La séduction?

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 22)
  • Auteur
    Messages
  • #66219
    Gabrielle
    Participant


    Bonjour, J’ai passé une bonne partie de la nuit à penser à cela: La séduction? Besoin de vos lumières.
    N’est ce pas au cœur de toute relation et encore plus au centre des jeux très sérieux qui nous unissent sur ce forum? Pensez vous que la clef des relations soumise/dominant, aussi bien pour du bsdm ou spankee/fesseur ou autre type de relation et peut important le nom? Je parle même sans aspect sexuel ? Est ce que ça serai la clé pour trouver le bon partenaire? car on final ne cherchons nous pas à plaire ? Et justement c’est pour cela qu’on ne peut plaire à tout le monde? Quand pensez vous?

    je préfère masquée

    #66224
    RoiDePique
    Bloqué


    La séduction est primordiale, dans les jeu de fessée et/ou de soumission. Mais la séduction est aussi présente dans la vie du quotidien, dans la vis amoureuse, dans une relation commerciale ou amicale… la séduction est la clef de tout! Evidement, on ne peut pas plaire à tout le monde dans la fessée comme dans n’importe quel domaine mais tout le monde passe son temps à vouloir plaire… c’est humain je crois

    #66241
    Christal
    Maître des clés


    La séduction, la clef d’une relation bdsm ? Alors là, je sèche un peu. Je ne ne pense pas. Si tu aimes séduire alors oui, ça peut être un fort levier. C’est peut-être même le déclencheur pour se lancer dans une histoire d’un soir ou d’une vie mais je ne pense pas que la séduction (même si elle est importante) soit un gage de durée. Il faut autre chose. C’est un ensemble de “petits trucs” qui vont faire que ça match et rematch.

    C’est un peu comme une danse en duo, il faut de la technique ou bien de laisser guider mais dans ce cas-là tu as besoin de prestance, d’âme, de grâce, il te faut un soupçon ou beaucoup de folie pour incarner au mieux la facette de toi que tu veux mettre en avant et puis accepter de t’abandonner au tempo et de faire glisser tes pas en même temps ou presque que les siens.

    J’aime séduire même si la plupart du temps, je ne le fait clairement pas exprès. C’est dans ma nature d’envoyer des signaux qui veulent dire “aimez-moi”. Pour autant, je ne crois pas que ce soit la raison première de la ” Réussite ” de mes relations fessées/bdsm.

    Mais peut-être que ceux qui me connaissent me contrediront….

    Je t’avance pas beaucoup avec ma réponse @hagabrielle ^^

    Rien n'est acquis, tout est fragile...

    #66242
    Ame.masculine
    Participant


    Je pense que ce qui va permettre cette durée ce sera

     

    L attachement

    Et la ‘ complémentarité ‘

     

    Bien sûr l un et l autre peuvent passer par la séduction, consciente et volontaire, en allant jusqu’à inconsciente et implicite.

     

    #66244
    Littlebrat
    Participant


    Bonjour pour moi, la séduction n’a pas de “lien” avec la fessée et mon besoin/envie d’être fessée.

    Chez moi, j’ai un chéri non fesseur mais que j’aime même si après une expérience très douloureuse, je ne pensais

    pas être amoureuse de nouveau. Mon besoin de fessée et de discipline remonte peut être à une période de ma vie

    dont je ne sais rien mais en famille ou à l’école c’était interdit, pourtant il doit bien y avoir un déclencheur avec la

    fessée.

    #66248
    salamboflaubert75
    Participant


    Chère @hagabrielle.

    Pour ma part je crois que le désir et la séduction même le monde et les gens.

    Cependant ces ressentis ou sensations ne suffiraient pas sur le long therme comme il a été dit,

    la complicité, la folie, savoir vivre ses envies/besoins et compléter ceux de l’autre, la tendresse…

    Finalement ce sont toutes ces petites choses qui feront le désir, l’envie, l’ attachement et   la trouble nécessité de se voir pour vivre des moments intenses ensemble.

    Je ne sais pas si c’est clair ou si j’ai vraiment répondu mais j’espère que cela éclairera un chouïa ta réflexion.^^

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 mois et 3 semaines par salamboflaubert75.

    Sal

    #66251
    SandrineG🍑
    Participant


    La séduction permet de créer le contact, ensuite il y a de multiples facteurs à ajouter, consciemment ou non, pour que la relation s’installe.

    On peut être séduit pour quelques temps, mais sans que cela ne traduise une volonté d’aller plus loin.

    La séduction n’est pas gage d’attachement, elle indique juste qu’à un instant T, quelque chose nous a plu chez l’autre et que cela a fait écho. Il y a tout le reste à construire ensuite: la connivence, la confiance, le partage etc…

    Et cela vaut pour tout type de relation, à mon sens.

