La Lectrice

Accueil Forums Discussions générales Récits La Lectrice

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Auteur
    Messages
  • #46897
    Monsieur Méchant
    Maître des clés


    La règle est simple.
    La lectrice doit lire, à haute voix, un texte choisi.
    Pendant cette lecture, elle doit résister à mes caresses et à mes inspections qui se feront de plus en plus précises.
    Elle ne peut jouir avant la fin de sa lecture, sous peine d’être corrigée.

    La Lectrice est immobile, debout au milieu de la pièce, elle tient en main un livre.
    Derrière elle, j’écoute sa voix, ce monologue qui ondule et chante les mots.
    Je soulève sa robe, dévoile la dentelle noire de sa culotte et la rondeur de ses fesses obéissantes.
    Elle reste impassible, accaparée par sa lecture, concentrée sur l’exercice.
    Je glisse l’index sous l’élastique de sa culotte, l’étire doucement avant de le laisser claquer sèchement.
    Elle sursaute, replonge aussitôt dans le livre et reprend sa lecture.

    Ma main presse l’intérieur de ses cuisses, force l’écartement de ses jambes.
    Sa voix se saccade légèrement mais elle se reprend.
    La rondeur de ses tétons n’échappe pas à mes doigts qui visitent, inspectent, pendant que je bascule les seins par dessus les bonnets en dentelle.
    Le ton de la lecture fléchit, la lectrice contrôle les intonations de sa voix mais ses inspirations la trahissent.

    Je l’écoute.
    Ses seins se raidissent et pointent alors que sa voix continue l’exercice imposé.
    Je passe le plat de la main entre ses jambes, l’inspecte, glisse sur la soie de ses cuisses, descends vers les jambes dans un frôlement précis et remonte vers sa jolie fente pour y préciser ma fouille de l’index.
    La voix de la lectrice ralentit, hésite, se trouble mais elle maintient la lecture.

    Son sexe est gonflé, il dévoile la sève qui le gorge quand j’en creuse le sillon.
    J’y invite le bout de l’index alors que les tétons de la poitrine qu’elle m’expose subissent les outrages d’une main baladeuse.
    Sa voix vacille à nouveau, se trouble mais elle continue.

    Je respire sa nuque, y fais glisser mes lèvres et la pointe de mes canines.
    Le bout de mon doigt roule sur la rondeur de son bouton érectile, évalue sa turgescence, s’amuse de sa condition tropicale.
    La voix s’arrête, fébrile, elle reprend doucement, elle est audible mais les mots éparpillés n’ont plus de sens et le chaos règne dans les phrases analphabètes.
    Deux de mes doigts explorent l’intérieur de son sexe alors que son cul se cambre lentement, me facilitant cette fouille. Elle oscille du bassin dans une indécence contenue.

    Je vois ses efforts pour contrôler une marée montante et continuer sa lecture.
    Elle me signale qu’elle a atteint la limite de ce contrôle et me demande doucement :
    « puis je jouir ? »
    « non, continuez votre lecture.. »

    Elle essaye de reprendre la lecture mais la digue dans son bas-ventre est prête à céder alors qu’elle lutte pour contenir la déferlante.

    Alors, je passe une main sur le bout de ses seins et, pendant qu’elle se cambre, je n’ai qu’à pincer le bout d’un téton pour que le livre d’Anais Nin tombe sur le tapis et qu’elle se cabre dans un ultime frisson…

    « Vous avez perdu… savez-vous ce que cela signifie… ?
    Cela signifie que vous allez être punie et vous soumettre à cette fessée tant redoutée, car c’est votre première ! »

    Faites de vos fesses le plus bel endroit de la terre...

    #46899
    Christal
    Maître des clés


    Ça signifie surtout que parfois perdre, c’est gagner ?

    La Petite Braqueuse de Rêves

    #46930
    Badine79
    Participant


    Superbe texte merci

    #47170
    Spicy
    Participant


    Très joli texte, merci. Maintenant je vais aller m’aérer les idées, au frais.

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com