Stage de bonne éducation

Accueil Forums Discussions spécialisées Professeurs et étudiantes Stage de bonne éducation

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 16)
  • Auteur
    Messages
  • #84528
    Monsieur Jones
    Maître des clés


    J’avais quelques écrits qui trainaient pour la préparation d’un stage de bonne éducation réalisé sur Paris en 2022.
    Je les mets “ici” pour donner des idées à celles et ceux que cela inspire et pour ne pas les perdre quand viendra le temps de programmer une suite éventuelle en 2023 (Un stage de service?).

    Il y a eu beaucoup d’échanges de tous types (et assez poilants !) partagés sur un groupe de discussion créé pour l’occasion et en guise de préparation mais je ne mettrai que les lettres de cadrage (il y en a eu 3) et la convocation finale pour ce petit évènement partagé avec certaines personnes du forum (mais pas que).

    ************************************************************

    LETTRE DE CADRAGE n° 1

    Mesdemoiselles,

    Tout d’abord nous vous félicitons pour avoir brillamment réussi les sélections menant à ce stage de bonne éducation.
    Ce séminaire sera pour vous une vraie opportunité de démontrer votre application et vos aptitudes à évoluer dans un environnement exigeant et intransigeant.
    Nous vous rappelons que notre maison attache autant d’importance aux tenues et la toilette de ses pensionnaires qu’à leurs compétences dans des disciplines telles que la lecture, la récitation ou le service hôtelier !

    Rassurez-vous, si nos éducateurs ont la sévérité et la rigueur nécessaires pour vous mener vers l’excellence, ils n’en demeurent pas moins pétris de bienveillance. Si si !
    Justes et intègres, ils auront l’art et la lanière afin d’obtenir le meilleur de vous.

    Vous recevrez dans une petite semaine une convocation vous donnant les modalités de notre stage ainsi que ce que vous aurez à préparer et à amener pour l’occasion.
    Obtenir son diplôme de « petite fille modèle » nécessite travail, application et abnégation.
    Il faudra assurément cravacher pour ça et il ne faudra pas manquer de peau, aussi !
    Ce saint Graal et son tableau d’honneur se méritent.

    Afin de vous permettre de faire connaissance avec les heureuses élues de votre promotion, nous vous proposons de vous présenter chacune avec le formant suivant :

    1) Votre nom d’usage pour le stage, votre profil fetlife si vous en avez un et vos 3 kinks principaux !
    2) Vous ferez une petite présentation sur un format totalement libre, accompagnée d’une photo de votre choix.
    3) Vous évoquerez ce qui vous trouble particulièrement à la perspective de ce stage d’éducation que notre maison réalise dans la pure tradition old school.
    .
    A l’issue de cette démarche administrative qui complètera votre admission, l’équipe de direction prendra le soin de se présenter !

    Dans l’attente du meilleur de vos participations, nous vous souhaitons la bienvenue !
    L’équipe de Direction

    Faites de vos fesses le plus bel endroit de la terre...

    #84536
    Nush
    Maître des clés


    Monsieur Jones,

    je viens par ce courrier vous dire qu’étant extrêmement pointilleuse quant aux bonnes manières et particulièrement rigoureuse, je ne peux à mon grand regret, intégrer votre futur stage « bonnes manières et petites filles modèles ». D’autant qu’à mon âge ce serait plutôt grande fille modèle 😊.

    Sachez que j’en suis fort marrie (ne vous précipitez pas sur Google : affligée) et que j’essayerai, soit de les oublier pour que celles-ci ne soient point un obstacle à intégrer le stage 2023, soit de postuler au poste de directrice de la Maison afin de mener toutes ces jeunes femmes à l’écriture type sms à un usage plus consistant de l’orthographe. Non mais !!

    Sachez M. Jones (le prochain qui utilise Mr je sors directement la cravache !) que je suis votre obligée, gratitudes, blablas, etc.

    Vous m’informez de la suite à donner, salutations distinguées, blablas, etc. etc.

    😉

     

     

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 année et 5 mois par Nush.

    Car le feu qui me brûle est celui qui m'éclaire .

    #84540
    Christal
    Maître des clés


    Une vraie crâneuse, cette petite grande Nush 😎

    Je sais que ce qui se passe dans ce genre de stage est confidentiel mais si toutefois tu es convoquée, j’espère que nous aurons le droit d’observer publiquement ton bulletin de notes et l’état de ton séant 😇.

