L’autofessée de Stella

Accueil Forums Discussions générales Récits L’autofessée de Stella

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages
  • #85515
    Monsieurgigi
    Visiteur


    Bonjour!   Durant le confinement, j’ai correspondu avec une coquine du nom de Stella qui m’avouait beaucoup de bêtises et, les déplacements étant difficiles comme vous le savez, je lui ai demandé de se punir elle-même (même si j’aurais préféré agir sur place par moi-même!)
    Voici son récit, en espérant qu’il aura l’heur de vous plaire…

    Je suis allée dans ma chambre en tenant entre mes mains ma règle plate en plastique. Je l’ai posée sur mon lit puis ai commencé à me déshabiller. J’ai enlevé ma robe pull et mes chaussettes. Je me suis retrouvée en soutien-gorge et culotte. Je me suis admirée dans le miroir en pensant que je me montrais à un homme qui me demandait de me retourner lentement pour lui dévoiler mes sous-vêtements. Puis j’ai enlevé mon soutien gorge et ai revêtu mon pyjama. J’ai pris la règle sur le lit et me suis mise au milieu de la pièce.
    J’ai dit : ” Estelle tu sais pourquoi tu dois être fessée ce soir  ? Oui Monsieurgigi parce que j’ai été une vilaine fille, que j’ai eu un comportement coquin sur mes heures de travail ce qui est inadmissible. Je mérite d’être fessée déculottée et exposée pour m’apprendre à me tenir.”
    J’ai baissé mon pantalon de pyjama et ma culotte et me suis mise au milieu de la pièce. J’ai écarté les jambes autant que me le permettaient mon pantalon de pyjama et ma culotte tombée au chevilles. Puis je me suis administré la fessée.
    J’ai compté chaque coup, par série de 10. Je dois vous avouer que les 2 dernières séries était dures à supporter mais j’ai senti une humidité naître au niveau de mon entrejambe au cours de la fessée. J’ai essayé de bien viser le centre de mon postérieur. Une fois celle-ci terminée j’ai dit :” Merci Monsieurgigi pour ma punition, je l’avais bien méritée et je vous promets de ne plus faire de bêtises à l’avenir”
    J’ai regardé mes fesses dans le miroir, elles étaient d’un joli rouge et chaudes au toucher. J’avais atteint majoritairement le milieu mais quelques coups avait porté sur le dessus des cuisses ce qui donnait une coloration un peu uniforme et pas seulement restreinte au centre. Les coups sur les cuisses n’étaient pas voulus mais m’avaient bien fait mal.
    Je suis allée me mettre au coin, les chevilles toujours prises dans mes vêtements. J’ai posé mes mains sur ma tête et ai attendu. Le temps était un peu long Monsieurgigi mais cela a permis à mes fesses de refroidir un peu. J’avais réglé mon réveil pour qu’il sonne au bout de 20 minutes. Lorsque ce fut le cas je me retournai, toujours les mains sur la tête vers le miroir. Je m’avançai lentement en me dandinant. Puis arrivée tout prés j’enlevai mon haut de pyjama ainsi que le bas et me culotte. Je me retrouvai nue devant mon miroir.
    Je remis les mains sur tête, écartant un peu les jambes et je fermais les yeux. Je m’imagina que vous vous leviez de votre fauteuil et veniez vers moi. Votre main glissait d’abord sur ma joue, vous disiez ” Brave Stella, tu as été une bonne fille, tu as bien pris ta fessée”, puis descendant sur ma poitrine, caressant mes seins, les malaxant ” tu l’avais méritée tu le sais hein, tu étais une très vilaine fille”. D’un geste vous me faisiez me retourner pour inspecter mes fesses. Vous les caressiez et lentement votre main descendant vers mon anus, écartant mes fesses (j’ai enlevé mes mains de ma tête et je l’ai fait) puis allant plus loin vers mon intimité (ma main descendit elle aussi et constata l’humidité qui s’y trouvait). En sentant mon humidité chaude vous me disiez ” je vois que tout cela t’a plu jeune fille, retourne toi que j’inspecte mieux cela”. Alors je me retournai vous faisant face, nue et mouillée, les jambes écartées pour vous laisser profiter de mon intimité offerte à votre regard et à votre inspection. Vous posiez votre main sur mon intimité, la frottant un peu pour constater son état humide et moite. ” Cela t’as vraiment plu, dévergondée que tu es ! Tu mouilles quand je te fesse et quand tu es exposée! ” Me retournant une nouvelle fois, une main sur mon intimité vous m’administrez quelques claques pour raviver les couleurs de mon postérieur. Pour les dernières claques, vous osiez même entrer un doigt. (J’ai bien entendu caresser mon intimité, me suis refessée par une dizaine de claques avec mon doigt dans mon intimité). Enfin vous le libériez et juste avant de quitter la pièce “Voila Stella c’est tout pour ce soir, à la prochaine bêtise jeune fille”
    Je me suis allongée sur mon lit, nue et toute mouillée et me suis masturbée jusqu’à l’orgasme.

    Pièces jointes:
    Vous devez être connecté pour voir les fichiers attachés

    Monsieurgigi : l'essayer, c'est l'adopter !

    #85519
    Anonyme
    Inactif


    Sympathique.

    #85522
    Monsieuralex
    Participant


    une soumission intelligente et Tres erotique

    Monsieuralex, fesseur nantais

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com