Les men in claques : le syndicat des vilaines

Accueil Forums Discussions générales Récits Les men in claques : le syndicat des vilaines

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 15)
  • Auteur
    Messages
  • #33891
    Princesse Sarah
    Participant


    Un jour, devant un bâtiment… Une plaque cuivrée indiquant « association des bienfaiteurs »… Les voisins ne savaient pas trop de quels bienfaits il s’agissait. Et heureusement parce que là se trouvait le Quartier général de l’agence FCSM (Fesses Chaudes pour la Sécurité du Monde).

    Un homme arriva et se rendit à son bureau, transformé en atelier. L’agent fesseur Richard avait décidé de construire une table d’interrogatoire spécialement adaptée à l’agence… Un banc en fait… Dont la seule vue devait faire frémir les vilaines qui seraient amenées là. Son collègue l’agent Alex arriva et lui demanda ce qu’il fabriquait. En effet, une nouvelle mission venait de leur être confiée !

    Il semblait que les Vilaines aient, de leur côté, créé une organisation pour contrer l’action salutaire des fesseurs qui tentent toujours désespérément et courageusement de les remettre dans le droit chemin. Cette organisation s’était auto proclamée « syndicat des vilaines ». Elle pouvait fournir des avocats, recevoir les plaintes des vilaines et demander, ô sacrilège ! , un procès équitable avant chaque punition !

    La vocation de fesseur risquait de devenir plus rare si les vilaines commençaient à imposer de l’administratif ! Et une fessée doit avoir une part d’imprévu pour en garder tout le charme et l’efficacité… Cette organisation allait devoir être dissoute le plus rapidement possible, et pour cela, il fallait identifier les cerveaux.

    Après quelques investigations, deux chipies ayant un casier fessier assez chargé et rougeoyant furent repérées…
    Les men in claques préparèrent l’enlèvement avec soin, afin de leur faire avouer tout ce qu’elles savaient sur l’organisation, le nom des membres et leur arracher la promesse de détruire cette association. Du travail en perspective ! Surtout vu le niveau de vilainie des intéressées.

    Ayant appris qu’un congrès de déculottées se tenait sur Paris un weekend, ils les prirent en filature, attendant le moment propice. Lequel arriva à 4 heures du matin (bonjour le dépassement de l’heure du couvre-feu…) à la sortie de boîte de nuit… Ils les coincèrent toutes les deux dans une petite rue…

    Bien il allait (enfin !) falloir passer à l’interrogatoire. Alex attrapa le bras de l’une d’entre elles en disant qu’il allait s’occuper de celle-ci. Mais Richard protesta, estimant que c’était celle qui avait la plus belle paire de fesses.

    Les supers agents fesseurs se mirent alors à se chamailler comme deux garçons dans la cour de récré :
    – Ah non c’est celle qui est la mieux faite !
    – Oui elle a des fesses magnifiques !
    – Il y a une belle surface de travail sur celle là, c’est plus aisé de la faire craquer !
    – Ça suffit, je suis le plus ancien je choisis le premier !
    – Et moi je suis un membre à part entière j’ai droit à une part de fesses équitable !
    Les deux hommes interrompirent leur dispute en se rendant compte que les demoiselles n’étaient plus là et s’enfuyaient à toutes jambes !

    Une course poursuite commença alors, les demoiselles essayant de jeter leur sac en arrière pour ralentir leurs poursuivants, mais des objets jetés dans les jambes qui ralentissent ça n’arrive que dans les énigmes ça, pas dans la vraie vie ! Les agents sautèrent par-dessus les sacs, ce qui leur fit même gagner quelques mètres !

