L’invitation au voyage

Accueil Forums Discussions générales Récits L’invitation au voyage

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Auteur
    Messages
  • #66125
    Monsieur Méchant
    Maître des clés


    Mademoiselle,

    Vous m’avez invité au voyage et je vous ai suivie, appareillant pour le grand-large au gré de vos souffles altérés et des ondulations de votre joli corps céleste.
    Mon navire a tangué violemment sur votre peau et sa houle jusqu’à ce que ma main colonise votre archipel en faisant sonner la foudre sur vos fesses si belles.

    Les horloges s’affolent dans vos tempêtes fécondes et le temps m’avale quand je vous rends obéissante. C’est comme si je faisais le tour du monde en quelques secondes.
    Et si mes mains empoignent votre chevelure comme on s’agrippe au bastingage, c’est que mes déchainements font rage quand je vous enchaine et que plus je vous attache plus vous vous libérez.
    Comme je subis de troublantes voix d’O qu’il me faut colmater d’urgence, en vieux loup de mer, je vous jette en cale, petite princesse déchue, pour vous soumettre à mes sévices et vous faire dire l’indicible.
    Et j’explore le nouveau monde où je vous fais mienne au bout d’une laisse…

    Et si enfin mes lèvres se perdent en baisers dans votre cou, si depuis le camp de base de vos fesses, mes doigts explorent chacune de vos vertèbres avant de se perdre dans la forêt vierge de vos cheveux, c’est que vous m’avez emporté, transporté dans une expédition en haut trouble où vos efforts pour me satisfaire convoquent mes offrandes.

    Mais au final, vous êtes une vilaine petite garce de m’avoir pris dans vos filets pour me déboussoler ainsi.
    Vous me laissez en perdition, naviguer à la seule lumière de votre lune et de mon sextend. Vilaine !

    Mademoiselle, petit vaisseau admirable dont j’étais le capitaine, je vous ai contrainte au mouillage, à l’ancre de mes désirs.
    Et, enfiévré par ce rhum distillé par votre ile aux trésors, j’ai passé des nuits de roi.
    A votre belle étoile, je me suis endormi, échoué contre votre doux récif, ivre de nos longues batailles, la main posée sur vos fesses comme sur une carte aux trésors. Si précieuse.

    Faites de vos fesses le plus bel endroit de la terre...

    #66128
    Victor
    Participant


    Monsieur Méchant a recouvert pour la peinture de son portrait un bien élégant Tex Avery parfaitement marié à cette écriture en prose.

    Du haut des cieux, Le Méchant est contemplé par Rimbaud et Baudelaire qui se félicitent d’avoir un disciple d’une telle élégance.

    Que les vilaines continuent leurs oeuvres pour que nous ayons plaisir à lire encore des ouvrages de talent !

    Nous ferez vous le plaisir d’un sonnet d’alexandrins pour la prochaine descriptions de vos aventures maritimes mon Amiral ?

    #66130
    Monsieur Méchant
    Maître des clés


    Merci cher compagnon d’armes !

    Je devine que nous partageons une passion pour les mêmes étoiles !

    Par contre, pour le sonnet, je ne suis guère technicien, il y a des spécialistes ici, je crois. Moi, je ne suis qu’un rêveur enivré ! 🙂

    Faites de vos fesses le plus bel endroit de la terre...

    #66143
    Christal
    Maître des clés


    Que les vilaines continuent leurs oeuvres pour que nous ayons plaisir à lire encore des ouvrages de talent !

    Si maintenant, les vilaines ensorceleuses sont encouragées à continuer… Les tempêtes célestes ne sont pas prêtes de s’arrêter. En tout cas, c’est toujours agréable de partir voyager sur vos mots, Messieurs les chercheurs d’étoiles.

    Rien n'est acquis, tout est fragile...

    #66151
    Paulparis
    Participant


    Bravo, cher ami, pour cette description poétique d”une rencontre qui vous aura fait perdre la tête que vous avez pourtant bien posée sur les épaules ! Mais en tous cas, vous n’avez certainement pas perdu le Nord.

    Amicalement

     

     

    #66190
    Monsieur Méchant
    Maître des clés


    @paulparisfr , merci cher ami !

    J’aime le danger et le jeu, et la vilaine est le jouet le plus dangereux…

    Quant à mes accès de romantisite, je fais en sorte de les contre-balancer avec l’ardente intransigeance de ceux qui exigent l’indicible…

    On pourrait créer un topics: “ce que je n’ose raconter…” 😉

    Faites de vos fesses le plus bel endroit de la terre...

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com