La tenue qui vous fait fantasmer

Accueil Forums Discussions générales Causons fessée La tenue qui vous fait fantasmer

Mots-clés : 

15 sujets de 151 à 165 (sur un total de 191)
  • Auteur
    Messages
  • #63949
    Monsieuralex
    Participant


    Moi parfois j’aime aussi très classique:

    Pièces jointes:
    Vous devez être connecté pour voir les fichiers attachés

    Monsieuralex, fesseur nantais

    #63951
    Pandemonium
    Participant


    J’aime beaucoup !

    Un grand merci à toi, Plume ! 😉

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 mois et 4 semaines par Pandemonium.
    #63953
    MrRomeo
    Participant


    Rien ne vaut une belle salopette je trouve ! 🥰

    #63956
    Axelparis
    Participant


    Pour ma part, et cela peut surprendre, c’est plus le côté “tenue normale” qui m’attire. Jean basket haut blanc par exemple..  Le côté “casual” de la tenue est quelque chose que j’apprécie particulièrement. Je pense que cela donne un côté “vie de tous les jours” qui ne me laisse pas indifférent ;). Vous souhaitant à toutes et tous une excellente fin de week-end 🙂

    #63964
    Loup_solitaire
    Participant


    Mon envie du moment.

    Une robe tricoté moulante, porté au-dessus de bas noir. Une demoiselle ainsi vêtu cambré sur un bureau style ancien. Avant de se retrouver robe retrousser, dévoilant un tanga (limite string) arborant un petit noeud. J’espère ne pas manquer de précision sur ma tenue fantasmé du moment 😁

    Créateur de chaleurs corporelle

    #64639
    Monsieur Méchant
    Maître des clés


    Bon, les terrasses fleurissent, le soleil pointe le bout de son nez, le déconfinement claironne le retour à la normale pour bientôt !
    Alors imaginez que là ce soir, le 19 mai 2021, vous ayez à convoquer une demoiselle pour lui faire payer une conduite stratosphériquement inappropriée, vous lui auriez envoyé une lettre qui lui chante combien l’envie d’elle, sage, cadrée et Obéissante vous inonde et comme l’urgence de la voir en pénitence vous tenaille depuis des jours.
    Alors pour cette fessée et cette correction, quelle serait donc sa tenue?

    Je me lance. Nous irions à une terrasse, partager un prélude autour de deux verres dans lesquels se reflèteraient nos sourires silencieux, elle aurait cet air faussement innocent qui m’excite en me donnant l’impression qu’elle me nargue.
    il y aurait un papier sur la table et deux stylos.
    Interdiction d’échanger le moindre mot.
    Le papier griffonné ferait des aller-retours entre elle et moi, poussés par nos mains, jusqu’à ce que j’écrive:
    “oh là, file devant, tu vas morfler, t’as pas idée…”

    Et je la verrais partir vers son destin, faussement sereine avec un sourire en coin alors que les cymbales du désir battent sur mes tempes comme les trois coups d’une pièce que nous allons écrire ensemble.

    Sa tenue?
    Elle aurait des bas et des escarpins noirs, un joli bijou brillerait au milieu de ses fesses nues et tout juste cachées sous une robe estivale…

    Faites de vos fesses le plus bel endroit de la terre...

    #64641
    fessee21
    Participant


    Plusieurs tenues me titillent: la petite jupette aisément retroussable, la jupe plissée écossaise genre petite écolière, la tailleur classique style bourgeoise… mais l’une d’elle plus que les autres a ma préférence puisqu’elle me renvoie l’image de femmes qui ont accompagné ma pré-adolescence et ont contribué à la construction de ma sexualité, à mes orientations sexuelles et en particulier à ma passion pour les bas et la fessée.

    J’ai grandi dans les années soixante (époque bénie du porte-jarretelles, de la robe ou de la jupe  triomphante) dans un  petit commerce qui comptait plusieurs vendeuses et comble du bonheur pour un gamin curieux de ce qui se passait sous les jupes, elles devaient parfois utiliser des escabeaux pour accéder à tel ou tel rayon. Elles  prêtaient sans doute peu d’attention à moi qui n’était qu’un enfant et je m’arrangeais toujours pour trainer dans le magasin et en particulier tout près de l’escabeau. Je découvrais ainsi les jambes de ces demoiselles quand elles y grimpaient. J’apercevais souvent la chair blanche au dessus des bas, parfois un peu de tissu d’une petite culotte, parfois furtivement un peu du gras des fesses… C’était aussi l’époque des combinaisons, jupons… et on découvrait sous les robes de ravissantes dentelles.

    L’une des vendeuses avait été dévolue au ménage de l’appartement. Sans doute pour arrondir ses fins de mois et  pour un petit bonus non déclaré.

