Une première rencontre (histoire vecue)

Accueil Forums Discussions générales Récits Une première rencontre (histoire vecue)

  • Ce sujet contient 19 réponses, 8 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Monsieuralex, le il y a 9 mois.
15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 20)
  • Auteur
    Messages
  • #46622
    Monsieuralex
    Participant


    Voici l’histoire d’une premiere rencontre que nous ne sommes pas prêts d’oublier.

    Elle est avocate, jeune brillante associée d’un grand cabinet. Au prétoire elle est redoutable et ses clients apprécient autant sa Competance et son autorité que les juges craignent sa pertinence et sa connaissance fouillée de ses dossiers et des textes de loi.

    Nous nous sommes connus par e biais d’un site proche, et avons entamé de fréquentes conversations qui devenaient peu à peu orientées vers sa secrète passion : être aussi dépendante et abandonnée devant un correcteur ferme et strictement sévère qu’elle était elle même intransigeante voire intraitable professionnellement.

    Nous en parlions depuis quelques semaines lorsque elle n’avoua qu’elle etait extraordinaire frustrée de ce genre de prise en main depuis plusieurs mois, et en venions à prendre rendez vous enfin pour mettre un terme à cette douloureuse attente insatisfaite…

    Bien que nos deux villes soient séparées de plusieurs centaines de kilomètres je mis à profit un rendez-vous professionnel des deux côtés et, prenant un tgv et elle sa Mini Cooper,nous nous retouvames bientôt devant un the dans le hell de ce grand hôtel…
    Elle arriva quelques minutes après moi, chemisier blanc, petit tailleur strict, escarpins à haut talons; moi seul savait les magnifiques dessous qu’elle portait pour tenir ses bas de la meilleure marque.

    Elle si assurée en pénétrant dans le hall, s’approcha de mon coin salon, me salua et d’un coup devint toute rose aux joues et presque désarçonnée…
    Je hélais le garçon et commençais deux thés au parfum que je savais qu’elle aimait.

    Elle d’habitude si loquace et Maitre d’ellE comme j’avais eu l’occasion de le mesurer lors de nos conversations téléphoniques était subitement presque muette et troublée…

    Après nous être assurés de notre bonne entente sur la suite de l’apres-midi, Je convins avec elle du scénario suivant : je lui confiais une carte clé de la chambre vaste que j’avais choisi(et vérifiée avant qu’elle n’arrive) et elle monterait seule. Elle prendrait les dispositions qui lui conviendrait et me ferait un sms lorsqu’elle serait prête pour que je monte la rejoindre. Je voulais ainsi lui donner l’occasion de se rafraîchir après son harassante journée au palais.

    Quelques longues minutes plus tard je recevais “ Monsieur, je suis prête, s’il vous plaît…”.

    Je portais l’addition sur la note de ma chambre et je montais par l’ascenseur jusqu’à notre étage,assez impatient de découvrir comment elle avait souhaité se présenter à mes yeux…
    J’ouvris doucement la porte et la refermais derrière moi à clef avec le panneau “do not disturb “ bien accroché sur la poignée extérieure.

    J’approchais et je la vis.

    Elle avait retiré son tailleur et son corsage, et se tenait à genoux, en soutien gorge et porte jarretelles assortis, splendides bas à bordure de dentelle, les yeux masqués d’un bandeau et les bras tendus en avant. Et au bout de ses bras elle tenait à plat une cravache d’équitation au manche argenté…

    Monsieuralex, fesseur nantais

    #46625
    Monsieuralex
    Participant


    La suite est assez bien résumée dans le petit texte que je lui adressais le lendemain, après un magnifique petit déjeuner au lit suivi d’une derniere sceance de rire et de fessées mêlés :

    A une demoiselle

    Dans un tremblement de votre être
    Vous m’avez volontairement
    à genoux et modestement
    Offert ce soir de pouvoir être
    Votre Monsieur de tourments.

    J’étais touché vous le saviez
    De cette confiance absolue.
    Là, à mes pieds, et résolue,
    Gracieusement agenouillée
    Les bras tendus vous déposiez

    Sur mes genoux le bel objet
    Dont vous vouliez, mademoiselle
    Que, volant sur vous comme une aile
    cinglant votre cul d’un seul jet
    Je réalise ce projet

    Que nous rêvions de longue date
    Et caressions dans nos esprits
    Comme un moment de très grand prix .
    Vous, enfin offerte à mes pattes
    De loup en costume caché

    De mes ordres Intransigeants
    Vous exécutiez avec grâce
    Les attitudes qui agacent
    Vos sens et tous vos sentiments.
    Ivre de ces brutaux tourments

    Je tairais les puissants effluves
    Dont, plusieurs fois vous m’inondâtes;
    Je sais bien que de cette date
    Nous garderons ce goût d’étuve
    Que donne aux fouettées le plaisir.

