Les instants d’après fessées

Accueil Forums Discussions générales Causons fessée Les instants d’après fessées

4 sujets de 16 à 19 (sur un total de 19)
  • Auteur
    Messages
  • #52933
    Miss Betty
    Participant


    Dans les instants d’après fessées…j’ai besoin de douceur…de…j’ai vraiment besoin que celui à qui j’ai remis ce pouvoir sur moi vienne m’envelopper de ses bras redevenus protecteurs et rassurants…de ses mots doux…qu’il me dise que voilà…c’est terminé…qu’il est là, que tout va bien

     

    Je me retrouve bien ici ! Besoin de beaucoup de tendresse et savoir qu’il tient à moi, sentir qu’il n’y a pas d’indifférence face à ses moments de grande complicité, d’abandon de moi.

    Mais je rejoins également celles et ceux pour qui chaque fessée se termine avec des sentiments bien différents. Tout dépend du motif, du contexte.

    Le plus important c’est que l’après ne soit pas synonyme de regret. Chaque fessée apporte force, tendresse, amour, repentir, abandon etc … à des degrés différents selon l’instant présent.

     

    C’est un très joli témoignage que tu nous as partagé @Pauline – Merci

    Cueille le jour présent sans te soucier du lendemain

    #52969
    Pauline
    Participant


    Bonsoir à toutes et tous et merci beaucoup pour vos interactions à mon petit post ^^ Je rencontre des soucis pour me connecter au forum (cela refuse de me connecter à mon compte sans que je ne comprenne pourquoi) aussi je n’ai pu répondre au fur et à mesure!


    @Marc
    je résonne avec vous et nous avons en commun – bien que chacun d’un point de vue différent dans ce qui se joue – cet amour de l’enveloppement…de la tendresse…de cet après si emprunt de vulnérabilité.


    @Dundee
    :Merci pour vos encouragements. Je résonne moins à l’absence totale de rédemption mais l’intéressant justement, dans ce petit monde, est la manière singulière dont nous le vivons.

    @ Les extraterrestres : Vous ne venez pas d’une autre planète, les filles, je crois au contraire et à mon sens n’est-ce pas là l’essentiel, que vous incarnez pleinement VOTRE propre planète.

    #53069
    Solal
    Participant


    C’est un texte magnifique que tu nous offres Pauline

    Pour celui qui est du bon côté, comme tu dis, L’instant d’après  je pense que c est tout aussi confus, enfin pour moi en tout cas. Déjà, on dirige la séance, il me faut décider quand est l’instant d’après, à quel moment la punition s’arrête. On a beau jeu de dire que ça dépend de la faute, mais on n est pas dans une cours de justice, on est dans une fessée entre adultes consentants dans le cadre d’un fantasme, à quel moment c est trop? À quel moment, nous prenons le risque de rompre la magie de l’instant pour quelques claques supplémentaires.
    L’instant d’après pour moi, c’est toujours un moment de tendresse mais ça peut s’exprimer profondément différemment selon la nature de la fessée.
    S’agit il d’une fessée purement disciplinaire, donner parce que des objectifs n’ont pas été atteint, l’instant d’après c’est des mots rassurants, peut être une main caressant doucement le visage pour sécher des larmes, un geste de réconfort. On explique à la personne qu’elle a été punie parce qu’on croit en ses capacités à atteindre les objectifs fixés, qu’elle est une personne de grande qualité et qu’elle se gâche par ce comportement. Qu’on croit en elle et qu’on a été sévère pour cela.
    Dans une fessée qui tourne autour d’un fantasme plus erotique, ça va être une tendresse sensuelle, une main qui caresse le Corp, des baisers, des mots lui rappelant combien elle est sensuelle et désirable…
    L’instant d’après, ça dépend aussi bcp de notre partenaire, si je suis en effet celui qui donne et qui domine, dans la réalité je suis l’esclave du plaisir de ma partenaire, du début à la fin,  je n’ai qu’une seule chose en tête comment rendre cette expérience mémorable à la personne qui s’est tant confiée à moi. Je suis redevable de cette confiance.
     Enfin, l’instant d’après pour moi, c’est aussi un sas qui permet de doucement quitter l univers de la fessée, petit à petit je deviens moins dominant, je lui autorise des initiatives. On quitte doucement le domaine de la punition, de la soumission, la notion  de dominant et de soumis s’efface. L instant d après pour moi, c est la manière dont on decide de refermer tout doucement cette parenthèse magique de la fessée.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 mois et 2 semaines par Christal. Raison: modification de la balise
    #57527
    Provocation
    Participant


    Bonjour,

     

    Très joli partage 🙂

    Pour ma part à moitié extraterrestre rire

    Avant je n’avais pas spécialement besoin de moments d’après fessée, je ne ressentais pas le besoin d’être câliner, réconforter. J’avais eu tout ce dont j’avais besoin durant ce moment intense où je ressentais, honte, culpabilité, reconnaissance et l’allégement dû au pardon etc.  Je n’étais d’ailleurs pas très tactile, donc j’étais plus gênée qu’autre chose dans ces moments où ils me prenaient sur leur genoux. Je préférai rester allonger sur leur genoux et reprendre doucement mes esprits.

    Après que j’ai expliqué que je ne ressentais pas trop ce besoin d’après fessée l’un d’eux m’a répondu :”Moi j’en ai besoin, je viens de te faire très mal, j’ai besoin de douceur après ça. ”

    Depuis j’ai un peu changé, je rejoins les avis sur le motif et le contexte. Je n’en ressens pas toujours le besoin, mais c’est un moment agréable où je peux me sentir fragile et dans un cadre plus punitif j’apprécierai de me rouler en boule et de poser ma tête sur ses genoux en demandant pardon…j’essaierai d’entendre encore une fois de sa bouche que c’est pardonné pour me rassurer et ensuite profiter de ce moment simple et doux.

4 sujets de 16 à 19 (sur un total de 19)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com