    Moi dans la lettre de M. Jones (sans r à M. 😁), ce qui m’a collé le plus de frissons, c’est la signature de fin ” L’équipe de direction “. Ca donne envie de les repasser en revue avant de se dire je postule, ils ont l’air trop beaaaux et très très exigeants ☺
    (Vous étiez beaux et exigeants pour le stage 2022 ??? 😋)

    Signé : Une petite garce

    Rien n'est jamais acquis. Tout est fragile.

    #84541
    Monsieur Jones
    Maître des clés


    Ahahaha, Madame @falbalas, le stage 2022 visait l’excellence et je suis sûr que vous auriez été à l’unisson de notre promotion 2022 bien inspirante. Votre absence fût une petite perte pour vous mais une grande perte pour notre maison séculaire !😬

    @christal
    , bien sûr qu’on était beau, qu’on sentait bon le sable chaud ! et l’exigence aussi… 😇

    Suite à cette première lettre de cadrage, l’équipe de direction a reçu les présentations requises sous différents formats aussi originaux et inspirés qu’humoristiques. Il y a eu des lettres écrites à la main, des formats CV, etc..
    Quant aux photos… 🥰
    Ensuite c’est l’équipe de direction qui s’est présentée (4 gentlemen dans le vent!).
    Ci dessous le contenu de ma présentation pour l’occasion. 😎

    ***********************************************************************************

    Je suis Monsieur Jones, associé de cette grande Maison! La discipline et l’éducation sont mon sacerdoce.

    Fils d’Eddy Commandement, héritier du clan paddlemort, petit-fils de Jean Mettraibienune (mort au court d’une fessée qui avait mal commencé), descendant direct de la lignée fouettard, membre honorifique du cercle des fesseurs disparus, grand inquisiteur en charge des affaires disciplinaires, enquêteur d’élite du guide Michemain, pourfendeur de vilaines et bourreau des culs, etc, etc, etc…
    Bref si vous n’avez pas compris, je pèse dans le game quand il s’agit de remettre dans le droit chemin un petit chaperon rouge perdu à la lisière des bois. Alors méfiiiiiiance.
    J’ai été élevé dans la vision d’un monde où l’ordre, la discipline, l’obéissance et la bonne éducation étaient des valeurs cardinales érigées comme des phares sans lesquelles les vies de celles, qui naviguent sur les eaux tumultueuses des excès, des écarts et de la procrastination (pour faire le commerce de leur mauvaise foi et de leurs moqueries), chavireraient vers des abimes sans fin.
    Ma lignée séculaire s’est consacrée avec abnégation à une œuvre charitable : Éduquer les demoiselles afin de leur apporter : bonnes manières, culture, connaissance et instruction.
    Depuis la nuit des temps, mes ancêtres ont forgé leur réputation dans la chair de celles qui sont devenues tellement sages et bien éduquées qu’aujourd’hui, en comparaison, le couvent des Carmélites fait office de colonies de vacances pour dévergondées hystériques.
    On punit comme on aime, et celle qui ne se sent pas punie, quand elle le mérite, ne se sent pas aimée.
    Sauver une demoiselle d’une vie dissolue ou débarrasser une petite garce de ses mauvaises manières en révoquant sa mauvaise conduites pour lui inculquer les valeurs de la discipline ainsi que l’aimante rigueur de l’Obéissance, c’est l’œuvre de ma vie.
    Mais trêve de modestie, je terminerai ma présentation en ajoutant que j’œuvre dans ce petit monde depuis longtemps avec une règle de conduite : « rien n’est acquis mais tout est possible quand on le frappe du sceau du plaisir et de l’envie partagés »

