Martinet

15 sujets de 16 à 30 (sur un total de 32)
  • Auteur
    Messages
  • #73493
    Lacanne
    Participant


    Merci beaucoup, Mesdames et Messieurs, pour votre analyse complète du fascinant “phénomène du martinet”.

    Merci Valdivia, Guruduth, Christal, Waldo, Eva, Manfred, lunapower, Saku et Alain, et je m’excuse sincèrement auprès de ceux que j’ai omis par inadvertance.

    J’aime l’idée que le martinet puisse être une expérience légère et amusante. De toute évidence, il existe une grande diversité dans l’utilisation du martinet en ce qui concerne le contexte, la familiarité, les rôles et le type de martinet utilisé.

    La relation entre le nombre, la largeur et la rigidité des sangles, et leurs effets, semble être controversée. Il semble que les bandes étroites puissent être associées à davantage de « piqûres » et que les sangles plus larges puissent être associées à une douleur sourde ou « bruyante ». De toute évidence, la qualité de l’instrument sera fondamentale pour son efficacité.

    Alain a recommandé des sangles à boucles – un peu comme la ceinture pliée ?

    Je suis d’accord, vous avez aiguisé mon appétit pour le martinet.

    Je peux en acheter un en ligne et je peux expérimenter cela avec des sessions en Australie. Il semblerait qu’il y ait des similitudes avec l’emblématique tawse de Lochgelly – mais celui-ci n’a que deux ou trois sangles, mais les sangles sont épaisses. Les meilleurs restaurants d’Australie sont sans aucun doute les français ! Beaucoup de plats asiatiques, fusion, italiens, grecs, nord-africains – mais ceux-ci ne peuvent pas toucher à la cuisine française et au style français.

    #73508
    jjack
    Participant


    Bonjour Valvidia,

    je ne faisais absolument pas allusion à l’usage du martinet sur des enfants ! Quelle horreur ! Toutes sortes de maltraitance infantile relève des tribunaux.

    et puis je ne suis pas « antique » !! Lol

    amitiés

    #73515
    Anonyme
    Inactif


    En ce qui me concerne, j’apprécie le martinet pour son côté romantique, mais lorsqu’il s’agit de faire souffrir, je lui préfère de loin le très anglo-saxon “cat o’nine tails” (chat à neuf queues)

    #73524
    Mobby
    Participant


    De ma propre collection. Le noir me semble bien plus style BDSM, tandis que le brun, c’est bien la tradition francaise  pure, bien sur. Les lanières peuvent mériter un remplacement. Les deux sont effectifs, et plusieurs personnes ayant fait leur connassance, les apprécient pour les sensations, disons, “équilibrées”.  Les marques sont jolies.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 12 mois par Mobby.
    Pièces jointes:
    Vous devez être connecté pour voir les fichiers attachés

    "Tu vas voir les femmes? N'oublie pas ton fouet!" Nietzsche, bien sur.:)

    #73659
    normandyspank
    Participant


    J’avoue être impressionné par la collection de beaux objets que vous possédez les uns et les autres. La martinet est chez moi plus un objet de fantasme, non expérimenté et non maîtrisé (tant pis pour l’image de fesseur de 2ème division !). Mais il est très haut dans ma “to do list”, c’est peut-être l’instrument qui stimule le plus mon imagination.

    Donc à défaut de pouvoir enrichir la discussion de mon expérience, je prends des notes !

    #79103
    Efficace
    Participant


    Pour ma part j’utilise les lacets en cuir achetés chez le cordonnier du coin, je les assouplis à l’huile de pieds de bœuf,     1l moins de 10€ chez le droguiste du même endroit. Il ne reste plus qu’à trouver un manche en bois de dimension adaptée au nombre de lanières, à les fixer dessus (clous, colle, serflex), et à régler la longueur (je préconise 35cm pour un manche de 30. Voili voilou… Reste plus qu’à trouver la belle croupe receveuse et tester in-situ le dit instrument en se fiant aux vocalises qui vont accompagner les zébrures incontournables qui vont avec.

