Pardonne moi.

Accueil Forums Discussions générales Récits Pardonne moi.

  • Ce sujet contient 12 réponses, 13 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par sabrina, le il y a 9 mois.
13 sujets de 1 à 13 (sur un total de 13)
  • Auteur
    Messages
  • #46780
    Moonlight shadow
    Participant


    Je suis agenouillée. Face au lit. La tête enfouie dans les draps. Mes yeux inondes de larmes que tu ne peux pas voir mais que tu devines aisément de par les tremblements de mon corps.

    Mes fesses sont un brasier incandescent. J ai mal. Très mal cette fois. Tu as été tres sévère. Impitoyable. Les coups portes d une rare violence. Jamais tu m as puni de la sorte.

    “Reste comme tu es. Ne bouge pas” prononces tu d une voix calme.

    L idée de te désobéir ou de faire le moindre mouvement ne m a même pas effleuré. Jamais je ne t ai vu en colère à ce point. Je t entends t éloigner, sortir de la pièce.

    Que vas tu faire? Chercher de quoi me punir? Mes larmes redoublent à cette idée. Je suis à bout. Épuisée. Jamais tu ne m as brisé ainsi.

    Tu reviens. Mes sanglots s accentuent. J ai peur. Je sens ta présence derrière moi. Doucement tu me redresses et sans un mot tu me diriges hors de la chambre. Tes mains sur mes épaules m orientent vers la salle de bains.

    Un bain plein de mousse parfumée m attend. Tu me fais face . Tu t agenouilles devant moi et à l aide d un mouchoir essuie mes joues mouillées de larmes et me mouche telle une petite fille. J ai envie de me jeter dans tes bras mais je n ose pas.
    Puis Tu passes derrière moi. Sans mot dire, tu degraphes ma robe qui finit sur le sol et me remonte délicatement les cheveux sur la nuque que tu fixes avec ma pince.
    Tu me vois vaciller de fatigue. Aussi,tu m aides avec une grande douceur à enjamber la baignoire et à m y glisser. L eau est tiède, presque fraîche. Mes fesses apprécient cette attention. Tout comme mon corps en sueur. Je te regarde, reconnaissante.

    Toujours sans parler, tu me caresses les cheveux et saisis la savonnette que tu commences à faire glisser sur mon corps. Elle commence sa naissance au creux de mon cou pour venir effleurer mes seins sur lesquels tu t attardes quelques instants.
    Tu m intimes de m accroupir pour nettoyer mon intimité. En d autres temps, j aurais protesté détestant cela. Mais la je suis trop lasse et eprouve même une sensation de bien être quand ta main vient nettoyer en douceur mes fesses meurtries et mon bouton. Tes caresses et l eau fraîche du bain apaisent un peu la douleur que je ressens. .

    Sans rien dire, tu sors de la salle de bain. Tu me laisses seule, à mes pensées. Je suis fatiguée. Physiquement et mentalement. Le fait de ne pas m être alimentée correctement avant mon escapade nocturne entre filles n a rien arrangé. Je n avais rien dans le ventre pour éponger l alcool et les substances peu légales que j ai absorbé.

    J ai vu ta peur et ton visage dévoré par l inquietude au commissariat quand tu es venu me chercher. J ai réalisé que je ne t avais pas laissé de message. Que tu étais rentré de la base nautique et que tu avais trouvé la maison vide à 21h sans explication. Que seul l appel de la police a 1h du matin t avait informé du lieu où je me trouvais et ou tu es venu me chercher.

    Je sais t avoir decu. M être conduite de façon irresponsable. Je mérite ce que j ai subi en rentrant à la maison. Cette raclée monumentale dont j ignorais la possible existence jusqu a ce jour. je n avais jamais connu que ta main pour corriger mes excès. Cette nuit j ai appris à détester le cuir. Et à me détester.

    Des larmes coulent sur mes joues sans que je m en rende compte. L épuisement à raison de moi et je m assoupis dans le bain.

