La D/s dans votre relation

Accueil Forums Discussions générales D/s La D/s dans votre relation

Vous lisez 12 fils de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #5222
      Monsieur No
      Participant


      Bon, puisque personne ne s’est encore décidé à inaugurer ce forum, je vais m’en charger. ?

      Si vous vous êtes inscrit(e) dans ce groupe, c’est que vous avez un intérêt pour la Domination / soumission. Peut-être est-ce pour certain(e)s un fantasme encore non-assouvi, mais je suppose que beaucoup ici ont pu explorer ce territoire avec un(e) partenaire. Ma question est donc la suivante :

      Quelle place a la D/s dans votre relation ?

      En est-ce l’élément central, la fessée n’en étant qu’un des aspects ?

      Est-ce une pratique à la marge, un jeu auquel vous vous adonnez parfois ?

      Est-ce tout à fait autre chose ?

      Expliquez-nous. ?

    • #5423
      Sia
      Participant


      Pour moi (et juste pour moi, je n’en fais pas une règle ou une vérité universelle) fessée et D/s sont 2 choses bien séparées.

      Dans mon cas, la D/s a un gros avantage par rapport à la fessée, étant essentiellement cérébrale (pour moi), je peux pratiquer à distance. Ce qui est nettement plus compliqué pour une fessée ?
      Cela fait aussi écho à deux côtés différents de ma personnalité. Je n’ai pas les mêmes rapports à une personne que je vois dans le cadre fessée qu’à quelqu’un à qui j’offre le contrôle d’une part de ma vie et à qui je m’engage à obéir. (ou au moins essayer ?)
      Dernière différence, dans le cadre fessée je cherche la “punition”, les gronderies, alors qu’en D/s je cherche un max à les éviter…

      https://call-me-glynda.blogspot.fr

    • #5425
      Monsieur No
      Participant


      Une réponse très intéressante. 🙂

      Donc, si je comprends bien, vous ne pratiquez pas la D/s avec ceux de vos partenaires qui vous corrigent, et vous ne recevez pas la fessée de ceux qui vous dominent ?

      Pour moi aussi ce sont deux choses bien séparées, mais pas à ce point : la fessée est un ingrédient important dans ma pratique de la domination/soumission.

      Dans mon cas, la D/s a un gros avantage par rapport à la fessée, étant essentiellement cérébrale (pour moi), je peux pratiquer à distance. Ce qui est nettement plus compliqué pour une fessée ?

      Je suis curieux : comment fonctionne ce type de domination à distance ?

    • #5454
      Sia
      Participant


      Donc, si je comprends bien, vous ne pratiquez pas la D/s avec ceux de vos partenaires qui vous corrigent, et vous ne recevez pas la fessée de ceux qui vous dominent ?

      Vous comprenez bien. Les choses n’ont pas toujours été si séparées, qd j’avais un partenaire “fessées” stable, les frontières étaient plus floues…

      Pour la distance, ça se base sur un ensemble de permissions, d’obligations, de demandes…etc…

      https://call-me-glynda.blogspot.fr

    • #5862
      Monsieur No
      Participant


      Pour la distance, ça se base sur un ensemble de permissions, d’obligations, de demandes…etc…

      J’aimerais beaucoup que vous nous parliez de cela à l’occasion. C’est un sujet que je trouve fascinant. 🙂

      En ce qui me concerne, la D/s est quelque chose d’accessoire. Je suis avant tout attiré par la fessée disciplinaire et n’avais, il y a encore quelques années, que peu d’intérêt pour toutes les autres pratiques.

      Mes goûts ont évolué, et j’apprécie désormais les jeux de ce type. Ils ne sauraient cependant remplacer la punition elle-même, qui constitue toujours le coeur de mon fantasme.

    • #5875
      Sia
      Participant


      En ce qui me concerne, la D/s est quelque chose d’accessoire. Je suis avant tout attiré par la fessée disciplinaire

      Idem. Sauf que c’est un exutoire sympa quand la fessée n’est pas
      possible ??

      https://call-me-glynda.blogspot.fr

    • #6130
      Paulparis
      Participant


      Pour moi la D/S est un état d’esprit, une manière de vivre dans la durée et pas seulement un jeu qui commence et se termine à telle ou telle heure. J’aime ce sentiment que la domination (ou la soumission selon le cas) est “permanente” au fond de la tête de celui et de celle qui la pratique.

