Une première …

Accueil Forums Discussions générales Récits Une première …

7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)
  • Auteur
    Messages
  • #63935
    Celia
    Participant


    Voilà, je recomence à me poser tant de questions, sur ma relation avec Julien, cela fait deux ans que nous sommes ensemble…. deux ans que cette “bonne pâte” partage ma vie, et depuis quelques temps, je ne sais plus en j’en suis. Je prend mon café en regardant dehors, ou la vie passe, les gens se pressent sans s’imaginer que moi je les regarde. Que ce passe t’il dans leurs vies ? sont ils heureux ? sont ils aimés ? sont ils comme moi aujourd’hui d’humeur maussade à ne plus savoir où j’en suis ?

    Je souffle encore pour la énième fois, je n’en m’en rend même plus compte, c’est Julien qui me fait la remarque

    – Que ce passe t’il ? pourquoi souffle tu encore ?

    je lui répond sans même réfléchir “c’est bon ça va t”inquiète “, sur un ton pas super super gentil quand même .

    Il se renfrogne et moi cela ne fait qu’accroitre mon humeur qui passe du jaune au rouge… en fait tout magace, lui et sa mièvrerie, le temps qu”il fait aujourd’hui, ce café qui est dégueu…. tout

    Pourquoi cette période encore ? pourquoi ses questions encore ? j’en ai marre.

    Je ne fais que râler toute la journée, contre Julien qui décidément est en plus la parfaite vicitme aujourd’hui. Il prend pour le fait que je m’ennuie, le fait que le café soit dégueu, le fait qu’il pleuve, le fait que le ménage n’est pas fait, le fait que je sois de mauvaise humeur. Je le vois bien, il ne sait plus quoi faire pour m’être agréable… le pauvre …. Oh et puis merde à la fin, il n’as qu’a aussi se bouger quoi. J’aimerais qu’il soit parfois plus entrepreneur, pour décider certaines choses dans notre vie, qu’il décide de prendre certaines choses en mains, je crois que c’est ça au fond qui m’énerve…. trop mieleux, trop poltron ? j’y vais fort quand même.

    La journée se passe et à chaque fois qu’il me pose une question je répond soit “non” froidement, soit un “je sais pas” direct, soit un “je m’en fou” glacial….

    On se croise dans le couloir et on se bouscule, un coup d’épaule… ma colère fugtive, j’explose “mais enfin Julien, putain mais sort toi de mon chemin à la fin”….mes paroles ont été tel une attaque surpise lors d’un combat, un coup fatal donné sans sommation, le coup de la victoire de ma méchanceté du jour contre lui…. je le vois dans son regard….

    De colère je prends mon manteau et je lui crache à la figure “je me casse je vais prendre l’air, je tourne en rond là et toi tu es là a ne rien faire comme d’habitude”

    Je sors, l’air vivifiant à un effet calmant immédiat, je prends une grande bouffée d’air et une grande respiration, cela me fait du bien, même si je sens encore cette colère en moi au fond. Je n’ai franchement pas été cool avec lui, je commence à avoir des remords et vraiment je me dis que j’ai été méchante avec lui, il est tellement gentil ….raaaaa voilà c’est ça aussi gentil, gentil gentil, bien trop gentil à me dire oui à tout, à valider toutes mes idées et envies….un non un jour un seul non pour qu’il s’interpose et mette en place une idée à lui, une envie …. pffff jamais, cela n’est pas dans son tempérament.

    Au bout d’une bonne heure de marche à me poser mille et une questions, je rentre et je me dis que je vais discuter avec lui, il le faut maintenant.

    Je mets la clé dans la serrure, quand il ouvre la porte violemment, ce qui me surprend tellement que j’en fait tomber mes clés. Je les ramasse et rentre en évitant de le toucher, je n’ai pas croiser son regard et j’aurais mieux fait.

    j’entend un “Célia”, d’un ton sec, que ce passe t’il ? je ne lui connaissais pas ce ton là, un “quoi” sec et froid lui répond

    “Viens ici et dépêche toi”…. Heu ….. que ce passe t’il vraiment ? je décide d’aller le voir, prête a lui faire face.

    Il est assis sur le canapé, son regard est déterminé et je n’arrive pas à le sonder, colère ? malice ? byzar, je suis perdue, je ne le reconnais pas vraiment.

    – cela fait quelques jours que tu es insupportable, que je m’en prends plein la figure pour pas un rond et aujourd’hui tu as atteins le sommet de la bêtise et d’un comportement capricieux…. dit il sec et assuré

    – AH ouais commencais je à répondre

    – J’ai pas finis me claque t’il, tu te tais et tu écoutes maintenant

    Cela me coupe le sifflet, plus par surprise que par obéissance à vrai dire.

    – Puisque tu te comporte en salle gamine, je vais m’occuper de toi en tant que tel, à ces mots, un truc byzar dans mon ventre ce passe… je ne saurais dire quoi mais une drôle de sensation….nouvelle.

    Il se lève et ne me laisse pas le temps de réagir,

    – Je vais te donner une fessée, me lança t’il en m’allongeant sur ses genoux, c’est le bordel dans ma tête, j’y comprend rien, une fessée ? mais il croit quoi lui en fait ?

    La surprise donne place à la colère et en même temps que je me retrouve sur ses genoux tête en bas je commence à vouloir me dégager

    – Mais à quoi tu joue là, lui dis je

    – Je ne joue pas et crois moi que cela va te faire du bien j’en suis sûr, et sans me prévenir il abat sa main sur mon séant, une claque après l’autre, sèchent et rapides, …. je ne saissie toujours pas ce qu’il m’arrive, et j’ai envie de prendre mes jambes à mon coup.

