les menaces publiques

Accueil Forums Discussions générales Causons fessée les menaces publiques

Étiqueté : ,

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 18)
  • Auteur
    Messages
  • #74071
    Line
    Participant


    Je me lance dans un nouveau sujet qui me travaille en ce moment.
    Parlons des menaces. Alors je ne parle pas des menaces de fessées qu’on reçoit dans l’intimité du cocon de notre relation mais des menaces publiques ! Vous savez les menaces qui sont glissées lors d’un dîner, d’un virée shopping, dans une salle d’attente… le genre de menaces voilées ou directes qui se retrouvent exposées aux oreilles de tous.
    L’avez vous déjà pratiqué et dans quelles situations ? Quelles ont été les réactions qui s’en sont suivies ? Mesdemoiselles, appréciez vous ou détestez vous cette situation et quelles émotions se sont bousculées dans vos têtes ? Messieurs, avez vous aimé l’exercice, avez vous trouvé le courage de le faire et avez vous ensuite appliqué bien sûr vos dires ? Quelles phrases par exemple vous avez lancé ?

    L'incorrigible Line

    #74073
    Yves
    Participant


    Bonjour, Line,

    Cela m’est arrivé quelques fois de faire comprendre, de manière discrète qu’elle risquait de prendre une fessée. J’aime alors observer sa réaction, à la fois de gêne et de crainte mélangé à un certain désir aussi. C’est ce cocktail assez perturbant et détonant qui me plaît. Que la punition ait lieu effectivement ou non, n’a pas d’importance à ce moment là. Mais la réaction de la jeune femme au moment où est proféré la menace, c’est carrément très … émoustillant.

    Après, pour avoir un point de vue complet, il faudrait lui demander son avis…

    Mesdames, mesdemoiselles, mon propre plaisir passe par le vôtre

    Blog : histoires-jr33.blogspot.com

    #74074
    Roi des Aulnes
    Participant


    C’est une idée délicieusement dangereuse.

     

    #74077
    Baccardi
    Participant


    C’est un jeu  terriblement excitant. Bien sûr il faut doser et choisir le moment opportun. J’ai déjà pratiqué ce genre de situation qui a le don de souffler sur la braise.

    Au restaurant. J’ai commencé par lui demander de retirer sa culotte sous la table ( on était dans un coin discret quand même ) puis quand la serveuse est venue je me tamponnais le nez avec sa culotte comme si c’était un mouchoir).

    Ma compagne était cramoisie. Mais tout cela restait dans la discrétion. Plusieurs fois fois en haussant le ton j’ai dit à mi voix mais suffisamment fort pour qu’à quelques tables voisines on puisse entendre «  maintenant tu es prête pour ta fessée «  Bonjour l’émotion! des flots d’adrénaline garantis!!!

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 9 mois et 2 semaines par Baccardi.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 9 mois et 2 semaines par Baccardi.
    #74093
    lunapower
    Participant


    C’est quelque chose que je pratique assez naturellement sur des spankees comme non spankees d’ailleurs d’ailleurs sur ses dernières il y a parfois des réactions “surprenantes” j’ai déjà pu observer un trouble assez évocateur chez l’une de mes amies qui me taquinait dans un magasin^^

    Pour les spankees, je pratique ce genre de menace à bon escient. Je ne le fais que si cela provoque un trouble une délicieuse honte et n’hésite pas à insister un peu. Par contre je ne le fais pas si cela doit provoquer une véritable gêne voir un blocage. La menace peut prendre une forme verbale “tu vas voir tes fesses” “j’en connais une qui va recevoir une fessée” ou gestuelle ou les deux cela dépend de la situation. Il m’est arrivé aussi de gronder un peu en public, une petite tape sur la main…

    Pour les réactions observées des yeux qui se baissent en disant “mais pourquoi tu me fais ça”, un léger rougissement, une feinte de rien avoir entendu (genre non il ne me parle pas, je prends pas des fessées enfin)

    https://lesaventurescuisantesdecamille.blogspot.com/

    #74102
    Line
    Participant


    Merci pour toutes ces réponses intéressantes. Luna, j’adore 🥰. J’avais même pas pensé aux gestes qui pouvaient accompagner les menaces. Pourquoi il n’a de réponses que de ces Messieurs ? J’aurais aimé  connaître le point de vue de ces demoiselles aussi…

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 9 mois et 2 semaines par Line.

    L'incorrigible Line

    #74104
    Dundee
    Participant


    Dans un restaurant de luxe dans une abbaye où nous avions nos habitudes fessées, j’ai pris à partie le maître d’hôtel très strict. Ma partenaire était pressée de goutter la crêpe Suzette en préparation : « monsieur ne croyez vous pas que cette impatience mérite une petite fessée ? »

    – je ne pense pas monsieur, c’est juste l’enthousiasme de votre convive.

    – vous ne la connaissez pas, il ne faut lui laisser trop de liberté !

    sur ce elle est devenue écarlate.

    Épicurien, grand voyageur, adepte de la fessée OTK

    #74106
    Nush
    Maître des clés


    Ce qui est évoqué par Line dans son sujet est tellement vaste qu’on ne peut qu’en traiter q’une ‘petite’ partie et que cette partie est souvent celle de nos souvenirs personnels.

    En ce qui me concerne, je n’ai jamais eu à faire à des partenaires qui faisaient ce type de menaces à voix haute de manière à ce que cela soit entendu par les personnes présentes à ce moment là et qui nous sont étrangères.

    Probablement parce qu’ils craignaient ma réaction et ils auraient eu raison. J’estime que nous n’avons pas à imposer à autrui nos travers et nos perversions. Autrui étant les non-initiés. Donc pas de souvenirs de ce type.