    Assez créatif de nature, un chouia tatillon, j’aime le style et les ambiances raffinées.
    Bienveillant autant que je suis intransigeant, j’aime ces presque-riens qui changent tout : Un regard, un geste, un mot ou une bonne tannée bien méritée nonméhooooodesfois !
    J’aime le second degré, l’humour et l’autodérision mais quand je suis dans l’arène : je prends les choses très au sérieux. Alors gare…
    Si j’ai le cœur sur la main, je peux avoir vos fesses sous ma ceinture, alors faut choisir son camp : sage ou pas sage !
    Ce stage pour moi, doit être un moment raffiné et troublant, respectueux forcément.
    Il doit s’inscrire dans la plus pure tradition old shool et notre maison sera vigilante à n’y explorer que cet univers-là. Il demandera un peu de préparation à ses stagiaires afin de pouvoir atteindre, sous le contrôle intransigeant mais bienveillant de nos professeurs et de nos éducateurs: l’excellence qu’on attend d’une petite fille modèle !
    Il doit permettre à chacun de toucher du doigt, à un moment, cette sensation tellement troublante qu’on ne « joue » pas mais qu’on “est” …
    A chacun d’entre nous de faire en sorte qu’on trouve ce chemin-là….

    Faites de vos fesses le plus bel endroit de la terre...

    #84555
    Monsieur Jones
    Maître des clés


    Je poursuis mon petit compte rendu par une lettre de cadrage qui a fait suite à l’ensemble des présentations individuelles.

    *******************************

    Lettre de cadrage n° 2

    Chères demoiselles de la promotion « Modèle ».
    On ne nait pas « petite fille modèle », on le devient !

    Le temps file et égrène les heures qui vous rapprochent de ce moment intense où il vous sera donné l’opportunité de démontrer vos capacités et vos aptitudes.
    Une rentrée, ça se prépare.
    Si notre maison n’impose pas le port de l’uniforme, elle n’en demeure pas moins attachée à quelques incontournables.
    Il faudra que votre tenue soit en accord avec les règles suivantes :
    – Port d’une culotte en coton blanche sans fioriture (pas de petit nœud, pas de motif, etc..)
    – Port de chaussettes, ou mi-bas, blancs
    – Port d’un petit nœud pour discipliner vos cheveux
    – Port d’une jupe ou d’une robe, tout pantalon sera ôté sur le champ entrainant de poursuivre en culotte. .
    – Les ongles ne seront pas rongés.
    Inutile de vous préciser qu’à votre arrivée et après l’appel, vous serez mises en rang pour une inspection préalable au séminaire.

    Être une petite fille modèle, c’est avant tout avoir bien préparé sa rentrée.
    Afin d’embrasser ce précepte, vous aurez avec vous, dans ce qui fera office de petit cartable, les fournitures suivantes :
    1) Un cahier avec un stylo bleu et un stylo rouge.
    2) Une règle
    3) Un instrument de punition qui vous est propre
    4) Un rosebud
    5) Une culotte de rechange, dans le cas fâcheux où vous seriez amenées à souiller votre culotte d’une humeur aussi honteuse que démonstrative, pendant vos écrits ou vos oraux.

    Dans votre carnet, vous prendrez soins d’avoir tracé à droite, une marge de couleur rouge, sur les 10 premières pages.
    En première page, vous écrirez vôtre nom et 5 affirmations qui vous caractérisent.
    En deuxième page, vous listerez la liste de vos excès, de vos écarts et de vos conduites inappropriées ou démesurées sur la période de septembre (épargnez nous les formules laconiques du genre : « nada, j’ai été très sage, je le jure ! », on vous connaît, la maison est bien renseignée, ça ne ferait que, un chouia, nous contrarier).
    En troisième page, vous recopierez sans rature, la récitation que vous aurez choisie parmi celles qui vous seront proposées dans vos lettres de convocation.

    L’obtention du titre honorifique très prisé et ô combien convoité de « Petite fille Modèle » ne s’obtient qu’après la validation de notre jury et l’appréciation générale qui la précède selon un mode de notation qui vous sera précisé plus tard.
    La validation des acquis se fera sur :
    – Tenue et respect des consignes
    – Récitation
    – Dictée
    – Conduite générale

    Nous ne doutons pas que vous saurez mobiliser le meilleur de vos capacité afin de nous démontrer que la confiance que nous avons placée sur vos chères petites têtes blondes, brunes ou rousses, n’est pas vaine mais fertile de toutes les satisfactions.

    Dans le cas contraire, nous serons obligés de vous mettre au pas, ou au coin, ou sur la très jolie table à fessées qui trône au premier étage de l’établissement où nous vous recevrons.
    Mais nous ne doutons pas que nous n’aurons pas à en arriver à de telles extrémités !

