Une appétence curieuse

Accueil Forums Discussions générales Récits Une appétence curieuse

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 15)
  • Auteur
    Messages
  • #94544
    Linette
    Participant


    Une appétence curieuse,

     

    Ce magnifique ranch où les odeurs et les envies de liberté parcouraient chaque centimètre de terre. La fête battait son plein, des cowboys et d’autres passionnés de chevaux et d’activités diverses venaient de toutes parts. Nous étions un petit groupe rassemblé devant l’entrée, quand un jeune homme, gardien des lieux je suppose, s’avança vers nous. Il nous expliqua le programme de la journée, fort intéressant je dois bien l’avouer. La propriété était accessible de long en large à une chose près : la sellerie était privée. Ce qui m’interpella d’autant plus, le goût de l’interdit sonnait agréablement à mes oreilles. Nos regards se sont croisés et il ne manqua pas de remarquer mon petit sourire narquois. Je laissai le groupe s’éloigner pour aller explorer l’interdit. Une porte un peu différente m’interpella, discrètement je regardai dans la serrure une petite fenêtre laisser entrevoir une lumière qui éclairait un peu la pièce, sous cette table un étrange objet se dessinait, des lanières éparpillées en éventail sur un manche plutôt joli à regarder. Je reconnus alors le martinet de mon enfance, cela me donna encore plus l’envie d’ouvrir cette porte. J’ai dû pousser très fort mais elle s’est ouverte, une odeur de cuir enivra la pièce, tout y était très bien rangé. Des harnais un peu étranges étaient posés sur un établi, différentes cravaches accrochées, des ceintures les unes plus jolies que les autres, différents objets y étaient entreposés, cette pièce m’attirait de plus en plus. Soudain, un grand vacarme, la porte se referma, ce qui me fit sursauter, et derrière moi se faufila le gardien des lieux qui ne manqua pas de me rappeler que par ici cela était interdit et que la curiosité, quelle qu’elle soit, est punissable. Étant curieuse, je lui demandai comment elle serait punissable. Je connaissais déjà certains de ses objets, leur utilité, et l’envie d’y goûter était très forte. Il se saisit alors d’une très jolie cravache, la tenant dans ses mains, un pincement de lèvres fit ressentir mon trouble. Il la reposa, déception. Il se saisit d’une très jolie ceinture, la replia en deux, et la reposa également, mais ses gestes laissaient clairement comprendre qu’il savait très bien s’en servir. Il s’assit sur une chaise et demanda de m’approcher, ce que je fis sans discuter. “Tu sais, les petites curieuses méritent une bonne fessée.” Ses odeurs de cuir, cette façon de tenir dans ses mains ses objets m’avaient déjà donné des papillons dans le ventre, j’en avais bien envie, même plus encore. Il me bascula alors sur ses genoux, je n’y croyais pas, il allait me fesser comme une gamine prise en faute, cela m’excitait déjà. La première claque m’a un peu surprise, la seconde, puis une troisième. Il me demanda si je méritais qu’il continue encore, un oui se fit entendre, il continua. Il me redressa, déboutonna mon pantalon et le laissa descendre doucement. Il me replaça sur ses genoux et continua, une chaleur vint alors parcourant tout mon corps. Il finit par baisser ma culotte, cela me surprit. Puis, je l’entendis me glisser à l’oreille qu’une fessée de vilaine se donne toujours cul nu, ce qui me fit frissonner. Il continua, mes fesses bien rosées, même plus, il s’arrêta. Je décidai de me rhabiller, il me stoppa, ce n’est pas fini. Ça me fit un peu sourire et mes yeux se tournèrent vers ses objets qui m’avaient captivée. “Je te laisse choisir,” dit-il. Je regardai, mais le choix était difficile. Mon regard se tourna alors vers ses jolies ceintures quand soudain, il me regarda et dit : “Les petites filles prises en faute n’ont pas à décider, donc je vais le faire pour toi.” Il s’approcha de moi, déboucla sa ceinture bien plus jolie que celle qui était accrochée. Il me fit me tourner contre le mur, et il laissa sa ceinture chanter sa douce musique sur mes fesses enchantées de la recevoir, cuir et fesses nues, fusion réussie. Mes fesses rosées, rouges ou autres apprécièrent cette journée au ranch et décidèrent de revenir bientôt.

     

     

    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 mois et 1 semaine par Linette.
    #94550
    Soumise21
    Participant


    On dit que la curiosité est un vilaine défaut mais, pour le coup, être vilaine et recevoir une bonne fessée est plus que tentant…

    J’ai bien aimé cette histoire !

    #94551
    Pap
    Participant


    Très beau récit bravo. Je vais commencer à acheter des chevaux

    #94552
    lunapower
    Participant


    Jolie histoire Linette on visualise bien la scène.

    Il est vrai que le milieu équestre est propice aux digressions, les cravaches et autres harnais, les tenues. La rigueur qu’il faut avoir, l’ambiance bourgeoise des country clubs ….

    https://lesaventurescuisantesdecamille.blogspot.com/

    #94555
    Guruduth
    Participant


    Effectivement l’almbiance du ranch , du cuir , est propice à ce genre de scénario , merci Linette pour ce récit.

    #94560
    Linette
    Participant


    Merci à tout le monde pour vos gentils commentaires.🙂

    #94565
    Paulparis
    Participant


    C’est chouette… et ça pourrait mériter une suite, Miss

    #94569
    Lisa
    Participant


    Très beau texte, bien écrit et très prenant

    Ça donne envie de se promener dans des ranchs et de braver les interdits.

    Félicitations à toi, continue comme ça !

    #94708
    Justinien ♥
    Participant


    Joli récit Linette et en plus j’adore les westerns ! par contre je ferais un piètre cow-boy car je suis nul avec un lasso.

    Je suis beaucoup plus à l’aise avec un martinet !

    #94753
    fesrouges1973
    Participant


    Très jolie histoire crédible, qui nous laisse même sentir l’odeur du cuir! Nul doute que la belle y reviendra et pourquoi pas, pourra gouter à ces beaux instruments dans le carré de dressage! Bravo et merci Linette.

    #95018
    Pteromys
    Participant


    Merci pour ce récit qui réveille bien des émotions.

    #95068
    Linette
    Participant


    Merci pour ce récit qui réveille bien des émotions.

    Merci pour ce jolie commentaire,et un grand merci a tous vos gentils commentaires aussi 🙂

    #95155
    Anonyme
    Inactif


    Merci pour cette histoire très prenante qui réveille quelques désirs 😌

    #95161


    Un très joli texte dans un endroit où on a pas l’habitude dans les récits de fessées,  ca change comme décor et on arrive presque à sentir l’odeur du cuir, merci.

    Je ne recherche pas de fesseurs ,
    Merci d'en tenir compte.

    #95173
    Linette
    Participant


    Merci pour tous vos jolis commentaires, et merci Marion 🙂

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 15)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com