Les plus dures fessées

Accueil Forums Discussions générales Causons fessée Les plus dures fessées

12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)
  • Auteur
    Messages
  • #67326
    Littlebrat
    Participant


    Comment c’est passé vos plus dures fessées (fesseurs et receveuses) et comment les avez vous vécu ?

    Pièces jointes:
    Vous devez être connecté pour voir les fichiers attachés
    #67351
    Chelonia
    Participant


    C est quoi une dure fessée?

    Au niveau sensations ? Ayant toujours le choix de stopper le jeu (car oui ce n est qu un jeu est rien d autre pour ma part) je gère le degré de douleur que je désire supporter.

    Au niveau psychologique ? Bah idem si ça ne me convient pas (déjà y a peu de chance vue que je discute longtemps avant de rencontrer…) soit le Mr accepte d entendre que ça me déplaît et il adapte son jeu, soit je me casse.

    Etant switch la fessée le plus dur?

    Bah même logique que précédemment on joue d un commun accord et c est la personne fessée qui donne ces limites et si ça ne colle pas on ne joue pas.

    Parcontre la fessée la plus « dure » pour moi c est de jouer avec un soumis qui marque très vite et qui ne souhaite pas de marque 😂🤣😂 bref faut arriver a se réfréner de notre envie mutuelle… Mais on s amuse bien et on trouve d autre jeu pour être complètement satisfait.

    #67353
    Laoth
    Participant


    Les plus dure fessée que j’ai reçu, ce sont des fessée qui pour moi me touche particulièrement, car pour moi c’est un jeu qui n’en ai pas un (comme le dis souvent Monsieur Méchant). Ce genre de punition je n’en ai eu que 2 jusqu’à présent.

    Comment se sont tel derouler ? globalement comme toute les fessée que j’ai pue avoir. Les seule différence sont le temps passer sur les genoux, les instruments que je n’aime pas qui entre en jeux, et la raison qui m’a mener a ce résultat qui me touche énormément. Se sont des fessée ou j’en pleure (moi qui d’habitude ne pleure pas durant une fessée “l’ambda”) je peu en avoir des marque qui dure longtemps, et bien sur les fesses bien plus douloureuse à la fin.

    Pourquoi j’accepte ses punition ?  Par fois je me le demende (et je m’inquièterais si je ne le ferais pas de temps en temps) j’en vien à une seul conclusion à chaque fois, car j’ai confiance en lui et que cela me rassure, ça veu dire qu’il est la pour moi. Que il ne me laissera pas douter de moi , qu’il me soutient même quand je suis mal et qu’il fait ressortir toute le culpabilité et tous les doutes. En effet si j’accepte ses punition qui c’est simplement car elle me libére et me permette d’avancer sereinement : j’ai fais une erreur, j’en apprend et j’avance.

    Et Dieux que je me sens bien après dans ses bras une fois que cette orage est passer, je profite alors de toutes sont attention et ça bienveillance. Je l’en remercie donc de tout ça même si j’espère à chaque fois sérieusement éviter ce genre de punition à l’avenir.

    laoth

    #67367
    Theodore
    Participant


    Cela pourrait être mal placé d’évoquer la plus ” dure fessée ” lorsque l’on est toujours dans la position de celui qui l’administre.

    Je dirai de mon point de vue,  que c’est celle qui s’éternise au-delà de mon envie. Une correction annoncée au préalable, est une correction ui doit être administrée jusqu’au bout. Et je pense que ma partenaire en serait la principale déçu si je faisais machine arrière en court de route.

    Lorsque l’empathie se fait plus grande que le désir d’infliger ce qui a été promis. Lorsque les larmes coulent et que les fesses atteignent un certain degré, que ma seule envie à ce moment est de relever ma partenaire et de la serrer dans mes bras en lui permettant que tout vas bien. Mais que je dois tout de même continuer…avec détermination et sans faire preuve d’un quelconque relâchement. Je pense que pour moi elle est la, la plus dure des fessées…celle qui fait plus partie de notre structure, que de notre envie du moment. Pour reprendre les mots cités plus haut, celles qui font partie du jeu qui n’en est pas un

