Une femme dans le désir d'une autre…

Accueil Forums Discussions générales Causons fessée Une femme dans le désir d'une autre…

7 sujets de 16 à 22 (sur un total de 22)
  • Auteur
    Messages
  • #36992
    Christal
    Modérateur

    Pour ma part, je n’ai jamais été attirée par les femmes. J’aime particulièrement la sexualité avec les hommes et le côté plus dur, brutal me convient parfaitement. Il m’est déjà arrivé de me retourner sur une femme qui avait “un je ne sais quoi” qui me parlait dans la rue mais je ne l’ai jamais transposé plus que ça dans mes fantasmes.
    Même si clairement les hommes auront toujours un pouvoir particulier sur moi, il ne faut jamais dire jamais…
    J’ai croisé sur ma route des femmes qui pourraient bien m’amener vers d’autres chemins où les choses auront tantôt des couleurs plus douces, plus pastels parce qu’elles seront emplies d’une douceur et d’une volupté particulières.
    Tantôt des couleurs vives parce qu’une vilaine reste une vilaine et que mon côté joueuse trouvera toujours écho dans le regard d’une autre vilaine pour un peu qu’elle sache m’apprivoiser et que l’envie soit réciproque.
    Le jeu de séduction et d’approche est différent d’avec les hommes. Ça convoque moins d’émotions ambivalentes, moins d’enjeux et plus de “jeu” même si au final, les émotions ressenties sont toutes aussi fortes.

    Braqueuse de rêves : https://entre-force-et-fragilite.blogspot.com

    #37137
    Amisa
    Participant

    Bonjour, il y a quelques mois à l’automne, j’ai posté dans le forum récit « Lundi après-midi, un quatuor retentissant », l’écriture d’une merveilleuse rencontre vécue et consentie bien entendu par nous 4, deux célèbres fesseurs amis et deux chipies qui ne se connaissaient pas. C’est moi qui avais sollicité mon ami M pour qu’il organise cette joyeuse récréation.

    Par timidité sans doute, j’ai laissé M diriger le scénario ludique, deux fesseurs donc qui corrigent des vilaines simultanément, dans un face à fesses très troublant pour moi ! A toutes vos questions Monsieur Méchant, je réponds oui !

    J’ai aimé qu’on soit punies ensemble, troublée de la voir, d’être vue, je l’ai corrigée sévèrement, elle a obéi à M et m’a fessée. Tout était nouveau pour moi et excitant. Même si ma sensualité m’a toujours conduite sur les genoux puis dans les bras d’un homme, je sais au fond, que notre jolie obsession à tous mène à un plaisir partagé sans tabou, entre complices masculins ou féminins qui chacun leur tour, fessent, sont fessés, regardent, demandent, déculottent, s’agenouillent, jouent tous les rôles, pour un jour, pour des mois, dans la joie ! Une bulle de fessetivités tendrement amoureuses !

    J’ai deux amis fabuleux ici qui m’autorisent la magie de vivre ce voyage au pays des merveilles. …Une vie, une seule ..avant la fin !

    #37043
    daddyspankher
    Participant

    Jolis mots Amisa…et comme me disait un ami fesseur lui aussi : “have fun, have spank, enjoy…et peu importe qui la donne.”

    #37051
    Amisa
    Participant

    Commentaire d’@alaineloge
    commm

    #40298
    Christal
    Modérateur

    Je remonte le sujet suite aux derniers échanges sur le chat.
    Il y a quelques éléments de réponse ici pour celles qui un jour se disent pourquoi pas….

    Braqueuse de rêves : https://entre-force-et-fragilite.blogspot.com

    #44783
    nono1087
    Bloqué

    je me suis jamais posé la question jusqu’à maintenant mais me faire fessée par une femme c’est une autre expèrience mais faut qu’elle soit autoritaire et sévère pareil qu’un fesseur mais bon après je sais pas c’est mon avis je parle pour moi

    Vives les fessées

    #47361
    Eva
    Participant

    Allez je me lance:
     

    Bon alors, petite entrée en matière, mon goût pour les femmes a toujours été là. J’ai eu quelques expériences(sexuelles et sensuelles) avec des femmes, mais suis en couple et heureuse avec mon homme depuis de nombreuses années. J’ai laissé « un peu » ce fantasme de côté, jusqu’à ce que…et bien jusqu’à ce que je pense à ça, par exemple.
     
    Elle est debout devant moi. Elle porte une jupe noire, une chemise blanche, des collants noirs transparents (j’insiste ! pas opaques !) et des ballerines.
    Cette tenue sage, lui donne aussi un petit air de jeune fille modèle. Ce qui est absolument charmant car elle doit avoir la quarantaine. Elle n’est pas plus grande que moi, ou tout juste, et je suis petite.
    Elle a de jolies jambes, avec de fines chevilles, un joli galbe de mollet, des cuisses « juste ce qu’il faut » et dessus…oh ce petit cul que je ne peux pas voir pour le moment mais que je devine à la forme que prend sa jupe. Oui, celle que j’ai maintenant envie de soulever.
    Je lui prends la main, et l’invite près de moi. Assises côte à côte, je veux la sentir. Je veux mettre mon visage en suspend à quelques centimètres du sien, regarder sa gorge, sa clavicule, la sentir. Je veux la voir déglutir, et respirer, fort.
    Je veux savoir et qu’elle aussi sache à qui elle a affaire. Je veux qu’elle ressente ma présence près d’elle. Je veux voir ses sens affolés, comme en écho aux miens…
    Parce qu’il s’agit justement de cette autre qui pourrait aussi être moi…J’aurai envie de lui lécher les seins jusqu’à lui vriller les sens, de lui relever sa jupe pour y apposer ma main, lui chauffer les fesses en même temps que les pensées.
    Oh oui, bien sûr que je lui claquerai volontiers le cul, surtout si je sais qu’elle aime ça aussi. Bien sûr que je voudrais la voir se tordre et gémir, tendre une fesse pour épargner l’autre. La sentir devenir autre…la folle de désir d’être prise. Oh oui, j’aimerais l’emmener aussi loin que l’on peut aller…La faire chavirer totalement, tirer ses ses pointes, mordre ses lèvres, passer ma main entre ses cuisses, caresser son intimité, la sentir trempée et basculer….

    Se révèle être "comme une boule de flipper,qui roule qui roule...".

7 sujets de 16 à 22 (sur un total de 22)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com