La régression comme punition

Accueil Forums Discussions spécialisées Ageplay La régression comme punition

  • Ce sujet contient 34 réponses, 20 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Anonyme, le il y a 2 années et 3 mois.
15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 35)
  • Auteur
    Messages
  • #5515
    Monsieur No
    Participant


    Allez, puisque personne ne s’est encore lancé je vais inaugurer ce forum. 🙂 Ma première question sera simple :

    Utilisez-vous ou avez-vous déjà utilisé la régression dans un contexte punitif ?

    Au-delà de l’attirance que beaucoup d’hommes ressentent pour les étudiantes sexy, l’ageplay peut en effet également être un outil disciplinaire. Quelque chose dans cet esprit : “Si tu te comportes comme une gamine, je vais te traiter comme une gamine.

    Est-ce quelque chose que vous avez déjà pratiqué ? Si oui de quelle manière ? Si non, est-ce que cela vous attirerait ?

    Nous pouvons tout nous dire, nous sommes entre nous. 🙂

    #5860
    Monsieur No
    Participant


    Puisque ma question n’a pas l’air de vous inspirer (à moins que vous ne soyez timides 😉 ), je vais parler de ma propre expérience.

    C’est essentiellement dans leur dimension punitive que les jeux de régression m’attirent. Lorsqu’une demoiselle se comporte d’une manière trop infantile (lorsqu’elle fait une crise de colère, qu’elle boude…), je peux décider qu’elle mérite d’être traitée comme une enfant. Cette régression peut se faire de deux manières différentes (mais parfois complémentaires).

    La première consiste à lui interdire de faire les choses les plus courantes par elle-même : puisqu’elle n’est pas assez mûre pour se comporter en adulte, c’est à moi de la prendre en charge, intégralement. C’est moi qui l’habille et la déshabille. C’est moi qui lui donne sa douche, la savonnant et la séchant. C’est moi qui la met en pyjama, la met au lit, la borde. Elle doit me demander l’autorisation avant de faire quoi que ce soit. Ce traitement très infantilisant est évidemment humiliant pour la demoiselle (qui, avouons-le, semble cependant prendre un certain plaisir, pour ne pas dire un plaisir certain, à ce qu’on s’occupe d’elle ainsi).

    La seconde manière est bien plus humiliante encore. Lorsque la demoiselle a passé les bornes, que son comportement est vraiment digne de celui d’une gamine, je peux décider qu’elle mérite d’être mise en couche. Ce châtiment, que les anglais connaissent sous le nom de diaper punishment, survient généralement à la fin d’une séance disciplinaire. Après avoir été bien corrigée, la demoiselle (nue, à ce stade de la punition) est contrainte de s’allonger sur le dos et de soulever son bassin afin que je lui fasse revêtir l’infamante parure. Je prends naturellement tout mon temps, pour accentuer sa honte. Elle est ensuite envoyée au coin dans cette tenue, à genoux, mains sur la tête. Je ne manque pas, alors, de multiplier les commentaires sur la situation dans laquelle elle se trouve, et de venir tapoter son fessier pour faire bruisser la couche, augmentant sa honte. Ce châtiment produit un effet certain sur l’attitude des demoiselles…

    Voilà, vous savez tout. À vous maintenant. 🙂

    #5955
    lunapower
    Participant


    J’avais pas vu la question!!!
    L’ageplay et quelque chose que j’aime bien et trouve assez complémentaire des jeux de fessée. Je pratique de temps en temps. Par contre je vois ça plus comme une punition tendre, en général les demoiselles aiment bien ce petit côté prise en charge et qu’on s’occupe d’elle qu’on leur donne le bain, prépare leurs habits, raconter une histoire… et un peu de tendresse n’est pas pour me déplaire non plus ?
    Il m’est aussi arrivé de mettre une demoiselle en couche, elle c’était vraiment comporté comme une gamine et sa culotte a été remplacé par une pull-ups
    et une autre fois mais dans un jeu plus D/s que ageplay.
    Sinon comme Misty j’aime bien les jeux de régression, traiter la demoiselle comme une gamine mais par contre jouer au bébé c’est pas trop mon truc!

    https://lesaventurescuisantesdecamille.blogspot.com/

    #5979
    Monsieur No
    Participant


    La fessée, le coin, les lignes… sont déjà des pratiques très infantilisantes que je connais bien.

