Musique maestro !

15 sujets de 1,216 à 1,230 (sur un total de 1,248)
  • Auteur
    Messages
  • #78540
    Ame.masculine
    Participant


    #78555
    Ame.masculine
    Participant


    #78557
    Ame.masculine
    Participant


    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 mois par Ame.masculine.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 mois par Ame.masculine.
    #78560
    Ame.masculine
    Participant


    #78600
    Abi San
    Participant


    En 1735, Rameau offre à l’insouciante cour de Louis XV son opéra-ballet des Indes Galantes, en particulier son dernier mouvement, la danse du Grand Calumet de la Paix, qui marque la paix retrouvée entre les Sauvages (Indiens d’Amérique) et les armées colonisatrices franco-espagnoles, dans une forêt d’Amérique.

    En 2019, à l’Opéra Bastille, Clément Cogitore adapte de manière remarquée cet extrait en associant les chanteurs de l’Opéra aux danseurs de Krump.

    Le krump est, pour moi, d’une beauté à faire souffler le cœur d’une pierre – mélange d’expression corporelle à la manière de Pina Bausch, et de revendication profonde, sociale mais surtout ontologique, spirituelle.

    « Le Krump est une danse née dans les années 2000 au cœur des quartiers pauvres de Los Angeles. Cette danse, non violente malgré son apparence agressive à cause des mouvements exécutés très rapidement, de la rage ou la colère qui peut se lire parfois sur les visages des Krumpeurs, se veut être une danse représentant la vie et toute sa jouissance.

    Il n’y a aucun conflit physique entre les danseurs. Le Krump permet aux danseurs de canaliser leur colère, leur agressivité, leur haine, leur rage, leurs revendications et de les ressortir sous une forme positive. Pour les deux créateurs de cette danse, Tight Eyez et Big Mijo, cette danse est un don de Dieu et sa pratique est synonyme de louange. » (https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Krump)

    Le projet de Clément Cogitore consiste à réinscrire dans un espace urbain et politique actualisé la forêt paisible des Sauvages Indiens (« Forêts paisibles, / Jamais un vain désir ne trouble ici nos cœurs./ S’ils sont sensibles, / Fortune, ce n’est pas au prix de tes faveurs ») ; sauvages se dressant devant la prétendue civilisation des armées franco-espagnoles – barbare en réalité, parce que déconnectée de la nature de son être.

    Éternel conflit entre “Sauvages” et “Civilisation” à chaque époque réinterrogé, mis ici en danse admirablement.

     

    Ce mélange de musique baroque et d’expression corporelle visant à la transcrire, à l’habiter, trois siècles plus tard, me transporte et plus fort que cela, me galvanise.

    Pour moi est ici donné le sens fort de l’art : l’espace de gloire de l’être humain. Habiter ses émotions spirituelles par son corps physique.

    Et, c’est aussi pour moi ce que représente la force inouïe de mon désir, en vivant physiquement une fessée : lier une émotion mentale puissante à un émoi physique marqué. Pour ma part, il y a quelque chose de foncièrement primitif et d’essentiellement mystique dans ce moment. Et j’aime cette alliance de manière infinie, autant que la violence pure et originelle, salvatrice et transformatrice, fruitive, jouissive, de ce moment :

    https://youtu.be/TfQJZ76WR0U

    #78636
    lunapower
    Participant


    https://lesaventurescuisantesdecamille.blogspot.com/

    #78802
    Ame.masculine
    Participant


    #78804
    Ame.masculine
    Participant


    #78824
    Ame.masculine
    Participant


    #78835
    lunapower
    Participant


    https://lesaventurescuisantesdecamille.blogspot.com/

    #78875
    Ame.masculine
    Participant


    #78884
    Ignatius
    Participant


    « Quand un vrai génie apparaît en ce bas monde, on peut le reconnaître à ce signe que les imbéciles sont tous ligués contre lui. »

    #78886
    Sacha
    Participant


    « – Tu sens le tabac, le vieux livre et le café.

    – Pas le soleil ?

    – Non. Mais c’est normal : tu es né au fin fond de l’hiver.

    – J’aurais bien aimé sentir le soleil, Cicerenella.

    – Au mieux, tu sens le sable artificiel et les mauvaises nouvelles »

     

     

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 3 semaines par Sacha.
    #78892
    Mystic78
    Participant
    #78899
    Plume
    Participant


    Juste parce que j’aurais aimé me balader à Paris dans mon lit 🥰

    https://bordelcerebral.blogspot.com/

15 sujets de 1,216 à 1,230 (sur un total de 1,248)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com