Punition matinal

Accueil Forums Discussions générales Causons fessée Punition matinal

  • Ce sujet contient 18 réponses, 11 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Anonyme, le il y a 3 années et 8 mois.
15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 19)
  • Auteur
    Messages
  • #45486
    Mystic78
    Participant


    Il est 7h du matin cela fait 4 h que je suis couchée, je dors profondément après une grosse journée, quand soudain, il me semble entendre un bruit en bas! C’est la porte d’entrée ,elle est de retour, me voilà rassuré je vais pouvoir me rendormir. Elle monte l’escalier menant à la salle de bain située à côté de ma chambre, ses pas sont incertains et irréguliers surement dû à la journée épuisante qu’elle a passé et ne soyons pas dupe surement du aussi aux excès de sa soirée. Mais le principal c’est qu’il ne lui soit rien arrivé . Ma fatigue reprend le dessus et le sommeil me gagne,je ferme les yeux quand tout a coup un vacarme me fait sursauter et me tire de ma somnolence, elle a mis la musique à fond dans la salle de bain.
    D’un bon rapide et excédé je sors du lit,en un pas je suis à la porte de la pièce en question que j’ouvre et là surprise, je la trouve avachi sur les toilettes,les fesses sur le bord du couvercle de la lunette,le corp courbé en arrière, la tête en arrière,nuque posée sur le couvercle du réservoir de la chasse d’eau, elle est vêtue d’une combinaison blanche à la mode ,féminine et sexy dont la fermeture sur l’avant est ouverte jusqu’au nombril,laissant apparaître le décolleté d’une poitrine gonflée de plaisir à l’étroit dans un soutien-gorge en dentelle de couleur bleu clair, sa main droite passée sous le tissus de l’entrejambe de sa combi,est en mouvement entre ses cuisses et sa main gauche en appuie sur le rebord de la baignoire pour tenir l’équilibre de la position tout en le serant entre ses doigts. En additionnant ces différentes observations à la position cabré de son corp,en y ajoutant l expresion de son visage et la lèvre inférieure de sa bouche pincée à droite entre ses canines ,il ne faisait nul doute que le plaisir était au rdv,à tel point qu’elle n’avait même pas remarqué que j’était là à la regarder. Sa surprise fût donc grande quand je débranche la prise du poste radio, que la musique s’arreta et qu’elle ouvrait les yeux en se redressant brutalement, remplaçant sur son visage l’expression de plaisir par une expression de gêne,mais aussi de peur lorsqu’elle croise mon regard noir de colère.
    “C’est quoi ce bordel,tu te crois où,tu n est pas toute seule !!!!!!!.Et baisse les yeux s’il te plait. Tu as quelque chose à dire pour m expliquer cette situation?”
    Elle s’exécute mais sans dire un mot et n’essaie même pas de se justifier ou de s’excuser.
    “Je t’ai posé une question ,il me semble”
    Elle me répond “Non”
    “Tres bien! Tu te doutes de se qui va se passer maintenant ”
    A mon tour je vais m’asseoir ,mais sur le rebord de la baignoire,je lui demande de s’approcher mais elle n’en fait rien, je l attrape donc par le bras et l’entraine vers moi. Je la tire doucement par la nuque en lui disant de s allonger sur mes genoux, elle s’installe avec méfiance mais sait qu’elle n’a pas d’autre choix.Pendant que ma main gauche exerce une préssion sur son dos afin de la maintenir en position, la droite commence à tapoter son derrière et prend un peu plus d’envergure au fur et à mesure pour s’écraser sur ses fesses à chacunes leur tour,d’abord la droite puis la gauche.Après la hauteur vient s’ajouter la vitesse se qui amplifie le bruit et le choc du contact,au bout de 10 minutes de matraquage je sens que son corp commence à être tendu et essaie de se redresser,elle tente de résister,ses jambes se débattent et ne tiennent pas en place,tel point que je suis obliger de les croiser entre les miennes mais rien y fait ,à cause du tissus de sa combinaison son corp glisse sur mes cuisses.En regardant dans le mirroir, je vois qu’elle se mort les lèvres mais cette fois ce n’est pas de plaisir mais plutôt pour se retenir de gémir et de montrer que la douleur commence à se faire sentir,pour en avoir la preuve je recents le besoin d’avoir un visuel sur les rougeurs,je relâche donc la pression exercée et lui ordonne de se redresser et dans ce sens là elle s’exécute sans problème, une fois relevé je me lève a mon tour et me mets face à elle en lui demande de retirer les bras de ses manches , de les lever et de mettre les mains sur la tete ,le haut de ca tenue lui retombe au niveau du bas de ses rhins ,en équilibre sur ses hanches, tenue par les quelques cm de fermeture que je m’empresse d’aller finir de decendre,ce qui fait chuter le pantalon ,celui si vient s’écraser au sol découvrant ses chevilles,laissant apparaitre un tatouage sur l’une d’elle,je m’accroupis au niveau de celles ci afin de les libérer de l’entrave de ce vêtement alors inutil. Je me relève en reculant de quelques pas pour avoir une vision d’ensemble sur ce tableau, la voilà presque nue devant moi en position de soumission, vêtu juste d’un soutien-gorge et d’une culotte en dentelle assortie qui fait ressortir la couleur de sa peau brunie par le soleil présent depuis quelques jours. A cette vue mon imagination de photographe(amateur)rentre en éffervescence et me donne envie de prendre quelques clichés. Mais je n’en ferais rien car ce n’est pas l’heure ni l’endroit,elle pourrait prendre ca pour un jeux ,mais là, je ne joue pas,il est tant qu’elle comprenne qu’elle n’est pas toute seul et qu’elle apprenne le respect des règles de la colocation et d’autrui.Je lui demande de se tourner et d’enlever ça culotte qui cache ses fesses et m’empeche de constater la couleur de celles ci, qui en effet commencent à être bien rouge.