    Cordialement

    Théodore

    #67368
    Coquinou60
    Participant


    Ce fût avec une ex dans une forêt. On fantasmait depuis longtemps sur une deculottée en extérieur. L’occasion s’est présentée après une dispute où  mon ex a avoué avoir eu tort et méritait une grosse punition. On a pris la voiture. C’était par un été assez chaud. J’avais juste prévu d’emporter des cordelettes mais pas la manière dont elle serait fessée. On s’est arrêtés à la lisière d’un bois dans un petit chemin. On était tous les 2 en short, baskets et tee-shirt. On s’est éloignés très loin dans la forêt pour être bien isolés. Quand j’ai vu un arbre couché au sol, j’ai pensé que ce serait là que la fessée devait avoir lieu. Je lui ai dit de se pencher en avant, en écartant un peu les jambes et j’ai attaché ses poignées au tronc d’arbre. A ce moment là elle pensait qu’elle allait être fessée à main nue. Mais j’ai scruté l’environnement proche et adapté la punition au lieu. J’ai pris des verges d’arbustes à proximité et j’en ai formé un bouquet. Quand elle a vu ça, elle a dit : “Putain la vache, je vais déguster !…” J’ai commencé à fouetter doucement sur son short et le haut de ses cuisses. Elle a d’emblée gémi très fort. J’ai intensifié progressivement pendant près de 10 minutes. J’ai fait une petite pause où elle a pu reprendre un peu son souffle. Puis j’ai baissé d’un coup sec son short et sa culotte jusqu’aux chevilles. Elle a dit : “Moi fort alors, cul nu !”. Je lui ai dit que ça serait pareil que sur le short, même rythme, même puissance. Et j’ai repris comme ça encore 10 minutes. Elle poussait des petits cris aigus, pleurnichait. Ses fesses ont fini écarlates avec plein de stries. Un moment mémorable qui ne s’est produit qu’une fois…

    #67370
    Chelonia
    Participant


    Du coup c est quoi l intérêt d allez au delà de ces envies ? Si ça ne fait pas plaisir voir même que ça inspire du dégoût ?

    Pour la soumise certaines sont tellement captives intellectuelles que je peux comprendre leurs démarches bien que je n adhérents pas du tout…

    Bref je ne comprends pas vraiment comment si les 2 personnes sont simultanément en dehors de leur limites, qu elles arrivent à continuer par fierté ou soumission extrême, car au final ni l un ni l autre le veulent !

    Où se trouve le respect et la confiance primordiale pour ces jeux du coup ?

    #67380
    Theodore
    Participant


    Intéressant ton point de vue chelonia 🙂 cest vrai que sous cet angle…mais pourtant…

    Je pense qu’on touche la justement à l’essence de la fessée punitive, établie par les deux parties dans l’entente la plus fusionnelle. Il n’est pas question de dépasser ses limites, mais de dépasser son humeur du moment. Si à titre d’exemple,  nous avons décidé que se serait 40 coups de paddle, alors nous devons aller jusqu’au bout, non pas par fierté,  mais par respect de notre pratique et de notre relation. La est toute l’ambiguïté et le paradoxe de la fessée au sein d’une discipline et d’une complicité et pas par “simple jeux”ou par “séance “. J’espère avoir pu t’éclairer un petit peu sur ce que je voulais dire :)..mes mots étaient peut être un  mal choisi…et il le sont encore peut-être un petit peu…on parle de “dure fessée ” je fais par de ce qui est pour moi le plus difficile à certain moment. Il ne s’agit en aucun cas d’une réalité quotidienne ou d’un schéma qui se répète, sinon je pense que nous serions deux à être passé à autre chose depuis un bon moment ! 🙂

    Cordialement

    Théodore p

    #67389
    Dominik
    Participant


    La fessée la plus sévère que j’ai donné c’était il y a environ 4 ans, je découvre que ma chérie qui était pourtant intelligente et travailleuse est allée dans un bar et que elle a passé une longue soirée la bas avant finalement de rentrer chez elle a moitié bourrée, elle ne s’est pas réveillée le lendemain et du coup elle avait peur d’être virée de son boulot.
    J’ai été assez surpris parce que cela ne lui ressemblait pas comme comportement et je voyais que elle aussi avait honte d’elle même et voulait une punition.
    Je la fais s’agenouiller et je lui explique que si elle est d’accord elle va être fessée pour ce comportement inadmissible et que elle doit y penser comme une vraie punition, ça n’aura rien d’érotique.
    Je veux que elle sache que c’est vraiment dans son intérêt que je m’apprête à lui rougir les fesses.
    Elle accepte et me dit que elle est contente d’être punie pour sa faute.

    C’était le soir et elle était pieds nus et avec un vieux jogging comme d’habitude.

