Oh nooon, c'est trop la hoooonte !!!

Accueil Forums Discussions générales Causons fessée Oh nooon, c'est trop la hoooonte !!!

  • Ce sujet contient 1 réponse, 2 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Anonyme, le il y a 3 années et 3 mois.
Vous lisez 1 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #22370
      Monsieur Méchant
      Maître des clés


      Ce fil de discussion est là pour que vous y relatiez un moment vécu qui a été particulièrement honteux à vivre, au cours de nos jeux qui n’en sont pas.
      Que vous soyez « déculottée » ou « déculotteur », racontez-nous ce moment où vous avez convoqué la honte au cours d’une fessée.
      Que ce soit par la situation de cette fessée elle-même (des excuses à prononcer, une position, une tenue, une excitation honteuse, etc…) ou par ce qui s’est invité à votre insu au cours de ce moment (un raté, un tiers, un coup de téléphone, etc..).

      Je me lance :
      Il y a parfois des petits moments où on se dit que la providence nous a lâché, comme on lâche une pierre dans un puit sans fond, (expression un peu emphatique, je le reconnais).

      z

      Moi ce genre de moment ne m’arrive jamais ! enfin pratiquement jamais !
      Bon, en fait, j’avoue que ça peut m’arriver une fois tous les dix ans !

      a

      Imaginez…
      Après un sermon digne d’un discours à la Churchill, je place la demoiselle dénudée dans une position pour lui asséner le châtiment que je lui ai promis, encore tout fier des mots affûtés et sans appel que j’ai utilisés.
      J’attrape ma ceinture avec ce style de loup rédempteur tellement copié mais jamais égalé.

      c

      Elle a les mains sur la table, tremblante, repentante, la croupe tendue pour que je la corrige, immobile parce qu’elle sait que si jamais elle bouge d’un millimètre, c’est toute la foudre du ciel qui s’abattra sur son fessier offert.

      Avec le sourire des grands jours, je prépare le premier coup que je vais lui administrer, en ayant pris soin de doubler la ceinture de cuir pour qu’elle soit plus lourde.

      l

      Le coup part et là, je rate à moitié mon objectif, et ma ceinture lui léchouille les fesses en frôlant l’épiderme, comme un petit animal complaisant qui lui ferait un bisou avant de continuer, sous mes yeux effarés, sa trajectoire dans le vide en entrainant mon bras…

      a

      Forcément, elle a envie de se marrer mais elle se retient !
      Forcément, j’ai aussi envie de me marrer mais je me retiens…

      r

      Heureusement qu’elle ne peut voir mon visage car on peut y lire alors, le plus grand des sourires moqueurs à mon intention.

      Bon après, ne vous emballez pas les filles, je remonte sur mon destrier blanc et je reprends ma croisade pour la bonne éducation de cette vilaine.

      a

      Et malgré cette entrée en matière imprécise, la suite est à la hauteur du châtiment mérité qui avait été énoncé ?

      Et vous ? Racontez-nous votre « Oh nooooon, c’est trop la honte » !!!

      Faites de vos fesses le plus bel endroit de la terre...

    • #22371
      Anonyme
      Inactif


      Ma plus grande honte, c’est la fois où mon éducateur du moment, pour me punir d’être partie en courant dans son appartement, m’a chopée, m’a contrainte à me déshabiller entièrement, et m’a mise dans une position des plus humiliantes, épaules et tête à terre, fesses en l’air et à genoux, et comme je gigotais, il m’avait mis des menottes, une qui prenait le poignet droit, et relié à le cheville droite, l’autre poignet gauche et cheville gauche.

      Je ne pouvais donc plus rien faire, que subir. Ça a été une des plus grandes hontes de ma vie de punie.

Vous lisez 1 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com