La science, le bdsm, la vie, tout çaaa….

Accueil Forums Discussions générales Causons d’autre chose La science, le bdsm, la vie, tout çaaa….

12 sujets de 16 à 27 (sur un total de 27)
  • Auteur
    Messages
  • #74717
    Belette
    Participant


    Me perdre dans mon imagination, j’ai toujours adoré ça. Et en y réfléchissant, je me suis beaucoup réfugiée là-dedans dans des périodes de ma vie qui ne me satisfaisaient pas. Ce que je trouve intéressant, c’est qu’au contraire, quand je vis des expériences qui me comblent et que je savoure, les souvenirs remplacent l’imaginaire, et je ne saurais pas dire laquelle des deux options est la plus savoureuse. 

    C’est d’autant plus vrai concernant la fessée. Quand je ne l’avais pas encore vécue je passais beaucoup de temps à l’imaginer, tandis qu’une fois que j’avais sauté le pas, j’appréciais (j’apprécie) bien plus me plonger dans le souvenir de ces moments très puissants.

    Et par rapport à l’appréhension à l’approche d’une rencontre, contrairement au point de vue exprimé ici, j’ai l’impression que mon imagination se bloque. Une sorte de mécanisme de défense pour éviter la déception, peut-être ? Ou simplement un trop plein d’émotion qui stoppe tout ? Je ne sais pas si ça fait aussi ça à certain.e.s d’entre vous !

    #74727
    Anonyme
    Inactif


    J’aime beaucoup l’entrée en matière de ce récit … qui m’a amené immédiatement dans un paysage «  on the Road again » , j’aime aussi la chute finale qui bascule le tout comme un joli coup de théâtre. Je suis moins sensible au développement car je ne crois pas aux mondes de sûr-hommes adaptables et de blaireaux rigidifiés  ( j’y entends bien l’humour que ça peut sous entendre par contre ) .  Je pense que l’adaptation est dans la nature humaine bien plus répandue qu’ on ne le pense. Il est heureux que la vérité soit bien souvent plus belle que l’imaginaire: être « confronté » , c’est quand même l’essentiel de la vie.
    Trêve de petites réflexions annexes …Revenons à ce récit réflexion pour l’applaudir sans hésitation pour son esprit et sa façon «Cervantes »: il sait faire magnifiquement tourner les moulins  du plaisir à lire… Bravo! 👏🙂🙃🙂

    #74730
    Guruduth
    Participant


    “De l’expérience par l’imagination à l’expérience par la sensibilité” .

    oui c’est très pertinent cette approche …il m’arrive exactement la même chose lorsque j’attends trop d’un film ( le dernier Wes Anderson par exemple dont j’attendais beaucoup et qui m’a pas beaucoup … déçu) ; il faut savoir se laisser porter par l’instant et la magie du moment et en même temps “cet instant” et cette “magie du moment” se prépare en ayant tissé des relations de confiance avec la personne , en ayant choisi le cadre, le lieu etc …                    Et puis je déteste enfermer qui que ce soit dans un “désir de fessée” , arrivera ce qui doit arriver …et tant pis si cela n’arrive pas. Les moments les plus beaux sont souvent les plus inattendus.

     

    #74742
    Monsieur Jones
    Maître des clés


    Et bien je suis ravi que cette petite thématique ait donné un peu de grain à moudre aux moulins de nos réflexions.

    Pour revenir sur quelques commentaires, je ne pense pas qu’il y ait ici une quelconque vision d’un sûr-homme (j’ai volontairement gardé l’accent sur le « u »). Il n’y a pas à être plus « sûr » qu’un autre mais juste à être ce que l’on est (ce que l’on nait) quand les portes de ce que l’on convoite si intensément s’ouvrent…

    Prendre le temps de vivre l’instant en étant au plus présent de nos sens, c’est tout le bien que l’on peut se souhaiter, quand on part à l’aventure de nos désirs secrets, non ?

