Monsieur De Foucault et Mademoiselle Agnès 4 part.1

Accueil Forums Discussions générales Récits Monsieur De Foucault et Mademoiselle Agnès 4 part.1

  • Ce sujet contient 5 réponses, 3 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Sombrelle, le il y a 6 mois.
6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Auteur
    Messages
  • #52408
    Sombrelle
    Participant


    La séance d’essai de Charybde en Scylla

    Voici comment se passa cette fameuse séance : Mal !

    Melle Agnès se présenta à l’heure dite et au lieu convenu pour sa séance d’essais, impatiente et sure d’elle, un peu émoustillée par les pré-tests, qui la confirmait dans son intuition que M. Baptiste était le patron idéal qu’elle recherchait : intransigeant, vicieux juste ce qu’il faut…jouant sur l’ambiguïté des mots…Une voix qui la faisait déjà Chavirer il correspondait parfaitement au style de patron qu’elle avait l’habitude de servir avec brio !

    Il lui avait fait parvenir, un questionnaire sous forme de mots croisés, Original et ludique tout pour plaire ainsi qu’une dictée troublante aux phrases a doubles sens dictée d’une fois chaude et sensuelle, ce fut la première fois qu’elle souilla sa petite culotte en réalisant une dictée !
    (Description de la pièce)
    Elle frappa à la porte, on lui répondit d’entrer ce qu’elle fit il était installé au fond de la pièce sur un siège de détente, ne se le va pas, ne fit aucun geste vers elle plus froid qu’un iceberg surgelé dans un congélo sur la banquise ! Il n’ouvrit pas la bouche non plus… elle s’approcha un peu déçue, le salua d’un simple bonjour ! sans ajouter un monsieur, lui tendant les documents sans même se présenter.

    Une petite provocation qui le réveillerait sans doute et lui rendrait la monnaie de sa pièce se dit-elle !
    Il se saisit des papiers, lignes de punitions, questionnaire, et dictée sans mots dire.

    Elle en fut pour ces frais !
    C’est à peine s’il jeta un œil aux lignes qu’elle avait pris soin d’exécuter à la plume d’une belle écriture déliée !
    Le minois de la demoiselle qui commençait à prendre un air boudeur pris soudain un air stupéfait quand après avoir mis de côté le questionnaire sans le lire, il la réprimanda pour la dictée bien mal faite : Il ne s’agissait pas de fautes d’orthographes, elle n’en avait pas fait, mais du fait qu’elle aurait dû pour chaque phrase entendue en écrire 2 versions, la politiquement correcte et la paillarde !

    Elle n’avait pourtant reçu aucune indication en ce sens !

    Elle commençait à perde de sa superbe, si bien que quand il lui demanda de lui faire la lecture d’un texte érotique, elle ne su pas y mettre le ton et recita platement d’une voix monocorde comme une collégienne médiocre et peu impliquée, trébuchant parfois sur les mots car en plus ce texte était à trous et elle devait lire aussi les mots manquants !
    Bien évident elle n’avait eu droit à aucune prélecture.

    Sa confiance s’effritait peu à peu, elle commençait à se sentir minable.

    Pour reprendre une contenance elle vint s’agenouiller tout près du fauteuil. De telle Façon que Monsieur ait une vue imprenable sur son décolleté. Il lui tendit un feuillet contenant une liste de mots à lettres manquantes et lui demanda de lire.

    S _ XE
    B _ TE
    _ OUILLES
    B _ _ SER
    _ _ CULER
    SAL _ _ E
    JOU _ R
    JU _ ER
    PI _ E
    _ APOTE

    Rosissante, elle avait repris un peu de confiance à la lecture de ces mots.
    Quand il lui indiqua où trouver une cravate et lui demanda de la lui amener, elle sentie une coupable humidité commencée à souiller ses dentelles…
    Elle s’imaginait avec bonheur Monsieur lui lier les mains au dos, la bâillonnée ou encore l’aveuglée de ce bandeau improvisé. Enfin les choses sérieuses !
    Notre petite perverse en fut toute décontenancée de l’entendre dire de bien vouloir lui faire son nœud de cravate. En 15 ans de service elle n’avait jamais eu à faire un quelconque nœud de cravate et le temps des études était bien lointain !

    Autant vous dire qu’elle ne réussit pas du tout à venir à bout de cette épreuve.
    Désenchantée, surprise, totalement déstabilisée, les mots « je suis nulle » tournait en boucle dans sa tête.

    Si bien qu’elle ne sut même pas s’acquitter correctement de la simple tache de préparer et servir un thé !

    Agnès n’était plus que confusion extrême, elle refit le lit de manière mécanique, nota une tache sur le drap dans un coin de son esprit perdu, ne changeant pourtant pas le linge de lit.

    Un sursaut de conscience en sentant monsieur derrière elle, elle se pencha et se recula à l’extrême le frôlant de ses fesses à peine couvertes de sa mini jupette : Rien !

    Aucunes réactions !

    Elle se hâta de finir, se dirigeant vers la cuisine, quand cette foutue clochette se mis à nouveau à tinter. Elle prit une grande inspiration, se retourna et avança vers lui :

    Monsieur ?

    Que me proposez vous pour m’aider à me détendre ?

    Entre ses dents elle proposa un massage, pour lequel elle n’avait aucune motivation.

    Et hélas il accepta, lui demandât de le déshabillé (Ben voyons !)

    Sa conscience professionnelle la poussa à effectuer au mieux ce massage, apparemment il en voulait plus… cette fois !
    Elle s’appliqua donc à lui prodiguer la fellation souhaitée… Et elle qui adorait cette pratique habituellement eut même du mal à y prendre du plaisir.

    La séance d’essai arrivait à sa fin, persuadée qu’elle l’avait complément foirée, et n’étant plus du tout convaincue de vouloir travailler pour cet homme, elle s’apprêtait à prendre congé…
    -Bon ! dit-il déterminé. Il est temps d’évaluer vos performances et de régler nos comptes.

    Un frisson parcouru l’échine de la demoiselle.

    -Mettez-vous là, bien penchée les avant-bras posés sur bureau.

    Alea Jacta Est
    http://sombressensuelle.blogspot.com

    #52410
    lunapower
    Participant


    Vivement la suite 🙂

    #52499
    Dundee
    Participant


    C’est tellement bien écrit que cela ressemble à du vécu !?

    Épicurien, grand voyageur, adepte de la fessée OTK

    #52507
    Sombrelle
    Participant


    @lunapower et @dundee merci de vos commentaires 😉
    Luna la suite suite a été si catasprophique que ma mémoire refuse de me la résistuer
    Compliqué pour écrire

    Alea Jacta Est
    http://sombressensuelle.blogspot.com

    #52526
    Dundee
    Participant


    Libre à vous de nous envoyer la suite en message privé ? Nous avons tous vécu des moments catastrophiques, ce sont les répétitions des moments réussis !!

    Épicurien, grand voyageur, adepte de la fessée OTK

    #52532
    Sombrelle
    Participant


    Nous avons tous vécu des moments catastrophiques, ce sont les répétitions des moments réussis !!

    Merci à vous pour cette belle philosophie! 😉 :-*

    Alea Jacta Est
    http://sombressensuelle.blogspot.com

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com