    Rapidement ils les rattrapèrent, les ceinturèrent, et décidèrent finalement de les amener au QG pour les interroger. Bâillonnées, menottées et les yeux bandés les vilaines furent amenées chacune dans une pièce séparée, et l’interrogatoire commença à main nue sur une simple chaise. (Le syndicat des agents fesseurs réclame depuis quelques temps des fauteuils confortables pour ces messieurs afin d’éviter des maux de dos et donc des accidents de travail mais les revendications n’ont pas encore été entendues suite à des coupes budgétaires).

    Les claques résonnaient dans les pièces austères et quasiment vides. Chacun semblait avoir adopté une méthode différente. Le rythme, la rapidité… L’un enleva presque immédiatement la fine culotte quand l’autre fit une longue introduction par-dessus. Les demoiselles gigotaient, mais ne pouvaient pas échapper à la poigne ferme des men in claques.

    Puis rapidement l’agent Richard fit relever la vilaine devant lui et l’amena à son nouveau banc de punition, tout neuf, prêt à être inauguré. Il la fit mettre au coin et prit bien son temps pour le régler et préparer le matériel. Enfin la demoiselle fut confortablement installée, fesses exposées, et la correction reprit de plus belle.
    L’agent Alex lui, avait décidé d’envoyer la chipie au coin deux minutes et de passer au martinet…
    Cette fois les bruits s’intensifiaient dans chaque pièce. Mais les dignes représentantes du syndicat des vilaines tenaient le coup et ne cédaient pas ! L’une balançait des sottises à la figure de son fesseur quand l’autre alternait entre le silence buté et les couinements de souris.

    Finalement les deux collègues envoyèrent les chipies au coin et sortirent se retrouver dans le couloir pour savoir où en était l’autre.
    Voyant le peu de succès de leurs méthodes, chacun commença à critiquer celle de l’autre… Trop classique pour l’un… Le banc, trop confortable d’après l’autre… Le ton commença à monter, alors ils décidèrent d’échanger, pour voir qui allait arriver à finir le travail.

    Alex pénétra dans la pièce avec le banc, et Richard se dirigea dans la pièce avec la chaise.
    Les demoiselles furent ramenées à leur place, sur le banc ou sur les genoux et chacun poursuivit avec application le travail de son collègue. Alex notait les zones rougeoyantes créées par Richard, et Richard observait l’éclat écarlate généré par Alex. Ils commençaient à se dire que la méthode de l’autre n’était peut-être pas si mauvaise !

    Depuis le temps que ces fessées avaient commencé les demoiselles fatiguaient et faiblissaient doucement…
    La voix de l’une devenait éraillée, tandis que l’autre commençait à pleurer. Enfin un ultime coup de lanières cinglant fit céder la chipie d’Alex, tandis que la claque retentissante donnée avec une paume de main un peu rosée par le travail acheva de faire tomber les dernières résistances de la vilaine de Richard.

    Elles se mirent à table et débitèrent les noms et adresses des syndiquées, la charte, les codes même du site qu’elles avaient créé. Bon, il fallut répéter cela deux fois car les agents fesseurs, s’ils avaient pensé aux instruments, n’avaient rien prévu pour noter les aveux et qu’il fallut un bon moment pour dénicher un stylo et un carnet (qu’ils piquèrent dans le sac d’une des vilaines puisqu’il est bien connu que les femmes réussissent à faire rentrer tout ce qui est nécessaire et superflu dans leur sac).

    Une fois toutes les infos recueillies, les vilaines furent libérées et nos men in claques retournèrent dans leur bureau…
    A peine rentrés ils trouvèrent écrit en gros un message du grand patron : mission annulée ! Les vilaines n‘avaient pas su s’entendre au final, le projet était parti en crêpage de chignon et en fessée générale… Auto destruction !

    Monsieur A. et Monsieur R. se regardèrent en souriant… Trop tard.. Mission accomplie ! Pour le plaisir…

    #33892
    Anonyme
    Inactif


    Bravo @princessesarah c’est toujours aussi drôle et bien écrit !! vive les Men in claques !!

