Père Fouettard ou Père Noel, mon coeur balance…

Accueil Forums Discussions générales Journal de punitions Père Fouettard ou Père Noel, mon coeur balance…

10 sujets de 46 à 55 (sur un total de 55)
  • Auteur
    Messages
  • #73716
    Père Fouettard
    Participant


    En attendant le 24 décembre…

    Vous savez, j’ai beaucoup travaillé pour en arriver là, oui j’ai beaucoup cravaché !

    J’ai réalisé très vite que j’étais différent !

    Tout p’tit, aux réunions de famille, assis entre Tata Martinet et Oncle Cassecul, on me faisait réciter à chaque fin de repas la fable du petit chaperon rouge debout sur la table.

    A 10 ans je partais à la recherche de verges de noisetier à élaguer pendant que les copains jouaient au foot. Vous en avez vu beaucoup vous des noisetiers au pôle nord ? c’te frustration !

    Alors j’ai demandé qu’on m’envoie en pension dans une école victorienne du Royaume Uni. C’est là que me sont venues mes passions pour le cuir et la canne, pas celle de Jeanne, celle de Miss Reva Ocallagha, si sévère pour corriger les mauvaises conduites des copines.

    C’est là aussi que pétri de justice, j’ai commencé à dénoncer mes camarades féminines que j’allais ensuite reluquer en cachette pendant qu’on les châtiait jusqu’aux larmes (mon premier priapisme!)

    Résultat aujourd’hui, si je suis encore puceau (les rancunières…), je suis passé Maître en maniement d’armes disciplinaires.

    On m’admire pour mon enroulé du martinet ou mon fameux puissance 4 !

    On aurait même mesuré mon paddle à 250 km/h, c’est vous dire…

    Tout ça c’est au prix d’une discipline de fer :

    Levée 5h : tartines et café avec vue sur l’aurore, revue de presse (vilaines &Co, Fessée et Tradition, le Petit Rapporteur, etc…). Puis je regarde les indices du Claque 40 et ensuite, hop je m’en vais m’entrainer à la salle jusqu’au midi !

    Midi 30 : Poulet au gingembre, salade au gingembre, mousse au chocolat au gingembre (oui, je cuisine tout au gingembre, surtout les petites garces désobéissantes…).

    L’après-midi, je m’occupe des vilaines qu’on me livre en containers, pour que je reformate leurs systèmes d’exploitation corrompus. Ça aussi c’est du boulot, diantre ! tous ces disques durs à tamponner.

    Heureusement que Cellelàcestpourmoi et Tenveuxune, mes deux lutins de sévices, sont là pour m’aider.

    Le soir, c’est relâche : jacuzzi, massage et dodo 22h après une tisane.

    Voilà, je suis un stakhanoviste de la discipline avec une hygiène de vie irréprochable, beaucoup veulent ma place mais je suis pas prêt de la lâcher.

    Je vous ai mis cette petite photo, pour que vous ayez une petite impression de l’ambiance feutrée et cosy qui attendra certaines, débitrices de la discipline, le 24 décembre, au soir !

    Aux pleurs de les croiser !

    #73799
    Père Fouettard
    Participant


    Vous-Savez-Qui m’a demandé de préciser l’intérêt du pass disciplinaire pour 2022.

    La bonne nouvelle, c’est que mon vaccin ne nécessite aucun rappel et devrait être efficace contre le CO-VIL, une bonne partie de 2022.

    Bien entendu à cette époque je serai retourné dans la tanière douillette de mon pôle pour un farniete bien mérité. Il appartiendra aux chevaliers de l’ordre et de la discipline de votre planète d’entretenir, au cours de l’année, cet élan de sagesse et de bonnes résolutions.

    J’ai reçu quelques lettres pour plaider la cause de cas avérés et fâcheusement indéfendables.

    La deuxième bonne nouvelle, c’est que je suis parfois faible et corruptible, un poème, une jolie photo de derrière, une jolie déclaration en forme de repentance peuvent atténuer la rigueur intransigeante de ma campagne de remise à l’heure des pendules le 24 décembre.

    Tenez, je me souviens d’une femme qui m’avait envoyé des photos de ses fesses accompagnées d’un jolie poème où elle me conjuguait ses regrets en rimes riches.

    Et bien, j’ai été faible ! je n’ai pu m’empêcher de lui mettre de la crème après ses 150 coups de ceintures…

    (Ne le dites à personne, je me ferais virer !)

    #73800
    Yves
    Participant


    @pere-fouettard

    Vous me donnez une idée. Je développe à mes heures perdues des applications pour Android.

    L’idée d’une application “TousAntiCoviL” avec pass disciplinaire pourrait voir le jour dans ma tête de programmeur fou !

    Quel en serait le cahier des charges, selon vous ?

