La bataille navale…

Accueil Forums Discussions générales Récits La bataille navale…

13 sujets de 1 à 13 (sur un total de 13)
  • Auteur
    Messages
  • #81410
    LeClaqueFesses
    Participant


    Tu es allongée dans ton lit, le smartphone encore en main, tu fixes l’heure.

    Tu regarde de mon coté du lit, je suis déja parti..

    Tu passes ta main sur tes fesses… elles sont douloureuses… c’est vrai… hier c’était une sacrée dérouillée.

    Les souvenirs remontent, c ‘est l’une des incroyables facultés de notre cerveau… les souvenirs… parfois comme si on les vivait à nouveau.

    Les images te reviennent… et en l’espace d’un instant te voici transporté à nouveau dans ce salon…

    Au moins dans ce souvenir tu n’étais pas encore sur mes genoux… du moins pas encore…

    Tu es en face de moi, nous sommes à table. Je suis en chemise et mon expression de visage parait trés sérieuse. Tu viens de me balancer à l’instant une des tes piques les plus aiguisées… ces fameuses “lances” que tu adores me balancer avec un grand sourire pour me provoquer.. Et clairement ce n’est pas la première que tu me jettes de la soirée…

    Me voici en train de froncer les sourcils… les yeux légèrement plissés… je suis plutôt prévisible sur ce point la. Ces fameux plis que tu n’aimes pas viennent décorer mon front.

    C’est fou.. tu n’aimes pas ces rides sur mon visage, mais pour autant, si on ne compte pas mon travail, tu es certainement la plus grande spécialiste pour les faire apparaitre …

    Et pire que cela, même si tu n’ affectionne pas ces marques… tu es fan de cette petite sensation de victoire à chaque fois que tu arrives à les faire apparaitre.

    Bien souvent quand ils se manifestent, ton petit sourire en coin apparait…,Tu sais ce ravissant sourire de peste que tu sais parfaitement arborer .

    Pour le contexte, nous sommes à table avec nos amis, nous venons de finir le dessert… et pour ne pas changer, tu affectionnes ces situations pour me chercher des noises… c’est un véritable plaisir…

    Avec toi, il m’est déja venu a l’esprit que c’était une sorte de bataille navale… et la… tu viens de toucher l’un de mes navires..

    Tu adores jouer… moi aussi…

    Ce qui rend cette partie encore plus excitante… ce que cette fois ci, nous pilotons des sous marins … Nos amis ne sont pas du tout du milieu.. Forcement, tu savoures ce petit détails qui à tes yeux prend la forme d’un blindage du fond des tes navires…. Vu ainsi… ta fierté va pouvoir rester aussi immaculée que ton petit cul… Tu vas bien pouvoir me provoquer et me faire rager…

    Même si a un moment, il va bien falloir rentrer…

    J’adore quand tu me fait cette tète de princesse fière d’elle… ca me fait fait a la fois bouillir intérieurement…  et cela m’excite… Je pense que ce que j’aime le plus, c’est que dans ces situations, tu imagines déjà avoir gagné… alors que moi je te vois déjà rougir… dans bien des sens du terme…

    Mon regard quitte le tien un instant. Je porte mon attention sur nos interlocuteurs. Ton intervention m’a fait décrocher de leur petites histoires alors j’en profite pour ré-aiguiller la conversation.

    “Dis moi Francis, tu es prof dans le supérieur depuis pas mal d’années toi ?”

    “Oui pourquoi ?”

    “Tu ne galères pas trop avec les nouvelles générations? Je parle surtout au niveau du comportement?”

    “Houla, c’est sur que cela devient de plus en plus sportif d’enseigner, c’est pas toujours facile” me répond t’il en soupirant.

    J’enchaine rapidement

    “J’ai vraiment l’impression que de nos jours, la notion de respects des régles est malmenée…ne trouves tu pas ?”

    Je ne manque pas de te dévisager en ponctuant ma phrase. J’ai bien accentuer les mots “respects” et “règles”.

