Se déculotter ou se faire déculotter?

Accueil Forums Discussions générales Causons fessée Se déculotter ou se faire déculotter?

Mots-clés : 

10 sujets de 31 à 40 (sur un total de 40)
  • Auteur
    Messages
  • #63460
    Gabrielle
    Participant


    Il faut peut être essayer les deux pour savoir non?
    Mais j imagine que je préférerai laisser faire le gentleman… après tout qu’il se débrouille non? S’est lui qui a cherché à nous mettre dans cette position😉

    je préfère masquée

    #64011
    Coquine06
    Participant


    Les fessées que je reçois ne sont jamais des fessées érotiques, c’est toujours pour me punir, maladresse, insolence donc quand je mérite, une fessée, c’est mon homme qui me déculotte.

     

    #64027
    Chandelle allumee
    Participant


    De mon côté, la réponse ne m’appartiens pas. Chez moi, c’est monsieur qui décide et généralement, il le fait lui même. De ce fait, si je n’ai pas été polie, obéissante ou si j’ai manqué à l’un de mes devoirs d’hôtesse, il me le fait sentir sans équivoque. Donc, étant plus souvent qu’autrement en jupe ou en robe, j’ai la chance de me faire (réchauffer) les fesses avant de me faire retrousser le bas de mon habillement et de gouter à sa main punitive.

     

    #64433
    Coquine06
    Participant


    Je viens de comprendre hier qu’il est agréable de laisser Monsieur faire. Surtout quand les choses sont faites avec douceur.

    #65385
    Analophil
    Participant


    Se déculotter c’est accepter la punition.

    Je préfère exprimer mon acceptation autrement.

    Me mettre debout mains sur la tête devant le fesseur et le laisser dégrafer ma ceinture puis déboutonner mon jean…sentir ses doigts lutter contre la résistance des boutons et sentir mon jean descendre….lentement ou énergiquement…mystère.

    Baissé aux genoux…aux chevilles…ou retiré complètement…je ne choisis pas.

    Puis devoir me mettre en position…quant à la culotte…suspens…sachant qu’elle me sera totalement retirée afin d’éviter que je sois tentée de la remonter.

    Le décalottage est aussi important que la fessée…c’est assez humiliant aussi.

    #66820
    Anonyme
    Inactif


    Parfois, et c’est réservé aux fessées punitives, nous avons cette manière de faire; Je demande à ma femme, qui est dans la une autre pièce de baisser sa culotte et de m’attendre pour recevoir une fessée. Quand j’arrive dans la pièce, elle doit être déculottée, sinon la punition sera plus dure.

    Une variante peut être de lui demander de se déculotter, d’aller chercher le martinet et de se mettre au coin en m’attendant.

     

    #69296
    Jaroslav
    Participant


    Parfois, et c’est réservé aux fessées punitives, nous avons cette manière de faire; Je demande à ma femme, qui est dans la une autre pièce de baisser sa culotte et de m’attendre pour recevoir une fessée. Quand j’arrive dans la pièce, elle doit être déculottée, sinon la punition sera plus dure. Une variante peut être de lui demander de se déculotter, d’aller chercher le martinet et de se mettre au coin en m’attendant.

      C’est un peu ma philosophie.  J’oblige souvent mes pupilles à préparer le mieux possible  leur punition.  Je les envoie cueillir elles-mêmes les brindilles des verges, je les oblige à se mettre toutes nues, à m’attendre à genoux dans un coin les mains sur la tête avec l’intrument bien en vue etc… L’humiliation que çà leur cause  est la moitié de la thérapie.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 2 semaines par Jaroslav.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 2 semaines par Jaroslav.

    Femme fessée, femme aimée

    #70657
    Justinien ♥
    Participant


    Le forum est long à lire, un sujet intéressant que je viens de dénicher ☺

    Le déculottage est le moment important de la fessée, important pour la demoiselle qui comprend qu’ à partir de là, il n’y a plus d’échappatoire et même si elle a tout fait pour retarder cet instant merveilleux qui précède la première claque.

    Important pour moi aussi après avoir positionné la demoiselle, je prends le pouvoir sur son avenir proche avec mes gestes et ma voix, surtout je vais avoir une vision privilégiée sur les fesses de ma partenaire.

    Vous l’avez compris, c’est moi qui déculotte !

    Par contre la façon de faire est décidée par la demoiselle avec qui le jeu est mis en place.

    Le positionnement de la culotte est choisi, certaines veulent que la culotte soit positionnée juste sous les fesses sans déroger, d’autres à mi-cuisses exclusivement, et quelques-unes me laisse le libre choix.

    La façon de la baisser donne le tempo lors de la fessée, rapidement fait vite comprendre que la fessée va être rapide et tonique, la demoiselle est généralement positionnée sous mon bras.

    Pour la position classique sur mes genoux, le déculottage est plus traditionnel, ni trop rapide, ni trop lent avec quelques claques sur la culotte au début.

    Moment intéressant avec celles qui opposent une résistance au déculottage, j’ai une technique personnelle pour palier à cette petite rébellion ☺

    ça reste un moment important de la fessée , à ne pas bâcler, pour le plaisir des 2 partenaires.

    En bon gentleman, je me charge de la remise en place de la culotte  après un moment plus ou moins long, toujours choisi au préalable par  ma partenaire de jeu.

    Généralement c’est accompagné d’une petite morale avec des mots plutôt doux qui signifie que la fessée est terminée.

     

    #70739
    la vilaine
    Participant


    C’est un moment très troublant, quand on me baisse la culotte… Se faire dénuder, les fesses déjà, et peut-être le sexe est visible aussi (selon la position), en tous cas situation tres embarrassante… et ça me plaît aussi parce que je sais que l’homme regarde et apprecie le spectacle… qu’il apprecie aussi cet embarras qu’il m’impose…

    Globalement j’aime sentir sa détermination, son envie profonde de prendre le dessus et de me punir. Du coup j’aime qu’il m’impose ce déculottage, lui-même. Sentir ses mains glisser sur mon corps… Savoir son plaisir à le faire… Qu’il ait ce plaisir à déboutonner mon jean ou relever ma robe.. Le plaisir de me voir en culotte.. Bref…

    Pour changer, il peut aussi être intéressant de me demander de la baisser moi-même. C’est tres genant. On n’a pas envie d’obéir à ce genre d’ordre, ce n’est pas naturel, d’autant que lui est habillé et serieux. Alors il y a ce moment de tension: obéir ou pas… Hesitation, peut-être breve, si je sais que cela risque d’être sanctionné. Ou alors hesitation plus longue, si je ne le connais pas très bien, une manière aussi de le tester: comment vas-tu réagir ? (Comment allez-vous réagir ? Vouvoiement pas mal aussi….) Et là, tu fais quoi? Car s’il n’y a pas de sanction, je risque fort de tenir tête et d’attendre, voir s’il va oser, s’il est capable de gérer ou pas…

    #71096
    SanDydi
    Participant


    Pour ma part, même si je n’ai pas encore expérimenté la chose, dans ma tête c’est clair, je préfère que ce soit lui qui mène la danse et donc qui retire doucement cette dernière protection. Pour moi qui voit la fessée comme une moyen de lacher prise, je trouve ça important de le laisser mener la fessée du début à la fin. Je n’ai pas le contrôle, c’est lui qui décide.

10 sujets de 31 à 40 (sur un total de 40)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com