      La fessée est alors un élément concret de la D/S car il pour moi la D/S n’est pas juste un fantasme imaginaire mais une pratique. La fessée en devient donc un élément important… très important

       

    • #9405
      Anonyme
      Inactif


      J’ai deux types de rencontres alors qu ‘au début je ne recherchais que “la fessée”. Une rencontre fessée, je l’assume parfaitement avec ce que j’appellerais “un copain”. On s’excite, on joue, on passe à autre chose, ou pas. Ou pas, si la relation se creuse et qu on se met a voltiger au dessus d’autres volcans. Alors l’implication deviens plus grande l’intimité de part et d’autre aussi et seulement alors j'”accepte” la D/S.

    • #10070
      Anonyme
      Inactif


      Je crois que je ne sais pas exactement ce qu’est la fessée sans D/s… la D/s sans fessée un peu plus, oui.

      Il y a une image, plutôt simple, que j’aime bien. Elle est tirée d’un livre de Japrisot. L’Héroïne du livre prend chaque soir la main de son amant pour la mettre au creux de ses cuisses et dit à son amant que c’est pour retrouver l’équilibre (ou pour se recentrer, je ne sais plus le terme exact) et elle s’endort ainsi. Son amant, lui, tient alors l’équilibre de cette femme dans sa main.

      Je crois que cette image m’évoque les rapports D/s au fond. Je ne sais pas si elle peut parler à tout le monde mais elle me parle assez à moi. 🙂

    • #10492
      Anonyme
      Inactif


      La D/s est l’élément centrale de la relation pour ma part. Elle aborde deux aspects, le cérébral et le coté plus physique, comme la punition, par exemple.
      A mon avis et ça n’engage que moi, la D/s établie un cadre de vie, basée sur l’attention, l’écoute, l’attention. Afin d’établir ce cadre de vie, nous, et je dis “nous”, instaurons un certain nombre de règles, ma compagne(futur) et moi même.
      S’il y a désobéissance, omissions, ou fautes, la D/s permet la punition, la correction.
      La punition n’est pas une fin en soi, mais un moyen de laver la faute, et de prendre conscience que la cause est à revoir, retravailler.
      A une époque, la punition était rare.

      Ca permet aussi de faire la différence entre la fessée, jeu érotique, comme préliminaire, et une fessée punitive, sans affection, pendant.
      Ceci n’est que mon humble avis, et n’engage que moi.

    • #10695
      Anonyme
      Inactif


      Pour moi la D/S est quelque chose de très impliquant de part et d’autre, effectivement et difficile sur du court terme. La fessée (qui fait aussi partie de la D/S, oui) est une pratique que j’adore et qui m’excite mais qui peut ne pas être aussi impliquante au niveau de la relation … ce que je veux dire c’est qu’avoir plusieurs fesseurs ne m’est pas impossible mais plusieurs rapports D/S en même temps, non je ne vois pas. En plus, je suis miro…

    • #10801
      Anonyme
      Inactif


      Pour moi, c’est l’équivalent adulte de sucer son pouce…?
      Au delà de l’aspect excitant, c’est plutôt apaisant et rassurant comme relation quand on est avec la bonne personne.

    • #14723
      insolite06
      Participant


      Ni la D/S ni la fessée ne sont des éléments centraux dans mes relations.Je sépare très bien dans ma tête la notion ” d’alcôve” de celle de “vie”. A vrai dire une femme serait constamment maintenue dans une situation de dépendance, ça m’épuiserait et ça me ferait passer à côté de ce qu’elle est fondamentalement, je crois …

      J’aime par instants être terriblement dominant et à d’autres être zen dans mes relations. La fessée fait partie intégrante de la D/S pour moi, je la considère comme un acte de domination , et d’autant plus dominante quand ça cingle avec des instruments … j’aime surtout le trouble qu’elle apporte à ma partenaire et j’adore observer tous les jolis chamboulements que celle-ci peut produire … j’aime aussi d’autres actes qui provoquent plus ou moins les même effets suivant les perceptions et les personnalités … il est certain que sur le site la fessée est assez centrale ,mais bon des liens , un bandeau , certaines accroches verbales sont aussi déclencheurs d’émotions que la fessée par exemple et il est toujours intéressant d’aller explorer un peu plus loin les lieux où les plaisirs trouveront leurs paysages les plus éclairés …

      inso

Vous lisez 12 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com