Les filles fessées sont elles soumises ?

Accueil Forums Discussions générales Causons d’autre chose Les filles fessées sont elles soumises ?

  • Ce sujet contient 13 réponses, 11 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Anonyme, le il y a 1 année et 4 mois.
14 sujets de 1 à 14 (sur un total de 14)
  • Auteur
    Messages
  • #84723
    jjack
    Participant


    Bonjour à toutes et tous,

    En cette époque de féminisme, à juste titre, je m’interroge sur notre pratique préférée…

    Pensez vous que donner la fessée nécessite forcément de soumettre ?

    Pour ma part je considère franchement que lorsque qu’une femme se “soumet” à la fessée, c’est justement de son plein gré. Comment pourrait-il en être autrement ? Je ne me voit pas attraper une fille, la trousser, la déculotter afin de la fesser sans autre forme de procès. Je lisais le cas l’autre jour d’une membre qui a un peu connu cette situation.

    Quand bien même il s’agit d’une punition… Je sais que certaines on ce besoin afin de la recevoir, ceci transcrit un désir et non une forme d’abandon de soi. Je pense humblement que la fessée se vit suivant ses désirs, ses envies du moment, et aussi et surtout dans le respect.

    Je trainais l’autre jour sur le net et je fut stupéfait en trouvant des videos totalement avilissantes de filles recevant la fessée… J’adore la pratiquer, certaines ici le savent, mais là je vois pas où est le plaisir ni le côté mignon et charmant d’une chipie corrigée par une fessée…

    Tout ceci pour dire que : oui vive la fessée !

    Mais n’oublions pas que ce sont nos charmantes chipies qui ont toujours le dernier mot, car elles nous font le plaisir de nous confier leur fessier… alors merci à elles, je tenais à le préciser.

    Et puis je terminerais par une petite note philosophique en citant Hegel avec son allégorie du maitre et de l’esclave… Pour résumer, que serait le maitre sans l’esclave et que serait l’esclave sans le maitre…

    Donc ces notions ne doivent pas faire oublier, nos concepts de base, le respect, l’envie et le plaisir partagé.

    Merci

     

    #84724
    Misty
    Modérateur


    Bonjour,

    Sans vouloir vous offenser, j’ai la sensation que l’on mélange un peu tout dans ce sujet.

    A moins que l’on parle simplement de quelques claques sur les fesses pour jouer, la fessée en tant que telle est un acte de domination/soumission CONSENTI, que l’on peut pimenter pourquoi pas avec d’autres pratiquantes “avilissantes”, à partir du moment où ces pratiques sont fantasmées, voulues.

    Et on peut être une femme de pouvoir et de caractère, et adorer se faire fesser et humilier dans l’intimité, tout en étant féministe…

    Bref j’ai une fois de plus la sensation que l’on pointe du doigt les pratiques connotées Ds et SM… ce qui me dérange personnellement.

    https://missw-s-bonnet.blogspot.com/

    #84725
    Ocean et Nathy
    Participant


    Bonjour,

    Et en plus, histoire de rendre les choses plus compliquées, il faudrait aussi s’entendre sur ce que soumission veut dire …

     

    #84726
    Anonyme
    Inactif


    Je pense qu’il ne faut pas mettre tout le monde dans le même panier, en disant « les filles qui aiment la fessée », nous sommes à mon avis toutes différentes.

    Dans mon cas personnel je n’ai pas le sentiment d’être soumise réellement, j’ai le sentiment de prétendre l’être pendant un moment. Je n’ai pas le sentiment d’un avilissement non plus. Mais je ne suis pas du genre à me contorsionner dans tous les sens pour tenir des positions inconfortables et indécentes et me faire arracher des poils comme j’entends parfois parler sur le forum… Les pratiques avilissantes ne m’attirent pas du tout.
    Je trouve aussi que les vidéos sont souvent glaçantes, cela ne reflète pas du tout ma pratique.

     

    #84730
    Sly69
    Participant


    Bonjour

     

    Oui il semble que ce post parte un peu dans tous les sens.

    Je vais m’appliquer à répondre à la question du titre…

    D’après moi, effectivement, pendant l’acte, la personne fessée reconnaît une autorité supérieure qui sanctionne.

    On ne peut décorréler l’aspect psychologique de l’aspect physique et je pense que le plaisir de la personne qui reçoit le châtiment vient également du fait qu’elle abandonne le pouvoir a son fesseur.