    "Et mes fesses, tu les aimes mes fesses" ;-)"

    #66253
    Paulparis
    Participant


    Chère @hagabrielle. Pour ma part je crois que le désir et la séduction même le monde et les gens. Quote

     

    Je suis d’accord avec cette manière de voir les choses. La plupart d’entre nous vivons avec l’envie de séduire. Ce terme pris au sens large évidemment et pas forcément sexuel ou amoureux.

    Dans la vie professionnelle on veut apparaître sous son meilleur jour vis-à-vis de ses clients ou des collaborateurs de la boîte. Dans un dîner, dans un conversation, on veut séduire les autres convives par sa conversation, la pertinence de ses propos, par son humour. En général on espère que les autres vous trouverons sympa.

    Quand je rencontre uns jeune femme que je vais fesser, j’essaye de le faire le mieux possible, de lui faire passer un bon moment, de lui procurer du plaisir, d’assouvir son besoin. C’est aussi une forme de séduction.

    Alors que la séduction ne soit pas le seul moteur d’une relation, je suis d’accord. Mais je n’imagine pas qu’elle en soit absente

    #66255
    Guruduth
    Participant


    Bonjour

    oui à mon avis il y a quelque chose qui va bien au-delà de la séduction , quelque chose de plus profond, sans doute un lien inconscient qui relie deux personnes , à mon avis on est tout autant mu(e) par nos choix conscients et réfléchis que par l’inconscient

    #66256
    salamboflaubert75
    Participant


    Bonjour oui à mon avis il y a quelque chose qui va bien au-delà de la séduction , quelque chose de plus profond, sans doute un lien inconscient qui relie deux personnes , à mon avis on est tout autant mu(e) par nos choix conscients et réfléchis que par l’inconscient

    Je suis bien d’accord elle amorce puis contribue à entretenir une relation mais ne saurai à elle seule l’alimenter et conserver toute l’alchimie qui est faite de tellement d’ingrédients divers et variés.

    Enfin comme vous le dites
    @paulparis  la séduction et le désir sont quasiment présents en permanence dans nos vie consciencieusement ou pas, volontairement ou non et cela dans énormément de domaines, on veut plaire( même sans en avoir réellement conscience) susciter le désir, l’approbation …  Mais bien  au-delà subjuguer, être accepter et faire passer un moment magique et le vivre aussi!
    Évidemment si c’est sans profondeur, lien… Ceci ne pourrai être probablement qu’éphémère car personnellement il faut aussi et surtout toucher et séduire mon esprit…

    Sal

    #66257
    Christal
    Maître des clés


    Dans la vie professionnelle on veut apparaître sous son meilleur jour vis-à-vis de ses clients ou des collaborateurs de la boîte.

    Je vais vous présenter ma directrice financière @paulparisfr. Vous allez vite changer d’avis sur la séduction qui fait tourner le monde et les gens qui veulent se montrer sous leur meilleur jour 😎

    Acariatre, c’est pas synonyme de séductrice, si ? ^^

    Rien n'est acquis, tout est fragile...

    #66259
    salamboflaubert75
    Participant


     

    Je crois aussi que c’est quelque chose de très subjectif ce qui plaira à un ou une peu rebuter le second…

    Et puis il y a les cases où la société et les gens nous mettent et dont pour s’extraire ou s’affranchir on se coule insidieusement dans une autre forme de case  sans s’en apercevoir.

    Deux exemples:

    Un homme acariâtre et râleur peut se révéler être un rêveur refoulé et frustré qui a pris cela comme une défense ou un pouvoir.

    Une jolie femme se sert de son pouvoir de séduction et de ce désir qu’elle anime et révèle chez les autres pour reprendre « le pouvoir » sur la vie et ce qui l’entoure puis puis finalement ne voudrai pas être réduit cela car on peut avoir du charme, être profond, emphatique…

    Sortir de ces schémas et des attentes (parfois bienveillantes et sympathiques ) des autres ou de ce que le monde voudrai dire soit et reste sagement s’avère difficile et compliqué.

    On mets des masques (armures…) pour se protéger, pour avancer, pour séduire aussi et pour se défendre parfois.

    J’arrête là mes digressions mais la perception et la perception de cette séduction sont très complexes.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 mois et 3 semaines par salamboflaubert75.

    Sal

    #66264
    lafessée83
    Participant


    La séduction fait partie integrante de nos gênes, nous aimons plaire, séduire, une vie sans séduction serais vraiment triste .

    Quelle ravage  un être  peut causer par la seul force  de sa séduction.

    La séduction est une arme qui ne rate jamais  sa cible.