    Je lui ordonne de se positionner face à la baignoire et de mettre les mains sur le rebord de cette dernière .
    “Recule en faisant quelques pas en arrière tout en laissant tes mains ou elles sont ,voilà c est mieux,maintenant ecarte les jambes voila la position est parfaite ton derrière est bien en premier plan”.
    J’attrape la brosse à cheveux posé sur le rebord du lavabo,je lui présente sur son fessier afin qu’elle sache ce qui va arriver dans quelques instants,elle à compris et commence à serrer les points
    “Non pas ça, pas la brosse ,c est bon j’ai compris !!!!!”
    “Ne bouge pas,ouvre les points et prends la position, paume des main sur le rebord,et tu vas compter ça va t’occuper ”
    D’un air inquiet elle s’execute,je lève le bras et voilà que le premier coup se prépare à atteindre son objectif
    “1,2,…3,….4”
    Plus ça va plus les coups sont rapprochés, plus ils partent de plus haut et donc plus l’atterissage sur la cible est douloureux.
    Elle essaie avec une de ces main à plusieurs reprise de ralentir la descente.
    “Arrete de bouger et garde la position et continues de compter”
    “5,….6,….7,8….”
    Quand ce n’est pas la main droite qui essaie de s interposer c’est la gauche,ce qui m’énerve au plus haut point.
    “Arrêteeee ça commence à bien faire”
    Je décide donc de remédier à ce problème, je pose la brosse, lui dégrafe son soutien-gorge pour m’en servir comme lien.
    “Tends les bras et présente moi tes poignets ”
    Je lui attache de façon à ce que ses paumes puissent être en contact avec le rebord de la baignoire je l’aide à reprendre la position d’origine, en passant ma main entre ses cuisses pour lui relever le bassin, je m’aperçois que son entre jambe commence à être bien humide, ce qui pour rien de vous cacher me plait beaucoup.
    Je recule et me munis de la brosse pour en finir .
    “Reprends le compte nous nous étions arrêtés à 8”
    Le rythme reprend sans concession et sans tant mort.
    “9….,10…..,11…..,12…..”
    Je change mon angle de frappe car ces fesses écarlates commencent vraiment à bleuhir,elle est quand même balaise car malgré ses yeux pleins de l’armes qui n’attendent qu’une chose de couler et de se laisser aller,se qui prouve que la douleur est là, elle ne pousse pas un cri ou un gémissement, je fini donc la série.
    “13….,14….,15…..”
    A chacun choc ,ses seins libérés de tout soutien et pointant vers le sol dû à la position vibrent et se balancent comme s’ils étaient en apesanteur.
    Derniere ligne droite
    “16…… dit elle à demi mot”
    “Plus fort! je t’entends a peine”
    “17.7.7…….”
    ” c est mieux continues”
    “18..8..8…..,19…9…9…….,20………….”
    “Bien voilà on est au bout redresses toi, lève les mains et passe les derrière ta nuque ,je t’autorise à soulager le maintient de cette position en mettant en contact le lien immobilisant tes mains avec ton cou et tu m’attends comme ca je m’absente quelques-uns instant”
    2 minutes après je reviens avec un tabouret en en paille,elle à gardé la position,des larmes on fini par couler sur ces joues. Je pose le tabouret, et passe derrière elle pour voir le résultat de cette correction, c’est en mélange de rouge ,jaune et bleu,en passant ma main sur ces fesses je sens une chaleur incroyable qui s’en dégage,je lui écarte un peu les jambes pour prendre la température de son intimité qui est trempée et en mettant mon doigt à l’intérieur de celle ci,je constate que c’est aussi chaud et humide à l intérieur qu’à l extérieur. Je repart du côté de la chaise et lui fais signe de s’approcher:
    “Garde les bras levés et assieds toi mais je ne veux pas que tes pieds touche le sol”
    Elle le fait sans broncher,je lui libère les poignets.
    “Mets les mains sur la tête,Je vais me chercher un café,ne bouge pas profites en pour réfléchir a ton comportement et j’ai dit les pied en l’aire”
    Je sors de la pièce en la laissant à sa réflexion,je descend préparer mon café, une fois celui-ci but , je remonte ,entrouve la porte et la retrouve dans la même position.
    “Alors,as tu pris conscience de ton comportement ?”
    “Oui,c’est bon j’ai compris,je serais plus raisonnable et discrète à l’avenir”
    “Tres bien,tu peux te lever”
    je lui prends le bras et l invite à monter dans la baignoire.
    “Tu as bien besoins d’une douche pour te refroidir et te détendre.”
    Je prends la pome de douche et commence à lui passer de l’eau sur la partie la plus brûlante de son corp dû aux coups reçu, j’attrape le flacon de gel douche parfum Monoï et commence à lui savonner le corp de bas en haut,ça peau brille sous l’effet de l’eau mélangée au savon,au moment ou mes mains atteignent ça poitrine, je sens ses tétons pointer,un frisson la fait traissaillir dès que ma main atteint son entrejambe. Une fois que j’eus fini de la rincer je me munis d’une serviette pour l’essuyer et la sécher des pieds à la tête,je la sert un instant dans mes bras peau contre peau et fini par lui tendre un peignoir bien doux, parfumé par l’adoucissant de la lessive. Je la prends par la main et lui demande de me suivre dans la chambre,nous nous alongeons sur le lit, sa tête sur mon épaule, mon bras l’enlace et mes doigts dans ces cheveux lui caresse sa chevelure coupée à la garçonne. Après un soupir d’apaisement elle s’endore, enfin un peu de calme , le sommeil me gagne et à mon tour je m’endors doucement dans le calme et la sérénité.La journée va finalement pouvoir se terminer pour moi.