    C’était une belle femme dans la trentaine finissante. Elle faisait donc les chambres et la mienne  qui me servait aussi de bureau quand j’étais au collège et alors pré-ado. C’était alors un pur bonheur que d’épier le moment où n’y prêtant pas garde, elle se baisserait. Sa jupe remontait alors découvrant haut ses jambes. Je pouvais apercevoir  ses jarretelles, ses cuisses blanches  au dessus de la lisière des bas.. Quand elle grimpait sur une chaise, faisait les vitres,  ses jupes ou robes courtes à l’époque laissaient apercevoir assez haut ses cuisses,  un bout de culotte, parfois plus. J”étais aux nues. Etait-elle consciente de ce qu’elle montrait ou  s’abandonnait-elle à ce qui était peut-être pour elle un jeu. Savait-elle mon regard sous ses jupes ? Comment aurait-elle pu ne pas se douter que je me régalerai du spectacle qu’elle offrait ?   Je ne le saurai jamais mais j’ai des doutes. Je pense que cela l’amusait.

    Déjà, la fessée avait fait irruption dans mes fantasmes masturbatoires  d’ado et  je me construisais des scenari dans lesquels elle avait mal fait son ménage. J’imaginais que mon père la grondait, la retroussait et la fessait devant moi… Je me masturbais furieusement en la voyant en larmes, honteuse,  bien punie, obligée de faire le ménage en slip ou fesses nues, rougies… ou encore au coin, pleurnichante, tenant sa jupe relevée, humiliée.

    Dans mes rêves éveillés  je fantasmais beaucoup aussi sur une jeune vendeuse un peu  boulotte, un peu cruche mais qui avait toujours un petit air coquin. Je me souviens encore d’une de ses robes moulante qui la boudinait et  suffisamment  courte pour faire râler ma mère mais pour ravir mon père et moi. Je n’ai pas gardé d’elle le souvenir de cuisses gainées de bas mais je me souviens de cette robe qui  remontait quand elle levait les bras ou attraper une boîte sur un rayon, parfois suffisamment haut pour laisser apercevoir le pli de ses fesses, un peu de sa culotte. Ma mère la reprenait parfois sèchement: “Monique, faites attention !”  Elle tirait alors sur les pans de sa robe pour la remettre en place. Je me refugiais parfois prestement dans les toilettes pour me masturber en imaginant ma maman lui donnant la fessée ou le martinet. Il y en avait un dans la maison.

    J’ai donc eu la chance d’être ado à une époque où les mini-jupes commençaient à s’afficher alors que les collants n’avaient pas encore trop percé. Je me souviens aussi d’une jeune vendeuse qui portait des mini-jupe souvent  de velour, parfois des robes lébères plutot courtes et elle n’avait pas encore opté pour le collant. Quel ravissement quand elle levait les bras et que je découvrais les dentelles de sa combinaison et parfois quand elle montait à l’escabeau, ses cuisses au dessus des bas. Elle  avait parfois un sourire équivoque en redescendant de son perchoir sachant sans doute que mon père ou moi, parfois même des clients, avaient pu apprécié le spectacle si gentiment offert. Je pense même que cela l’amusait de savoir des  regards sous ses jupes. Elle n’est hélas pas restée longtemps et je pense que ma mère y a été pour quelque chose.

    Après avoir baigné dans cet univers de jambes de femmes, de dentelles et de porte-jarretelles, de culotte rose ou blanche furtivement aperçues…  comment ne pas être subjugué par ces ravissantes tenues.

    Plus tard, marié, j’ai donc très vite “incité” ma jeune épouse à porter elle aussi, combinaison, porte-jarretelles et bas.

    Quand je lui ai fait découvrir les joies de la fessée, c’est donc devenu la tenue incontournable de circonstance. Aujourd’hui elle le reste encore dans les grands et petits moments joyeux ou sévères que je tente d’imposer à mes partenaires. Elles s’y prêtent volontiers.

     

     

     

     

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 mois et 1 semaine par fessee21.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 mois et 1 semaine par fessee21.
    Pièces jointes:
    Vous devez être connecté pour voir les fichiers attachés
    #65506
    Monsieur Méchant
    Maître des clés


    Et bien, moi, c’est l’été, donc, je vois bien une jupe moulante, assez courte et bien cintrée à la taille, un chemisier qui laisserait visible la chute de reins pour que nos yeux s’y embrochent, des jambes nues et des escarpins d’été qui laissent les chevilles bien apparentes…

    Voilà! là, vous pouvez raisonnablement imaginer me décrocher la mâchoire pour qu’elle s’écrase comme une enclume sur le sol alors que mes yeux s’exorbitent, me laissant dans une navrante allure canine, tout juste apte à donner la papatte…

     

    Faites de vos fesses le plus bel endroit de la terre...

    #65509
    Christal
    Maître des clés


    Bon les filles, l’une de vous se dévoue pour la photo de la tenue proposée par le Méchant 🙂

    Je veux voir la photo retour de sa mâchoire qui se décroche 😁 et qui validera donc la tenue !

    Rien n'est acquis, tout est fragile...

    #65519
    Monsieur Méchant
    Maître des clés


    Bah et mon rêve de princesse alors? il va rester orphelin tout l’été?