    Je perçois instantanément à ton regard que tu as compris…

    Mon interlocuteur redresse la tête vers moi

    “Qu’est ce qui te fait penser cela ?”

    “Et bien j’ai l’impression que de nos jours, les gens n’ont plus vraiment de cadre… et j’ai ‘impression que chez les jeunes explorent beaucoup en quête de repères…”

    “Tu penses ?”

    “Oui… c’est plutôt dans la nature humaine d’aimer chercher les limites…voir des les repousser.”

    Je sens ton regard sur moi… ce coup ci c’est sur mon visage que tu perçois ce petit sourire en coin… Je me demande quand tu vas te décider à intervenir dans cette conversation.

    “Oui on peut voir ca comme ca… c’est vrais que certains et certaines aime bien pousser le bouchons…”

    J’acquiesce de la tête avant de lui demander

    “Il se passe quoi a ton avis quand tu cherches à jouer avec les limites et qu’il ne se passe rien?”

    “On essaye quand même de leur en donner… Quand ils abusent, parfois on leur prend leur smartphone, voir on les dégage de cours”

    “Parfois ? Normalement s’il y a un règlement, il faut que la sanction appropriée tombe inévitablement”

    “Oui.. mais si c’était systématique il n’y aurait plus personne en cours ” me répond il en rigolant.

    “Tu penses ? Je ne suis pas d’accord… je pense qu’au contraire… il est important de faire preuve d’intransigeance … sinon ca peut paraitre comme du laxisme… “

    mon regard quitte mon interlocuteur pour venir se poser sur toi

    “…ne pense tu pas mon ange ?”

    J’avoue que je me fout royalement de la réponse de Francis… et toi tu le sais… Tu as déja une petite idée de ce que je vais continuer à débiter pour te foutre mal à l’aise…

    Je marque une pause … à observer que tu te retiens de me balancer une bombe qui te couterait la peau des fesses… et te profiter de cette légère coloration que tu prends en devinant la suite.

    A mes yeux, ca sera toujours plus exquis que le dessert d’un repas…

    Je sais parfaitement qu’à l’instant ou j’ai fini ma question en te dévisageant, le premier mots auquel tu as pensé commence par un E…

    Ta bouche , recouverte de ce splendide rouge capte mon regard… Elles s’entrouvrent…  Tu décides enfin à prendre la parole… intérieurement je meurt d’envie de t’embrasser…

    “Je pense que tu es un vieux rabat joie et que tu es vieux jeu… il faut profiter et vivre librement, je les comprends moi ces jeunes.”

    L’age, un grand classique de tes attaques, finalement toi aussi tu es prévisible.

    “Vivre librement ne veux pas dire manquer de respects aux autres… et encore moins aux plus agés, jeune fille”

    “pfff et voila, à croire qu’avec l’age on se vexe vite”

    Nos amis ont déja cessé de parler. Tu es la seule à avoir compris que je te cherche…Tu réagis tellement au quart de tour et de manière si sèche qu’ils sont surpris du ton provocateur et agressif que tu utilises.

    Je tourne à nouveau le regard vers Francis et sa compagne

    “Vous voyez ce que je disais ? Pas de limites et pas de respect ! Rien de tel que d’avoir une petite princesse comme elle à table pour l’illustrer ” dis je en rigolant

    Ma blague fait sourire nos amis, ce qui a tendance a te piquer encore un peu plus à vif.

    “Moi je sais garder mon âme d’enfant… papy”

    Le ton est trés sec, suffisamment pour que cela paraisse encore plus agressif à nos interlocuteurs. A priori je viens bien de toucher l’un de tes cuirassés.

    “Oui enfin mademoiselle si vous cherchez cherchez à être punie comme l’autre jour, vous n’êtes pas obligée de le signaler en public.”

    Je peux voir un bref moment d’interrogation de Francis et Lisa sur le visage de Francis et de Lisa, mais ce n’est rien comparé à l’expression de la stupeur mêlée à la crainte ce que je peux observer sur le tien….Je t’ai rarement vu aussi rouge.