    Pratique la fessée depuis plus de 30ans, recherche rencontres, amitiés

    #66268
    Monsieur Méchant
    Maître des clés


    Ah mais le désir mène le monde bien au-delà de notre volonté !
    C’est la vision de Baruch le sublime polisseur de lentille que je partage tellement.
    Nous sommes des êtres de désirs et il n’y a que le désir pour nous mettre en mouvement.
    Sur notre petite planète, on parlera prosaïquement du désir d’être cadrée, éduquée, du désir de punir, de dominer, du désir d’être aimée, d’Obéir et de se soumettre, du désir d’éduquer et de contraindre, de servir, etc…

    Mais la séduction ?
    Pour ma part, j’ai besoin d’admirer et de me sentir séduit par celle sur qui mon désir de tout « ça » va s’ancrer. Quant à ce désir, il n’est d’aucune manière la reproduction d’un fantasme particulier répété à l’infini. Non, mon désir ne s’articule qu’en fonction des circonstances et de celle qui m’accueille dans ses propres désirs.
    Ce désir a donc quelque chose d’unique comme l’est toute rencontre, en fait.

    Mais la séduction ?
    Je crois que le besoin de séduire est la réplique inévitable du besoin inconscient d’être aimé.
    Forcément le jeu de séduction est une puissante potion où elle et moi posons nos lèvre quand nous en sommes à l’étape de faire connaissance…

    Je lui dis des maux d’amour, l’invite au voyage et lui raconte cette liberté qui nait de la contrainte…
    Avec une douce fermeté, je tisse le cocon de son abandon avec le fil de nos envies…

    Parce que séduire c’est donner envie, envie d’ouvrir une porte à la lisière d’un bois, envie d’y prendre le chemin qui mène à notre propre rencontre.
    Alors oui la séduction est inhérente au désir de dominer, il faut en passer par là, savoir toucher celle qui nous touche pour décider de planter ensemble notre tente dans la forêt…

    Mais il y a ensuite, en ce qui me concerne, ce moment troublant où la connexion est telle que je me débarrasse de mes habits d’homme de la société pour dévoiler l’homme de la nature et sa part animale.
    Et c’est ce moment unique que je recherche comme un explorateur.
    Quand elle « vient vers moi » sans que cela fasse écho à un mécanisme de séduction que j’aurais mis en place inconsciemment ou pas.
    Quand elle fait un pas vers l’animal que je suis, c’est à ma vraie rencontre qu’elle va, libérant ainsi mes pulsions et mes sombres inclinaisons, accueillant ma perversité, ma part de sadisme et mon côté animal.
    Cet homme qui appartient à la nature bien avant d’appartenir à la société
    Là, elle me déchaine… et je me sens si libre grâce à elle.

    Goûter le plaisir de la transformation, lâcher la bride de ce Jekyll qui, embastillé au plus profond, attend patiemment son heure en infusant l’EnVie.

    Avez vous déjà senti cette ivresse où le déraisonnable devient possible et l’indécence délicieuse ?
    L’éveil de l’Animal parce qu’on lui ouvre la cage.
    Au son des loquets qui pivotent dans un tour de clé, il lève la tête alors que les épais vantaux basculent lentement.
    En faim, il se met debout, hume l’air frais, s’étire et se dégourdit.
    D’un pas sûr, il franchit la porte, passant de l’ombre à la lumière, pénétrant dans son arène éblouissante.
    Il est bien décidé à s’enivrer de ce moment rare de liberté; Une liberté sousveillée.

    Avez-vous déjà senti votre chair vibrer de cette excessive liberté ?
    Une liberté que seule une femme, qui se donne en totalité, peut déposer au coeur d’une poitrine.
    Je ne parle pas de jouer là, je parle d’être et d’exister, au delà de nos interdits, explorer nos émotions, s’aventurer au plus près du gouffre.
    Je parle d’une paradoxale perte de contrôle qui permet tous les excès et toutes les trajectoires.

    Faites de vos fesses le plus bel endroit de la terre...

    #66269
    Paulparis
    Participant


    Dans la vie professionnelle on veut apparaître sous son meilleur jour vis-à-vis de ses clients ou des collaborateurs de la boîte.

    Je vais vous présenter ma directrice financière @paulparisfr. Vous allez vite changer d’avis sur la séduction qui fait tourner le monde et les gens qui veulent se montrer sous leur meilleur jour

    😎

    Acariatre, c’est pas synonyme de séductrice, si ? ^^

    Et si votre directrice financière était une séductrice refoulée qui masquait son désir d’être aimée par son attitude désagréable. Vous connaissez beaucoup de gens qui n’ont pas envie d’être aimé vous ? Oui… quelques pervers… mais en général ?

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 22)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com