La fessée, vous l’aimez comment ?

Accueil Forums Discussions générales Causons fessée La fessée, vous l’aimez comment ?

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 25)
  • Auteur
    Messages
  • #82064
    Cellendhyll
    Participant


    C’est probable que le sujet ait déjà été posé, je m’excuse d’avance d’une possible redondance ^^

    Je me posait la question, de ce qui avait le plus de succès, et des différentes fessées qu’il pouvait y avoir, si j’essaye de les lister, selon moi je verrais:

    • La Dominante: La fessée en mode dominant, un ton autoritaire et ferme
    • La Dégradante: Un ton humiliant
    • La Douce: Des ordres et des fessées donnés avec beaucoup de calme et de douceur, une autorité qui s’impose tranquillement comme une évidence
    • La Physique: Les muscles pour contraindre, lutte et immobilisation avant la fessée
    • L’Énervée: Le fesseur est hors de lui, sa main s’abat avec fureur
    • La Pratique: Pas de blabla, juste une main qui s’abat sur la fesse. Le fesseur pourrait être remplacé par une machine.

    Vous voyez d’autres types de fessées ?
    Qu’est-ce que vous préférez dans un rôle ou dans l’autre ?

    #82066
    Yves
    Participant


    Bonjour, le sujet a certes déjà été abordé, mais pas de cette manière et la question est intéressante.

    Aussi, je verrai bien :

    La bienveillante , un échange verbal où chacun apporte ses arguments en écoutant l’autre, une fessée à la mesure de la faute commise et un moment de pardon et de complicité intense.

     

    La recadrante : les faits sont énoncés et reconnus par la punie. La fessée est intense pour éviter la récidive et le pardon est donné.

    La capricieuse : la fessée est donnée en flagrant délit de caprice, rapide , intense mais courte. La punie finit au coin déculottée.

    L’affectueuse : la culotte est baissée avec tact et douceur, une dizaine de claques très modérée sont distribuées et le câlin suit immédiatement.

    La libératrice : sur demande de la demoiselle uniquement. Le stress l’empêche d’être dans son état normal. Une fessée est appliquée jusqu’à libération des émotions. Un long câlin suit la fessée.

     

    Voilà, pour le moment ce qui me vient en tête, mais chaque fessée est différente. Les classer restent une tâche difficile, et est-ce bien utile ?….

    Mesdames, mesdemoiselles, mon propre plaisir passe par le vôtre

    Blog : histoires-jr33.blogspot.com

    #82067
    Dumuzid
    Participant


    Comment appeler celle où il y a un jeu de rôle? Qui ressemble à la Douce, mais avec en prime un peu de “faites comme si”?

    #82068
    Titine
    Participant


    Pour ma part je l’aime punitive avant tout (la B.A.S.E), pas mal dominante ( l’autorité ca fait TOUT) , un peu énervée ( pour plus de crédibilité 🤣) et plutôt sévère (ca reste une punition après tout 😉). Le tout avec bienveillance et douceur  of course !

    #82069
    Cellendhyll
    Participant


    Voilà, pour le moment ce qui me vient en tête, mais chaque fessée est différente. Les classer restent une tâche difficile, et est-ce bien utile ?….

    C’est plus pour se faire une idée de ce qui est aimé et pratiqué que pour vraiment classer :).

    Comment appeler celle où il y a un jeu de rôle? Qui ressemble à la Douce, mais avec en prime un peu de “faites comme si”?

    Le fait d’être dans un jeu de rôle, ne change pour moi rien à ce qui s’ensuit :).

    Pour ma part je l’aime punitive avant tout (la B.A.S.E), pas mal dominante ( l’autorité ca fait TOUT) , un peu énervée ( pour plus de crédibilité

    🤣

    ) et plutôt sévère (ca reste une punition après tout

    😉

    ). Le tout avec bienveillance et douceur of course !

    La complète 😀 !

    #82070
    Dumuzid
    Participant


    Le fait d’être dans un jeu de rôle, ne change pour moi rien à ce qui s’ensuit :).

