Une fessée dans le train

Accueil Forums Discussions générales Récits Une fessée dans le train

  • Ce sujet contient 11 réponses, 7 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Anonyme, le il y a 3 années et 9 mois.
12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)
  • Auteur
    Messages
  • #51699
    Anonyme
    Inactif


    Une jeune femme de 25 ans environs, grande,svelte,plutôt belle,fait le voyage pour partir en vacances dans un train à compartiments,avec 3 hommes inconnus plus jeune qu’elle(19,20,22 ans).
    Après le démarrage du convoi, Solène peine à ranger sa lourde valise sur l’antique filet à bagages, c’est alors que n’écoutant que sa galanterie, l’un des jeunes hommes celui de 19 ans, lui vint en aide avec un grand sourire.
    Ceci fait, ils s’installèrent et commencèrent à discuter de chose et d’autre histoire de faire passé le temps, mais Solène en vint et provoque Martin le jeune de 19 ans.
    Après des hochements de tête plus ou moins discrets. Chacune des phrases qui prononçait le bel éphèbe, se voyait déviée de son sens originel avec une croissante impertinence. Ce garçon était charmant, visiblement intelligent, mais il paraissait si naïf, si candide tout en prétendant connaître la vie.
    C’est ainsi que la jeune femme, après les sourires en coin très narquois avait entrepris d’agacer Martin intantinè trop sûr de lui à ses yeux.
    Martin en voyant cela est agacé et sans rien lui dire lui demande de l’aider à prendre quelque chose dans son sac qui était sur le porte-bagage en hauteur.
    Pendant qu’elle leva les bras, celui-ci l’attachât avec des menottes et sans crier gare lui déboutonne son pantalon, l’abaisse entièrement ainsi que ça culotte, dépitée par ce geste qu’elle n’attendais pas, furieuse mais surtout honteuse et humilié de faire voir son intimité à ces 3 garçons.
    Il la laissa comme ça 5 minutes ainsi pour que Solène réfléchisse à son comportement, et ensuite sans prévenir des pluies de claques s’abattait sur ses 2 fesses, les 2 autres témoins de la scène n’en perdent pas une miette.
    Au bout d’un moment, il la détacha et l’allongea sur ses genoux puis reprit la fessée, mais avec la brosse sortis de son sac elle en reçu 20 coups bien appuyés, ses deux globes déjà bien rougit lui brûlaient. Martin s’arrêta, mais la fessée en elle-même ne se termina pas encore, car martin lui dit :
    “””-vu votre comportement je vais finir par la ceinture et cette fois vous allez compter haut et fort le nombre et je jugerais quand m’arrêtais.
    Solène qui avait déjà mal, comptais difficilement, mais essaya sans se tromper sous peine qu’il recommence à zéro, mais au bout du 20e coup elle s’emmêla les pédales, donc reprit le compte au début.
    Après une cinquantaine de coups de ceinture, lui dit :
    “””- vu que vous êtes trompée, je vous rajoute 10 coups en plus 5 sur la gauche et 5 sur la droite pour éviter la jalousie, mais cette fois-ci vous allez commencer par 10 ensuite 9 et ainsi de suite.
    Les fesses bien rouges n’en pouvait plus et une fois relevé de ses genoux face aux garçons s’excusa,à ces mots, il l’autorisera à se rhabiller juste avant d’arriver en gare pour l’instant elle doit rester debout face à eux sans se cacher pour lui apprendre les bonnes manières, pendant ce temps-là les 3 compèrent discutèrent ensemble en la surveillant en la surveillant.
    Ensuite, en se rhabillant, les 3 voyageurs lui disent que vu dont ils vont au même endroit, ils vont finir le voyage ensemble donc Solène doit faire attention si elle n’en veut pas une autre avant d’arriver.
    Se rhabillant avec difficulté vu l’état de ses fesses puis s’assit avec précaution pour finir le voyage tranquille sans causer une autre colère de ses 3 compagnons de route.
    Voici comment se passe l’aventure de Solène pendant son voyage.

    #51701
    Anonyme
    Inactif


    Merci @rougelys pour ce nouveau récit(surtout que le train ça me parle!) 😉

    #51702
    Anonyme
    Inactif


    Pourquoi, as tu été fessée dans un train?

