appréciée. Le résultat est, à ce jour, toujours positif avec parfois des mictions assez abondantes qui trahissent une excitation à la hauteur de l’intensité de la correction…..efficace.

    #69707
    Tendre Spankeur
    Participant


    Bonjour à tous

    La demoiselle que j’éduque nécessite parfois des recadrages fermes avec accessoires, parfois des fessées d’entretien et d’autres fois de petites fessées cul nu sur mes genoux, au débotté.

    Âpres les recadrages fermes, je la console, je la caresse toujours, doucement, tendrement, jusqu’à ce qu’elle s’ouvre comme une fleur, elle est toujours bien humide, je le lui fait remarquer en disant sur un ton réprobateur”mais j’y crois pas, en plus ça t’excites”, bien évidemment cela la fait mouiller encore plus et au bout de 2 minutes, avec ma main, elle a un orgasme, intense.

    Lors de petites fessées cul nu, je m’installe sur une chaise et je la regarde dans les yeux, tapote ma cuisse et je lui dit viens!

    Elle proteste, me jure ses grands dieux qu’elle n’a rien fait pour mériter ça, que ce n’est pas nécessaire, qu’elle n’est pas d’accord du tout, puis que cela lui ferai le plus grand bien, mais que malgré le fait que ça lui ferai un bien fou, elle n’est pas d’accord.

    Je retapote ma cuisse avec un sourire, elle vient se mettre debout entre mes jambes, je lui descend doucement le pantalon ou je lui relève sa robe, baisse lentement sa culotte à mi-cuisses, puis elle se couche sur ma jambe gauche.

    Lors des 2 ou 3 premières “caresses” elle proteste encore, que c’est pas juste, que c’est pas mérité, qu’elle n’a rien fait pas cette fois, que je suis terriblement injuste avec elle.

    Pendant la 1ère minute elle proteste encore 1 ou 2 fois puis me dit, que je dois y aller franco, plus fort, que je suis trop doux, trop tendre.

    Je ne dis mot, je poursuit mon œuvre avec de petites tapes fermes, mais légères entre 5 et 10mn

    Lorsque mon “œuvre de bienfaisance” est terminée, elle me dit “je l’ai méritée, ça m’a fait un bien fou”.

    Je lui caresse fermement le dos, les fesses rougies doucement, les cuisses, l’intérieur des cuisses et bien avant d’arriver à son intimité, je sens la cyprine qui a coulé le long de ses cuisses.

    Elle est totalement trempée, je lui caresse le bouton d’amour, mes doigts dérapent bruyamment tellement elle mouille.

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com