Les armes de la fessée

Accueil Forums Discussions générales Causons fessée Les armes de la fessée

Mots-clés : 

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 21)
  • Auteur
    Messages
  • #4764
    Amandine
    Participant


    Ces messieurs fesseurs sont toujours très fiers d’exhiber, sous nos yeux ébahis, émerveillés ou incrédules, toute l’étendue de leur arsenal disciplinaire. Mais nous aussi disposons d’armes tout aussi puissantes et dont ils n’ont généralement pas la moindre conscience ! Je vous propose d’en discuter ici.

    Mon arme favorite (et absolue!), celle que j’utilise presque toujours la première fois, c’est ma “robe à fessée”. Je l’appelle ainsi, mais c’est une robe tout ce qu’il y a de plus classique, achetée il y a quelques années chez Cop Copine.

    Son originalité tient dans son tissu très épais et un peu élastique, qui absorbe absolument tous les coups ! Quand elle protège mes fesses, je ne sens absolument rien, quelque soit la sévérité de mon partenaire et l’instrument qu’il utilise. C’est très amusant et totalement imperceptible par mon partenaire puisque je prends bien garde à protester véhément malgré tout… 😀
    Mais comme toute bonne chose a une fin, elle finit toujours troussée, évidemment ! 😉

    https://leserrancesdamandine.blogspot.fr/

    #4765
    Monsieur No
    Participant


    Mais malheureuse, vous venez de révéler votre ruse ! Tout fesseur un peu au fait des choses veillera désormais à mettre votre postérieur à nu avant de lui asséner la moindre claque ! 🙂

    #4770
    Amandine
    Participant


    Ah mais non, pas question de commencer la fessée directement à nu !!! Parce que voyez-vous, si le plaisir du fesseur réside souvent dans le déculottage, mon plaisir à moi est de protester, négocier, empêcher par tous les moyens possibles mon partenaire de le faire… tout en espérant qu’il le fasse, bien sûr !
    Une fois, ma robe à fessée m’a joué un mauvais tour. Pour la première fois, je devais rencontrer de parfaits inconnus et très prudemment je l’avais revêtue. Mais ces hommes-là ignoraient que j’adorais protester lors du moment critique du déculottage et comme ils étaient tous de véritables gentlemen et ne voulaient surtout pas me brusquer, ma robe est restée bien en place… et je me suis trouvée toute bête, parce qu’une fessée où l’on ne sent rien, ce n’était pas exactement ce que j’étais venue chercher ! 😀

    https://leserrancesdamandine.blogspot.fr/

    #4773
    Monsieur No
    Participant


    Je viens de réaliser que, dans le titre de votre message, vous employez le mot “fessée” pour désigner non pas la fessée en tant que telle mais la demoiselle qui la reçoit (selon la logique un fesseur, une fessée). Il va falloir que nous remédions à cette confusion lexicale.

    Votre anecdote est très drôle. J’imagine sans mal votre frustration (et celle des messieurs !). 🙂

    Vous histoire de robe m’a rendu curieux ; maintenant j’aimerais vraiment savoir si les autres demoiselles du forum ont des ruses de ce genre dans leur sac. 😀

    #4774
    Sia
    Participant


    Faire du charme ? Les yeux doux ? De chien battu ? ?

    https://call-me-glynda.blogspot.fr

    #4775
    Fraise Des Bois
    Participant


    Si un poète inspiré que Pégase soutient peut nous trouver un autre terme pour la dame fessée… on est preneur hein. J’avais essayé en son temps, mais ça n’avait rien donné de convainquant… On a bien le charmant anglicisme “spankee”, mais bon, c’est un anglicisme, quoi…!

    Très jolie robe Amandine. J’en ai une aussi un peu comme ça, avec un tissus bien dense, qui peut se porter hiver comme été d’ailleurs, et qui a cette vertu de protéger mon arrière-train à la façon de la cuirasse du jeune Charles, dans Un Bon Petit Diable ! Dans la même idée, je bannis les culottes en tulle ou en fine dentelle quand je sais que je vais en recevoir une, ainsi que les collants, qui, en plus de déplaire au Monsieur qui voit sa tâche compliquée au moment du déculottage, ont la fâcheuse tendance à accentuer la douleur des claques, façon derrière mouillé, si vous voyez ce que je veux dire. Ce sont, pourrait-on dire, des armes par omission…

    "Fi des femelles décharnées, vive les belles un tantinet rondelettes !"

    #4788
    Misty
    Participant


    Pas mal le coup de la robe à fessée 😉 J’en ai une d’hiver qui atténue bien aussi 😀
    Eh oui Fraisouille, je confirme que les collants et les culottes en dentelle, c’est à proscrire ! Une vraie torture, surtout une fois remis en place.

    #4814
    méluci
    Participant


    J’ai une jupe qui convient tout à fait … mais, hélas, elle ne reste jamais en place bien longtemps !!!!

    #4816
    Amandine
    Participant


    Une autre arme redoutable : la culotte en perle !

    Je ne l’ai jamais testée mais j’imagine qu’elle ne doit pas être très agréable à la mimine de nos fesseurs ! 😀

    https://leserrancesdamandine.blogspot.fr/

    #4819
    Monsieur No
    Participant


    Alors là… Celle qui me tente un truc pareil s’en souviendra longtemps… 😆

    Entendons-nous bien : le fait d’être tout d’abord fessée sur la culotte n’est pas un droit ; c’est un privilège dont une demoiselle peut aisément se trouver privée. 😉

    #4821
    halo
    Maître des clés


    Ça, c’est fourbe 😉

    #4832
    Fraise Des Bois
    Participant


    Ho wahouuuu !!! Je donnerais cher pour une culotte de cette espèce !!

    "Fi des femelles décharnées, vive les belles un tantinet rondelettes !"

    #4851
    Monsieur No
    Participant


    Si vous tenez à ce point à protéger votre fessier, je peux vous proposer ce modèle. Mon petit doigt me dit cependant que vous allez encore trouver moyen de vous plaindre…

    Ceinture de chasteté

    Je m’occupe de la clé, naturellement. 😉

    #4854
    Anonyme
    Inactif


    Mettre une dizaine de culottes les unes par-dessus les autres est une idée, il ne faut pas avoir peur du ridicule. Vous personnalisez l’invention par des mots et/ou des dessins sur chacune d’entre elles. Je ne sais pas si le travail graphique que vous aurez effectué sera au goût de votre partenaire, ni même si ce moment peut devenir torride, et il est fort probable qu’il vise plus souvent vos cuisses qu’habituellement, mais le plaisir de l’imaginer sourire et de l’entendre rire au fur et à mesure de ses découvertes est parfois suffisant.
    Le rire, s’il n’est pas une arme, vous offre pourtant le pouvoir d’adoucir votre partenaire (peut cependant avoir l’effet inverse ?).

    #4874
    Professeur Max
    Participant


    Offrez une jolie paire de moufles à votre fesseur… 😉
    Pas garanti, mais qui ne tente rien…

    http://professeurmax.canalblog.com/

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 21)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com