    Si « Surhomme » il peut y avoir en revanche, c’est dans sa version Nietzschéenne, c’est à dire celle qui nous pousse à comprendre nos failles humaines pour tenter de les dépasser sans pour autant les nier…

    Avec le temps, je me dis qu’on peut vivre nos fantasmes de deux façons.

    Par l’imagination avec la lecture, l’échange, la discussion ou en embarquant sur un forum comme le notre.

    Mais aussi par l’expérience de la rencontre si nourricière de nos sens et de nos émotions.

    Je pense qu’il ne faut surtout pas opposer ces deux formes mais au contraire apprendre à vivre l’une et l’autre à notre façon et avec le rythme qu’il nous faut afin d’apaiser ces envies impératives qui nous murmurent et trouver notre équilibre. Ce n’est que ma vision des choses, forcément elle ne peut pas “parler” à tout le monde.

    Faites de vos fesses le plus bel endroit de la terre...

    #75604
    Miss Betty
    Participant


    C’est intéressant de se dire qu’on peut vivre des trucs dans sa tête et d’autres dans la réalité de ses sens…

    @monsieurmechant : vous venez de me scotcher par votre clairvoyance et votre manière de l’expliquer, de l’analyser.

    Mon imagination débordante me transporte souvent (très souvent) dans des mondes voluptueux et fantastiques. Les émotions que je vis grâce à cette imagination sont bien présente et vécues comme réelles. Je peux être excitée, je peux rire, pleurer …  mais il me manque justement toute la sensibilité qu’apporte la réalité. Je l’imagine mais la vivre est magique.

    La réalité éveille d’avantage nos sens et c’est là que tout se joue : Le regard se pose alors sur de petits détails comme un petit grain de beauté au creux de ses reins qui appelle un baiser,  le même baiser qui nous fera sentir le parfum fruité de son corps. La toucher et ressentir la douceur de sa peau avec la pulpe des doigts, voir les frissons envahir son corps lorsqu’un souffle chaud l’effleure… . Peu importe que la situation soit différente de notre imagination car celle-ci est bien réelle et unique.

    Il n’est rien de plus beau que l’instant où je me retrouve face à lui et où, en quelques secondes, alors que je m’apprête à poser mes mains sur sa peau, tout mon corps est envahit par un sentiment extraordinaire de bonheur et béatitude.

    Ressentir et vivre le moment présent et le rendre irremplaçable – Merci pour ce beau partage !

     

    On a deux vies. La deuxième commence quand on se rend compte qu'on n'en a qu'une !

    #76643
    Monsieur Jones
    Maître des clés


    je suis un scientifique biberonné à la classe prépa, vous comprendrez que la méthode expérimentale m’accompagne comme une bible de référence.

    Aujourd’hui, je vais vous parler de la fameuse expérience du Chat de Schrödinguer (Schrödinguer étant l’un des pères de la physique quantique). Cette expérience vise à montrer la difficulté d’appréhender les lois de la physique quantique dans le monde qui nous entoure.
    (Lecteur, s’il te plait ne pars pas ! Je te promets qu’il y aura du cul pour finir…)

    Pour bien comprendre cette expérience il faut comprendre la différence entre la physique quantique et la physique classique.

    Autant la seconde est assez facile à comprendre, puis qu’elle considère qu’à chaque instant, un objet est à un endroit et dans un état donné.

    Autant la deuxième est plus destabilisante parce qu’elle considère que l’emplacement d’un objet ou son état suivent une fonction d’onde avec des amplitudes de probabilité qui font qu’il peut potentiellement être à tous les endroits et pire être dans des états différents au même instant !
    C’est le fameux principe de superposition qui est perturbant à concevoir dans notre monde macroscopique.

    (Oui, prend un verre d’eau fraiche mon zami, Monsieur Méchant n’a pas fini!)

    L’expérience (théorique et fictive) du chat de Shrödinger consiste à mettre un chat dans une boite avec un atome radioactif qui a 50% de chance de changer d’état et d’émettre de la radioactivité et 50% de chance de rester intact.

    Il y a dans la boite un mécanisme (qui ferait bondir la SPA, Christine Boutin et le dessinateur Geluck) avec un compteur geiger qui, quand il détecte de la radioactivité, libère un marteau qui casse une fiole contenant du poison qui tue la chat.