     

    Alors je dirais que ma préféré serait un mélange entre la capricieuse et la dégradante.

    #82073
    lunapower
    Participant


    Je rejoins @titine pour la fessée qui a le plus la côte je penche pour la punitive, à la fois sévère et bienveillante parfois infantilisante parfois humiliante (mais jais dégradante) que ça soit pour des motifs réels ou provoqués

     

    https://lesaventurescuisantesdecamille.blogspot.com/

    #82074
    Yves
    Participant


    Mes préférées: la recadrante et la capricieuse.

    Je ne les avais pas choisies.

    🙂

    Mesdames, mesdemoiselles, mon propre plaisir passe par le vôtre

    Blog : histoires-jr33.blogspot.com

    #82075
    Dumuzid
    Participant


    Je rejoins @titine pour la fessée qui a le plus la côte je penche pour la punitive, à la fois sévère et bienveillante parfois infantilisante parfois humiliante (mais jais dégradante) que ça soit pour des motifs réels ou provoqués

     

    Est-ce mieux d’avoir une vrai excuse, ou d’en créer une tellement de mauvaise foi que tout le monde sait que c’est une excuse?

    #82077
    Manfred
    Participant


    Hormis la fessée “pratique” qui me semble un brin ennuyeuse il me semble que chacune d’entre correspond à un contexte différent et peut trouver sa “legitimité” selon la bêtise et l’humeur des deux protagonistes. Par exemple la physique peut parfois s’imposer en cas d’indiscipline manifeste, alors qu’à un autre moment plus calme la douce peut être de mise…  J’en rajouterai au moins une autre, certes très rapide, celle du “rappel à l’ordre” la claque sur les fesses bien sentie qui remet à sa place et annonce une vraie punition en cas de nouvelle incartade…

    #82078


    Pour ma part j’aime la simple être fessée comme une petite fille sur les genoux de la personne en face de moi, être gronder pour moi c’est humiliant tout comme le moment de deculottage…j’ai besoin d’être cadrée et de me sentir protégée, d’être rappeler à l’ordre qu’il y a des règles à respecter donc de recadrage sinon ça tombe. Donc besoin qu’on soit strict mais aussi de douceur et tendresse donc je ne sais pas dans quel style de fessées vous mettez cela.

    #82079
    Paulparis
    Participant


    Au fond, la fessée que j’aime est certainement un mélange de beaucoup de celles qui ont été évoquée ci-dessus. Une fessée sans complicité, sans sévérité, sans douceur (je sais c’est anachronique mais c’est juste), ça n’a pas de saveur.

    Juste une fessée, dans la nomenclature, que je proscris complètement : “L’Énervée: Le fesseur est hors de lui, sa main s’abat avec fureur”. Je ne fesse jamais sous le coup de l colère. C’est à mon avis un très mauvais cas de figure !

    #82080
    louviere
    Participant


    Bonsoir

    C est original comme interprétation, et cela me donne envie d y répondre…alors pour moi c est un mélange de douce ,mais où le crescendo du fesseur à toute sa place ,au moment où il le décide, la variation fait du bien pour ne pas tomber dans la monotonie ..et de la dominance ,sans excès pour comprendre que cela est une fessée donc une punition et respecté son autorité..

    Louviere

    #82082
    laurentfrou-ge1
    Participant


     

    Très variable selon l’humeur, la situation, la partenaire. Variations valables aussi avec la même partenaire.

    Et puis cette discipline nous offre une belle diversité de façons de faire, je ne m’en prive pas. Je dirai même plus, avoir une palette large permet de répondre à des demandes très spécifiques et surprenantes de la part de certaines femmes.

    J’aime qu’elle aime, J’aime qu’elle aime que j’aime, j’aime qu’elle aime que j’aime qu’elle aime. J’arrête là.

     

    #82089
    Cellendhyll
    Participant


    J’aime qu’elle aime, J’aime qu’elle aime que j’aime, j’aime qu’elle aime que j’aime qu’elle aime. J’arrête là.

    Oui 🙂

     

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 25)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com