    C’est mignon, si tu ne prenais pas une telle couleur, il serait tellement simple de faire passer ma phrase pour une blague… mais la autant dire que ton changement d’expression vient de parler pour nous et nos amis l’ont bien perçu…

    Je ne perd pas de temps à laisser de malaise s’installer. Dans ce genre de situation un silence trop lent a tendance à lui laisse place. Pour éviter cela, le plus simple reste toujours d’en parler comme s’il s’agissait d’une situation banale. Je connais Francis depuis longtemps et je sais pertinemment que lui et sa compagne sont trés ouvert d’esprit.

    “je vous rassure, c’est un jeu entre nous… Disons que Cécile adore les jeux de rôles… et je n’y suis pas insensible non plus, loin de la …”

    Inutile pour eux d’ouvrir la bouche, leur regard suffit à montrer qu’ils sont a la fois curieux et hésitant à en savoir plus.

    Je prends la peine de bien te fixer pour n’en rater une miette avant de poursuivre:

    “L’autre jour nous elle s’est amusée à me faire des caprices et à force de la voir jouer de provocations, j’ai fini par la basculer sur mes genoux… on a découvert qu’elle n’était pas insensible à l’idée de recevoir quelque tappes sur les fesses en guise de punition “

    Je ne manque bien sur pas de te regarder avec un grand sourire en finissant ma phrase. Je sais pertinemment que derrière ton expression figée, tes yeux écarquillés et ton teint qui fleurte avec le pourpre… tu es en train de me maudire.

    Tu as voulu jouer impunément, te croyant à l’abri… mais dans une bataille, c’est une erreur de d’avoir la certitude de ses supposions .

    Je sais que le silence te pèses et que tu ne sais plus ou te mettre.

    Mon attention repart vers Francis et je lui demande

    “Et vous vous n’avez jamais essayé?”

    “Quoi donc ?”

    “Et bien les jeux de rôles pour pimenter un peu votre sexualité ?Après tout ca fait combien de temps que vous etes ensemble ? Un sacré bout de temps quand même”

    “Oui ca fait 9 ans maintenant, ca commence à faire “

    je fixe Francis avec un air interogateur pour lui forcer un peu la maintenant

    “Et oui ca nous arrive de chercher à pimenter notre vie” me repond il en rigolant avant de jeter un coup d’oeil complice à sa compagne.

    Je leur répond par un sourire avant de tourner la tete vers toi

    “Et bien tu vois Cécile, ce n’est pas par ce que tu aimes bien recevoir des fessées comme une gamine que tu dois en avoir honte, tous le monde a ses petits vices cachés”

    Je jette un coup d’oeil vers toi pour me délecter une fois de plus du spectacle. Vu la façon dont tu me regarde… Je pense que je viens de couler ton vaisseaux amiral.

    Assez jouer pour le moment, je relance, il est temps de détourner la conversation.

    “9 ans ? Il y a intérêt que vous nous invitiez pour les 10 ans, ca arrive quand ?”

    J’aurais pu enchainer comme un sans gêne sur le fait que je ne t’avais jamais vu aussi excitée qu’après la fessée… et tu le sais…

    Mais bon, cela risque de faire un peu trop pour nos hôtes qui vont finir par être gènes,  sans compter que j’aime bien garder ce genre de “munition” de coté… au cas ou tu tente de riposter.

    La discussion continue sur des sujets plus banaux, ceux ci s’enchainent… il va te falloir un peu de temps pour te remettre de cette “mise à nue” publique.

    Ton regard complice réapparait progressivement. Je suis un enfoiré… mais un enfoiré qui sait t’exciter..

    Te voila d’apparence beaucoup plus calme… bien que je sache qu’entre tes jambes , après une telle honte, c’est tout le contraire…

    Il suffit de te connaitre un peu pour voir que tu es déja un peu perdue dans tes pensées.