    #79156
    Yves
    Participant


    Pour ma part j’utilise les lacets en cuir achetés chez le cordonnier du coin, je les assouplis à l’huile de pieds de bœuf, 1l moins de 10€ chez le droguiste du même endroit. Il ne reste plus qu’à trouver un manche en bois de dimension adaptée au nombre de lanières, à les fixer dessus (clous, colle, serflex), et à régler la longueur (je préconise 35cm pour un manche de 30. Voili voilou…

    Alors j’ai une question, le nombre de lanière idéal, ce serait quoi, pour vous ?

    Je suis très intéressé pour m’en fabriquer un perso, mais je manque d’expérience sur le sujet, n’ayant pu tester que ceux du commerce dont je suis assez déçu, je dois bien le reconnaître…

    Mesdames, mesdemoiselles, mon propre plaisir passe par le vôtre

    Blog : histoires-jr33.blogspot.com

    #79269
    Efficace
    Participant


    Je penses qu’un nombre limité de lanières est préférable car plus précis sur le choix de la zone d’impact. En plus on peux aussi plus facilement cingler sèchement en cas de fessée punitive, ou être plus doux selon conventions. Disons que entre 8 et 12 grand maximum me paraît bien. La qualité du cuir est aussi importante, une lanière en cuir ronde est à mon avis préférable à celle à angle vifs car moins dangereuse pour la croupe (ou autre endroit) sensible.

    #79270
    Efficace
    Participant


    Les lanières de cuir rondes s’achètent en magasin spécialisés en vente de courroies. L’achat en ligne est aussi possible mais là les quantités sont plus pour les professionnels… A moins de vouloir sauter le pas de la production commerciale.

    #79531
    Anonyme
    Inactif


    Le martinet : le seul accessoire de fessée pour moi, après la main !

    Toujours difficile car c’est aprfois sensation vivie et electrisante !

    Et les zebrures parfois !

     

    #79536
    Anonyme
    Inactif


    Attendez, un martinet tel que recommandé par Efficace, ça laisse quoi comme marques, exactement ? Juste un peu de rouge, ou des zébrures rappelant un fouet?

    #79539
    Saul
    Participant


    Je vpossède un martinet de ménage. L’intérêt de cet instrument,  outre le caractère éminemment régressif qu’il inspire, est sa possibilité de l’utiliser en caresses ou en cinglée. Il peut aussi s’immiscer à la raie des fesses ou à l’entrecuisse pour stimuler l’intimité de la punie.

    Suite sans doute à mon post récent, je reçois des sollicitations de fesseurs. donc pour éviter ses importuns avec lesquels je ne me connecterais je précise immédiatement que je suis HETERO, donc messieurs passez votre chemin MERCI

    #79543
    lunapower
    Participant


    Attendez, un martinet tel que recommandé par Efficace, ça laisse quoi comme marques, exactement ? Juste un peu de rouge, ou des zébrures rappelant un fouet?

    Comme tout instrument ça dépend de comment on s’en sert et de sur qui on s’en sert

    https://lesaventurescuisantesdecamille.blogspot.com/

    #79546
    Fesseurexperimente
    Participant


    Le martinet est le complément idéal de la main .
    Maintenant il y a différents types de martinets.
    Suivant la matière, la sévérité n’est pas la même.

    #79662
    Laurette
    Participant


    Un homme qui voudrait me “punir” avec un martinet de sex shop, ou commandé sur Amazon, je le jette tout de suite.
    Mais être présente (ça m’est arrivé) pour le choix de l’instrument dans une boutique discrète, avec commentaire du marchand sur la nécessité de corriger les pimbêches et les insolentes, et sa proposition de l’essayer sur place, c’est tout autre chose…
    Je me voyais déjà déculottée dans l’arrière-boutique,  mais ça n’a pas eu lieu.
    Est-ce que je le regrette ?

15 sujets de 16 à 30 (sur un total de 32)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com