Pratiques additionnelles à la fessée

Accueil Forums Discussions générales Causons fessée Pratiques additionnelles à la fessée

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 32)
  • Auteur
    Messages
  • #62922
    Ruby
    Participant


    Bonsoir à tous,

    J’étais un peu frileuse à l’idée d’écrire ce sujet mais finalement encouragée par les membres du forum (et par ma curiosité) je me lance ce soir 😁

    Bon, nous sommes tous ici des pratiquants de la fessée. Mais aujourd’hui j’ai envie de vous demander quelles sont pour vous les pratiques additionnelles à la fessée ? Celles que vous pratiquez ou que vous aimeriez pratiquer ?

    Par exemple des jeux de rôles, des accessoires ou même des pratiques sexuelles qui pour vous vont souvent de paire avec la fessée, que ce soit dans votre imaginaire ou dans la réalité.

    Au plaisir de vous lire et d’en apprendre + sur les pratiques annexes de la petite planète rose 😊

    #62925
    Mystic78
    Participant


    Hum sujet intéressant qui mérite une réflexion approfondie . Merci Ruby pour cette idée de thème sur lequel je ne manquerais pas d’apporter ma contribution des que je me serais penché sur le sujet.

    #62927
    CoDée
    Participant


    En fait de pratiques additionnelles à la fessée, je te dirais que pour ma part la fessée en elle-même est une pratique additionnelle 😅

    Je suis profondément soumise dans l’âme et aspire à une relation d/s, aussi la fessée est secondaire en quelque sorte.

    J’obéis et respecte les règles qu’il me donne parce que c’est comme cela que cela doit être. Point.

    La fessée peut arriver parce que je la mérite ou parce qu’il a envie de me la donner. Peu importe. Elle n’est qu’un plus dans la relation que je souhaite mener. Comme une ponctuation. Un rappel de ma place et de la sienne.

     

    (Désolée ce n’est sûrement pas le genre de réponse que tu attendais mais c’est la mienne 😘)

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois par CoDée.
    #62931
    Louize
    Participant


    Le coin 🙂

    #62933
    Anonyme
    Inactif


    Une douche plus ou moins froide, outre qu’elle permet de refroidir le feu postérieur, calme les rebellions éventuelles des vilaines punies.
    et je rajouterais, moins punitif et plus relaxant , un bon bain chaud à deux avec massage dans le bain.

    #62935
    Christal
    Maître des clés


    Ce sujet de punitions additionnelles pourra peut être satisfaire ta curiosité même si pratiques et punitions n’ont pas forcément le même sens…

    Punitions additionnelles / alternatives

    Rien n'est acquis, tout est fragile...

    #62936
    Monsieur Méchant
    Maître des clés


    Je rejoins l’opinion de @corrigeedelivree, la fessée et les châtiments corporels en général, même s’ils occupent une place déterminante dans mes envies d’ailleurs, sont au service de la relation que j’ai avec elle.
    Et dans cette relation, frappée du sceau de l’envie et du plaisir partagés, c’est l’émotion qu’on vient chercher. Une émotion à la source du désir, de la sexualité et de l’excitation.
    Alors bien sur, chacun fait sa petite cuisine en utilisant ses ingrédients favoris: la contrainte cérébrale ou physique, la discipline et l’autorité, la honte et la régression, le soumission, l’infantilisation, etc…

    En ce qui me concerne j’ai un spectre d’envies et de fantasmes très large et qui se définit toujours par rapport à ma partenaire.
    Elle est candide, je vais l’initier par des exercice à certains plaisirs. Elle a besoin d’un cadre pour réviser, je vais devenir un tuteur exigeant. Elle aimerait que je l’aide à améliorer son hygiène de vie, je vais la “mentorée”. Elle a du caractère, est rompue à mener son petit monde, je vais la descendre de son piedestal. Elle a des fantasmes de soumission, elle trouvera un Maître exigeant. Elle aime se sentir, offerte et à disposition, elle rencontrera la contrainte physique ou cérébrale, etc…
    Et dans l’ascension de nos envies communes, il arrive toujours que d’autres désirs s’invitent.
    Parce que nos fantasmes sont vivants et qu’ils se nourrissent de nos rencontres.

    Mais dans tous les cas, je dois bien avouer qu’il y a un dénominateur commun. La sanction.
    Elle est sage, je la récompense.
    Elle est désobéissante, négligeante, glandeuse ou défaillante, je la punis ( -> Fessée @rubylion )

    Exigeance, instransigeance et sévérité mais bienveillance, respect et éthique.

    Faites de vos fesses le plus bel endroit de la terre...

    #62939
    FrenchTouch
    Participant


    Je rejoins aussi @corrigeedelivree et @monsieurmechant : pour moi le point central n’est plus la fessée mais une forme de relation, dont la fessée fait partie.

    Pourquoi “plus” : parce qu’au début je séparais (d’un côté la fessée, avec des partenaires “spéciales” qui partageaient ce fantasme, de l’autre une sexualité “régulière”, pour peu que cela ait un sens, avec les autres, c’est à dire la plupart des filles).

    Cette séparation a disparu : rien n’est additionnel, simplement certaines choses vont bien ensemble, dans un cadre qu’on définit avec sa partenaire.