    L’équipe de Direction

    Faites de vos fesses le plus bel endroit de la terre...

    #84557
    Paulparis
    Participant


    Il va vous falloir une sérieuse équipe d’encadrement pour veiller à la bonne application de tout ça !! Je postule !

    #84562
    Anonyme
    Inactif


    Bonjour @monsieurmechant vous avez oublié de mentionner un mail, téléphone où adresser notre dossier d’entrée.

    #84563
    Monsieur Jones
    Maître des clés


    @miss-tinguette, mais si vous avez bien lu, il n’est ici question que d’écrits pour un évènement qui a eu lieu en 2022. 😉
    C’est fait dans l’idée de donner des idées et de partager cet instants…. 😉

    Faites de vos fesses le plus bel endroit de la terre...

    #84617
    Titi
    Participant


    Quel travaille ciselé, bien structuré et bien écrit, un plaisir à lire. Et en effet M. en français et Mr. en anglais. C’est comme amener pour les personnes et apporter pour le reste.

    Mains fines pour fesses délicates

    #84630
    Monsieur Jones
    Maître des clés


    Pour finaliser ce petit item, je dépose ici la convocation pour le jour J avec les textes à connaitre en annexes…

    ***********************************************************************

    WELCOME TO BRAV’ASS SCHOOL

    Mesdemoiselles,

    Vous avez fait le choix de vous présenter pour ce « Stage de Bonne Education » que les plus grandes maisons du monde nous envient.
    Nous vous rappelons que ce séminaire se déroulera devant un jury bienveillant, juste et impartial mais également exigeant et sévère.
    Funambules, il vous faudra maîtriser le trouble, la gêne ou l’excitation pour tenter de faire bonne figure et nourrir tous les espoirs que nous avons placés en vous.

    Vous vous retrouverez entre stagiaires au bar Le petit Poucet – place de Clichy – à partir de 16h30. Vous pourrez faire connaissance, réviser ou comparer la taille de vos rosebuds, à votre guise.
    Ensuite, vous vous rendrez ensemble au XXX rue YYY, lieu du séminaire, afin d’y être accueillies à 17h40 précise.

    Nous vous rappelons que les tenues d’examen ne feront l’objet d’aucune concession, ce sera : « conforme » ou « non conforme » aux règles de notre maison.
    En ce qui concerne vos fournitures, une dérogation a été accordée à Mademoiselle L, en ce qui concerne le rosebud. Etant donné que cette demoiselle nous a gentiment demandé de rentrer dans les annales d’une autre façon, nous lui avons accordé d’avoir un autre accessoire, en compensation.
    Le jury appréciera son effort et sa créativité, le jour venu.

    Vous aurez à présenter le texte que vous aurez choisi parmi les 3 extraits que vous trouverez en annexe jointe.
    Dans un premier temps et sans dépasser une minute, vous expliquerez brièvement pourquoi votre choix s’est porté sur ce texte, vous présenterez brièvement l’auteur et l’œuvre, afin que je jury puisse évaluer votre connaissance du contexte littéraire, philosophique et historique de l’œuvre.
    Travaillez votre concision ! Une question de vérification de vos connaissances peut éventuellement vous être posée.
    Ensuite, vous aurez à en réciter le passage sélectionné, sans erreur et sans hésitation.
    Pour cela, vous annoncerez à voix haute le titre de l’ouvrage et l’auteur puis vous enchainerez sur le texte.
    L’attention du jury portera sur la diction, le phrasé, la théâtralité, l’attitude et le sérieux de votre prestation.
    A chaque manquement aux règles, le jury vous stoppera, il vous expliquera votre erreur et ce que vous devez améliorer. Dans ce cas, vous serez sanctionnées d’une manière appropriée et progressive.
    Le châtiment et sa sévérité seront fonction de la nature de la faute et de son éventuelle répétition.
    A chaque erreur, vous devrez recommencer votre épreuve depuis le début en annonçant à chaque fois, l’œuvre et l’auteur !
    Si la main n’est pas accessoire, les accessoires peuvent donner un joli coup de main !
    Aussi le jury aura à sa disposition les instruments disciplinaires pour vous administrer, si nécessaire, votre châtiment: martinet, paddle, ceinture, brosse, etc..
    Si, prise au piège de l’émotion, vous n’arrivez pas à l’excellence dans votre restitution orale, il se peut qu’on vous affuble d’un bonnet d’âne qui frappera sur vos tempes avec les cymbales de la honte pendant que vous êtes au piquet. Bien évidemment, nous souhaitons éviter de tels excès, ce serait fâcheux et navrant.

