La VRAIE / fausse fessée

Accueil Forums Discussions générales Causons fessée La VRAIE / fausse fessée

Étiqueté : 

14 sujets de 1 à 14 (sur un total de 14)
  • Auteur
    Messages
  • #81659
    fessee21
    Participant


    Parmi les jeux de fessées entre adultes, il y a la “vraie-fausse” fessée.

    “Fausse” fessée car la vraie fessée n’est pas appliquée avec le consentement de la punie puisqu’il s’agit de la punir vraiment. La fessée appliquée autrefois aux enfants ne requérait pas leur consentement. Il s’agissait de leur infliger une punition douloureuse pour sanctionner une faute, un comportement. Autre époque !

    “Vraie-fausse” car ma partenaire ci, est consentante (évidemment). Donc dans le cadre de ce jeu, nous décidons d’un scenario qui va la conduire à recevoir une “vraie” fessée la plus proche possible de l’image qu’on se fait d’une fessée.

    Elle avait  donc désiré jouer à “la vilaine gamine” et être traitée comme telle : être punie de façon réaliste et par conséquent recevoir une “vraie” fessée bien claquante et bien cuisante, à tour de bras… comme s’il s’agissait de la punir vraiment.

    Dans ce jeu, fi des préparatifs vestimentaires: point de porte jarretelles, de tenue particulière. Non ! Une  tenue de tous les jours, ordinaire. Une robe ou une jupe aisément retroussage si dans le scenario elle a choisi de jouer à une “épouse désobéissante” qui va se faire prestement retrousser et fesser….  ou une jupette si elle joue à la “petite fille” qui va se retrouver sur les genoux de son “papa” pour une bonne déculottée.

    Bien sur, nous convenons d’un “mot de secours” qui lui permet de mettre fin à la fessée si elle lui devient trop insupportable. La douleur ne doit jamais écraser totalement le plaisir.

    La “petite fille” étant très cérébrale et ouverte à toute forme de jeu, de surcroit franchement maso, cette fessée ci fut effectivement très réaliste !  Pour son plaisir et le mien.

    Image perso.

    Pièces jointes:
    Vous devez être connecté pour voir les fichiers attachés
    #81676
    Rosy
    Participant


    Tout à fait ce qui me trotte dans la tête…

    Quelle a été sa réaction à cette fessée ? Et sa sévérité ? Je suis curieuse, intriguée et un peu flippée pour me lancer ☺️ et pourtant je la meriterai bien dans la réalité lol

    #81683
    Paulparis
    Participant


    Même si je comprend ce que vous voulez dire par “vraie aussi fessée” je ne partage pas. Une fessée est à la base toujours donnée avec le consentement de mes partenaires. Certes ce consentement peut être donné de manière générale et pas forcément au moment précis ou la fessée est administrée. Mais la demoiselle est toujours – d’une manière ou d’une autre – d’accord. Jadis je n’administrerai une fessée par la force !

    #81691
    lunapower
    Participant


    Je trouve ce genre de fessée assez grisant, il faut bien entendu bien connaître sa partenaire afin qu’elle ne prenne pas cela pour une agression. Mais il m’est déjà arrivé à la suite d’une bêtise, ou de multiples avertissements de donner une “vraie fessée” sans rien dire en général un regard suffit, soit en la prenant par la main et l’entrainant dans sa chambre pour y être déculottée directement soit sur place en la pliant sur le bras pour une fessée brève mais intense. Intense car sans phase de préparation mais surtout émotionnellement, en un instant la demoiselle se retrouve vraiment punie comme une sale gamine.

    Quand les partenaires se connaissent bien et si la demoiselle est sensible au côté régressif de la fessée ça rajoute un peu de piquant!

    https://lesaventurescuisantesdecamille.blogspot.com/

    #81693
    laurentfrou-ge1
    Participant


     

    La vraie fausse c’est celle que nous donnons tous ici, je pense.

    @Paul, c’est clairement écrit “consentie”, scénarisée pour faire vraie, et donc c’est une fausse, ou une vraie fessée voulue, désirée.