    C est ta main caressant ma joue et ta voix murmurant mon prénom au creux de mon oreille qui m ont fait ouvrir les yeux.
    Avec des gestes tendres, tu me sors du bain. Me seche délicatement en prenant soin de tamponner délicatement mes fesses très sensibles. Je claque des dents. De froid. De fatigue. D épuisement.
    Tu me passes au dessus de la tête un vieux t shirt en coton à toi que j affectionne particulièrement dans lequel j aime dormir.

    Je te vois saisir mon démaquillant et un coton pour achever de me nettoyer mon visage. Tes doigts viennent glisser sur mes lèvres pour ôter ce qu il reste de mon rouge. Un autre coton vient ôter le mascara qui m a transformé en panda de par mes larmes versées.
    Tu me tends ensuite un verre d eau et 2 dolipranes. Pour mes excès ? Le mal de tête qui m assaille ? Mon estomac ? Ou mes fesses douloureuses ? Je ne sais pas mais les saisit avec reconnaissance et les prend docilement.
    La brosse à dents que tu me tends est vite utilisée.

    Je tombe de fatigue. Tu me retiens contre ton torse. Et je craque enfin. Je me love dedans en versant un torrent de larmes et en m excusant mille fois. Tu ne dis rien et me laisse m abandonner pleinement. Ta main caresse doucement mon dos et mes cheveux. Tu attends patiemment que la crise passe. Tu essuies à nouveau mes larmes et me prends dans tes bras pour me conduire dans la chambre. Ma tête est enfouie dans ton cou autour duquel j ai enroulé mes bras.

    Tu me déposes en douceur sur le ventre sur le lit. Tu remontes doucement mon t shirt pour dévoiler mes fesses marquées. A l aide du petit tube de pommade sorti de la table de chevet, tu entreprends de me les masser précautionneusement. Je tressaille mais cela me fait du bien et m apaise. Mes paupières sont très lourdes.
    Je t ai entendu murmurer à mon oreille les mots tant désirés
    Je me suis lovée en position foetale contre toi et me suis endormie sereine, rassurée d être aimée, dans tes bras

    #46785
    salamboflaubert75
    Participant


    Votre récit est très touchant et parlant Moonlight shadow, merci de votre partage.

    Sal

    #46791
    Salomé
    Participant


    Très beau récit. J’adore.

    #46792
    SandrineG🍑
    Participant


    Très touchant…j’ai beaucoup aimé…

    "Et mes fesses, tu les aimes mes fesses" ;-)"

    #46799
    Zatopek33
    Bloqué


    Un très joli moment de complicité passionnée, miss Moonlight .

    #46800
    lunapower
    Participant


    Très joli récit @moonlightshadow 🙂 Donner un bain est toujours un moment délicieux 🙂

    #46802
    Laoth
    Participant


    Ce récit est très touchant on y sens beaucoup de tendresse et d’amour. Merci ?

    laoth

    #46803
    LotharioGrimm
    Participant


    Très joli récit ! J’ai beaucoup aimé.

    Je suis un homme de 44 ans habitant en région centre. Attiré par la fessée depuis mon adolescence.

    #46807
    Badine79
    Participant


    Quelle realite tres beau recit quelle preuve d amour

    #46843
    Belami
    Participant


    Très beau récit du “moment d’après”. Emouvant.

    #46892
    EmmaLu
    Participant


    Ce récit est si beau est plein de tendresse. Une perle !

    #48864
    Miss Betty
    Participant


    J’aime beaucoup ce récit dans lequel je ressens tant d’émotions, de tendresse et d’amour. Merci 😘

    On a deux vies. La deuxième commence quand on se rend compte qu'on n'en a qu'une !

    #48878
    sabrina
    Participant


    Quel magnifique récit, félicitations pour l’écriture.

    Bonjour, je suis Sabrina, 31 ans, en couple, vivant dans les Hauts de France.
    Fessée en jeux punitifs par mon chéri, je cherche ici à échanger avec d'autres, filles, garcons, couples vivant la même pratique.
    A bientôt

13 sujets de 1 à 13 (sur un total de 13)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com