l’ultime pouvoir…

Accueil Forums Discussions générales D/s l’ultime pouvoir…

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #84928
    Monsieur Jones
    Maître des clés


    Elle est sur le lit, immobile et offerte sur le dos.
    Funambule d’un fil invisible qui se tend entre excitation et inquiétude.
    Je ne parle plus, les loups parlent-ils quand ils convoitent l’âme de celle qui leur est ‘chair’?
    Je n’ai que mes yeux noirs d’envies sulfureuses, ma bouche, ma langue et les baisers cinglants d’une cravache de cuir noir qui mord quand elle ne caresse pas.
    Elle n’a plus de culotte, je l’ai faite glisser le long de ses jambes avant de la repousser sur le lit.
    Le bout de ma cravache relève sa jupe, dévoile l’intimité de son sexe en pressant l’intérieur de ses cuisses pour en forcer l’ouverture.
    Doucement je plaque la langue de cuir sur sa fente, comme une petite main qui viendrait en condamner l’accès avec une douce provocation.
    Dans un frôlement, je dirige la pointe de cuir noir sur ses bas, en descendant le long de ses cuisses et ses jambes jusqu’aux talons de ses chaussures.
    Je tourne autour de ma ‘Belle’ prise, alors que la transe me gagne et que l’homme s’efface pour laisser place à l’Animal.
    Mes mains basculent ses seins en dehors de son soutien gorge, ils se raidissent et se tendent alors que mes lèvres les pincent. Je les lèche.
    Je cherche son odeur dans ses cheveux, puis dans son cou ou je goûte la saveur de sa peau à coups de langue. Je la tète juste en dessous de l’oreille.
    Ses yeux brillent et moi je m’y plonge comme dans l’eau fraiche et vive ou l’on abreuve une soif millénaire.

    Toujours le silence. Toujours nos souffles et parfois un gémissement qui s’échappe de sa bouche.
    Elle est à moi, offerte, abandonnée, consentante et j’éprouve mon pouvoir.
    Je pointe la cravache sur le bout d’un sein que je claque légèrement une première fois, j’observe sa réaction et récidive sur l’autre téton qui se tend à son tour.
    Elle me suit du regard, immobile et captive.
    Ma cravache renouvelle ses morsures, un peu plus fortement, ses seins sont raides et leurs pointes se cabrent.
    Je lui fais face à nouveau, cingle doucement l’intérieur de ses cuisses, ses jambes. Je prends mon temps, une morsure, une caresse, une morsure, un frôlement…

    Sa respiration s’altère, ma raison se noie dans son abandon.
    Sans un mot, je la retourne sur le lit,
    « Cambrez-vous ». Elle Obéit
    – « Présentez-moi votre joli cul ». Elle obéit et lève les fesses en forçant sa cambrure.
    Je pointe l’index sur son anneau dont j’éprouve l’élasticité alors que ma queue bat contre ses fesses au rythme de mon sang qui bouillonne.
    J’invite mon sexe en elle, je l’ouvre doucement, lentement j’enfile le secret qu’elle me tend pour que j’en devienne le maître.
    Avec calme, je lui chuchote dans le creux de l’oreille :
    – « Est-ce que vous me sentez ? »
    – « Oh oui, Monsieur»
    – « Ou suis-je ? »
    – « Dans mon cul, Monsieur… »
    – « Oui, je suis dans votre cul, je vous sens, je vous remplis, je vous visite et vous êtes à moi, je veux que vous me serriez ».

    Elle Obéit, son périnée m’enlace.

    Nos deux voix se font écho; une exige avec calme, l’autre obéit en s’abandonnant.

    Je sens la rondeur de ses fesses sur mon bas ventre, amplifie mes va et vient alors que ma main se pose sur sa tête.
    Plus je lui appuie sur la tête, plus son cul se donne et se tend vers moi.
    Elle gémit, s’abandonne, glisse. Elle crie.
    Je lui dis l’indicible, elle me répond avec indécence.
    Cela dure, mon coeur s’emballe, mes muscles se tétanisent, alors que mon bassin  la pilonne avec bestialité.

    Enfin, elle me donne l’ultime pouvoir.

    – « Est-ce que je peux jouir ». Je lui fais répéter, elle répète.
    – « Est-ce que je peux jouir, Monsieur »

    Le pouvoir n’est jamais aussi enivrant que quand il réussit à rendre ses victimes consentantes…

    Faites de vos fesses le plus bel endroit de la terre...

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com