Les instruments de la fessée

Accueil Forums Discussions générales Causons fessée Les instruments de la fessée

15 sujets de 31 à 45 (sur un total de 56)
  • Auteur
    Messages
  • #8043
    Anonyme
    Inactif


    Desole, il fallait lire “canne” pour l’instrument qui me fait peur.

    #8066
    Philou
    Participant


    Je suis étonné de voir que personne ne cite la simple baguette!!
    Sèche et rigide, osier par exemple – ou bien fraîchement coupée (par la punie, bien sûr).
    Une branche de houx peut faire de l’usage.

    #8067
    Monsieur No
    Participant


    @philou
    Si la baguette est en osier, je l’assimile à une canne (seule la forme du manche change).
    Si c’est une branche d’arbuste, elle rentre dans la catégorie des verges. 🙂

    #8069
    Sia
    Participant


    Je suis étonné de voir que personne ne cite la simple baguette!!

    Sans oublier les gants en peau de hérisson, hein @philou ??

    Bon ben moi, en tant que fondatrice des FA, je mets 0 à tout hein…?

    https://call-me-glynda.blogspot.fr

    #8070
    Philou
    Participant


    Ben les gants c’est pas un “instrument”.

    Ils ne servent qu’à protéger mes mains délicates!

    #8072
    Philou
    Participant


    @Monsieur No : à mon sens les verges, c’est une poignée de baguettes plus ou moins fines, attachées en bouquet.
    L’effet va de l’aimable échauffement aux corrections les plus féroces.

    #8074
    Monsieur No
    Participant


    @philou
    C’est vrai qu’on pense plutôt à un assemblage de tiges qu’à une branche unique quand on parle des verges. La simple branche de noisetier ou de bouleau mériterait peut-être une mention.

    Qu’en pensez-vous, vous autres ? 🙂

    #8087
    waldo
    Participant


    La verge est une fine et flexible baguette de bois, assez longue, traditionnellement utilisée pour les châtiments corporels. L’expression courante “donner les verges pour se faire battre” ne date pas d’hier.
    Cependant, on parle beaucoup – dans les ouvrages spécialisés comme ceux des “Orties Blanches” -, des verges de bouleau. Celles- ci sont plutôt constituées de branchettes auxquelles on a laissé ses ramifications, ce qui en fait un bouquet de brindilles. C’est ce type de verges que l’on voit le plus souvent dans les illustrations de Louis Malteste et de ses collègues illustrateurs des années 1900, nouées ensemble par un joli ruban…
    Ça ressemble aux balais des sorcières ou, Plus prosaïquement, aux balais des cantonniers quand j’étais gosse !…
    Le ressenti d’une fessée aux verges de bouleau est forcément différent de celui d’une badine cinglante. N’ayant pas eu l’occasion d’avoir sous la main un bouleau à élaguer, je n’ai pas d’opinion personnelle sur la question. Croyez bien que je le regrette…

    #8090
    Misty
    Participant


    @waldo : ahah fallait venir me voir il y a quelques temps, accompagné de @fraise, j’ai fait élaguer le mien 😉

    Bon.. eh bien, quant à moi, j’ai l’habitude de la ceinture, du paddle en cuir et du martinet (made in waldo)… un peu moins souvent de la badine et de la cravache.
    Le fouet, j’ai connu quelques fois. Et mes malheureuses rondeurs sont parfois marquées à la cuillère si j’ai eu la mauvaise idée de toucher aux instruments destinés a me corriger sans autorisation, pire de les cacher :p

    #8095
    Monsieur Méchant
    Maître des clés


    La main n’est jamais accessoire et les accessoires donnent toujours un bon coup de main !
    J’aime la ceinture, le martinet (“Waldo made” of course), le paddle, le strap, la badine et la cravache mais finalement tout ce qui me tombe providentiellement sous la main quand je suis en mission pour le saigneur et châtie parce que rien d’autre n’est possible !
    J’aime aussi particulièrement aller couper dans le jardin une jeune tige choisie pour sa forme et sa taille, l’élaguer avec application, et prendre le temps de la rendre lisse avec une feuille abrasive qui arrondit toutes les rides.
    Esthétisme et sévérité font souvent bon ménage….

    Faites de vos fesses le plus bel endroit de la terre...

    #8111
    Anonyme
    Inactif


    La fessée au coussin, personne n’a testé ? C’est une de mes spécialités… mais attention, le matos change tout. On prend le coussin rembourré avec de la bonne plume hein, pas ceux avec des matériaux synthétiques qui n’ont aucune tenue. On s’équipe surtout d’une housse à rebord. Important le rebord de la housse ! Il permet une meilleure prise en main et un lancer beaucoup plus safe pour l’autre. Qui plus est, on sait que les hommes sont coquins et ne savent pas rester à leur place de souffre-douleur, ça évite aussi de se faire désarmer trop facilement.

    #70428
    Anonyme
    Inactif


    Bonjour pour moi c’est la main, la tawse, ceinture, brosse à cheveux et orties

    #70523
    Justinien ♥
    Participant


    Utiliser des instruments est très difficile, ce n’est pas  sur “un sac de sable” qu’atterrissent les coups, le support est déjà d’une fragilité extrême et  je ne vous parle pas des parties exposées à proximité !

    Certains ou certaines sont certainement des pros mais il suffit juste d’un coup pour vous marquez durablement.

    La main suffit largement et il y a tellement de variantes possibles. ☺

    Bon dimanche à tous

    #70635
    Tounu24
    Participant


    La fessée manuelle est incontournable, encore faut-il qu’elle soit donnée avec coeur. J’apprécie le martinet pour le cinglant, mais aussi le paddle qui fait tressaillir les fesses.

    #70638
    Spankettegirl
    Participant


    Le paddle en cuir pour le son qu’il produit

     

15 sujets de 31 à 45 (sur un total de 56)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com