    Je me met sur le canapé en cuir blanc, je lui demande de s’avancer et je la prends par-dessus mes genoux et baisse son pantalon. Ensuite je commence a la sermonner comme une gamine sur les dangers de la boisson et l’importance de son travail avec ma main posée de façon menaçante sur ses jolies petites fesses toutes blanches. Elle sait qu’elle mérite une fessée et elle me dit que j’ai raison ce qui m’étonne un petit peu et renforce mon idée qu’elle souhaite vraiment recevoir cette fessée ! mais en même temps elle tremble un peu et je sens que elle a un petit peu peur, elle a déjà été fessée par moi une fois, et elle sait que ça va faire mal.
    Je commence à lui donner de bonnes claques sur ses fesses nues qui sont complètement offertes sous ma main et le bruit commence a résonner dans le silence de l’appartement, elle ne dit rien mais je m’applique a être sévère et je vois que elle sent bien passer chaque coup. Au bout d’un assez long moment comme ça elle ne dit toujours rien mais je vois que elle a des larmes qui coulent. Je lui demande si ça va elle me dit que oui que je peux continuer. Ses fesses commencent a devenir rouges surtout par rapport a ses petits pieds blancs. Je lui carresse la tête et ses petites fesses déjà assez éprouvées (je m’étais pourtant dit que ça ne serait pas érotique !) et je vois que ça lui fait du bien. Elle me dit alors d’un air insolent “c’est bon c’est fini ?”
    “pas du tout ! tu va te pencher sur la table de salon le torse bien a plat et a genoux, les fesses bien en l’air” c’est une table en bois carrée et assez imposante.
    Elle se penche sur la table, le torse plat comme je lui avais ordonné. Je vais chercher mon strap en cuir tout neuf et je me dit que c’est une belle occasion de l’utiliser pour la premiere fois ! Je l’avais acheté un peu sur un coup de tête sur internet, pensant qu’il ne servirait jamais.
    Elle tremble un peu quand je reviens avec ça a la main mais ne dit rien. C’est un morceau de cuir perçé de trous. Je lui donne un premier coup assez fort et elle qui n’avait rien laissé paraitre jusque la laisse échapper un “ha !” de douleur. Je lui demande si elle veut que je m’arrête là, après tout elle a été assez punie comme ça. Elle me demande alors “tu avais prévu de m’en donner combien ?” j’hésite un peu puis je lui dit “10”, elle regarde le strap pendant quelques secondes puis me répond “alors vas y” elle reçoit ensuite les neufs coups suivants avec difficulté, chaque coup étant ponctué d’un cri et d’un mouvement de ses jambes, elle est en train de pleurer, j’ai l’impression que cela ne finira jamais pour elle ! mais c’est aussi très excitant pour moi de la voir soumise et vulnérable comme ça. Enfin je la prends dans mes bras pour la réconforter et l’embrasser, elle m’embrasse passionnément, je ne sais pas si on peut vraiment dire que elle est contente mais elle semble fière d’elle et de moi aussi… on a passé une nuit formidable après ça.

    #67392
    Chelonia
    Participant


    Théodore je pense que c est ça en fait la fessée punitive ne m intéresse pas.

    Moi je suis plus sur le feeling du moment.

    #67394
    Analophil
    Participant


    Pour moi la fessée la plus dure n’est pas la force ou la couleur de mes fessée car les limites sont préalablement définies…

    Mais le plus dur pour moi est de la recevoir devant témoins….déculottée….exposée….honteusement.

     

    #67397
    Saul
    Participant


    C est quoi une dure fessée? Au niveau sensations ? Ayant toujours le choix de stopper le jeu (car oui ce n est qu un jeu est rien d autre pour ma part) je gère le degré de douleur que je désire supporter. Au niveau psychologique ? Bah idem si ça ne me convient pas (déjà y a peu de chance vue que je discute longtemps avant de rencontrer…) soit le Mr accepte d entendre que ça me déplaît et il adapte son jeu, soit je me casse. Etant switch la fessée le plus dur? Bah même logique que précédemment on joue d un commun accord et c est la personne fessée qui donne ces limites et si ça ne colle pas on ne joue pas. Parcontre la fessée la plus « dure » pour moi c est de jouer avec un soumis qui marque très vite et qui ne souhaite pas de marque 😂🤣😂 bref faut arriver a se réfréner de notre envie mutuelle… Mais on s amuse bien et on trouve d autre jeu pour être complètement satisfait.

    Mon dieu,.une switch et en Rhône-Alpes en + …. mon rêve serait il entrain de se réaliser ??? 😉

    Suite sans doute à mon post récent, je reçois des sollicitations de fesseurs. donc pour éviter ses importuns avec lesquels je ne me connecterais je précise immédiatement que je suis HETERO, donc messieurs passez votre chemin MERCI

    #67519
    Saku 😋
    Participant


    Vaste sujet et tellement difficile de répondre de la façon la plus claire possible.

    Délicate car tout dépend quelle relation nous entretenons avec notre partenaire (D/S, spankee…)

    Mes plus dures fessées sont celles que je n’ai pu partager avec quiconque si ce n’est avec ma/mon partenaire tellement cela a pu être chargée en émotions aussi bien pour eux que pour moi car il ne faut pas croire une fessée réelle punitive n’est pas simple à vivre pour les deux parties. Mais paradoxalement, les quelques fois où j’ai du en recevoir j’en avais besoin tellement le poids de la culpabilité me “rongeait” (D/S) et tellement j’avais besoin de m’en libérer et de me faire pardonner et ainsi repartir sur de bonnes bases, propre à mon éducation.

    Une fessée sévère “punitive” m’impregne, me marque, au sens propre comme au figuré afin que je ne recommence pas ce pourquoi j’ai été punie.

    Et il y a ces fessées sévères qui te marquent plus par le poids des mots que par les claques. Celles où tu pleures avant même d’avoir reçu une gifle ou une fessée…celle où tu lis la déception dans les yeux de la personne qui prend soin de toi au quotidien 😉

    Ceci n’étant que mon ressenti et vécu de Soumise/Spankee/Vilaine Saku 😋

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine et 4 jours par Saku 😋.

    - Ne rate jamais une occasion de faire une bêtise

12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com