    Bien à vous…

    Yves

     

     

     

     

    Mesdames, mesdemoiselles, mon propre plaisir passe par le vôtre

    Blog : histoires-jr33.blogspot.com

    #73806
    Yves
    Participant


    Allez, je développe un peu l’idée, dites-moi ce que vous en pensez :

    1. Le fesseur établi la fréquence minimum des fessées (par semaine)
    2. On enregistre dans l’appli chaque fois qu’une fessée est donnée (peu importe la raison)
    3. Si la fréquence est respectée, l’application affiche que le pass disciplinaire est en cours de validité.
    4. En cas de non validité, l’application affiche un rappel. Tout retard doit être rattrapé pour revalider le pass disciplinaire.

    Voilà l’idée de base. Des suggestions ?

    Cela pourrait faire l’objet de fil de discussion à part entière si l’idée rencontre un succès quelconque…

    Dites-moi…

    Yves

    Mesdames, mesdemoiselles, mon propre plaisir passe par le vôtre

    Blog : histoires-jr33.blogspot.com

    #73815
    Mélanie
    Participant


    Cher Père Noël,  Cher Père Fouettard,

    Je voulais tout d’abord vous faire observer que j’ai été très sage cette année. Peu d’achats intempestifs ( sauf occasions inratables, comme lors des soldes évidemment), quasi pas de grignotage ( les 3 kg en plus sur la balance sont certainement dûs à un dérèglement de ladite balance), pas d’insolence ( ou… si peu). Il y a juste cette inscription sur ce forum,  qui m’avait été formellement interdite. Mais je me dis que comme elle n’a pas encore été découverte je pourrais attendre Noël prochain pour rendre des comptes.

    Alors voilà ma liste de souhaits

    – un bâillon ( il me faut quelque chose pour m’apprendre à me taire)

    – une brosse à cheveux bien large ( Il faudrait que Monsieur puisse asseoir un peu plus son autorité )

    – Et surtout… du temps, beaucoup de temps à passer au coin, du temps pour être exposée et humiliée par Monsieur,  du temps pour de longues fessées,  du temps ressentir encore et encore la chaleur de la punition,  bien après le départ de Monsieur…

    Je ne sais pas lequel, entre le Père Noël et le Père Fouettard s’occupera de moi. J’ai ( à mots couverts ) avoué mes fautes, je m’attends à recevoir ce que je mérite.

    P.S du lait et des petits biscuits seront déposés à votre intention

    Mélanie

     

    #73820
    Père Fouettard
    Participant


    Mademoiselle Mélanie, si je peux rendre plus incisive votre tentative de corruption, je vous conseille une tarte au citron meringuée, pâte sablée assez épaisse avec un double expresso sans sucre Colombie El diablo, torréfaction noire.

    Mais revenons à nos moutons et en particulier à vous, petite agnelle que votre Monsieur éduque avec grands soins, je n’en doute pas.

    Cependant inscription « en loucedé » sur cette planète vous voudra le tiercé dans l’ordre, le 24 !

    La brosse pour reprendre la petite insolente que vous pouvez être, le bâillon pour la faire taire et le coin, comme un sanctuaire où les mains sur la tête, elle fera acte de contrition et de repentance devant son tuteur !

    Aux pleurs de vous croiser…

    #73832
    Nush
    Maître des clés


    Cher Père Fouettard,

    Je ne suis jamais sage. Je ne suis pas gentille non plus.

    Je suis probablement impertinente et j’ose parfois être cruelle. Je suis juste ‘moi’.

    Avec mes égarements, mes incertitudes, mes ambiguïtés.

    Il me semble, cher Père Fouettard, que mes péchés sont totalement pardonnables : je n’aime que le luxe !

    Me noyer dans le champagne, m’alanguir sur des draps en lin ancien, me baigner dans des baignoires gigantesques, porter des talons infiniment hauts, me glisser dans de la lingerie en soie naturelle, me vautrer dans un canapé en velours doux.

    La sensualité. Voilà mon péché.

    Malgré mes nombreuses années chez les sœurs, je ne suis pas arrivée à me complaire dans une simple robe en drap de bure. Ma peau douce ne pouvait le supporter !

    Ne parlons même pas des birkenstock que j’étais obligée de porter. Mes pauvres pieds ont fait saigné immédiatement ! Et les draps en polyester ?! Mon corps a fait une allergie géante !

    Vous voyez bien, cher Père Fouettard, que je suis obligée de vous demander à genoux (punaise j’ai mal rien que d’y penser !…), de m’envoyer un gentil milliardaire qui saurait rendre ‘grâces’ à la jamais sage et parfois cruelle que je sais si bien être.

     

    C'est la nuit qu'il est beau de croire en la lumière.
    #73847
    Père Fouettard
    Participant


    Chère @falbalas ,

    La sensualité, cette réalité augmentée qui nous fait nous sentir vivant et tellement présent au monde…

    Votre dossier est suivi de près par les Affaires Disciplinaires, il est régulièrement discuté au Grand Conseil.