    – Je suis bien trop gentil avec toi depuis trop longtemps cela va changer crois moi, je t’aime mais en aucun cas tu ne sera plus irrespéctueuse envers moi, et je me ferais un malin plaisir à te corriger à chaque fois que tu le mériteras. L’ère de Célia est révolue, ton côté morveuse à aujourd’hui explosé et m’as enfin ouvert les yeux.

    A ces mots je réalise qu’il n’as pas tout à fait tord en fait, mais par principe, par “mes principes” je ne veux me laisser faire, je gigotte tant que je peux, mais il me tiens fermement la taille et sa jambe bloque les miennes, je suis prise au piège. Les claques tombent encore, et je commence vraiment à avoir mal, cela me chauffe tellement. J’encaisse sans rien dire…. je ne lui donnerais pas se plaisir.

    – J’aurais dû réagir il y a bien longtemps, …me dit il tu ne crois pas ?

    je décide de ne pas lui répondre, je suis là en travers de ses genoux pour la première fois, à me faire corriger comme une gamine, il croit quand même pas que je vais en plus lui donner satisfaction non ?

    Mais une claque bien plus forte que les autres m’arrache un petit cri, “j’attends une réponse ”

    Punaise, il ne rigole pas… je dois faire quoi ? lui répondre ? me battre ? partir ? c’est le flou dans ma tête et la fessée qui s’abat toujours est entrain d’opérer une drôle de sensation….je lui répond finalement et je sens un mur craquer en moi, la douleur, la chaleur, la honte de la situation,…. je commence à avoir les larmes aux yeux et à réaliser. Je réalise que je l’aime, je réalise qu’il a enfin agît et que je crois aimer ça. Je réagis que cette fessée est ce que j’attendais depuis longtemps, et je craque, je pleure et je me laisse totalement aller.

    – Oui tu as raison lui dis je dans un petit murmure….

    A ces mots il cesse enfin la punition, il a obtenue ce qu’il voulait, et au fond de moi j’en suis ravie mais pas facile de se l’avouer. Il me redresse, son regard est tendre et profondément amoureux. Je me sens tellement mieux, toute cette colère à disparue, toutes mes questions avec. Il a fait ce qu’il fallait, il a eu la bonne attitude envers moi.

    – Te sens tu mieux ? me dit il en calant une mèche derrière mon oreille, regarde moi s’il te plait

    Je n’ose pas trop, tout est confus et mes fesses me chauffent tellement.

    – Allez … un peu sec, du coup je le regarde… quel changement d’attitude il a maintenant…. plus le poltron que j’ai laissé en claquant la porte tout à l’heure

    -Tu as été odieuse avec moi, tu as été méchante et crois moi que c’était la dernière fois, mais cela aura eu le mérite de me faire réagire et crois moi que maintenant à chaque fois qu’il le faudra je recommencerais, tu as bien compris ?

    A cet instant je l’aime encore plus. Et je m’enfoui dans ses bras, je laisse couler mes larmes, pas de chagrin non, de soulagement, d’amour, de reconnaissance.

    – Oui j’ai bien compris, et pardon pour aujourd’hui.

    – C’est ce que je voulais entendre, me dit il en m’embrassant.

    Je me relève, et en le regardant un peu malicieuse et

    – Je crois que je vais aimer ne pas être toujours sage, dis je en me frottant les fesses et en partant d’une façon théâtrale dans la salle de bain pour aller regarder le résultat de cette fessée…

     

    #63961
    Cristal_1
    Participant


    Voilà une bonne fessée méritée depuis bien longtemps, semble-t-il <i>. </i>Mais à moins que j’ai raté un épisode, comment reçois tu cette fessée ? Par dessus ta jupe ou pantalon, ou autrement ? Sinon joli récit 😉

    #63968
    Celia
    Participant


    Voilà une bonne fessée méritée depuis bien longtemps, semble-t-il <i>. </i>Mais à moins que j’ai raté un épisode, comment reçois tu cette fessée ? Par dessus ta jupe ou pantalon, ou autrement ? Sinon joli récit

    😉

    Tu n’as rien râté, en effet je n’ai pas fais état de la tenue vestimentaire … j’ai passé ce détail, j’aurais même pu être en pyjama quand je suis sortie prendre l’air lol, disons que pour une première, elle a été reçue en jeans, comme je m’habille le plus souvent, vu que c’est un début, ni l’un ni l’autre n’est entré dans ce détail qui souvent fait une belle différence … mais j’y penserais la prochaine fois, il y avait très longtemps que je n’avais pas écris … tout cela va revenir 😉

    #63969
    CoDée
    Participant


    Merci pour ton sympathique récit !  J’espère qu’il y aura une suite 😊

    #63974
    Huyana
    Participant


    J’aime bien la dynamique qui se dégage entre les deux personnages de ce récit 😊, et la façon dont tu fais passer les sentiments.

     

    #64014
    Celia
    Participant


    Merci pour ton sympathique récit ! J’espère qu’il y aura une suite

    😊

    Y a pas de raison 😉

    #64015
    Celia
    Participant


    J’aime bien la dynamique qui se dégage entre les deux personnages de ce récit

    😊

    , et la façon dont tu fais passer les sentiments.

    J’essaie en général de faire ressentir les choses, ravie d’y arriver 🙂

7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com