Le remerciement

Accueil Forums Discussions générales Causons fessée Le remerciement

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 21)
  • Auteur
    Messages
  • #73068
    Tendre Spankeur
    Participant


    Bonjour,
    Ce post s’adresse aux 2 faces de notre petit monde, spankees et spankeurs

    J’ai abordé le sujet dans le chat il y a deux jours j’ai eu 2 réponses très instructives.

    j’ai lu pas mal de posts et je ne sais pas si le sujet a déjà été abordé quelque part, si c’est un plat réchauffé veuillez m’en excuser et si un bonne âme voulait bien me fournir le lien.

    Le sujet que j’aimerai aborder avec vous, est le remerciement après une fessée.

    Remerciement de la receveuse ou remerciement du donneur.

    Dans le cadre d’une fessée que je nommerai “fessée de détente”, “fessée d’apaisement”, celui d’une “fessée érotique”, dans un cadre éducatif ou punitif ou tout autre cadre

    J’aimerai savoir ce que vous en pensez,
    comment celui ou celle qui reçoit le remerciement le vit
    comment celui ou celle qui pratique le remerciement le vit et éventuellement le pratique
    si c’est hors de question pour vous,
    si vous aimeriez le dire mais n’y arrivez pas et dans ce cas là pourquoi,

    si vous pratiquez le remerciement,
    comment vous le formalisez,
    les termes que vous utilisez pour dire merci ou ce que vous dites lorsque vous recevez un merci

    Je sais, ça fait un peu épreuve de philo, à vos claviers, vous avez 2 heures

    Par avance, je remercie tous les contributeurs

    #73069
    Valdivia
    Participant


    N’ayant jamais pratiqué concrètement la fessée, je ne sais pas si je suis bien légitime à donner un avis.
    Intuitivement, Il me semble perso qu’une fessée réussie doit laisser les deux intervenants dans un état de grâce qui se suffit à lui même. Je ne vois pas vraiment l’utilité de remerciements dans ce cas là.
    Dans un cadre punitif éducatif , ça peut s’entendre mieux , mais c’est un schéma où je ne me projette pas personnellement, et je laisserai donc ceux qui s’y reconnaissent plus le soin de donner leurs avis.
    je vais avouer quand même que la quête de remerciements me semble cacher une sorte de fragilité de la part de celui où celle qui les sollicite dans tous les cas de figure. On remercie sincèrement par  véritable gratitude  envers une personne et non par parce que c’est demandé , exigé … ou présenté dans un contexte plus ou moins conventionel…

    Tout  cela ne reste qu’un avis biensur. 🙂

    #73072
    Nush
    Modérateur


    Personnellement je pense que le remerciement n’est pas adapté à ces ‘moments’ là.

    Je ne remercie pas pour le plaisir, la jouissance, les émotions obtenues pendant un acte érotique ou sexuel.

    Il me semble que c’est mutuel et qu’il n’y a pas à donner un remerciement l’un à l’autre.

    La réciprocité de ce qui est en train de se pratiquer implique un “échange” d’émotions et une éventuelle ‘gratitude’ peut se manifester autrement, par un regard, un geste…

     

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 2 semaines par Nush.
    C'est la nuit qu'il est beau de croire en la lumière.
    #73075
    Docteur Clack
    Participant


    La question me paraît pertinente. Je partage l’avis de Valdivia et Nush sur le fait d’attendre un remerciement.

    En revanche j’ai expérimenté l’expression physique spontanée de la gratitude de la part de ces dames, comme on prend son ou sa partenaire dans les bras après un acte érotique ou sexuel pour reprendre la terminologie de Nush.

    Ce sont des moments d’intense communication. Pas vraiment des remerciements mais un témoignage de symbiose émotionnelle (je préfère ça à communion). Mais je ne peux m’empêcher d’y voir de la gratitude, d’autant plus forte qu’elle est partagée. Gratitude à celui ou celle qui a prodigué du plaisir, pour se sentir punie, pour le respect des limites. Ce dernier point me paraît essentiel dans une relation qui démarre.

    Dans tous les cas peu de mots, mais des gestes, des regards ou une respiration particulière. Et beaucoup de mystère élucidé ce qui est d’autant plus beau.

    Ce n’est que mon expérience bien sûr.

     

    #73076
    Eva
    Participant


    Pour ma part, il m’est déjà arrivé de dire Merci, yeux mi clos, lèvres pulpeuses, lovée au creux de ses bras. Comme celle qui émerge de cet univers parallèle où il a su m’emmener, qui se reconnecte juste le temps d’un instant dans la réalité, avant de replonger. Cela m’est arrivé plusieurs fois, après des moments d’érotisme fou, mais aussi après des moments /séances plus poussés où je me suis totalement laissée aller. J’ai aimé son sourire, sa voix, et cette expression: “plaisir partagé!”Alors que nous étions imbriqués….en totale symbiose….Je me souviens très bien de quand!Et bien sûr,  je ne le dis pas à chaque fois, cela perdrait aussi son charme, celui du moment de plénitude totale.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 2 semaines par Eva.