    Main nue et ceinturon viennent
    Accompagner cette cravache
    Argentée que d’un air bravache
    Maintenant vous toisez sans peine
    Provoquant ma résolution

    Je vous en donnerais, promis,
    Attachée, O ardente femme
    Dont les liens enivrent l’âme,
    À satiété, comme un ami
    Précieux qui aura conquis

    Le titre envié, être Maître
    En soumission et plaisirs
    Maître des clefs de vos désirs
    Et de votre goût de paraître
    Vous si forte, fragile,

    Et je vous tiendrais de main ferme
    Au doux chemin du vrai pouvoir
    Où vous marchez sans le savoir
    Afin que vienne un jour le terme
    De vos peurs, douce créature.

    Monsieuralex, fesseur nantais

    #46630
    SandrineG🍑
    Participant


    Magnifique et touchant! Bravo et merci.

    "Et mes fesses, tu les aimes mes fesses" ;-)"

    #46643
    salamboflaubert75
    Participant


    Vrai très beau récit vécu et touchant, merci du partage.

    Sal

    #46644
    salamboflaubert75
    Participant


    Vraiment très beau récit vécu et touchant, merci du partage.

    Sal

    #46678
    Monsieuralex
    Participant


    Merci beaucoup mademoiselle
    Vous me faites rougir presque autant qu’au plaisir que j’ai de me souvenir des premiers mots de Salambo, qui chantent merveilleusement..
    De mémoire
    C’était à Megara, près des faubourgs de Carthage, dans les jardins d’Hamilicar…
    Mais vous me corrigerez certainement! ??

    Monsieuralex, fesseur nantais

    #46683
    salamboflaubert75
    Participant


    Il n’y a rien à corriger Monsieur car c’est tout à fait cela.

    Sal

    #46686
    Saul
    Participant


    très joli récit, et poème qui résume bien les sentiments mêlés qui nous assaillent aussi nous fesseurs, lorsque vous nous faîtes l’honneur de nous confier vos postérieurs

    Suite sans doute à mon post récent, je reçois des sollicitations de fesseurs. donc pour éviter ses importuns avec lesquels je ne me connecterais je précise immédiatement que je suis HETERO, donc messieurs passez votre chemin MERCI

    #46689
    Monsieuralex
    Participant


    Merci beaucoup mademoiselle! Je suis heureux de vous avoir un tant sois peu ému ?

    Monsieuralex, fesseur nantais

    #46690
    Monsieuralex
    Participant


    Merci Monsieur Saul

    Certains (parfois même certaines) oublient que nous sommes tous dotés de qualités théoriquement masculines ET féminines… et notamment de sensibilité et d’émotions aux tourments mêmes que nous provoquons … qu’elle poésie émouvante que ces fesses frémissantes rougissant de douleur et de plaisirs mêlés!!! ??

    Et bien sûr, nos âmes foncièrement poètes s’en nourrissent jusqu’au profond de nos entrailles ??

    Monsieuralex, fesseur nantais

    #46713
    Monsieuralex
    Participant


    ?
    Oups mon mot de 13h33 était destiné à Sandrine bien sûr ! Mais je me débrouille mal ici ?

    Monsieuralex, fesseur nantais

    #46717
    Badine79
    Participant


    Tres beau recit on sent le vecu
    Quel souvenir merci

    #46718
    Monsieuralex
    Participant


    C’est vrai que les choses c’vecues ont un parfum et des détails savoureux…. ☺️

    Je pourrais ajouter par exemple que, ne sachant pas qu’elle avait d’elle même apporté quelques acccessoires, j’improvisais deux pinces à seins avec un cintre à jupes… tenu dans la bouche par le crochet , queoutil metveilleux ??

    Monsieuralex, fesseur nantais

    #46727
    Monsieuralex
    Participant


    Oups.. quel outil merveilleux…

    Monsieuralex, fesseur nantais

    #46728
    Sombrelle
    Participant


    Quel magnifique récit d’une première rencontre!
    Quel superbe poème le suit, tout en émotions et sensations joliment contées.
    Merci

    Alea Jacta Est

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 20)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com