    Et pourquoi ne prend-elle que des bains de lait de chèvre Angora ? est-ce normal d’avoir du béluga dans son sac pour son 4 heure ? Pourquoi est-elle la seule à mettre des pantoufles Louboutin avec un pyjama Gucci? Pourquoi a-t-elle mis 5 personal shoopers en dépression cette année.. ?

    La décision de Vous-Savez-Qui est à priori sans appel, le 24 décembre à 23h45,  vous serez  debout auprès de votre cheminée dans un pyjama petit bateau blanc dont la bas sera glissé à mi-cuisses, pieds nus, la peau orpheline de tout maquillage, les mains sur la têtes et une cravache en travers de la bouche (attention pas une cravache Vuitton, hein ? non, une simple cravache Décathlon).

    Et je vous ferai découvrir une toute autre sensualité, détachée de toute contingence matérielle, et pourtant si intense pour vous remettre sur le chemin de l’essentiel.

    Et quand enfin les larmes perleront à la naissance de vos yeux de petite excessive, vous pourrez croquer dans une tranche de pain d’épice et boire un verre de lait avant d’aller au coin, en exhibant vos fesses rouges particulièrement éprouvées sur lesquelles j’aurai inscrit: “Parce que je le vaux bien!

    #73861
    Eva
    Participant


    Cher Père Noël,  Cher Père Fouettard,

    Il y a bien longtemps que je ne me suis pas pliée à cet exercice de LA LETTRE. Tant qu’il en tient de la haute voltige.
    Il est évident que je mérite des cadeaux. Pour ma sagesse ?Souvent. En effet, globalement je me trouve sage.  Je réfléchis beaucoup. Je me tempère beaucoup aussi. Comment ça j’ai un tempérament bien trempé et fougueux?Comment ça je monte sur mes grands chevaux? Mais c’est bien pour cela que je me tempère !
    Je suis excessive?oui des fois…mais que pour les bonnes choses.La bonne table, le bon vin, la bonne “chaire” et certaines me donnent du fil à retordre.
    Je suis une grande épicurienne. Je savoure tous les plaisirs de la vie.
    Une bonne vivante quoi…pas de quoi fouetter une chatte.
    Ps: inutile de m’apporter des chocolats du lait ou du pain d’épices.. ce n’est pas ma tasse de thé. Je préfère de loin,  des huîtres, des canapés au saumon sauvage fumé, et une petite tranche de foie gras.
    Par ailleurs, je mettrais les couverts pour vous deux, vous êtes les bienvenus. On mange une pintade(plus fin que la dinde), des petites pommes de terre dont vous me “direz des nouvelles” agrémentées de petits légumes en fagots…avec les vins qui vont avec. Au plaisir de vous croiser, nous avons plein de choses à nous raconter et de bons moments à partager!Je sers le dessert aussi…quand le cœur m’en dit.:)

    Et…joyeuses fêtes à tous!

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 9 mois et 2 semaines par Eva.

    Se révèle être "comme une boule de flipper,qui roule qui roule...".

    #73886
    Père Fouettard
    Participant


    Ahahah, toutes ces filles qui écrivent au père Noel, mielleuses à souhait dans l’espoir que le vieil alzheimerien, vautré dans une complaisance stérile, passera l’éponge sur leurs navrants aveux de petites manipulatrices.

    J’ai une mauvaise nouvelle, il y a un moment que barbe blanche ne répond plus à son courrier (Monsieur est débordé ! pas étonnant, à force de se laisser rouler dans la farine)

    Mais moi, petit travailleur de l’ombre, je veille.

    Faute à demi avouée, doublement sanctionnée, car cela veut dire que vous aviez pleinement conscience de vos égarements !!!

    Vous savez en plus de 7 siècles de carrière, j’en ai vu des choses.

    C’est une vie bien solitaire que la mienne, l’espace d’un soir, je croise des déesses de muscles et de chair que j’aide à rentrer au port de la tempérance et des bonnes conduites.

    Et c’est un moment toujours délicieux quand je les observe, les fesses encore chaudes, sceller à la cire de leurs larmes, la liste de leurs bonnes résolutions pour l’année suivante. Et puis il y a ce moment où, les yeux rouges, apaisées et reniflantes, elles me font un discret signe de la main quand je reprends ma tournée en me disant, la voix chevrotante: Je serai très saaaaage, Père Fouettard.

    Il semblerait que la tempérance est un train que vous ratez encore trop souvent, à la gare de vos excès.

    La passion rugit parfois si fort dans votre poitrine que sur vos grand chevaux, vous jouez les amazones.

    Heureusement que j’ai toujours avec moi une cravache de dressage pour domestiquer les sauvageonnes et les ramener à une juste mesure.

    J’ai une mauvaise nouvelle pour le diner du 24, je crois que Papa Nowel se fera porter pâle. La bonne nouvelle, c’est que pour compenser, vous aurez double ration, j’espère que vous n’êtes pas douillette…

    Pour le dessert : tarte citron meringuée !

    Aux pleurs de vous rencontrer…

10 sujets de 46 à 55 (sur un total de 55)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com