    Néanmoins, quelques souvenirs de phrases éparses, murmurées au creux de l’oreille dans des endroits publics.

    Des injonctions à faire. A faire trop rapidement, de manière impromptue. Ce qui a le don de m’agacer et de me tétaniser. Donc de me contrarier. Donc de me rendre indocile. Donc de m’obliger à me soumettre. Donc de dépasser mon égo.

    Je passe sur la question psychologique de la série ci-avant.

    « ….Tu te déshabilles dans le couloir de l’hôtel, sinon je pars immédiatement… » (restaurant)

    « ….Accroupis-toi et pisse, sinon je te laisse là un moment le temps que tu te ressaisisses …. » (parking)

     

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 9 mois et 1 semaine par Nush.
    C'est la nuit qu'il est beau de croire en la lumière.
    #75383
    Piou
    Participant


    En ce qui concerne les menaces, j’adore tout bonnement les entendre, c’est presque aussi délicieux que la punition en elle-même. En public toutefois, c’est autre chose; je pense que ma timidité ne le supporterait pas. En tout cas pas si c’est trop explicite, si c’est vraiment très gentillet, pourquoi pas. Le bon compromis est, pour moi, que la menace soit glissée à l’oreille, à la limite accompagnée d’un discret petit geste du type me prendre le bras… cela suffit amplement à me provoquer un trouble intense, mais qui ne bascule pas de l’autre côté de la barrière, vers une honte trop difficile à supporter.

    En ce qui concerne les souvenirs, ce genre de situation (menaces, évocation de la fessée) s’est présenté dans un contexte professionnel, très loin donc de l’univers du fantasme, et cela m’a mis très mal à l’aise, d’autant que j’étais jeune et je débutais dans un environnement stressant et masculin.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 8 mois par Piou.
    #75394
    Victor
    Participant


    Sans être vraiment dans la menace, il peut y avoir un petit jeu de  domination et de défi(s) entre partenaires plus ou moins exhibitionnistes. Songez à lui demander  de vous refaire vos lacets à haute voix, en la menaçant à  voix basse d’une fessée une fois rentrés à la maison…

    (J’avais en tête une illustration mais je ne la retrouve pas, c’était un joli noir et blanc)

    #75909
    Ignatius
    Participant


    Je trouve l’idée de la menace publique terriblement troublante pour les deux parties…

    Pour moi, c’est une façon de reprendre l’ascendant en rappelant que ce n’est pas elle qui mène la danse. Nous savons tous les deux que je ne peux évidemment pas la deculotter en public pour des raisons légales évidentes 😁, mais cela la ramène dans une réalité où je lui donne toujours des fessées. Cette réalité,  c’est notre petit cocon intime mais y inclure le monde extérieur peut être intéressant dans ce contexte, la peur que tout le monde comprenne tout en conservant cette sécurité de savoir que nous ne reverrons jamais ces inconnus. Cela , peut aussi marcher avec des amis proches, une menace discrète fait aussi son effet…

    Au même titre que pour la sévérité d’une fessée,  la menace peut être graduelle en fonction du comportement en public. Cela va du simple sous entendu ou de la petite claque sur le pantalon à une menace plus audible et explicite ou carrément une petite fessée dans un coin discret en attendant d’être “à la maison”.

    Cela fait doucement monter la pression, les expressions sur son visage son délicieuses à lire, entre la vexation, l’excitation, l’impatience même.

    Comme toujours,  il faut savoir les distiller avec parcimonie , savoir choisir les mots justes, le contexte, sans que cela devienne lourd ou gênant car c’est aussi le risque avec cette pratique.

    « Quand un vrai génie apparaît en ce bas monde, on peut le reconnaître à ce signe que les imbéciles sont tous ligués contre lui. »

    #75915
    Snakeye
    Participant


    La question de la menace publique est intéressante.

    Mais hormis le fait que cela puisse troubler la personne qui la reçoit, n’avez-vous pas la crainte que les personnes autour vous entendent, que ce soit des amis ou des inconnus ?

    Comment réagir dans ce cas quand vous prenez le risque de dévoiler vos pratiques à des personnes qui vous connaissent ?

    Plaisir d'offrir, joie de recevoir

    #75919
    Nush
    Maître des clés


    La question de la menace publique est intéressante. Mais hormis le fait que cela puisse troubler la personne qui la reçoit, n’avez-vous pas la crainte que les personnes autour vous entendent, que ce soit des amis ou des inconnus ? Comment réagir dans ce cas quand vous prenez le risque de dévoiler vos pratiques à des personnes qui vous connaissent ?

    Je l’ai évoqué plus haut, mais en ce qui me concerne, j’estime que nous n’avons pas à imposer aux autres nos pratiques donc pas de menaces dans des lieux publics à haute voix.

    Si ce sont des menaces dites à voix basse c’est une autre partie qui se joue. Entre lui et moi. Dans un lieu public.

    C'est la nuit qu'il est beau de croire en la lumière.
    #75922
    Totor1979
    Participant


    Totalement d’accord avec Nush…et en ce qui me concerne, ma femme ne supporterait pas d’être affichée ainsi. De plus, je pense que les témoins pourraient être génés.

    #75932
    Dyonisos
    Participant


    La menace peut être aussi voilée. Un code verbale existe entre les 2 partenaires qui signifie Fessée.

    Par exemple et en public, on peut signifier à la future punie que ce soir il y aura révision d’anglais. Celle ci aura bien compris et s’ajoutant au trouble de la punition à venir, le doute que d’autres ai pu décoder la chose ou demande davantage d’explications sur ces fameux cours d’anglais.

    Pourquoi cours d’Anglais me direz vous ? car l’Angleterre est aussi connue pour sa fameuse Discipline Anglaise !

    Dans la vie, mieux vaut avoir des remords que des regrets !

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 18)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com