Le sage petit jouet…

Accueil Forums Discussions générales D/s Le sage petit jouet…

8 sujets de 16 à 23 (sur un total de 23)
  • Auteur
    Messages
  • #68097
    Coquine06
    Participant


    M’empecher de reprendre le contrôle quand j’en ai envie va non. Je refuse ma perte totale du contrôle

    #68104
    Saku 😋
    Participant


    A vous lire, je vais avoir l’impression d’être une extra-terrestre lol mais c’est aussi nos différences de besoin et d’envie qui fait la richesse de notre milieu. Alors pour ma part 🙂 :

    Si il m’est deja arrivé d’avoir envie d’être à sa merci , son jouet…
    Oh que oui !
    Sentir de l’injustice ! Uniquement l’espace de quelques secondes! probablement !
    Oui, la laisser libre de ses envies et plaisirs et que pour une fois elle fasse passer les siens avant les miens
    Être son jouet, à ses pieds, entravée, ligotée, bâillonnée, aveuglée…
    peu m’importe
    Elle, Ma Domina, exigeant de moi tout ce dont elle aurait envie, je me soumettrais à chacun de ses souhaits.
    Ses désirs sont déjà des ordres, ses envies le sauront.
    Oui je l’ai fantasmé
    Vécu en partie l’histoire de quelques heures, le vivre le temps d’un WE en total immersion, elle sait que j’en rêve !
    J’ai osé imaginer qu elle fasse de moi son jouet dès mon arrivée, me laisser aller, porter, guider à l’aveugle
    Vivre et non “subir” ses envies du moment
    24h-48h de soumission totale, elle le sait, je le “veux” et l’ai rêvé.
    Le temps d’un WE s’oublier
    Laissant aller que nos sens et nos ressentis
    Et qu’elle aille là où elle veut aller avec moi
    Elle sait aussi que je n’emettrai aucune objection tellement ma confiance en elle est totale,
    ni négociation,
    quelques râles peut être car je compte bien qu elle me “martyrise”
    Peut être un mots ou deux pourraient m’échapper et alors j’assumerai ma punition.
    La remercier, du plaisir qu’elle me donnera en prenant avant tout du plaisir pour elle, évidemment car mon souhait n’est il pas de la satisfaire ! 😉
    Son plaisir est mon plaisir, elle le sait aussi.
    Alors oui, j’y ai pensé, j’y pense et sans avoir besoin de lui rappeler ce moment viendra, où en toute sérénité je me laisserai aller en m’enivrant de SES envies

    - Ne rate jamais une occasion de faire une bêtise

    #68174
    CoDée
    Participant


    J’ai un peu de mal à formuler mes pensées en ce moment mais je vais tenter quand même. J’espère que ce sera clair.

    Je suis souvent tourmentée par mon esprit qui ne se met jamais en repos. Jour et nuit aussi parfois, lors de mes périodes d’insomnie. Il bouillonne sans cesse et souvent cela m’épuise. Physiquement et psychologiquement. Si je ne me tiens pas occupée ou que je ne suis pas assez stimulée je suis comme une cocotte minute qui ne parvient pas à relâcher la pression. C’est fatiguant et pesant.

    Bref. Tout ça pour poser un peu le décor. Et donc ce concept de déconnecter mon esprit, de ne plus avoir à penser, juste me taire, observer, obéir, me laisser porter… Cette idée me plaît et m’attire carrément.

    Cela a déjà été dit mais il est bien évident que cela ne peut avoir lieu qu’avec une personne en qui on a une confiance totale. Et cette personne si je la choisis, que je m’en remets à elle, c’est que j’aime déjà cette idée de lui appartenir, de lui faire plaisir, d’être son plaisir…

    Ce lâcher prise, cette évasion, je l’imagine délicieuse et presque salvatrice en fait.

    C’est, je pense, une vraie liberté.