    Se révèle être "comme une boule de flipper,qui roule qui roule...".

    #73079
    Chelonia
    Participant


    La fessée est un moment de jeu.

    Les remerciements se feront plutôt lorsque on va ce quitter pour avoir passer un bon moment mutuel.

    Ou alors on peut imaginer un jeu pervers que la personne fessée remercie le fesseur (ou fesseuse) à chaque coup donné 😈😈😈 style: « merci Maitre/sse, plus fort svp Maitre/sse… »

    #73088
    Biloba
    Participant


    Contrit buteur numéro 6 :

    Les regards et les silences, pour peu que l’on sache y pénétrer, remercient à leur façon.

    Formaliser : mettre en forme. “Ils furent mis en forme avant leur assemblée de remerciements”.

    Quand ça fait taire les mots, que même le cœur exulte, un merci c’est parfois trop petit pour exprimer le tout.

    Tu le penses, je le pense, il est déjà parti, à la belle étoile, ét(r)einte, qui se rallumera

    #73098
    Jean-phi
    Participant


    Personnellement, j’ai hue il y a quelques années une soumise qui me remerciait après chaque punition et je trouvais que sa avait un coté mise en seine artificiel qui me déplaisait mais je la laisser faire car sa fessait partie de sa conception, personnellement j’aimes au contraire consolé la vilaine après la punition, chacun et chacune peut  avoir une perception qui lui est propre

    #73107
    Paulparis
    Participant


    Il y a deux types de remerciements possibles, à mon avis.

    Le remerciement pendant ou juste après la punition, exprimée par la punie. Il fait partie de la punition, de l’acceptation par la demoiselle fessée qu’elle mérite la punition et qu’elle le reconnaît. Certains, lorsqu’ils demandent à leur partenaire de compter les coups de martinet, exige que le décompte soit accompagné d’un “merci Monsieur” bien articulé. Pourquoi pas. Demander à la punie de signifier son accord sur la punition est un plus.

    Le remerciement exprimé après, lorsque le temps de la punition est terminé me semble, comme la plupart des interventions ci dessus, superfétatoire voire mal venu. La reconnaissance de l’un vers l’autre et vice versa s’exprime autrement et plus intensément par le regard, les caresses, l’intensité d’un câlin… en fonction des limites de chacun.

    #73108
    salamboflaubert75
    Participant


     

    En ce qui me concerne j’expérimente ( à nouveau) ces deniers mois, certains instruments ou pratique jusqu’alors inconnues pour moi. 

    J’ai voulu essayer le remerciement dans le cadre d’une fessée punitive amplement méritée  car justement cela ne m’était pas imposer et remercier la personne ou ( les ) qui me guide et me corrige ( sachant que ce n’est pas de tout repos ).

    Ce n’est pas facile pour moi qui suis une femme forte, fière, indépendante et digne mais en attendant un peu après le dit châtiment j’y suis parvenue.

    Néanmoins  même avec beaucoup d’envies/besoins et efforts ce n’est extrêmement dur de verbaliser plutôt que de faire comprendre( même explicitement)  et/ou suggérer, je remets déjà l’autorité et le contrôle dans ces moments  ce qui n’est pas le plus naturel chez moi.

    Ne plus avoir le contrôle et offrir l’autorité ( bien que cela soit ce que je veux et ai choisi)

    sont très compliqués et peu faciles même le bonheur de s’abandonner à l’autre totalement et sans concessions est magique et précieux.

    Donc cela me coûte beaucoup mais cela vaut le coup et finalement c’est parfois ce qui nous coûte le plus, que l’on « déteste » ou qui semble si difficile on a le plus besoin ( c’est mon cas).

    Mais je m’essaie par curiosité, envie d’ apprendre et faire plaisir.

      Sinon  en parlant des deux côtés et comme   il a déjà été écrit je ne pense pas qu’un partage/ échange consenti de plaisir/ douleur  / érotisme rende un des partenaire spécifiquement redevable à l’autre en dehors de ce qui s’offre, «  se joue » et se dit en ces moments…

    C’est semble-t-il très subjectif, lié à la relation des partenaires et au moment T, sinon deux amants se remercieraient à chaque orgasme, plaisir ou caresses.

    Dans mon esprit si il y a de la gratitude envers l’autre c’est davantage pour l’attention, les temps de qualité partagés, la présence…

    Tout cela se mesure difficilement c’est précieux et rare!

    Même si le merci n’est pas exprimé certains regards ou attitudes valent bien toutes les récompenses et gratitudes assurément, ils sont si révélateurs qu’ils parlent d’eux-mêmes finalement.

