la Castafiore avait du coffre…

Accueil Forums Discussions générales Récits la Castafiore avait du coffre…

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Auteur
    Messages
  • #55824
    anatole
    Participant


    Certains matins, en me réveillant, je me dis…Tiens, ça fait longtemps, faudrait que j’écrive un truc….Je me penche sur moi-même, et surtout je tente de recoller les morceaux délirants de mes rêves de la nuit qui vient juste de s’achever…bon…vraiment rien de sexy…ou qui me ramène à un souvenir passé vécu….Bon….Finalement, en valez vous la peine ?

    Allez, l’envie d’écrire me taraude tout autant que la gaule que j’ai sous la

    main…..Réfléchissons…c’était….Oui…un matin au réveil….j’avais…une gaule identique….

    Je me souviens encore de la manière dont elle criai sous les coups de martinet, puis de fouet, puis de cravache dont je m’étais occupé de son corps….

    Mais la fin de la soirée n’avait pas été au rendez vous de ce que j’avais espéré….Quoique, ce fut assez ludique…

    Un rendez vous comme nous en avions vécu déjà vécu des tonnes..voire plusieurs..

    Nous avions délicieusement joué au chat et à la souris…j’étais le gros vilain matou qui ne rêvait que de croquer la jolie petite souris….Je l’avais quelque peu croquée à vrai dire…mais juste ce qu’il fallait pour goûter….pour goûter la délicieuse chaleur de son cul après que je l’eus martyrisé …hum…bonne question…que je l’eus martyris »é »…son cul ? Ou bien que je l’eus martyris »ée »…elle ?…à grands coups de cravache…On s’en fout…la sémantique des fois, on s’en tape….

    Toujours est il que la fin de soirée s’annonçant, son cul et elle ayant été martyrisés….il était temps de conclure….Mon pieu de char était tout à fait prêt à pénétrer ses entrailles les plus délicates, et moi, comme un con, quoique…des fois il faut savoir penser au lendemain….en parlant de lendemain…j’eus une pensée soudaine….

    Elle était nue et le corps meurtri des sévices que je venais de lui infliger…et j’étais à la limite de pénétrer ton sexe…mais tout de même…

    « -Euh…y a cinq minutes quand je suis allé répondre au téléphone, la cravache, je l’avais déposée là……et là…je la vois plus….elle est où ?? ».

    Quelques secondes de patience…voire d’impatience…..

    « -Ben t’as qu’a chercher….

    -Tu te fiches de moi ?

    -Non…pas du tout….. ».

    Non mais allô quoi…Imaginez vous la scène ? L’instant ? Deux heures de jeux….c’est bon, j’ai obtenu ce que je voulais…ou presque…le presque est essentiel… ! De son corps…Je l’ai punie comme elle le désirait, comme d’habitude, et là, j’allais la….euh soyons clair…la baiser…aussi comme elle le désirait et là….paf…elle me fait cette entourloupe….

    Je reste calme… quelques instants seulement…Nous sommes dans un de mes locaux professionnels….demain matin à la première heure, ma secrétaire va venir et ouvrir le cabinet…et si elle trouve une cravache planquée je ne sais où ? Bon, on peut rigoler..peut être que va va lui ouvrir des horizons…je la connais un peu…depuis douze ans…ça m’étonnerait…quoique…mais même…la question n’est pas là…

    « -Tu l’as planquée où cette foutue cravache…,

    -Ben cherche….tu vas bien la trouver….c’est toi le patron ici… !!! ».

    La rage me prend….

    Les minutes ont passé….ma bandaison aussi….Une bonne demie heure plus tard, rhabillée totalement, assise sur une des chaises de la salle d’attente, elle me sourit méchamment, lorsque je retrouve enfin planquée derrière la banque d’accueil la foutue cravache…

    « -Ben voilà..;ta secrétaire elle ne l’aurait jamais trouvée… ».

    J’hésite quelques instants….mais….

    Soit je la fous dehors et elle se démerde pour retourner chez elle en appelant un taxi ou un VTC, je m’en branle……soit….

    Tant pis….quoique….

    « -Tu sais que tu viens de m’agacer fortement là..

    -Ouiii..;et alors tu vas faire quoi….

    -Déshabille toi….

    -Encore ???

    -Arrête de discuter…à poil…et vite ! ».

    Elle sent bien que je suis quelque peu agacé…et pour cause…

    Le temps qu’elle obtempère, je suis sorti à l’entrée de notre lieu de jeu, mon cabinet, et j’ai ouvert la porte du parking ainsi que le coffre de ma voiture.

