Miroir

Vous lisez 2 fils de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #63565
      FrenchTouch
      Participant


      Je me tiens debout, nu, face à un grand miroir. Je ne m’observe pas, mais je fais un mouvement de la tête et je croise mon propre regard. Pendant une seconde ou deux je tombe dans cet état étrange : je me regarde comme je regarderais un inconnu.

      A quoi ressemble cet inconnu ? Il est à poil. Le visage ne me dit rien qui vaille, un peu trop sérieux, un peu fatigué aussi, ou est-ce juste l’âge qui vient, comme un masque par-dessus le visage qu’on se connaît ? Je descends : les épaules, le torse, tout ça un peu contracté. Je n’ai jamais trop su quoi penser ou dire de mon corps. Il est là, il fait le job. “Il faudrait que je m’en occupe un peu”, est une pensée récurrente quand je croise trop longtemps un miroir, mais je ne m’en occupe guère. J’y pense puis j’oublie, dit la chanson.

      Un peu plus bas encore, il y a elle. Sa tête qui masque mon pubis et mon sexe, qui est pris entre ses lèvres. Le bas de mon corps disparait derrière son dos et ses fesses. Quelques marques de cravache sont visibles dans le miroir. Son reflet me sort de ma rêverie et me ramène à elle, au moment présent, à mes sensations, et d’un coup ça redevient pas mal d’être moi, tout bien pesé, ici et maintenant. Sous toutes réserves pour l’ailleurs et le reste du temps.

      Son dos délicat, si joliment sculpté, comme les dos des statues qui sont plus beaux que ceux de leurs modèles, est une invitation au fouet. Ses fesses sous la taille fine, déjà marquées, une invitation aux caresses. Je me penche pour la toucher puis me ravise, de peur de gêner ses mouvements. Je la regarde. Elle a les mains jointes derrière le bas du dos, les pieds croisés sous les fesses, un peu salis par la poussière grise du parquet. Ces pieds légèrement salis, je ne sais pas pourquoi, me donnent une envie violente de la prendre sans ménagement, de l’outrager.

      Je l’interromps d’une caresse sur la joue, et en croisant le regard interrogatif qu’elle me lance d’en bas, je lui souris d’un sourire traître.

      • Ce sujet a été modifié le il y a 1 mois et 2 semaines par FrenchTouch.
      • Ce sujet a été modifié le il y a 1 mois et 2 semaines par FrenchTouch.
    • #63581
      Monsieur Méchant
      Maître des clés


      @frenchtouch, je crois que Johny disait un truc du genre: on a tous quelque chose en nous de Thénardier !
      Je pense que Cosette a pris chair

      Faites de vos fesses le plus bel endroit de la terre...

    • #63582
      FrenchTouch
      Participant


      @monsieurmechant oui, un Thénardier lubrique… Pauvre Cosette !

Vous lisez 2 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com