    Comme  il a été dit la magie et la préciosité   résident car ce n’est pas systématique mais des moments intenses, hors du temps, de tout et de nous, dans cette bulle érotique et piquante…

    Je reviendrai donner mon humble avis à propos de la personne qui reçoit éventuellement les remerciements.

    Sal

    #73109
    Jean-phi
    Participant


    Personnellement, j’ai hue il y a quelques années une soumise qui me remerciait après chaque punition et je trouvais que sa avait un coté mise en seine artificielle qui me déplaisait mais je la laisser faire car sa fessait partie de sa conception, personnellement j’aimes au contraire consolé la vilaine après la punition, chacun et chacune peut avoir une perception qui lui est propre

    #73112
    Tendre Spankeur
    Participant


    Merci à vous, Mesdemoiselles et Messieurs, pour vos contributions, toutes aussi intéressantes les unes que les autres.

    Si j’ai posé cette question à notre petite communauté, c’est parce que j’ai été surpris la 1ère fois que ma spankee m’a chuchoté un merci aux creux de l’oreille lorsque qu’elle était dans mes bras.

    Je ne m’y attendais pas vraiment et j’ai été pas mal décontenancé, à tel point que j’ai du répondre un truc du genre ” à votre bon plaisir mademoiselle” ou “si je peux rendre service”, je ne sais vraiment plus ce que j’ai répondu, je sais que j’ai dit quelque chose, mais je ne sais plus quoi.

    Je suis d’ailleurs toujours encore encore un peu embarrassé lorsqu’elle le formalise et je ne sais toujours pas quoi répondre

    Ce jour la je m’attendais plutôt à un truc du genre “je sais que cette punition était méritée, mais tu as été très sévère” ou même à un “je te déteste”.

    Parfois elle réitère, parfois elle me dit merci juste avec ses yeux ou parce qu’elle est rayonnante, ou par des éclats de rire

    #73114
    Christal
    Maître des clés


    Et bien moi quitte à être une fois de plus à contre-courant, j’aime dire merci. C’est quasiment instinctif même si pas automatique 😀

    C’est un mot magnifique à mes yeux et comme je l’ai déjà écrit, pour moi, c’est le “je t’aime” des gens qui ne s’aiment pas d’amour en quelque sorte.

    Je dis merci pendant/après l’orgasme dans un souffle, les yeux brillants quand son regard croise le mien.

    Je dis merci après une fessée qui calme mes tempêtes émotionnelles, au creux de son cou.

    Je dis merci après un moment punitif intense, encore à genoux, les yeux baissés et ma tête sur ses genoux.

    Alors, j’entends souvent “tu n’as pas à me dire, merci”. Mais moi, j’en ressens le besoin. Parce que quand je le dis, c’est toute mon émotion et toute notre histoire du moment que je lui verbalise dans ce petit mot.

    Je suis une silencieuse (mon animal totem, c’est la carpe^^). Je ne sais pas verbaliser les choses. Alors ce mot doit être pris comme un cadeau que j’offre à celui qui se trouve dans ma bulle.

    Quant au merci durant une fessée entre chaque coup, là, celui-ci il n’est pas du tout instinctif. Il a en plus tendance à me faire vriller le cerveau et m’empêcher de compter correctement quand on me l’ordonne. C’est donc un régal pour les sadiques qui me le demandent 😀

    Rien n'est acquis, tout est fragile...

    #73115
    Line
    Participant


    Je vais suivre ton avis Christal. Il m’arrive également de dire merci quand c’est une fessée qui a soulagé mes remords. Parce que ces fessées sont toutes particulières pour moi. Je ne le fais donc pas de façon systématique mais si c’est une fessée qui a la fonction “restart”, je dis toujours merci. Merci d’avoir su me délivrer de mes pensées néfastes, merci d’avoir été ferme, merci d’avoir apporté toute l’attention dont j’avais besoin, merci tout simplement…. j’ai souvent l’impression que les fessées punitives peuvent demander plus de rigueur et de concentration au Monsieur et du coup demander plus “d’énergie”. Donc par conséquent, être plus difficiles à mener à terme. Je l’en remercie donc…

    L'incorrigible Line

    #73116
    Mobby
    Participant


    Hum, juste comme les excuses, je ne vois pas les remerciements dans ces ébats. Je n’imagine pas dire à une fille à laquelle je viens d’infliger une carée fessée, “merci bien de te mettre sur mes genoux”. Par le même, je n’imagine pas qu’elle me remercie. C’est juste comme on ne remercie pas pour des bisous, des câlins, la touchée intime… C’est quelque chose qui nous relie de force infinie et magique, pas un service. Et s’il y a une phrase que je trouve plutôt stupide dans spanking films britaniques, c’est bien “thank you sir, may I have another’ (Merci Monsieur, donnez moi un autre coup, s’il vous plait:).

    "Tu vas voir les femmes? N'oublie pas ton fouet!" Nietzsche, bien sur.:)

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 21)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com