Le contrat de soumission

Accueil Forums Discussions spécialisées D/s Le contrat de soumission

  • Ce sujet contient 7 réponses, 8 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Saku 😋, le il y a 5 mois.
8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)
  • Auteur
    Messages
  • #26294
    Anonyme
    Inactif


    Ouais je sais j’ai toujours dis que je trouvais ça inutile, ridicule et réducteur … mais deux jolis yeux bleus et je deviens toute faible moi.
    Et puis au moins je lance un nouveau sujet ( nanmého ! )

    Vous en pensez quoi vous du contrat de soumission ? En avez-vous déjà eu un ? Quel intérêt avez-vous trouvé à cet écrit ? Quelles en sont les limites ?
    Et d’après vous qu’est-ce qu’il est ” important ” d’y inscrire ?

    #26366
    Anonyme
    Inactif


    @eilinel je n’ai pas de contrat à proprement dit. Par contre j’ai des règles à respecter, Et pour lesquelles j’ai donné mon accord. Il est totalement interdit de les enfreindre.

    #41413
    Victor
    Participant


    Très joli symbole de la relation DS : le contrat.

    Déjà, il y en a un qui s’est creusé un peu la tête pour l’écrire, le corriger, le mettre en page, le proposer à sa soumise. C’est un investissement que de se mettre à la rédaction d’un texte aussi personnel.

    Même si les règles du jeu sont bien établies dans la tête des deux partenaires, avoir un contrat papier est bien plus charmant que de simples souvenirs.

    Au début de la relation, on prendra le temps de parcourir le contrat, de faire apprendre à la soumise le numéro de chacune des règles (pourquoi pas hein ? – si elle ne les connais pas, cela fera un bon prétexte pour la punir). La signature du contrat par les deux partie a tout d’un symbole fort. Les deux partenaires s’en souviendront s’ils tiennent l’un à l’autre.

    On pourra rappeler à la soumise en temps voulu, qu’en vertu de l’article tant : etc…

    On pourra dire à la soumise d’aller chercher son contrat pour lui faire lire à haute voix, recopier, ou pour le lui lire dans le creux de l’oreille, elle blottie contre nous.

    J’y inscrit ce que la soumise a le droit de faire et ce qui lui est explicitement interdit.
    On peut y inscrire les règles concernant les punition : ce que j’ai le droit de faire et ce que je ne doit pas faire.

    #49980
    Miss Betty
    Participant


    Au début de ma relation D/s, il n’y avait pas de contrat. Nous avions l’envie de faire connaissance, discuter et échanger 350 mails et des heures de tchat !
    Après plusieurs semaines d’échanges, les contrats à proprement parlé que l’on trouve sur le web ou du style 50 nuances ne nous ont pas du tout attiré.
    Parce-qu’ils sont bien trop long, trop détaillés et surtout parce-que noter des limites et des interdits sans avoir essayé ou abordé sérieusement le sujet n’est pas dans mon concept (je parle bien évidemment pour moi).

    Nous avons commencé par écrire quelques règles ensemble. Enfin, surtout moi, vu que je suis sa soumise, c’est moi qui fait tout le travail ! RIRE

    Des règles qui correspondent à notre relation, à nos personnalités et pas un de ces écrits bateaux et sans aucune originalité.
    C’est important pour moi que cela reste un plaisir partagé sans non plus rentrer dans un cadre trop strict. Laisser le feeling faire son travail est important.
    Mais quelques bases permettent effectivement de donner prétexte pour une punition plus sévère, surtout si récidive ! LOL

    Ces règles ont été établies d’un commun accord. Elles sont revues et mise à jour régulièrement au fur et à mesure de l’évolution de notre relation.

    La règles N°1 étant que chacun de nous prenne du plaisir dans nos jeux et que le respect soit absolu.
    Sans plaisir et sans respect, tout s’arrête.

    On a deux vies. La deuxième commence quand on se rend compte qu'on n'en a qu'une !

    #53232
    Oneiros
    Participant


    Le contrat… Gros sujet de débat, parfois utile, souvent symbolique… C’est sûr que signer un papier en s’engageant à faire ceci ou ne pas faire cela à un impact mental fort.

    Mais j’y trouve plus d’inconvénients que d’avantages, et n’en ai donc jamais utilisé. Un engagement écrit global, du style “Je m’engage à prendre de soin de ma soumise dans le respect de ses limites, a la faire grandir, à la posséder, à la soutenir et à ne pas lui faire de mal” d’un coté, et “Je m’engage a servir mon Maitre avec sérieux, a avancer avec lui et à lui céder le contrôle pour être guidé par lui” de l’autre (je sors n’importe quoi au hasard), ça a le même impact et c’est beaucoup moins contraignant.

    Mais je n’aime pas les cadres, et encore moins les grands principes expliquan ce qu’on doit faire ou non. Donc, par défaut, je ne pouvais pas apprécier ce bout de papier….

    Mais il n’en reste pas moins quand dans une part de l’univers BDSM, avec des gens expérimentés qui savent ou ils vont et ce qu’ils veulent, et une certaine philosophie quand mode de fonctionnement du service (a ce niveau, je ne parle même plus de lien), le contrat est un élément fondateur.

    Par contre, dans mon mode de fonctionnement, il n’a tout simplement pas sa place.

    #53399
    Christal
    Maître des clés


    Alors moi quand j’étais plus jeune ce fameux contrat me faisait fantasmer plus que de raisonnable. J’espérais un jour mériter qu’un Dominant veuille m’en faire un. Ca n’est jamais arrivé… Avec mon mari nous avons tenté le “j’écris des règles” mais clairement ça m’a saoulé. Je n’aime pas les choses trop réglementées. Je veux un cadre large dans lequel je puisse évoluer en ne me sentant pas oppressée. Je veux aussi parfois des contraintes fortes qui peuvent aller de quelques heures à jours mais je ne veux rien de figer. Je veux nous sentir libre d’évoluer dans des envies/besoins différents à certains moments de nos vies et je suis donc finalement heureuse sans ce fameux contrat qui même s’il ne me convient pas dans le réel continue de faire son apparition dans mes rêves.

    La Petite Braqueuse de Rêves

    #53519
    Philippe
    Participant


    J’ai eu plusieurs soumises et il y eut 2 contrats qui furent signés. La première a souhaité signer un contrat en apposant le dessin de ses lèvres en bas de celui-ci. La signature de ce contrat qu’elle m’avait présenté et que j’avais adapté fut un temps fort.

    Il faut bien sûr qu’il ait du sens pour les deux signataires, qu’il soit assez large pour laisser la créativité et la surprise s’exprimer et qu’il puisse être ensuite adapté si besoin…

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 mois par Philippe.
    #53580
    Saku 😋
    Participant


    Personnellement j’ai eu il y a quelques années un contrat de soumission c’était quelque chose de vraiment important pour nous deux .

    Je ne suis pas du genre a respecter les règles et paradoxalement j’adore ce cadre qu impose ce dit contrat et donc des règles a ne pas enfreindre .

    Aujourd’hui, je n’ai pas de contrat pour le moment mais des consignes , des règles , a respecter sous peine de sanction

    Des positions a connaitre sur le bout des doigts

    Ce n’est pas posé sur un papier mais gravé dans ma tête …mais je serai ravie que nous prenions le temps de l’écrire et d’y apposer nos deux signatures 😊

    - Ne rate jamais une occasion de faire une bêtise

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com