    (Bon, pas le genre de boite qu’on trouve sur ebay, tu vois?)

    En physique classique, avant d’ouvrir la boite, on dira que le chat a 50% de chance d’être mort et 50% de chance d’être vivant, vous voyez ? Il est soit l’un, soit l’autre.

    Et bien la physique quantique, cette salope, ne dit pas ça ! elle dit que le chat, AVANT d’ouvrir la boite, est vivant ET mort à la fois!

    Absurde ? ben non, les équations de Schrödinguer en attestent.

    L’état (vivant ou mort) du chat ne dépend en fait que de l’état de l’atome d’Uranium.

    Or la physique quantique affirme que cet atome est un être quantique auquel est applicable le principe de superposition: les particules atomiques peuvent exister dans plusieurs états superposés et simultanés. Huhuuuuuuuuuuuuuu ?

    (gnééééééé, c’est quoi ce délire ? would you like a spédifen 400 Sir?)

    Cependant l’observation qu’on fait quand on ouvre la boite est une interaction avec la particule et toute interaction fait cesser l’état de superposition, il y a une décohérence !!!

    Donc quand on ouvre la boite, le chat est bien mort ou vivant !

    C’est un truc de fou, car c’est l’observation qui crée le résultat de l’expérience: Responsable ET coupable !

    Et là où ça devient dingue, c’est qu’en fait si l’observation brise la superposition : « vivant » ou « mort » pour ne retenir qu’un état, les deux états subsistent quand même dans des univers parallèles.

    Ainsi, il y aurait une infinité d’univers qui ne communiqueraient pas entre eux et dans lesquels nous existerions d’une manière différente !!!!
    C’est “ça”, la théorie des univers parallèles !

    (Par exemple, ne t’en déplaise, il y-a parmi l’infinité de ces univers possibles, un univers où tu es pacsé avec Monsieur Méchant ! oui, l’infini est terrible quand on le regarde au fond des yeux…)

    Et c’est là que m’est revenue cette expérience dans un boudoir troglodyte de Paris dédié à la mémoire de Sade et de Sacher- Masoch.

    On était dans le coin “salon”.

    Elle portait un corset et des collants que j’avais pris soin de d’ajourer au niveau du sexe et des fesses. J’avais soigneusement fait sauter quelques mailles élastiques pour rendre ses orifices accessibles et disponibles.

    J’avais passé un collier autour de son cou à l’anneau duquel une laisse était clipsée.

    J’avais niché entre ses fesses un rosebud solidaire d’une chainette au bout de laquelle se balançait une petite clochette.

    Ensuite, je lui ai murmuré à l’oreille : « bébé, tu files discrètement à 4 pattes jusqu’au bar ».

    Sur ce, je lui ai mis la sangle de la laisse dans la bouche et suis allé me commander un verre.
    Lentement, pour me rejoindre, elle s’est engagée pour traverser le salon, entre les hôtes assis sur des fauteuils ou des méridiennes.

    Très appliquée, elle essayait de faire taire cette honteuse clochette qui se balançait comme un petit mouchard pendant une transhumance.

    A l’arrivée, je l’ai faite monter sur le comptoir du bar, cambrée, immobile, la tête droite et la sangle de la laisse dans la bouche.

    J’ai passé la main entre ses cuisses. Elle mouillait. Abondamment.

    Et bien maintenant que j’y pense, un être quantique aurait fait la traversée dans un double état, en mouillant et sans mouiller! C’est le principe de superposition.

    Et bien, elle, elle ne faisait que mouiller depuis le tout début de la traversée, tiens ! L’intérieur de ses cuisses m’en était témoin.

    Ce n’était donc pas un être quantique. Non, elle, c’était autre chose.

    Une étoile, peut-être…

    Faites de vos fesses le plus bel endroit de la terre...