    En ce qui concerne la dictée, elle sera collective, nous espérons que le petit Robert et le Bescherelle vous accompagneront au cours des longues nuits à venir. La blancheur de votre peau est à ce prix !

    Mesdemoiselles, connaissant votre penchant inné pour la procrastination, nous ne saurions que trop vous encourager à vous mettre au travail. Ce serait tellement dommage de dévoyer ce moment solennel avec d’odieux châtiments répétés, nous entacherions ainsi sauvagement, ce moment dédié à la littérature française.

    Nous avons cru comprendre que certaines redoutaient de voir leurs démons scolaires resurgir et les pousser dans l’impasse de l’indiscipline ou d’un comportement inapproprié en public.
    Nous nourrissons de grands espoirs dans vos capacités à domestiquer votre trouble dans ce genre d’exercice afin d’être récompensées des honneurs de la haute distinction de petite fille modèle.

    Bon travail !
    L’équipe de Direction

    ANNEXE : LISTE DES TEXTES POUR L’EPREUVE DE RECITATION

    Proposition n°1
    Ce texte est tiré d’un ouvrage de référence consacré à la fessée, il s’agit de “l’éloge de la fessée” de Jacques Serguine, en 1973.

    « Alors je retroussai, à peu près jusqu’à la taille, la longue chemise de Michèle et, son petit derrière bien nu, innocent et offert dans la demi obscurité, entrepris de lui appliquer une retentissante fessée. D’abord assez incertain sur le degré de force, le rythme même que je devais observer : ainsi que je l’ai exposé, je n’avais jamais frappé ni une femme, ni un enfant, ni non plus un animal. Puis, très vite, emporté par cette force et par ce rythme, sans avoir à les calculer ; par une sorte de respiration qui leur est propre, comme cela peut être le cas dans la jouissance physique et dans l’amour. (…) Je n’ai jamais su à quel instant Michèle comprit que je lui donnais et qu’elle recevait une fessée. Sans doute au premier coup je lui fis plutôt très mal, mais elle était encore surprise. Son petit derrière parut se contracter surtout de façon instinctive, et peut-être émit-elle un bref cri étouffé. Avant d’avoir pu réfléchir, je continuai donc à la fesser, et, alors ce fut tout à fait comblant parce que Michèle et le corps de Michèle reconnurent cette fessée, et, l’ayant reconnu, l’admirent, son derrière en vérité se dénoua, s’ouvrit, lui aussi, semblait-il, très calme sous la rafale plutôt brûlante. »
    Joli, non?

    Un texte qui mérite une lecture attentionnée et posée… grand sourire

    Proposition n°2
    Ce texte est tiré de Justine ou les infortunes de la vertu » du Marquis de Sade, en 1791.

    « Il nous déclare qu’il va nous fouetter toutes deux ensemble, et que la première des deux qui lâchera la chaise, poussera un cri, ou versera une larme sera sur-le-champ soumise par lui à tel supplice que bon lui semblera. Il donne à Armande le même nombre de coups qu’il vient de m’appliquer, et positivement sur les mêmes endroits; il me reprend, il baise tout ce qu’il vient de molester, et levant ses verges:
    – Tiens-toi bien, coquine, me dit-il, tu vas être traitée comme la dernière des misérables.
    Je reçois à ces mots cinquante coups, mais qui ne prennent que depuis le milieu des épaules jusqu’à la chute des reins exclusivement. Il vole à ma camarade et la traite de même; nous ne prononcions pas une parole; on n’entendait que quelques gémissements sourds et contenus, et nous avions assez de force pour retenir nos larmes. »

    Texte un peu plus court que le précédent mais qui présente l’intérêt d’être une narration à la première personne…. grand sourire.
    Il faudra donc être convaincante et habiter le “personnage”…

    Proposition n°3
    Ce texte est tiré d’un roman que j’adore : 50 nuance de Grey ! de Venus Erotica d’Anais Nin. Un recueil de nouvelles particulièrement suggestif.
    Dans l’extrait, deux amies Bijou et Leila montent nues à cheval et l’une ayant les fesses qui chauffent à cause des frottements de la selle en fait part à l’autre qui… la cravache. Logique !

