Quatre

  • Ce sujet contient 7 réponses, 6 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Huyana, le il y a 2 mois.
8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)
  • Auteur
    Messages
  • #62775
    Huyana
    Participant


    Une nuit.
    Une autre.
    Encore 4 à venir avant le moment fatidique où elle passerait cette ligne de non-retour. Cette frontière imaginaire entre le monde raisonnable et le monde fantasmé. Elle avait fini par se dire que ce n’était qu’une expérience, pas une situation sans retour. Qu’elle pourrait toujours refermer ses œillères si ce qu’elle découvrait ne lui plaisait pas.

    Cela faisait plusieurs semaines qu’elle discutait avec Monsieur. Des petites bêtes, aux problématiques de société, en passant par la musique, ils avaient appris à se connaître au travers de sujets divers et variés. Lui, la tutoyant, elle le vouvoyant, toujours. Même sans en parler, elle connaissait la nature de la relation qui se mettait progressivement en place. Il l’avait attiré telle une araignée, en prenant le temps de tisser une toile, fil après fil, lui laissant toujours une possibilité de s’échapper si elle le souhaitait. Puis ils avaient fini par entamer LE sujet, celui qui, au fond, sou tendait tous leurs échanges. La relation qu’ils souhaitaient l’un et l’autre, l’un avec l’autre. La bancalité qui allait se mettre en place afin de rééquilibrer les choses. Le fait qu’elle voulait être soumise, recadrée, dérangée, lorsque lui voulait dominer, contrôler, maîtriser. Il lui avait dit ce qu’il attendrait d’elle, un aperçu des règles qu’elle devrait suivre et des punitions auxquelles elle pouvait s’attendre en cas de désobéissance. Il était strict, savait imposer son autorité et ne supportait pas que l’on se moque de lui. Il aimait fesser, fort. Il aimait provoquer de la honte chez l’autre, recadrer, que les choses aillent dans son sens. Elle lui avait confié avoir peur. Peur de lui, peur de ne pas être à la hauteur, peur de le décevoir. Sa réponse avait été que c’était à lui de l’éduquer pour qu’elle soit à la hauteur de ses attentes, qu’elle le serait.

    Rapidement, la raison de la belle s’était retrouvée écrasée par la déraison de ses envies, de ses besoins, et des mots de cet homme. Elle avait dit oui. Accepté de le rencontrer tout en sachant sans le savoir ce qui l’attendait alors. Elle se doutait qu’elle finirait les fesses nues à se repentir, mais elle lui avait confié préférer l’incertitude, la non maîtrise, qu’il ne lui demande pas son avis.

    Cela faisait 2 jours qu’elle avait dit oui.
    Cette rencontre, elle en rêvait la nuit, elle y pensait le jour, aussi excitée et impatiente que stressée et craintive. C’est chez lui qu’elle se rendrait, c’était mieux ainsi avait-il dit, cela accentuerait leurs places respectives, et son chez elle resterai son cocon de liberté, à elle.

    L’acceptation de cette relation s’était suivie de 4 règles qu’elle appliquait depuis :
    – Monsieur et le vouvoiement, elle utiliserait pour s’adresser à lui.
    – Un message le matin, elle lui enverrait.
    – La permission d’aller se coucher, elle devait demander.
    – Se masturber lui était interdit sans l’en informer.

    Elle avait désobéi.

    Une fois.
    Une règle.
    Une nuit. Ses doigts étaient descendus, malgré elle. Ils avaient rapidement rejoint son centre palpitant et humide. Elle ne lui avait pas dit, pas demandé, par gêne, honte et regain de dignité. “Je suis une femme adulte et libre, je fais ce que je veux”, quelque chose comme ça.
    Le lendemain, elle s’en mordait les doigts. Elle ne lui avait rien dit, plus par crainte que par pudeur. Pour autant, elle savait qu’il le saurait, elle se refusait à lui mentir, lui qui l’acceptait. Elle savait qu’il la punirait. Doublement pour le mensonge.

    Encore 4 nuits avant qu’elle ne soit à lui.

    #62786
    lunapower
    Participant


    joli récit 🙂 merci @huyana 🙂

     

    #62787
    SandrineG🍑
    Participant


    Très joli…

    Merci @huyana

    "Et mes fesses, tu les aimes mes fesses" ;-)"

    #62798
    Miss Betty
    Participant


    Merci @huyana – très beau récit des émotions qui précèdent la première rencontre… les interdits que l’on franchi et que nous avouons dans cette relation de confiance… 😘😘

     

    On a deux vies. La deuxième commence quand on se rend compte qu'on n'en a qu'une !

    #62817
    Huyana
    Participant


    Merci à vous 3 pour vos retours !
    @missbetty, oui. je dois dire que bien que fictif, je me suis inspirée d’attentes et d’émotions déjà vécues pour l’écrire. En tout cas je suis heureuse si c’est ce que tu as ressenti en lisant ce texte 😘

    #62818
    Anonyme
    Inactif


    Très beau récit Huyana… Ce site t’inspire 🙂

    #62861
    Anonyme
    Inactif


    Beau Récit @huyana oui!

    Il m’effraie un peu quand à la candeur de la demoiselle face aux exigences de Monsieur toutefois.

     

    #62874
    Huyana
    Participant


    @ouragan44 merci 🙂 Quant à savoir si c’est ce site ou bien l’alignement des planètes qui m’inspire, je ne sais 🙂

    @laurette merci pour ton retour. C’est intéressant ce que tu dis, car je ne trouve pas que la jeune femme soit si candide par rapport à tout ça.. Novice et naïve, oui. Pour autant elle lui fait confiance, ce qui est nécessaire pour se lancer. Elle pourrait se planter, aller dans un mur, mais pour autant, si elle n’ose pas se  lancer, si elle doute trop, la relation n’existera jamais..

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com