    #33895
    Anonyme
    Inactif


    J’adore les différents niveaux de lecture de ce récit et les messages subliminaux sous jacents :-p
    Vous êtes en verve en ce moment princessesarah… félicitations.

    #33903
    Zatopek33
    Bloqué


    Une princesse en verve , certes !
    A moins que ce ne fût en verges ( la férule ) ?
    Mais ne badinons pas … quoique .
    Tout est dans l’implicite , en effet .

    Men in claques or Women Under claques : that is the question , eût dit le grand J’expire …

    #33906
    Princesse Sarah
    Participant


    Merci beaucoup @caline , @arpege et @daurel !
    Tant mieux si cela vous fait sourire, c’est le but premier, au delà des messages subliminaux 😉

    Hé oui j’ai un peu d’inspiration en ce moment… D’ailleurs je suis contente de voir que vous appréciez cette série car l’épisode 3 des men in claques est en cours d’écriture! Le petit monde rose est toujours menacé…

    Zatopek33 : pour un bon épisode je crois qu’il faut men in claques AND women Under claques, chacun a besoin de l’autre :p

    #33907
    Pro Fesseur Xavier
    Participant


    Hahaha ! Merci @princessesarah pour cette rigolade avant d’aller bosser. Quelle imagination. On en redemande 🙂

    #33908
    Richard
    Participant


    Bravo Sarah 🙂 Toujours très inspirée, drôle et bien écrit. Une série qui n’a pas fini de nous surprendre… Si tu continues comme ça je la vois bien arriver sur Netflix en 2020 :p

    #33914
    Princesse Sarah
    Participant


    @pangolin12
    Mais de rien! Tant mieux si vous avez commencé la journée avec le sourire et je vais tenter de répondre à la demande!


    @richardmilo

    Merci beaucoup!
    Netflix carrément! Il va falloir faire un casting de Vilaines sur le site pour chaque épisode alors. Les agents fesseurs on les a déjà!
    Une vocation d’acteur qui surgit? ?

    #33916
    Anonyme
    Inactif


    “Netflix carrément! Il va falloir faire un casting de Vilaines sur le site pour chaque épisode alors. Les agents fesseurs on les a déjà!”

    Je peux faire un essai ? j’ai déjà une assez grande expérience en la matière …je ne devrais pas avoir de mal à tenir le rôle !!

    #33926
    Princesse Sarah
    Participant


    @câline
    La commission deculottées.fr a etudié votre dossier mais en vain puisqu’il semble que, de par votre statut de vilainie élevé, vous étiez déjà inscrite d’office pour un rôle!
    Espérant que vous mettrez tout votre entrain dans le tournage et dans les répétitions qui precederont, veuillez agréer, Madame Câline aux fesses rouges, l’expression de nos sentiments les plus sincèrement cinglants.
    La directrice de casting, Princesse Sarah

    #33927
    Anonyme
    Inactif


    Bravo @princessesarah pour ce récit digne de Netflix.µ
    C’est où qu’on envoie CV et lettre de motivation pour jouer un rôle?

    #33934
    lunapower
    Participant


    Excellent @princessesarah 🙂 merci

    https://lesaventurescuisantesdecamille.blogspot.com/

    #33946
    Vincent
    Participant


    Très sympathique détournement. Vive les Men in claques! Bravo

    #33947
    Princesse Sarah
    Participant


    @fesseetoulousaine
    Il faut envoyer votre dossier a la commission deculottées.fr, composée de la scénariste, la réalisatrice, les producteurs et le site sponsor.
    Il sera examiné avec soin selon les besoins de l’épisode, expérience ou pas, resistance, marquage des fesses, instruments favoris ou main etc. Vous expliquerez dans la lettre de motivation ce qui vous… motive! a faire ça ?

    Merci beaucoup @lunapower et @vincentfesseur !

    #33962
    jjack
    Participant


    Bravo Sarah, un super récit, vivement la suite.

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 15)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com