    Attention à la notion de « soumise ». Il est question ici d’une posture ponctuelle qui prend fin en même temps que la fessee. Rien à voir avec le statut de Soumise des relations D/s…

    #84731
    Paulparis
    Participant


    Parfois, certains sujets me donnent envie de me précipiter sur un tube de Doliprane pour combattre de futurs maux de têtes. Cette passion de tant de gens pour les cases, pour les étiquettes sur le front (ou les fesses) ! Suis je dominateur, suis je sadique, suis sadique, quelle est l’essence de ma relation avec l’autre. Et si la pratique de la fessée (au sens large) n’était pas simplement un plaisir, une passion, un mode de vie selon les uns et les autres, et que la recherche de se plaisir ne nécessitait pas de se prendre la tête pour savoir dans quelle catégorie ou entre !

    Lorsque je rencontre une femme qui préfère la fellation, le cunilingus, la levrette, la triolisme… je n’essaye pas de la définir à travers ses pratiques ou ses positions préférées. Il en va de même pour la fessée. Ce qui compte c’est le plaisir qu’elle y prend, et celui que j’y prend et que nous partageons. Et je ne pose pas beaucoup plus de questions compliquées.  La vie est parfois suffisamment complexe pour qu’on essaye surtout de rendre le plaisir plus accessible.

    #84732
    Monsieur Jones
    Maître des clés


    Une femme qui aime la fessée est-elle soumise ?
    Un homme qui aime l’âge play est-il pédophile ?
    Un homme et une femme qui aiment jouer avec un collier et une laisse sont-ils zoophiles ?
    Quelqu’un qui aime le sexe un peu « dur » est-il un violeur ?

    C’est un peu fou d’avoir ce type de questionnement ici ? Dans un forum consacré au désir et aux fantasmes.
    Oscar Wild disait: le fantasme des uns est le grotesque des autres…

    En matière d’érotisme et de pratique, rien n’est jamais acquis dans une relation mais tout reste possible quand on le frappe du sceau de l’envie et du plaisir partagés.

    C’est fou comme on peut faire l’amalgame entre des désirs sexuels personnels et ce que cela doit induire de nos personnalités en société ?
    Si il y a un truc dont je suis sûr depuis que j’ai posé ma tente dans le jardin des fantasmes, c’est que les femmes que j’ai rencontrées dans l’univers de la fessée et du D/s ont un point commun: elles ont toutes un putain de caractère, elles sont brillantes, assumées et féministes !
    Et elles ont souvent une façon bien à elle de mener leur petit monde. Et j’adore ce trait de caractère.

    Mais, dans le secret d’une relation avec celui qu’elles ont choisi, elle aiment lâcher prise.
    Ce lâcher prise qu’on peut rencontrer dans la régression, l’infantilisation, l’Obéissance, l’humiliation, la douleur, etc..

    La raison ? mais j’en sais foutrement rien et je vais vous dire je m’en fiche un peu, c’est surement dû à leur histoire et à la façon dont elles se sont construites (de même que ce que j’aime et mes fantasmes, dans le secret d’un boudoir, relèvent de ma propre construction..)

    La seule chose qui compte pour moi, c’est que :
    * Ce que l’on fait est consenti et désiré (et on peut consentir à l’absence de consentement dans certaines limites et quand on se connaît bien…)
    * Le plaisir et le bonheur de se connaitre doivent être l’unique rançon de ce que l’on explore.

    Je sais bien qu’en naviguant dans la houle de nos fantasmes on flirte avec les rivages de notre inconscient, de nos névroses, de nos perversion, etc… et moi, j’assume très bien ! je le fais avec bienveillance. ;D

    Mais en aucun cas, ce qui nous attire dans un cadre privé avec une personne qu’on a choisi (se soumettre à des fins érotiques ou sexuelles par exemple) ne doit nous définir dans un cadre public (être soumise).

    Et puis obtenir l’indicible d’une femme soumise ? quel intérêt ?

    Maîtriser une femme de caractère, en revanche: quelle inspiration !
    J’aime le danger et le jeu, c’est pour ça que c’est ce genre de femme qui m’attire : le jouet le plus dangereux. (C’est de Nietzsche)
    Et il n’y a que ce genre de femme qui m’attire : assumées, brillante, forte, dangereuse…
    Car j’ai, il faut bien le reconnaître, besoin de l’admirer pour me sentir inspiré.

    (j’aime l’admirer, je suis comme ça ! Au passage et avec la même logique de pensée que: « une femme fessée serait soumise » serais-je moi-même soumis pour cette petite vénération dont j’aime faire preuve avec celle qui m’inspire? vous avez 3 heures…)😎

    Faites de vos fesses le plus bel endroit de la terre...