    #45487
    Saul
    Participant


    joli récit, mélange de sensualité et sévérité.

    Suite sans doute à mon post récent, je reçois des sollicitations de fesseurs. donc pour éviter ses importuns avec lesquels je ne me connecterais je précise immédiatement que je suis HETERO, donc messieurs passez votre chemin MERCI

    #45489
    Mystic78
    Participant


    Non non rien a voir avec ton post je ne l’ai pas lu.et moi aussi hétéro donc rien a voir avec toi.mais merci pour la critique ?

    #45497
    Badine79
    Participant


    Bonjour beau recit

    #45517
    Anonyme
    Inactif


    Sperbe récit merci

    #45520
    Saku
    Participant


    Très beau récit @mystic78
    Merci pour ce partage

    - Ne rate jamais une occasion de faire une bêtise

    #45524
    Mystic78
    Participant


    Merci j’avais peur qu’il ne soit trop long,et pourtant je l’ai raccourci. Si vous avez des conseils pour mes prochains écrits je suis preneur.

    #45542
    salamboflaubert75
    Participant


    Récit fort sympathique
    … Merci

    Sal

    #45544
    salamboflaubert75
    Participant


    Récit fort sympathique avec un beau mélange
    … Merci

    Sal

    #45557
    Mystic78
    Participant


    Merci Salombo,ton pseudo me plait bien ca me fait penser a une chanson d’Indochine.?

    #45710
    Marine
    Participant


    Bonjour, très beau récit 🙂

    #45785
    Mystic78
    Participant


    Bonjour Marine,et merci ca fait plaisir.

    #47665
    Miss Betty
    Participant


    Très joli récit ! Ça me rappel un peu ma période fin adolescence et jeune adulte quand je rentrais de boite.
    (la fessée en moins LoL) !

    On a deux vies. La deuxième commence quand on se rend compte qu'on n'en a qu'une !

    #47719
    Snakeye
    Participant


    Très plaisant ce récit 🙂

    Plaisir d'offrir, joie de recevoir

    #47737
    Mystic78
    Participant


    Merci Miss Betty.je pense que cela rappel a beaucoup de personnes la même chose.lol

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 19)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com