    Chacun la donne et la reçoit (uniquement sur femme. Le règlement) comme il le sent, mais en principe il faut être crédible et faire vrai. Certaines se débattent sinon elles ne “grimpent” pas, pleurent parfois, supplient tout en étant à 110% plus que très consentantes. La vraie fausse. Une pensée néanmoins pour celles qui la demandent sans aucun motif autre que celui de la recevoir.

     

    #81725
    fessee21
    Participant


    Paulparis>>> ou vous n’avez pas lu ou mal lu ou pas compris. Relisez.

    #81726
    fessee21
    Participant


    “M” avait plutôt bien supporté. D’ailleurs elle n’avait pas utilisé son mot de secours. C’est moi qui avait arrêté.

    #81728
    fessee21
    Participant


    >>>Laurent….   Tout à fait d’accord !  Dans ce type de jeu il faut que la “punition” soit crédible et la fessée la plus réaliste possible. Ce qui implique une belle complicité, de l’imagination, et surtout une parfaite connaissance des limites “de la punie”. Le plaisir doit être partagé y compris dans la douleur mais cette dernière ne doit pas écraser le plaisir. Le dépassement du plaisir peut faire partie de la règle du jeu consentie. Quand mon épouse acceptait que les orties puissent être au programme, elle savait très bien que dans l’immédiateté de la fessée, ça allait faire très mal et que durant quelques secondes, minutes, la douleur physique allait être intense mais… il y a un “mais”… le plaisir était loin d’être absent: l’émotion, le plaisir cérébral avant, après, puis physique aussi après allaient être intense aussi.

    #81729
    Saul
    Participant


    merci @fessee21 de décrire si bien ce à quoi nous aspirons tout ici je pense. 

    Heureux homme, vous avez en plus la bonté de nou partager  Le résultat de cette séance claquant et rougissant. 😉😍

    Suite sans doute à mon post récent, je reçois des sollicitations de fesseurs. donc pour éviter ses importuns avec lesquels je ne me connecterais je précise immédiatement que je suis HETERO, donc messieurs passez votre chemin MERCI

    #81740
    Paulparis
    Participant


    Paulparis>>> ou vous n’avez pas lu ou mal lu ou pas compris. Relisez.

    J’avais bien lu. Trop compliqué pour mon petit esprit étroit. Lorsque je donne une fessée, c’est forcément une vraie. Je ne vois pas bien ce qu’est une fausse fessée… Mais tel n’était pas le sujet sur lequel vous vouliez nous emmener. Désolé de perturber votre fil.

    #81748
    laurentfrou-ge1
    Participant


    Une vraie fessée c’est une fessée donnée sans le consentement de la partenaire. Ce qui au vu du règlement, Chapitre 27 Alinéa 12 n’est pas tolérée ici.  La vraie fausse fessée ne peut être donnée que sur une femme majeure consentante, de préférence blonde aux yeux bleus, catholique pratiquante, en gros.

    #81750
    Laurette
    Participant


    la vraie fessée n’est pas appliquée avec le consentement de la punie puisqu’il s’agit de la punir vraiment. […]ma partenaire ici, est consentante […]Elle avait donc désiré jouer

    Que celle ou celui qui comprend m’écrive, il ou elle a gangné !

    Je ne vois pas bien ce qu’est une fausse fessée

    Eh oui Paul, la charte est dure, mais c’est la charte.

     

    #81751
    laurentfrou-ge1
    Participant


    Laurette !

    Gangné. Bon, les Bloods ou les Crips ? Maras ? 13, 18, Salvatrucha ? Je reste ouvert.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 année et 7 mois par laurentfrou-ge1.
    #81840
    ALAIN ELOGE
    Participant


    Durant la journée, elle a reçu plusieurs “vraies-fausses” fessées, comme d’habitude.

    Nous sommes couchés. Elle gigote, se retourne, soupire, tire les draps ….

    Sans préavis je la retourne comme une crêpe, et elle reçoit, cette fois une “vraie-vraie” fessée. Bien claquante, en rafale.

    Je ne prends même pas le temps de constater le résultat coloré.

    “Et maintenant tu dors !”

    … et elle dort !

    Le lendemain elle admettra que c’était la première fois qu’elle se sentait fessée “pour de vrai”

14 sujets de 1 à 14 (sur un total de 14)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com