    Et donc pour moi la fessée va bien avec : des punitions physiques étendues au reste du corps, et pas simplement aux fesses, ou alternatives (gingembre, pourquoi pas lavage de la bouche au savon), des jeux de domination qui ne sont pas punitifs (et qui peuvent aller de nuances assez subtiles de conversation, en public ou en privé, jusqu’à des choses plus visibles, comme par exemple rester habillé devant une femme nue, lui faire porter un collier, un plug, ou n’importe quoi d’autre qui lui rappelle sa condition), et de manière plus générale encore, tout ce qu’on impose à l’autre, et que l’autre accepte de se voir imposer (se faire obéir, s’imposer davantage dans les rapports sexuels même si ceux-ci n’ont a priori rien de “SM”, etc.)

    Bref c’est un monde, dont les contours se précisent au contact de l’autre.

    Adepte du tout répressif

    #62940
    Monsieuralex
    Participant


    Pour moi tout ce qui est autour de la fessée est tellement sur mesure, subtil à mettre en place pour s’assurer d’être en harmonie parfaite avec des désirs souvent secrets ou silencieux de la récipiendaire!… mais c’est justement ce chemin de découverte pas à pas qui est une grande part des loues et bonheurs lorsque l’on a rencontré la bonne personne ☺️

    Monsieuralex, fesseur nantais

    #62941
    Monsieuralex
    Participant


    Des joies et bonheurs…

    Monsieuralex, fesseur nantais

    #62942
    LotharioGrimm
    Participant


    Parmi les pratiques additionnelles, il peut y avoir la mise à nue (ou en sous vêtements) et la fouille (fouille des vêtements, inspection corporelle, palpation).

    Avant, pendant ou après la fessee.

    Je suis un homme de 44 ans habitant en région centre. Attiré par la fessée depuis mon adolescence.

    #62943
    salamboflaubert75
    Participant


    Sujet très intéressant!

    Merci  de l’évoquer @rubylion

    Et qui je pense va au-delà de l’aspect punitif.

    Personnellement même si je l’adore elle serai “pauvre” de beaucoup sans les notions cérébrale et psychologique, le transfert du contrôle et le don de l’autorité.
    Donc ce de se donner entièrement et remettre « le pouvoir » en toute confiance et complicité.
    Jouer avec et l’incertitude.
    Mais aussi une certaine domination psychologique et  physique.
    Comme le port de plug, la sodomie, le sexe sauvage et passionné, des ordres qui semblent osés ou subversifs…
    Pourvu que cela soit entier, sincère et plein d’envies c’est finalement les partenaires qui fixeront leurs règles, ce qui les troublent et les subjuguent.
    Car c’est je crois très modulable en fonction des deux personnes et de leur duo.

    Sal

    #62944
    Atalyon
    Bloqué


    Bien , beaucoup a déjà été dit.

    On commence un jour par le jeu érotique de la fessée, laquelle peut ensuite devenir punitive et élément central d’une discipline.

    On peut en rester au tout premier stade ou vouloir aller plus loin et faire de ce transfert de pouvoir de la dame vers l’homme, dont parle Sal,  l’élément principal d’une relation allant bien au delà de la fessée.

    Il s’agit alors d’une démarche autant cérébrale que physique avec tous les possibles.

    A titre personnel je n’envisage pas la fessée seule qui ne me satisfait pas. J’envisage encore moins le jeu de la chipie qui fait des bêtises pour être fessée.

    J’envisage bien plus naturellement cet échange de pouvoir qui ouvre la porte à une exploration quasi infinie. A chacun ensuite de savoir si il s’agit d’un jeu ou d’un mode de vie, et sur ce sujet il n’y a pas de vérité…

    #62947
    Ruby
    Participant


    Merci à tous pour vos réponses très intéressantes et déjà nombreuses !  Comme toujours il est intéressant de comparer nos visions sur le sujet. 🙂
    Comme beaucoup d’entre vous l’ont dit, la fessée prend place dans un certain cadre, et les pratiques dans ce cadre peuvent être aussi variées que les envies 😊

    Mais en posant ma question j’avoue que je pensais en fait aux pratiques en lien direct avec la fessée, à comprendre plutôt dans le sens : juste avant, pendant, ou juste après.
    Mais bien sûr il est intéressant d’évoquer le type de relation dans lequel ces pratiques évoluent. 😇

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois par Ruby.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois par Ruby.
    #62955
    lunapower
    Participant


    Alors pour moi aussi la fessée est un élément d’une forme de relation que j’aime et si la fessée reste le point central j’aime assez explorer, parfois découvrir d’autres terrains avec ma partenaires. Pour répondre à ta question @rubylion quelques pratiques/punitions que j’associe volontiers à la fessée.

    – des petits jeux régressifs (envoyer à la sieste, au lit tôt, retirer certains privilèges de “grande” comme s’habiller seule, se laver seule, être grondée, prise de température, mise au coin… toute une panoplie poussant plus ou moins le jeu)

    – des petits jeux ont va dire plus adultes/BDSM (mise à nue, positions humiliantes, figging, attaches, tenue en laisse, plug et autres jouets sexuels, punitions d’autres parties du corps, contrôle…)

    Comme pratique “additionnelle” j’aime aussi beaucoup l’aftercare réconforter ma partenaire si elle en a besoin, lui faire un massage plus ou moins coquin selon les désirs… car ce que j’aime avant tout c’est m’occuper de ma partenaire

     

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 32)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com