La fessée et moi.

Accueil Forums Discussions générales Causons fessée La fessée et moi.

Vous lisez 1 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #59202
      lafessée83
      Participant


      La fessée est une punition. Elle doit sanctionner des comportements répréhensibles, surtout quand on se laisse aller à  commettre des bêtises, désobéir ou à adopter des attitudes infantiles.

      La sévérité, gage de réussite.                                                                                                                                                               La fessée, quand elle est assez sévère, permet de remettre la ou le contrevenent dans le droit chemin. Une autorité à établir.

      Une fois établi le rapport d’autorité passant par l’acceptation de l’un à recevoir les punitions décidées par l’autre, du droit et du devoir de corriger le premier quand elle ou il l’a mérité, la fessée doit être le mode de sanction indiscutable et indiscuté. Elle doit être administrée la culotte baissée et sa sévérité doit être proportionnelle à la faute engendrée.

      Utiliser des instruments punitifs.   Il peut être nécessaire d’en renforcer l’effectivité par l’utilisation d’instruments punitifs! martinet, régle, ceinture, baguette souple, orties…… en veillant toutefois à ne pas blésser la ou le puni. Des fesses abondament rougies, portant quelques marques dans les cas les plus graves devront être la résultance d’une correction aboutie.

      Le coin, un aboutissement naturel!                                                                                                                                                    La mise au coin ou piquet conclura de façon adéquate l’administration d’une fessée. Elle permettra à la ou le puni de prendre le temps de réfléchir aux conséquences de ses actes, ce qui n’est pas toujours possible durant l’administration d’une fessée elle -même. La douleur ressentie mobilisant souvent toute l’énergie de celui à qui elle est infligée. L’humilité que requiére la possition alors imposée par le fesseur, est un signe supplémentaire de la contrition que doit marquer celui ou celle qui vient d’être fessée. Exposer ses fesses nues portant les marques du récent châtiment, alors que l ‘activité normal reprend ses droits, est un complément utile à la fessée. Il va de soi que la durée de la mise en pénitence décidée par la personne ayant administrée la fessée.  Le silence est l’immobilité seront requis.

      Bien sur je ne parle que de la féssée sévère , pas du tout de fessée plaisirs, fessée érotique qui sont encore deux choses différentes

      Pratique la fessée depuis plus de 30ans, recherche rencontres, amitiés

    • #59221
      LeSpanker
      Participant


      Totalement d’accord avec votre vision !!!

Vous lisez 1 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com