    La liberté de ne plus avoir qu’à obéir…

    #68320
    Anonyme
    Inactif


    Novice dans le groupe, je passe du temps à lire et à remonter un peu dans les anciens posts. C’est passionnant. Je prends ainsi davantage conscience de la variété de nos désirs. Mes expériences à moi (peu nombreuses) n’ont jamais démarré d’une communauté comme celle-ci, et je découvre en vous lisant, qu’il y a décidément bien des nuances dans les attentes de chacun, des nuances que j’ignorais parfois largement.

    Pour rester dans le sujet, la soumission d’une femme me ravit incroyablement, mais lui imposer des contraintes sévères qui frisent l’injustice, des frustrations pures et simples, ça ne me plairait pas tant, je crois.

    (C’est la première fois que je m’exprime sur des choses aussi intimes. C’est un sentiment tellement étrange, et agréable. C’est comme se déshabiller devant une vitre sans teint. On ne voit pas les gens qui vous regardent, et pourtant on leur montre le fond de son âme.) Bonne journée à tous.

    #68322
    Paulparis
    Participant


    En lisant ce sujet et ses contributions, je dois avouer que j’étais un peu mal à l’aise avec la notion de “jouet” à ma disposition…

    Jusqu’au moment ou je suis tomber sur la phrase de @sakura61 : “Vivre et non “subir” ses envies du moment”. Et que cette phrase résume, vu par une femme, exactement ce que j’espère organiser dans mes “jeux”

    #68331
    LeClaqueFesses
    Participant


    Merci à toutes et tous pour vos commentaires et tous ces avis forts intéressants😉

    Je suis à la fois content de découvrir autant de point de vue divergents…que surpris de percevoir les différentes visions que peut donner le simple mot « jouet » ainsi que la notion de plaisir du dominant.
    A croire que le plaisir masculin se limite au fait de venir occuper des orifices ^^

    Concernant le jouet, homme ou femmes… lorsque vous aviez votre Action Man ou votre Barbie… lui faisiez vous subir les pires sévices possible ? N’étiez vous pas cette personne qui lui inventait une magnifique histoire dont ce jouet et le héros ou l’héroïne ?

    Se lancer dans ce genre de petite aventure, c’est uniquement lorsque l’on connaît suffisamment sa partenaire et que l’on connaît ses goût et limites… L’idée n’est certainement pas de la forcer, de la brusquer ou de lui faire vivre la pire des injustice… Uniquement de lui faire comprendre que durant cette bulle temporelle… Elle accepte de perdre le contrôle de manière plus … consciente… 😉
    Le cadre peut permettre de lui faire lâcher prise totalement si elle l’accepte.
    Concernant vos remarques sur la perte de parole mesdames… que vous en conviendrez, l’être humain ne communique qu’une faible part des messages pas la parole… et les femmes sont incroyablement habile pour communiquer sans ouvrir la bouche 😉

    #68414
    Prunille
    Participant


    De temps en temps ce genre de lâcher prise est ce dont j’ai besoin. N’ayant plus totalement confiance en moi, cela peut m’apaiser de ne pas avoir à parler ni de broncher.  Pour l’avoir vécu, ( en ce temps-là, j’étais bien dans mes baskets) j’en éprouvais du plaisir et adorais être la petite marionnette de Monsieur . Les yeux parlent à notre place. Aucune peur, un peu d’appréhension mais une confiance totale en mon partenaire faisait que j’éprouvais du plaisir à le satisfaire par l’attitude qu’il exigeait de ma part.

    #68416
    Plume
    Participant


    Enfilez-moi comme une marionnette, Monsieur
    Et entre vos mains,
    Je deviendrais un pantin
    Silencieux …

    Parfois j’ai envie de confesser cette envie … De réussir à totalement lâcher prise et devenir obéissante … Et puis finalement, même si je suis souvent du genre mutique, je ne peux pourtant me résoudre à taire une petite pique, que je veux spirituelle, lorsqu’elle me vient à l’esprit …
    Peut-être y arriverais-je un jour, qui sait ?

    “C’est bien la pire folie que de vouloir être sage dans un monde de fous.” Érasme

8 sujets de 16 à 23 (sur un total de 23)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com