    Je reviens vers elle, un sac de courses Carrefour ou Auchan, pas d’importance…à la main…

    Elle est nue, un peu tremblotante..la porte ouverte a laissé passer l’air frais de ce début d’automne…Ses fringues sont à ses pieds nus…elle a même ôté ses escarpins…Je m’empare d’une main ferme de tous ses vêtements et les enfourne dans le sac Leclerc ? Ou Super U…enfin bref…

    « -Allez…avance… ».

    La cravache est de nouveau dans ma main et je cingle ses cuisses pour la faire avancer vers la porte ouverte vers l’extérieur, et la driver vers l’ouverture du coffre de ma voiture….

    « -Allez…enfile toi dans le coffre…

    -Non mais…aïe….non …mais…aïe… ».

    Je vous passe les détails…quoique…ils firent quelque peu croustillants….

    Enfin bref, elle accepta quelques coups de cravache plus tard de rentrer dans le coffre de ma voiture.

    Juste avant qu’elle n’accède à ce souhait, je lui avais gentiment..euh…ok..à coups de cravache…non mais allô quoi…de se tourner et de mettre les mains dans le dos afin que je le enserre d’une petite corde..

    C’est donc nue, et les poignets entravés dans le dos, qu’elle franchit les quelques centimètres qui lui permirent de se retrouver dans le coffre de ma voiture.

    Bien sûr, je pris le temps, rien que pour moi, de prendre quelques photos au flash de ce si joli corps nu…entravé…au fond du coffre de ma voiture…Quel pied…Elle osa me dire…

    « -Non..Nooonnnn…tu vas pas faire ça….. !!! ».

    Eh ben si !!!…la seule réponse qu’elle eut fut le claquement du coffre se refermant sur elle….

    Inutile de vous dire que je n’ai jamais conduit aussi prudemment que ce soir là…

    Quinze kilomètres…les plus sexy de ma vie..Mais aussi les plus prudents…Comme quoi.. !

    Enfin, nous arrivâmes…Enfin, j’avais eu la décence de poser mon poser mon véhicule à quelques encablures de son domicile…en bordure d’un cimetière désert à cette heure nocturne .

    J’ouvris enfin le coffre…Elle ne pleurait même pas, malgré les quelques soubresauts de la route…juste totalement confiante en ma conduite…

    Combien de fois déjà l’avais je raccompagnée chez elle, ma main droite entre ses cuisses, et l’autre plus ou moins sur le volant…

    Je l’aidai à se relever et les ciseaux que j’avais en mains défirent le nœud dont j’avais entravé ses poignets.

    « -Alors ?

    -Putain…c’était chaud…tu veux voir mes cuisses ? ».

    Quelle salope…!!Je n’avais pas besoin d’aller vérifier….je ne le savais que trop bien….

    -Tiens..;.Rhabilles toi ..;enfin au moins le minimum….avant d’aller te coucher aux côtés de ton mari… ».

    Quelques secondes plus tard, nos échangions un long baiser…le reste de ses fringues dans le sac…je ne sais vraiment de plus quelle grande surface…

    Je la regardai s’évader dans le rétro de ma voiture, au coffre si accueillant…

    D’un seul coup, j’eus le souvenir de ses râles quand deux heures plus tôt, je fouettais ses fesses à coup de cravache….Je me disais qu’elle avait du coffre…pour crier ainsi….

    Hors donc, le lendemain matin, je m’en souviens encore…j’avais une gaule terrible…

    Je me sentirais vieux le jour où mon sexe ne me servira plus qu'à pisser

    #55831
    salamboflaubert75
    Participant


    J’aime beaucoup ce récit très explicite Anatole.
    Merci à vous.
    Probablement mon côté bestial qui ressort dernièrement.

    Bon, la prochaine fois il faut mieux la planquer cette cravache.^^

    Pièces jointes:
    Vous devez être connecté pour voir les fichiers attachés

    Sal

    #55863
    anatole
    Participant


    C’est vrai que j’aurais du faire attention à mes petites affaires, mais la fin de la soirée aurait été beaucoup moins drôle!

    Je me sentirais vieux le jour où mon sexe ne me servira plus qu'à pisser

    #55864
    salamboflaubert75
    Participant


    Je n’ai pas cru qu’elle avait été drôle. Intense et puissante plus certainement.

    Sal

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com