    « Elles ôtèrent leurs vêtements et toutes deux montèrent sur le même cheval. La selle était chaude. Elles s’emboitaient parfaitement l’une dans l’autre. Elles marchèrent au pas dans cette position, la selle frottant contre leurs sexes à chaque mouvement du cheval. Bijou sentait surtout ses fesses en feu et demanda à Leila de mettre fin à son irritation. Leila caressa les fesses de Bijou, puis reprit la cravache et frappa fort ; Bijou se contractait sous les coups. Leila lui écartait les fesses d’une main afin que le fouet la touche dans la fente, où c’est plus sensible – et Bijou finit par crier. Leila ne cessa de la frapper à cet endroit jusqu’à ce qu’elle se torde de convulsions. Alors Bijou se retourna et frappa Leila aussi fort, tant elle était irritée de se voir si excitée et cependant insatisfaite, de se voir brûlante et en même temps incapable d’arriver à une conclusion. Chaque fois qu’elle frappait, elle ressentait des palpitations entre les cuisses, comme si elle était en train de prendre Leila, de la pénétrer. »

    Intéressant ce moment “saphique” et punitif… non? Cela me rappelle les moments où l’on punit deux vilaines attachées l’une à l’autre, mais ça c’est une autre histoire…

    Faites de vos fesses le plus bel endroit de la terre...

    #84635
    la vilaine
    Participant


    Oh la la, des récitations à apprendre… déjà je suis hors cadre 😂 (bah c’est pas à mon âge que je vais commencer à faire « ce que je dois faire »… 🤷‍♀️)

    Alors en plus réciter devant un jury, qui n’est sans doute pas que bienveillance (👿)…

    Mais bon, le concept est… intéressant 😅 (mais sans doute trop risqué voire éliminatoire, si l’on se pointe sans avoir rien préparé 🤔)

    #87038
    fesrouges1973
    Participant


    délicieusement troublants vos choix de textes… quant à cet école des petites filles modèles, je voterais pour la généraliser. Par les temps qui courent, tout le monde n’y verrait que des bienfaits… pour sûr!

    #87039
    Paulparis
    Participant


    ?‍

    ♀️

     Alors en plus réciter devant un jury, qui n’est sans doute pas que bienveillance (?)…

    Je me souviens d’avoir participer à un tel jury avec quelques camarades de ce forum et quelques gourgandines qui avaient accepté de se soumettre à l’exercice. Ce fut un bon moment pour les membres du jury certes mais – je crois – pour les 3 jeunes et jolies jeunes femmes. Et je peux témoigner que le jury fut -au contraire- bienveillant et indulgent eut égard aux balbutiements des candidates 🙂

    #89824
    Fraise Des Bois
    Participant


    Et je peux témoigner que le jury fut -au contraire- bienveillant et indulgent eut égard aux balbutiements des candidates ????

    Il me semble pourtant me souvenir que lesdites candidates n’avaient pas été convaincues par la haute bienveillance et moins encore par ce que vous nommez “l’indulgence”, dont vous, @paulparisfr, l’Affreux en chef et le troisième larron prétendez avoir fait preuve…


    @monsieurmechant
    : une promotion pour 2023 alors ?

    "Fi des femelles décharnées, vive les belles un tantinet rondelettes !"

    #89839
    Paulparis
    Participant


    Et je peux témoigner que le jury fut -au contraire- bienveillant et indulgent eut égard aux balbutiements des candidates ????

    Il me semble pourtant me souvenir que lesdites candidates n’avaient pas été convaincues par la haute bienveillance et moins encore par ce que vous nommez “l’indulgence”, dont vous, @paulparisfr, l’Affreux en chef et le troisième larron prétendez avoir fait preuve… @monsieurmechant : une promotion pour 2023 alors ?

    Evidemment partant pour une nouvelle session. Et je n’ai pas eu l’impression que les “victimes” de la première séance soient reparties mécontentes; Les fesses un peu rouges, certes, mais dans une parfaite ambiance ! 🙂

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 16)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com