    C’est vrai. Je n’ai même pas pensé à le mentionner, mais les lignes à copier font partie de mon arsenal punitif, comme je l’évoquais dans la discussion sur les carnets de punition. 🙂

    Parfois, dans un contexte punitif, il arrive que je sois envoyée au lit de bonne heure, ou pire, à la sieste, comme une toute petite fille.

    Je n’ai jamais pratiqué ce type de punitions, pour des raisons pratiques : ne pouvant voir les demoiselles dont je m’occupe qu’occasionnellement je n’ai guère envie de perdre le temps que je peux passer avec ellesen les envoyant au lit de bonne heure. Je le regrette, cependant : c’est une punition délicieusement humiliante !

    En conclusion : j’aime beaucoup les « jeux de régression », mais on ne me verra jamais gazouiller et tout ce qui tourne autour des couches ne m’attirent pas.

    Sinon comme Misty j’aime bien les jeux de régression, traiter la demoiselle comme une gamine mais par contre jouer au bébé c’est pas trop mon truc!

    Juste pour préciser : je ne demande pas à la demoiselle de jouer les bébés. Cet aspect là ne m’attire pas du tout. Ce que j’aime dans le diaper punishment c’est là encore son caractère extrêmement humiliant : être mise en couche plonge la demoiselle dans une honte extrême. Je ne manque d’ailleurs pas de renforcer ce sentiment en exigeant que la demoiselle me demande elle-même de la punir de cette manière pour son comportement infantile (ce à quoi elle ne consent généralement qu’après une longue et douloureuse correction).

    Je comprends naturellement que ce ne soit pas le truc de tout le monde. 😉

    #6282
    Fraise Des Bois
    Participant


    Et combien de temps la laissez vous “en couche” ?

    J’ai joué à ça il y a longtemps. Aujourd’hui, même si j’ai “un peu” grandi, je constate que la lecture de vos expériences produit encore son petit effet…

    "Fi des femelles décharnées, vive les belles un tantinet rondelettes !"

    #6292
    Monsieur No
    Participant


    @fraise : C’est très variable.

    Parfois, cela ne dure qu’une petite demi-heure, le temps de mettre la demoiselle en couche, de l’envoyer au coin vêtue seulement de cette parure puis de la laisser me supplier de la lui ôter.

    Parfois… c’est plus long.

    Si la demoiselle ne se conduit pas d’une manière exemplaire, je peux baisser sa couche comme je le ferai pour sa culotte, lui donner le fouet ou la ceinture, puis remonter ladite couche…

    J’ai déjà envoyé la demoiselle au lit dans cette tenue, ne l’autorisant à remettre une culotte que le lendemain matin… Être envoyée au lit dans cette tenue est assurément une expérience marquante pour une jeune femme.

    Je l’ai également déjà obligée à la porter durant une petite balade en ville, prenant bien entendu soin de donner de petites tapes sur son fessier durant la promenade…

    Les possibilités sont multiples. 🙂

    #6298
    lunapower
    Participant


    @fraise Oui comme dit Monsieur No les possibilités sont multiples
    Ca peut aller d’une dizaine de minutes pour marquer le coup avant ou après la fessée ou être plus long.
    Dans le cadre d’un jeu plus D/s la demoiselle a du garder sa couche jusqu’à ce qu’elle soit mouillée, un grand moment de honte pour elle!

    Par contre avant d’aller vers ce type de jeu, ça va de soi. Il y a allusions, menaces pour voir si la chipie est réceptive 😉

    https://lesaventurescuisantesdecamille.blogspot.com/

    #6314
    Fraise Des Bois
    Participant


    J’ai connu une certaine personne qui obligeait la jeune fille très vilaine, en couche, à boire un litre et demi de thé vert… pendant longue une promenade…

    "Fi des femelles décharnées, vive les belles un tantinet rondelettes !"

