Se déculotter ou se faire déculotter?

Accueil Forums Discussions générales Causons fessée Se déculotter ou se faire déculotter?

Mots-clés : 

12 sujets de 16 à 27 (sur un total de 27)
  • Auteur
    Messages
  • #61311
    coupledd75
    Participant


    Et puis parfois, la question ne se pose même pas…

    Car pour se déculotter ou se faire déculotter, il faut déjà en porter une 😜 !

    Bon, ok, je sors…

    L., alias Madame

    #61560
    toscano
    Participant


    pour l’avoir pratiqué je préfère baisser moi même la culotte de la dame,  j’apprécie la forme de soumission que cela implique.

    que la dame le fasse elle même donne une impression differente, je sentais qu’elle étais volontaire pour la seance, après c’est son choix !!

    bref tout cela dépend du contrat passé entre les deux partenaires .

    Fesseur d'expérience,

    Ma devise: pas de mise en danger

    mais je peux être très sévère s'il le faut !!!!!!

    #61668
    Jaroslav
    Participant


    Alors, mes pupilles doivent TOUJOURS   se déculotter elles-mêmes !  Un des aspects importants de ma méthode est qu’elles doivent être impliquées un maximum dans leur propre punition afin d’être humiliée.  Je considère qu’une punition qui ne soit pas humiliante est ineffective et une perte de temps.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 semaines et 1 jour par Jaroslav.

    Femme fessée, femme aimée

    #61670
    Jaroslav
    Participant


    Pour répondre à coupledu75, il arrive effectivement que.  lorsqu’elle est déjà un peu avancée dans le processus, j’oblige une pupille à venir sans culotte sous sa jupe à la séance d’éducation.  L’humiliation, toujours l’humiliation …

    Femme fessée, femme aimée

    #61672
    Christal
    Maître des clés


    Je n’ai jamais vu le fait de venir sans culotte comme une humiliation comme quoi avant tout autre chose, c’est de bien choisir son partenaire pour avoir la même sémantique et les mêmes atomes crochus en terme d’univers.

    Rien n'est acquis, tout est fragile...

    #61678
    Atalyon
    Participant


    Ça dépend… quand j’ai le bras dans le plâtre je préfère exiger qu’elle se déculotte elle même… et se fesse seule aussi tant qu’à faire.

    sinon dans les temps ou je dispose de toute ma mobilité j’avoue ne pas détester trousser la jupe et constater qu’il n’y a rien d’autre dessous que de la peau à réchauffer.

    en fait je n’ai aucune préférence cela va dépendre de l’humeur du jour 😏

     

    #61679
    Jaroslav
    Participant


    Je n’ai jamais vu le fait de venir sans culotte comme une humiliation comme quoi avant tout autre chose, c’est de bien choisir son partenaire pour avoir la même sémantique et les mêmes atomes crochus en terme d’univers.

    Bien sûr, il y a des pupilles qui ne ressentent pas d’humiliation à se voir imposer certaines choses.  Mais mes sessions durent suffismment longtemps, et j’ai suffisamment d’expérience pour découvrir ce qui les humiliera profondémment.

    Femme fessée, femme aimée

    #61681
    toscano
    Participant


    personnellement je ne cherche pas l’humiliation à tous prix, c’est vraiment une histoire de jeu , de rapport consenti.

    apres la partenaire y met ce dont elle a envie

    donc retirer a culotte n’est qu’une etape , plus ou moins symbolique, mais c’est apres que ça compte, quand les claques tombent , on y pense plus !!!!

    Fesseur d'expérience,

    Ma devise: pas de mise en danger

    mais je peux être très sévère s'il le faut !!!!!!

    #61685
    Jaroslav
    Participant


    personnellement je ne cherche pas l’humiliation à tous prix, c’est vraiment une histoire de jeu , de rapport consenti. apres la partenaire y met ce dont elle a envie donc retirer a culotte n’est qu’une etape , plus ou moins symbolique, mais c’est apres que ça compte, quand les claques tombent , on y pense plus !!!!

      Oui, mais il y a une grosse différence entre le vécu de la fessée érotique dans un couple et la fessée thérapeutique et didactique  telle que je la pratique.  Je suis un officier de discipline, mais j’ai créé un nólogisme qui me décrit mieux : algothérapeute.  Celui qui soigne  par la douleur…

    Femme fessée, femme aimée

    #62059
    Marcopolo
    Participant


    Je pense que la fille bien docile doit baisser son pantalon d’elle même lorsqu’on le lui demande.

    #62530
    Titelive
    Participant


    Je pense qu’une fille doit IMPERATIVEMENT  se dévêtir elle même devant son fesseur mâle  fors …la petite culotte- ainsi, le fesseur ( que je continue à être épisodiquement pour filles et garçons de tout âge, fermez la parenthèse) a le loisir d’observer la gêne croissante et le rouge monter aux joues de l’ingénue ( imaginons qu’elle le soit à chaque fois) celà démarre fort si elle commencer à enlever ses chaussettes par ex- sont-elles suffisamment propres? et idem pour le jean, le pull, le tee-shirt enfin le soutien-gorge , un ravissement pour le fesseur tant la fessée semble alors jeter aux orties toute pudeur !  Il ne reste plus au fesseur qu’à prendre possession de sa “proie”, les mains apposées solidement sur les hanches et délaissant la position faisant glisser LENTEMENT la petite culotte au grand désarroi de sa propriétaire quêtant fébrilement du regard s’il n’y aurait pas sur le linge une trace de ses flux intimes.
    Il est temps alors pour le fesseur de la basculer sur ses genoux- J’avoue personnellement que je ne me gêne pas pour  admirer au creux de ses jambes le fruit pas si défendu que çà

    Pièces jointes:
    Vous devez être connecté pour voir les fichiers attachés
    #62690
    Lord Zimmermann
    Participant


    Il est sans doute bon d’alterner.
    Demander à la jeune femme de se déculotter la conduit à des hésitations, à une prise de conscience de ce qui va se passer et de ses bêtises.

    La déculotter s’impose dès lors qu’elle est insupportable et mérite qu’on mette rapidement un terme à ses gamineries.

12 sujets de 16 à 27 (sur un total de 27)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com