    Faites de vos fesses le plus bel endroit de la terre...

    #65520
    Victor
    Participant


    Fantasmer vous  avez dit ? C’est bien ça ? Alors si c’est bien « fantasmer » :

    Une tenue originale inspirée des films :

    Une robe courte blanche à motifs discrets, à tissu fin, presque transparent, fluide comme de la soie, bien au dessus du genou, ajustée à la taille pour seul vêtement.

    Pas de  sous vêtement

    Des fers plats ni trop petits, ni extravagants : aux chevilles et  aux poignets.

    Un collier fait d’une barre ronde.

    Un petit anneau  sur chacune de ces pièces.

    Tout cela d’acier inoxydable  poli.

    Restons à la maison, sans rien aux pieds et jouons à attacher et fesser.

    ****

    Une un peu moins originale :

    Escarpins noirs à petits  talons, pas trop haut.

    De vrais bas noirs, pas trop opaques, éventuellement à motif très discrets et pas des autofixants. des vrais à pincer.

    Un porte jarretelle de dentelle noire, Une culotte noire de dentelle également.

    La culotte sous le porte jarretelle pour l’élégance et faire durer le  déculottage : pour d’abord défaire les pinces des bas, ensuite  abaisser la culotte.

    Un corset à lacets pour prendre le temps du déshabillage complet.

    Dessus… jupe ou  robe ?… Oh Robe  alors ! Noire toujours  ou Marine, quelques motifs, un joli  décolleté et  dans le dos, une discrète fermeture qu’on  puisse  ouvrir pour faire tomber l’habit en une fraction de seconde aux pieds  de la demoiselle venue prendre  sa  fessée.

    Et le maillot … plus rien ou bien échancré, lèvres dégagées, cela va de soi 🙂 

    #65521
    fessee21
    Participant


    Comme je l’ai indiqué précédemment, la tenue habillée, dessous chics a ma préférence mais pas que…

    On peut guère partir faire du tourisme  en plein été en bas et porte-jarretelles.

    J’aime bien une tenue estivale relachée ou comme celle-ci une tenue un peu plus habillée. Une pause restaurant était prévue et Madame avait choisi une tenue d’été “qui présente bien: jupe courte mais pas trop et petit haut coordonné.

    En attente.

    L’important est aussi ce qui est caché et ce jour là, en l’occurence, une petite culotte très échancrée qui découvrait largement les fesses puisque le but de cette journée était un “rallye fessées, ponctué de nombreuses pauses dans la nature pour retrousser prestement madame et entretenir de jolies couleurs et une douce chaleur jusqu’au soir.

    Un retroussage de jupette ne prend qu’une seconde et point nécessaire de baisser la culotte de Madame puisque que ses fesses sont grandement découvertes.

    En attente de  la fessée

    Les joies de la fessée !!!

     

    #65527
    Christal
    Maître des clés


    Ce petit fil va continuer de rester orphelin de photos si vous ne revenez pas à de tenues de saison ET simple 😉

    Parce que la jupe moulante avec chemisier par 35°c, ou les bas noirs avec porte jaretelles, ça ressemble plus à une punition qu’à l’envie de prendre le soleil 🙂

    Moi, les demoiselles je les imagine plus en tenue décontracte : short, t shirt ou robe à bretelles légère, voir en maillot de bain.

    Les filles vous me donnez raison avec une petite photo 🙂

     

    Rien n'est acquis, tout est fragile...

    #65528
    Victor
    Participant


    Mais @Christal, Ça va bientôt être la révolution ici dis donc.

    On dirait que le titre du post est en train de changer : ce n’est plus “la tenue qui vous fait fantasmer” mais “la tenue d’été qu’elles ont envie de porter”.

    Je veux bien jouer le jeu. Après avoir pris une bonne, bonne, excellente, exemplaire et anthologique correction pour insolence, rébellion, putsch raté, révolution, effronterie caractérisée, bêtise stupide : je veux bien vous voir en maillot de bain, et idéalement, si votre position géographique vous le permet, face à la mer, l’océan, le lac ou la rivière la plus proche. Le rouge plus bas que le bikini … mais cela va de soi.

    😉

     

    Au travail Messieurs Dames !

    Et  Bon Dimanche !

    #65529
    FrenchTouch
    Participant


    J’en ai une aussi, plutôt de saison : les petites robes d’été, ces vêtements de l’enfer.

    Elles sont partout en ce moment. Légères, fluides, découvrant les épaules, avec ce petit crochet en haut de la fine fermeture éclair, au creux du dos, que j’ai déjà eu envie de défaire bien des fois ce mois-ci, en me faufilant entre les tables des terrasses. Avec ces bretelles qui ne demandent qu’à glisser le long des épaules douces et encore claires. La robe portée, et aussi la robe tombée aux pieds de la jeune femme, découvrant un corps protégé seulement par une fine culotte, et une absence de soutien gorge 🙂

15 sujets de 151 à 165 (sur un total de 191)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com