Les soldes “4” victorine, Madame, Monsieur et K

Accueil Forums Discussions générales Récits Les soldes “4” victorine, Madame, Monsieur et K

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages
  • #69665
    Anonyme
    Inactif


    Victorine reçut dès le dimanche un message de remerciement de Madame; il était ainsi rédigé: Je te charge de remercier ton Maître pour la bien agréable soirée que j’ai passée en sa compagnie, Korian et moi n’avions donc été que des invisibles! Un peu vexée je me contentais de répondre «Merci Madame , je suis certaine que Mon Maître appréciera votre compliment, je Lui en fais part sans tarder». Dès que j’eus rapporté les compliments de Madame à mon Mari, il me dit «C’est vrai que je n’appréciais pas beaucoup cette Solange mais je reconnais m’être trompé: elle mérite d’être mieux connue, elle m’a proposé d’occuper ton oisiveté, mère de tous les vices comme tu le sais, ceci à travers un petit emploi totalement bénévole mais qui me plaît assez, je pense qu’elle ne tardera pas à te convoquer, sois prête», ma seule réponse fut: «Bien Maître».

    Le dimanche se passa sans autre allusion au message de Madame, dans la soirée Maître me dit: «Hier tu étais fatiguée, je n’ai rien dit mais ce soir je vais te punir vigoureusement pour les regards qui m’ont semblé langoureux que j’ai surpris entre toi et ce Korian: tu sais très bien que même soumis un homme ou son apparence t’es interdite, je ne te prends pas en traître!» je ne pus que répondre: «Oui Maître je Vous remercie de me remettre dans le droit chemin de la fidélité et du respect, je reconnais ma faute!». Maître fut effectivement très sévère, Il n’utilisa que sa cravache favorite, je le servis à table lors de son dîner, mes fesses m’interdisant totalement la position assise, de toutes façons je ne pense pas qu’Il m’aurait permis de partager sa table: sa colère jusque là rentrée éclatait dans son regard. Il s’agissait de filer doux!

    L’attente ne fut pas longue, dès le lundi matin je reçus de Madame un SMS laconique «Demain 9h30 chez moi, je n’aime pas attendre, désormais tu connais la maison et les usages, Marie viendra t’ouvrir»

    C’est un peu tremblante que le lendemain je me rendis chez Madame, effectivement Marie m’ouvrit la porte et m’indiqua le placard de l’autre jour; la tenue qui m’attendait était identique mais il y avait en plus un collier sortant visiblement de la même maison que celui porté l’autre jour par Korian, celui-ci cependant était assorti à ma jupe et relié par de solides chaînes à des manchettes du même cuir, les chaînes étaient suffisamment longues pour étendre les bras et étaient plus décoratives que contraignantes par contre une fois le fermoir encliqueté il fallait visiblement une clé pour retirer cet ornement que j’avoue avoir trouvé élégant. A peine introduite dans le salon de l’autre jour, Madame me passa un bâillon-boule (ou autre ma langue n’arrivant pas vraiment à en reconnaître la forme) que j’eus du mal à accepter Madame me claqua les cuisses si sévèrement que je ravalais toute révolte. «Ici ta langue ne te sers à rien, tes oreilles suffisent, tu n’auras jamais à parler: seulement à obéir!» Madame passa ensuite mes mains dans un genre de scanner et me dit que ce serait désormais ma carte d’identité dans la maison, une fois cette opération faite Madame se mit à son ordinateur et probablement rentra les caractéristiques de mes mains dans la machine. J’attendis debout, finalement Madame ouvrit un panneau de la boiserie devant moi il y avait une sorte de suppositoire d’acier , «Entre, quand la porte se referme pose ta main sur le carré clignotant et attends moi en bas» Je fis ce que Madame m’avait indiqué et après un trajet ultra silencieux et relativement long je descendis de cette exiguë capsule -c’est vrai que l’on ne risquait pas d’y tenir à deux – je me retrouvais dans une sorte de couloir en cul de sac carrelé comme un couloir de métro, je ne comprenais pas très bien pourquoi Madame m’avait dit de l’attendre ; je n’avais ni pelle ni pioche pour m’évader!

     

    …………..A suivre mais quand!

    victorine

    #69694
    Yves
    Participant


    Toujours émoustillant ton récit. A quand la suite , alors ?

    Mesdames, mesdemoiselles, mon propre plaisir passe par le vôtre

    Blog : histoires-jr33.blogspot.com

    #69697
    lunapower
    Participant


    J’espère bientôt 🙂

    Encore un très bel épisode, merci @victorine 🙂

    https://lesaventurescuisantesdecamille.blogspot.com/

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com