    #51708
    salamboflaubert75
    Participant


    Merci ! Moi qui adore les voyages…🥰

    Sal

    #51709
    lunapower
    Participant


    Sympa comme histoire 🙂

    https://lesaventurescuisantesdecamille.blogspot.com/

    #51710
    Anonyme
    Inactif


    Ça donne envie d’acheter un billet de train ! 😋

    #51744
    Maestro
    Participant


    Fort heureusement, il n’y a pas que les jeunes demoiselles qui peuvent avoir droit à la fessée dans un train mais également des Femmes…, dans la pleine maturité de la quarantaine, tête en l’air bien que chef d’entreprises, qui pour un oubli s’est vue troussée dans le wagon de première classe où nous avions pris place, pratiquement désert avec uniquement 3 messieurs seuls suffisamment éloignés pour ne pas avoir un visuel (mais vous, oui… sur mon profil, rubrique média) sur cette voluptueuse croupe dénudée, et se la voir claquer d’une main leste afin de ne pas trop éveiller la curiosité des autres voyageurs. A défaut de ne pouvoir être mise au coin en ce le lieu, l’étourdie s’est vue imposer de rester ainsi à genoux sur le siège, visage vers la vitre et cul offert à mon regard concupiscent (et j’espère du vôtre…) durant 5mn. Ces quelques minutes lui parurent une éternité car notre TGV entrait en gare…

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 années et 10 mois par Maestro.

    On étudie la fessée comme on apprend la musique...
    La partition est différente, mais le souci de perfection reste identique...

    #51753
    Dundee
    Participant


    Je ne connaissais pas ce service SNCF. C’est rare d’avoir aussi peu de monde dans le TGV sur mes trajets Sud-Est Paris… dommage pour nous. Belle expérience. Bravo

    Épicurien, grand voyageur, adepte de la fessée OTK

    #51756
    salamboflaubert75
    Participant


    Fort heureusement, il n’y a pas que les jeunes demoiselles qui peuvent avoir droit à la fessée dans un train mais également des Femmes…, dans la pleine maturité de la quarantaine, tête en l’air bien que chef d’entreprises, qui pour un oubli s’est vue troussée dans le wagon de première classe où nous avions pris place, pratiquement désert avec uniquement 3 messieurs seuls suffisamment éloignés pour ne pas avoir un visuel (mais vous, oui… sur mon profil, rubrique média) sur cette voluptueuse croupe dénudée, et se la voir claquer d’une main leste afin de ne pas trop éveiller la curiosité des autres voyageurs. A défaut de ne pouvoir être mise au coin en ce le lieu, l’étourdie s’est vue imposer de rester ainsi à genoux sur le siège, visage vers la vitre et cul offert à mon regard concupiscent (et j’espère du vôtre…) durant 5mn. Ces quelques minutes lui parurent une éternité car notre TGV entrait en gare…

    Je suis personnellement plus proche de la quarantaine que de la vingtaine et je n’ai jamais aimer mettre les gens dans des cases à quinze ans comme aujourd’hui donc heureusement que les femmes jeunes ou moins peuvent vivre leurs envies et leurs fantasmes allègrement sinon cela serait vraiment triste à mon sens…

    Sal

    #51757
    Anonyme
    Inactif


    Ceci dis je n’ai jamais vécu cet expèrience, je l’ai écrite dans le train quand je suis partie en week end le temps du voyage, mais sans compartiment.

    #51854
    Maestro
    Participant


    Fort heureusement, il n’y a pas que les jeunes demoiselles qui peuvent avoir droit à la fessée dans un train mais également des Femmes…, dans la pleine maturité de la quarantaine, tête en l’air bien que chef d’entreprises, qui pour un oubli s’est vue troussée dans le wagon de première classe où nous avions pris place, pratiquement désert avec uniquement 3 messieurs seuls suffisamment éloignés pour ne pas avoir un visuel (mais vous, oui… sur mon profil, rubrique média) sur cette voluptueuse croupe dénudée, et se la voir claquer d’une main leste afin de ne pas trop éveiller la curiosité des autres voyageurs. A défaut de ne pouvoir être mise au coin en ce le lieu, l’étourdie s’est vue imposer de rester ainsi à genoux sur le siège, visage vers la vitre et cul offert à mon regard concupiscent (et j’espère du vôtre…) durant 5mn. Ces quelques minutes lui parurent une éternité car notre TGV entrait en gare…

    Je suis personnellement plus proche de la quarantaine que de la vingtaine et je n’ai jamais aimer mettre les gens dans des cases à quinze ans comme aujourd’hui donc heureusement que les femmes jeunes ou moins peuvent vivre leurs envies et leurs fantasmes allègrement sinon cela serait vraiment triste à mon sens…

    Je ne peux que souscrire à votre propos et fort heureusement… sourire. Et, n’en doutez point, je m’y emploie dès qu’une opportunité se présente. Rien n’est plus exaltant que d’entreprendre une Femme dans la plénitude de la quarantaine et lui (faire) rendre grâce, avec l’art et la lanière, il va de soit. S’il vous venait l’envie d’en être convaincue, sourire encore, n’hésitez pas à prendre attache…

    On étudie la fessée comme on apprend la musique...
    La partition est différente, mais le souci de perfection reste identique...

    #52782
    Anonyme
    Inactif


    Oui en effet que tout le monde vivent leurs fantasmes peux importe lequel le principal c’est d’en faire une expérience enrichissante qu’on ne regrettera pas plus tard, vivre ses envies d’êtres fessée dans des lieux qui nous font fantasmer et insolites.

12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com