La fouille à corps

Étiqueté : 

  • Ce sujet contient 25 réponses, 18 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par OAlpin, le il y a 2 mois.
11 sujets de 16 à 26 (sur un total de 26)
  • Auteur
    Messages
  • #76005
    Mystic78
    Participant


    Humm très troublant cette sensation que je recens en lisant ton post Gabrielle.🤔

    #76087
    Anonyme
    Inactif


    Une fouille au corps marcherait bien dans plusieurs situations : coincée par un vigile, arrêtée par la police avec une bombe de peinture à la main…

    #77836
    Anonyme
    Inactif


    Etre fouillée, dsont toute nue ?

    inévitable si tout doit être bien fouillé profondément même !

     

    #83303
    OAlpin
    Participant


    Fouille pour diverses raisons !

    Verifier l’hygiene

    Humilier evidemment

    Verifier certains effets intimes provoqués par la fessée.

    Une fouille au corps complète necessité la nudité intégrale, evidemment.

     

     

    #83318
    la vilaine
    Participant


    L’idée peut être assez excitante – je l’ai toutefois quasi pas vécue. Je préfère le terme « d’inspection », qui a un côté un peu plus respectueux, comme quelque chose « qui se doit d’être fait », fermement et méthodiquement mais sans violence.

    Mais je ne me vois pas subir une inspection dès le 1er ou 2e rendez-vous… Je pense que j’aurais besoin d’abord d’être bien en confiance et aussi que l’ambiance punitive que j’aime soit bien installée. Cette ambiance qui semble asexuée.
    Mais ensuite, selon la relation (je crois qu’avec certains, cela sera plus fort de rester dans du punitif asexué), cela peut être très excitant, cette idée de devoir se soumettre à une inspection bien gênante… devoir prendre la position ou ne plus bouger, subir les regards, les doigts, les commentaires, la honte de son excitation, etc.
    J’adore cette idée : « Est-ce que tu as le droit d’avoir du plaisir, là ? ». Moi qui n’ose répondre – ou alors je sais très bien où il veut en venir mais trop de fierté pout répondre ce qu’il souhaite. Finir par répondre : « Non », ou pourquoi pas, s’il y arrive : « Non Monsieur ».

    Puis : « Qui décide si tu peux avoir du plaisir? ». Ou encore : « T’ai-je donné l’autorisation d’avoir du plaisir ? ».
    Bref une petite conversation comme une « mise en corner », ne plus avoir le pouvoir, être embarassée, ne plus contrôler son corps, etc.

    😳

    #83330
    Mystic78
    Participant


    En effet la vilaine je suis d accord avec vous l’appellation “fouille au corp” est un peu effrayante, je préfère de loin celle “d inspection corporel” et meme si l idée et cette pratique m’interesse et me semble en accord avec les jeux qui nous réunissent tous ici, tout comme vous je ne pourrai la mettre en œuvre dès les premiers rdv à moins que le feeling et la confiance ce soit installé aussitôt, ce que je doute guère. Mais il faut aussi en parler avant car cette pratique peut être tromatissante,gênante  et mal venue pour la chipie qui la subit car malgré l’ouverture d esprit de l ensemble de la communauté réuni ici tout le monde n’est pas à l aise avec son Corp et ses formes, il est donc nécessaire d’en parler avant et de prendre le temps de s’y préparer.

    #83334
    OAlpin
    Participant


    Quel que ce soit le “jeu”  autour de lafessé”, il faut absolument en discuter préalablement et ensuite la “spankee” doit assumer ces limites ! Mais aussi au fesseur de respecter ces limites !

    C’est la clé de la confiance récuproque, je pense !

    Il y a tellement de “jeux” et de variantes possibles.

    Tout cela fait l’objet e divers post sur de forum !

    Bises sur toutes les fresses bien rougies ! lol

     

     

     

     

    #83335
    Orion
    Participant


    L’idée que la future fessée soit mise en position de fouille, jambes écartées, mains sur le mur, penchée, me parait très bien. Ensuite, bien prendre son temps pour l’inspection, et ne pas s’abstenir de commenter.

    Sinon, l’alternative, qui est pas mal aussi s’il y a du public, par exemple une autre femme (habillée bien sûr), est que que la punie se tienne face au fesseur, debout, culotte baissée et jupe relevée et tenue par ses mains.  Inspection visuelle de loin, ensuite, puis inspection manuelle à faire par le fesseur ou alors, peut-être mieux, par l’observatrice, en prenant son temps et faisant force commentaires.

    #83346
    Karlina de Sade
    Participant


    J’aimerais me faire fouiller (puis fesser…) par les policiers à l’aéroport, au milieu de la foule, pas forcément pour l’humiliation (que je ne ressentirais d’ailleurs pas), mais plutôt pour le plaisir d’être exposée.

    #83422
    Mechant Loup
    Participant


    La “fouille à corps” n’a de vrai sens que dans un environnement policier, carcéral, etc.
    En érotisme domestique, on parlera plutôt d’inspection.
    Ce sujet a été abordé dans le forum D/s.
    Plusieurs participantes du forum s’avouent troublées à l’idée de se présenter nues au sortir de la douche, les bras levés, les seins érigés, pour une inspection détaillée incluant leurs parties les plus intimes. D’autres sont plus sensibles à une inspection rapide de l’entretien de la toison pubienne et des fesses, sans déshabillage, le pantalon aux chevilles ou la jupe tenue à deux mains et le slip baissé, livrant leur ventre et leur cul non seulement au regard, mais aux mains de l’homme qui peut les pénétrer par jeu, et même les conduire au bord de la jouissance par un simple effleurement de leur clitoris.
    Celles et ceux qui sont sensibles à ce sujet peuvent participer au forum D/s, où peuvent s’écrire des chises qui ne sont pas de mise ici.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 mois et 1 semaine par Mechant Loup.
    #83602
    OAlpin
    Participant


    On joue sur les mots !

    Mais l’acte reste identique , non ?

     

11 sujets de 16 à 26 (sur un total de 26)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com