    #84737
    Monsieur Jones
    Maître des clés


    Meline a dit: Je n’ai pas le sentiment d’un avilissement non plus. Mais je ne suis pas du genre à me contorsionner dans tous les sens pour tenir des positions inconfortables et indécentes et me faire arracher des poils comme j’entends parfois parler sur le forum…

    Oui, enfin ce qui me gêne dans votre réthorique c’est que vous avez l’air de répondre “pas vous” mais peut être les autres aux vues de ce qu’elles aiment et de leurs pratiques….
    Encore une fois la pratique n’est pas le problème quand l’envie et le plaisir sont partagés et il faut éviter tous les amalgames et les jugements de valeur.
    c’est justement en commençant à insinuer que certaines pratiques sont plus acceptables que d’autres qu’on commence à faire un pas vers les chemins insidieux de la morale et du jugement.

    C’est pas parce que c’est bon pour vous que c’est bien et que parce que c’est mauvais pour vous que c’est mal
    Il n’y a pas de notion de bien et de mal en matière du désir érotique tant qu’on reste dans les limites du consentement, de la bienveillance et du plaisir !

    Faites de vos fesses le plus bel endroit de la terre...

    #84749
    oxygene needed
    Participant


    On peut apprécier la fessée tout en ne souhaitant pas se soumettre. La personne donneuse ne s’occupera donc que de faire plaisir à la personne receveuse, un peu comme rendre service.

    Tout comme on peut donner un câlin sans être caregiver, ou autre.

    Le plaisir physique peut se donner sans nécessiter un état émotionnel spécifique.

    #84751
    Anonyme
    Inactif


    Il est vrai que si on s’insurge contre la banalisation d’images choquantes sur internet, quelque part on porte un jugement de valeur. Ou alors on ne dit rien, et qui ne dit mot consent, non ? Je m’égare.

    Toutefois mon propos visait plutôt à rappeler qu’il y a plusieurs façons de pratiquer, je ne dis pas que la mienne est la meilleure, c’est juste celle qui me correspond.

    #84752
    Monsieur Jones
    Maître des clés


    @meline, il me semble que le sujet du fil c’était fessée et soumise ? Et que votre réponse ne parlait pas des images du net (je ne vois pas le rapport en plus…)

    Quant à s’insurger contre des images du net comme vous le dites ? faudrait déjà savoir de quelles images on parle ? celles de L214?

    Vous allez surement me répondre que vous faites allusion à celles du porno business.

    Et bien justement, il faut arrêter ce genre d’amalgame en ramenant “ça” à toutes les sauces sur un forum consacré aux fantasmes entre adultes consentants !

    Faites de vos fesses le plus bel endroit de la terre...

    #84756
    Titine
    Participant


    Alors il y a “soumission” et soumission. Pour ma part, dans ce type de relation, j’aime “ne pas décider” et me laisser complètement guider, oui, je me soumet à l’autorité de quelqu’un, à ses régles, à ses décisions et à ses punitions ( quand c’est nécessaire 😉 ) et parfois, dans certains contextes, je peux me soumettre encore un peu plus. MAIS, je ne me soumet pas à n’importe quoi ni a n’importe qui juste pour satisfaire son bien être personnel au gré de ses envies. Tout est dans la demi mesure et dans le contexte 😉

    Néanmoins ce n’est que mon avis, il n’y pas de réponse tacite à  votre question. Les choses sont différentes d’une personne à une autre. Chacun à sa façon de pratiquer. Voir même SES façons de pratiquer et c’est trés bien comme ca ( vive la diversité ! 🤣). Les choses sont susceptibles de changer au fil du temps, des rencontres. Ce qui est ma réponse aujourd’hui ne le sera peut être pas demain.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 année et 4 mois par Titine.
    #84766
    Chelonia
    Participant


    Les filles fessées sont elles soumises?

    Bah non pas forcément 😂 la preuve moi!

    J aime contrôler, et est un caractère plutôt dominant mais j aime recevoir une bonne fessée déculottée progressivement et bien cuisante.

    #84877
    Anonyme
    Inactif


    Personnellement Je dirait que la fessée a toujour ete un jeux de role

    La domination genre je vais prendre possession de ta vie ton cul m apartien je trouve ça nul !

    Il ya sûrement des femme joueuse juste comme ca persque elle on envie ! Sans passé par un donjon etc non ?

14 sujets de 1 à 14 (sur un total de 14)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com