Le romantique

Accueil Forums Discussions générales Récits Le romantique

Étiqueté : 

11 sujets de 1 à 11 (sur un total de 11)
  • Auteur
    Messages
  • #96653
    Victor
    Participant


    Le romantique 

    J’avais laissé dans la chambre de cet hôtel, sur le lit : un bouquet de roses, une lettre et un paquet de linge et lingerie. 

    Étonnamment lorsque j’arrivai, les roses avaient bien été mises dans le vase sur la console, des pétales avaient été disséminés sur les draps et elle m’attendait bien sage à genoux sur le lit, tournée vers le mur. Le tourne-disque diffusait bien de grands airs d’opéra. Elle avait bien enfilé les bas, le porte jarretelles, la jupe, et la chemise que je lui avait préparé. Et ses pieds dépassaient du couvre-lit, gainés dans ses derbys vernies. 

    Je l’observai avec sa rose tenue à bout de bras au dessus du matelas. 

    Dans le tiroir du bureau, je dégotai une cane de rotin que j’avais cachée au préalable. Je la fit siffler. Elle sursauta. La rose tomba. Elle la reprit maladroitement handicapée par le bandeau que je lui avais prescrit. Du bout de mon instrument je la fis pencher sur le lit. Elle bascula sur les coudes tout en maintenant les paumes vers le ciel et donc la fleur posée dans ses mains. Naturellement sa jupe remonta et je constatai sur ses fesses la culotte de dentelle que j’avais soigneusement préparée. Je finis de retrousser la jupe un peu plus haut et fit de nouveau siffler ma baguette. Elle se crispa et serra la fleur entre ses mains avant de se souvenir qu’elle portait des épines. Elle souffla et relacha ses doigts. Je lachai la canne et defit ma ceinture. Je pouvais deviner dans son reflet sur la vitre un petit sourire de soulagement. 

    Je claquai ma main sur son cul tendu et abaissai sa culotte. Elle ne put contenir un petit cri lorsque l’empreinte rouge de ma main se détacha de sa peau d’ange. Le son de cette petite plainte m’excita. Je lui fis écarter un peu plus les cuisses et profitai de la vue. Et puis, je lui murmurai tendrement tout en bandant de plus belle : « Quand ton cul sera rose, je te baiserai. Lorsque le coloriage virera au rouge, tu me suceras. Lorsque ta gorge sera pleine, je bleuirais ta peau et lorsque tu n’en pourras plus je t’enculerai sans retenue ».  Et une marque de ceinture se superposa à celle de ma main…

    #96655
    laetitia
    Participant


    bonjour

    c’est une tres beau recit

    çà donne envie sauf la ceinture que je crains

    #96658
    Sade73
    Participant


    Très beau récit effectivement romantique pour le debut de soirée et assez piquant et hard pour le cul de la soumise.

    Victor , tu as une belle façon de te faire respecter par ta soumise.

    Toute mes félicitations….

    #96660
    Linette
    Participant


    Le titre est tout à fait plaisant. Le romantisme valorise l’imagination, la créativité et la subjectivité, s’éloignant des normes classiques pour explorer de nouveaux territoires artistiques et émotionnels. Récit très intéressant, piquant et palpitant à la fois, merci pour le partage.

    #96663
    Nush
    Maître des clés


    Le romantisme se cache dans les détails.

    Ce que vous nous proposez là est une histoire romantique et sentimentale (oui…) avec une touche de mélancolie.

    Vous décrivez si bien l’approche physique, la préparation mentale à ce qui adviendra, que je me délecte de vos mots avec parcimonie en les relisant doucement.

    Et cette bascule finale dans la « cruauté » du sadisme m’enchante.

     

    Car le feu qui me brûle est celui qui m'éclaire .

    #96665
    Fessochix
    Participant


    Tout à fait romantique : le complet opposé de la petite fessée façon fleur bleue. Place au rouge, intense et violent d’expression, administré dans une totale liberté et apprécié autant par l’homme que  par la femme. Et un langage sans pudeur !

    En mai fesse qui te plaît et à qui tu plais : mais les autres mois aussi.

    #96666
    Paulparis
    Participant


    Bravo pour ce texte plein de romantisme et de sentiments qui décrit si bien qu’une fessée reçue ou administrée d’un jamais un acte banal et qui laisse indifférent. Permettez moi juste une observation : cette histoire vécue (réellement ou dans votre tête) n’est pas d’une prime jeunesse… car il devient difficile de trouver un tourne disque en état de marche …

    #96667
    Victor
    Participant


    Merci à tous pour vos jolis retours. Histoire ou témoignage laissons planer le doute.
    Pour le tourne-disque @paulparisfr, en demandant gentiment au concierge, il est tout a fait possible de degoter un bon vieux gramophone 🙂  ou en s’y prenant bien d’amener le sien ! Bon dimanche !

    #96668
    MissFee
    Participant


    Personnellement je n’ai pas trouvé ça romantique du tout. Je le classerais plus dans la catégorie « SM ». Le fait d’avoir parsemé de pétales de rose doit être le seul truc un peu romantique du récit… pour le reste c’est du SM vu et revu. Pas ma came, mais tu trouveras sûrement ton public ici.

    #96675
    Clémentine
    Participant


    j’aime pas du tout la facon dont vous parlez

    #96680
    Alu-fess
    Participant


    Bravo Victor vous nous embarquez bien dans histoire, je me suis régalé en le lisan
    Alu

11 sujets de 1 à 11 (sur un total de 11)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com