    #6317
    Monsieur No
    Participant


    Dans le cadre d’un jeu plus D/s la demoiselle a du garder sa couche jusqu’à ce qu’elle soit mouillée, un grand moment de honte pour elle!

    Cet aspect là, en revanche, ne m’attire pas du tout. Comme quoi, les goûts et les couleurs… 😉

    #6533
    Anonyme
    Inactif


    Pour ma part, je découvre une certaine attirance, assez récente ma foi ( j’ai de très mauvaises fréquentations ) pour le côté régressif.
    Mais plutôt la première manière avancée par Mr no.
    Les couches par contre non, je n’arrive pas à érotiser ça deux secondes.

    Je n’ai pas encore fait ça. Vite fait un couvre feu le soir.

    #7403
    Fred
    Participant


    En ce qui me concerne, j’aime beaucoup la régression qui va souvent de paire avec la fessée. Mais comme beaucoup d’entre vous , je fais le tri.
    Je ne suis pas fan de l’utilisation de la couche , en revanche j’aime beaucoup infantiliser et humilier à base de régression.
    Après j’aime beaucoup les attitudes d’adolescentes rebelles et les petites princesses donc la couche ça fait trop “bas-age”
    En revanche pas de soucis pour infantiliser au point de donner son bain ou d’habiller la miss … En gros je prend ce qui me plait ^^

    #7540
    Sia
    Participant


    De prime abord, j’aurais dit que l’âge play n’était pas mon truc.
    On me dit age play et je pense couettes, culottes blanche, tétine et couches… Clairement pas mon truc…
    Mais en lisant je me rends compte que pas mal de mes “pratiques” D/s sont à la limite de l’âge play voire en font carrément partie…
    Il y a évidemment le coin et les lignes en punition, classique…
    Mais il est vrai qu’avoir un couvre feu à respecter, d’avoir à demander l’autorisation pour certaines choses peut aussi faire parti de l’âge play….
    Néanmoins, j’ai du mal à voir ça comme de la régression mais plutôt comme l’expression du contrôle et de la domination de l’un sur l’une….

    https://call-me-glynda.blogspot.fr

    #7542
    lunapower
    Participant


    Je te rejoins un peu @siah

    Je pense en fait que ça dépend de l’état d’esprit de la demoiselle et de ce qu’elle recherche.

    Par exemple elle peut avoir 28 ans, mais son Monsieur peut décider de aller la laver, lui mettre une fessée et une couche parce qu’elle a été surprise en train de faire une bêtise. Mais elle a toujours 28 ans et elle est traité comme une gamine

    Après il y a la demoiselle de 28 ans mais qui va jouer le rôle d’une gamine de 14, 8, 3 ans là c’est une autre approche!

    https://lesaventurescuisantesdecamille.blogspot.com/

    #7548
    Monsieur No
    Participant


    Par exemple elle peut avoir 28 ans, mais son Monsieur peut décider de aller la laver, lui mettre une fessée et une couche parce qu’elle a été surprise en train de faire une bêtise. Mais elle a toujours 28 ans et elle est traité comme une gamine

    C’est très exactement cela. Et c’est justement parce qu’elle est toujours adulte que ce traitement est humiliant, donc excitant.

    #7573
    Sia
    Participant


    Se faire laver, habiller etc… Je ne trouve pas ça humiliant pour ma part mais juste ennuyant.
    Ça me fait penser à une poupée barbie ?
    Vraiment à part qd on s’amuse à jouer au bébé ou à la petite fille, je trouve qu’il est difficile de définir d’une pratique si c’est de l’âge-play ou juste de la domination…
    Un bon sujet pour le bac philo de l’an prochain tiens ?

    https://call-me-glynda.blogspot.fr

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 35)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com