    #76645
    LeClaqueFesses
    Participant


    Fichtre, ces experiences me laisse perplexe Monsieur Méchant… mais vous venez de faire naitre un doute dans ma discipline …

    C’est un truc de fou, car c’est l’observation qui crée le résultat

    Si je vous suis… si je ne la vois par faire une betise … c est qu’elle n’en a pas réalisé ?
    Ou plutot…Du fait de les surveiller et donc de les observer … sommes nous partiellement responsables des mesfaits qu elles realisent ?
    Mais…
    Devrions nous cesser de leur porter notre attention pour que ces demoiselles deviennent enfin sage ? ( je sais pas pourquoi, je sens que cette derniere interogation ne va pas plaire… 😁 )

    #76646
    Monsieur Jones
    Maître des clés


    Mon cher @leclaquefesses,  la première chose à déterminer c’est : Est-elle un être quantique ?

    Si c’est le cas, ouhla, what the fuck ! Vous êtes bon pour une cure de Témesta vodka…

    Parce que la théorie quantique dit qu’avant que vous ne vérifiez et bien: elle est sage ET vilaine, voyez la tragédie ?

    C’est au moment exact où vous vérifiez qu’elle devient : soit sage, soit vilaine.

    Alors oui, vous pouvez l’ignorer et vous contenter de dire: je ne la punirai que demain parce qu’elle est vilaine, puisqu’elle est sage…

    D’ailleurs ne dit-on pas qu’il faut remettre à deux mains ce qu’on ne peut pas faire avec une? Mais ça c’est une autre histoire.

    Faites de vos fesses le plus bel endroit de la terre...

    #76647
    Christal
    Maître des clés


    C’est au moment exact où vous vérifiez qu’elle devient : soit sage, soit vilaine. 

    Vous me faites tellement rire avec vos expérimentations mais en même temps c’est tellement vrai.

    @leclaquefesses,  vous voulez vraiment une réponse sur l’attention que vous devez porter à vos vilaines ? 🤔

    Rien n'est acquis, tout est fragile...

    #76648
    LeClaqueFesses
    Participant


    Uniquement si cela peut m aider à la rendre sage @christal 😁

    Sage et vilaine à la fois ? 😯
    Je vais finir par croire que vous êtes de mèche avec elle @monsieurmechant …🤔 j’ignore si elle est quantique… mais même quand je l’attrape en flagrant délit… elle me dit qu’elle est sage !!
    Je vais finir par y croire moi à cette histoire de sage et vilaine à la fois… je suis un peu paumé la …
    Bon par contre si je me fie à cette idée que l’observation fait le résultat…
    Cela veut aussi dire que si je fais venir du monde et donc je multiplie le nombre d observateurs.. durant la punition… je multiplie et accentue les effets du résultat de celle ci … ?🤔😏

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 mois et 2 semaines par LeClaqueFesses.
    #76653
    Christal
    Maître des clés


    Uniquement si cela peut m aider à la rendre sage @christal 😁

    Je vais vous faire un tuto en plusieurs points 😇

    Rien n'est acquis, tout est fragile...

    #76663
    Saku 😋
    Participant


    Ah ah merci, enfin je sais, voilà, je peux donc me décrire comme un petit être “quantique” ça me plaît ce Profil. Sage ET vilaine .

    Passant d’un état à un autre en si peu de temps ou parfois même en simultané.

    Une vilaine m’a dit dernièrement : ” je ne sais pas comment tu fais pour être disciplinée et indisciplinée en même temps”, si je l’avais sur avant j’aurai ainsi pu lui répondre le plus simplement du monde : ” je suis quantique” 😋

    Ok, j’avoue cela peut jouer des tours parfois quand même d’autant si en face le/la partenaire te connait bien 😉.

    Il peut toujours se cacher une tite bêtise derrière un élan de sagesse soudain.

    Ou alors une petite phrase assassine ou plutôt légèrement insolente  qui sortirait soudainement en plein ascension sagesse qui fait qu en deux deux tu te retrouves au travers de genoux fessée royalement ….et voilà 😋

    - Ne rate jamais une occasion de faire une bêtise

12 sujets de 16 à 27 (sur un total de 27)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com