Quitte ou double

Accueil Forums Discussions générales Récits Quitte ou double

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Auteur
    Messages
  • #61214
    FrenchTouch
    Participant


    C relève les yeux de temps en temps et me regarde. Nous sommes assis de part et d’autre de la petite table de la cuisine. Le silence a cette lourdeur caractéristique des disputes irrésolues. Ce silence, C le rompra dans quelques instants. Je suis trop en colère pour parler, et à vrai dire mieux installé qu’elle dans cette tension. Je pourrais partir, ou la regarder partir. Quand j’en suis là, c’est que ça va mal.

    « Je sais que j’exagère mais tu pourrais comprendre aussi, c’est dur pour moi »

    Puis comme je ne réponds pas :

    « Tu fais chier, putain »

    Je ne vais pas détailler ce qu’on s’est fait ou dit. Ce n’est pas une fâcherie d’agrément, quelque chose de plus ou moins convenu qui déboucherait sur une fessée désirée de part et d’autre. On est sur quelque chose de vrai et d’assez violent. Notre ressentiment n’a rien de joué.

    « Va dans la chambre et attend moi »

    J’ai laissé tomber ça presque malgré moi. En m’entendant le dire, j’ai pensé que la femme adulte et en colère à qui je m’adressais allait se lever et se barrer, me laissant réfléchir à ce qu’il y avait de profondément déplacé dans ma proposition. J’ai aussi pensé que ça n’avait rien d’érotique, cette fois. Je voulais punir C, que ça lui fasse mal, et seulement ça. Je n’en attendais aucun plaisir particulier, éventuellement la possibilité assez théorique de passer à autre chose ensuite.

    C marque me dévisage en silence avec un air d’incrédulité profonde, en tout cas quelque chose que je prends pour de l’incrédulité. Puis lentement elle se lève, passe à côté de moi sans un mot, et disparaît en direction de la chambre.

    Elle a tout juste le temps de s’asseoir sur le lit que je la rejoins. Je me suis levé tout de suite, avec une idée soudaine et nette de ce que serait sa punition. Je suis entré dans la chambre sans un regard pour elle, et suis allé chercher la badine, posée à plat sur une étagère de son placard, derrière des pulls empilés. Je me suis retourné vers C, toujours assise au bord du lit. Elle s’est levée doucement, m’a tourné le dos et s’est penchée, prenant appui sur le lit avec ses mains. J’ai relevé sa jupe et l’ai déculottée. Sans mots, sans cérémonial, sans attente ni préparation, je me suis placé en retrait d’elle, déporté de manière à ce que l’extrémité de la badine atteigne celle de son cul dénudé, et j’ai commencé.

    J’ai donné à C une punition courte et sévère. Je n’y suis pas allé progressivement. Je l’ai fouettée de manière très régulière, du début à la fin, presque mécaniquement, pas vite mais sens perdre de temps, et en appuyant bien. J’ai regardé les marques se dessiner les unes à côté des autres, claires au début, d’un rouge vif ensuite. J’ai continué quand les lignes parallèles sont devenues un enchevêtrement. Continué alors que ses fesses étaient déjà largement meurtries. Continué quand je l’ai entendue pleurer.

    J’ai arrêté quand mon bras n’a plus voulu, qu’il est resté suspendu en l’air, devant l’évidence qu’il était plus que temps de prendre C dans mes bras et de l’embrasser. Colère épuisée, plus de munitions, je sors d’un coup d’une sorte de transe. Et elle toujours penchée, le visage baigné de larmes silencieuses, abandonnée à ce type derrière elle qui tout à coup n’en mène plus très large.

    Je laisse tomber la badine et pose sur son dos une main un peu inquiète. C éclate en sanglots. Elle ne me repousse pas. Bientôt tout ira bien.

    • Ce sujet a été modifié le il y a 6 mois et 3 semaines par FrenchTouch.
    • Ce sujet a été modifié le il y a 6 mois et 3 semaines par FrenchTouch.
    #61216
    Toulotk
    Participant


    Merci French Touch pour ce petit récit sympa!

    #61219
    CoDée
    Participant


    French touch il me parle ton récit !

    Merci pour ce partage !

    #61221
    Mia
    Participant


    Excellent, j’aime votre façon d’écrire. Je l’adore.

    #62797
    Herve
    Participant


    La tension est palpable, c’est court, bien écrit.

    J’adore

    Une fessée reste un plaisir partagé

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com