    “Il est l’heure, nous allons rentrer”

    Cette simple phrase sortie de ma bouche te fait te reconnecter. je suis debout , face à toi, te tendant la main.

    “Allons y j’ai une petite à coucher”

    Tu fixe ma main un instant… je sais parfaitement ce à quoi tu pense …

    Tes yeux remonte vers les miens, s’y attardant quelques secondes avant de te lever. Mes mots ont été très doux… mais tu peux clairement y lire dans mon regard … “J’ai envie de toi… maintenant”

    Nous saluons nos invités. Ils sont encore en face de nous je te fais signe de passer.. .avant de te donner une petite tape sur les fesses pour accompagner ton d’avancée . Je tiens absolument à ce que tu te souvienne que tu ne sera jamais vraiment intouchable…

    Et puis après tout… tu sais parfaitement ce qu’il va t’arriver … quand nous allons rentrer…

    #81412
    Victor
    Participant


    Trop bien cette joute publique  ! Ça c’est du dîner !!

    Je manque encore de finesse pour faire des allusions si bien placée.

    J’ai un respect infini pour les sous-mariniers !

     

    #81413
    Anonyme
    Inactif


    Un récit qui ravive des souvenirs…

    Le chemin des règles

     

    #81417
    Gabrielle
    Participant


    Waou quel texte….
    je m y suis crue.
    le contexte, la complicité, le jeu (une bataille navale comme ça j achete!) … ça donne envie…

    Rencontrer un partenaire qui est capable de vous faire vivre ce genre de choses est dur à trouver, mais une fois que c’est fais c’est explosif … c’est touché coulé

    je préfère masquée

    #81439
    Supanka
    Participant


    Une belle partie emplie de connivence et de complicité 😀.

    J’adore ces joutes de ce style et celle-ci en particulier.

    Merci de nous le partager 😁.

    #81443
    la vilaine
    Participant


    Mmh merci @leclaquefesses j’adore ton récit… et ça donne très envie de partager ce genre de complicité… Se chercher… Avoir l’un et l’autre l’envie de prendre le dessus… Etre embarrassée… Le piquer… et finalement perdre…

    #81444
    Supanka
    Participant


    ” finalement perdre ” 🙂 c’est ainsi que cette joute doit se terminer, finalement perdre. La soumission et l’acceptation de la punition, honneur au vainqueur et malheur au vaincu 🙂

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois et 1 semaine par Supanka.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois et 1 semaine par Supanka.
    #81497
    BadCristou
    Participant


    Touchée… Coulée comme quoi les fessées sont bien plus présentes que l’on ne le crois. Vive les dîners comme ça 😉

    #81503
    Victoria
    Participant


    Magnifique récit, je valide, j’adore  encore une fois.

    Très belle complicité 🤩

    #81504
    Paulparis
    Participant


    La complicité est probablement la base d’une relation réussie. Bien sûr, on peut passer un très bon moment avec une partenaire qu’on rencontre pour la première fois… à condition de faire preuve de beaucoup d’écoute, de finesse. Mais c’est avec le temps qu’une complicité se construit et qu’on sens, par un simple regard, une simple attitude, ce qu’attend l’autre, sans avoir à l’exprimer verbalement.

    Bravo pour ce récit

    #81738
    LeClaqueFesses
    Participant


    Merci à toutes et tous pour vos retours. Et oui, quand la complicité est forte chaque situation peur devenir une mine d’or illimité pour pousser plus loin 😉

    #81921
    Lilith
    Participant


    Très captivant…cette petite désinvolte me rappelle étrangement quelqu’un 🤔

    Mais y a pas de suite!!!😱😱😢😢

    Non mais c’est pas jjuuussttee 😭

    #81922
    LeClaqueFesses
    Participant


    Celui ci n en aura pas, le prochain ne sera pas en lien, mais il vous reste votre imagination pour créer vous même la suite 😉

13 sujets de 1 à 13 (sur un total de 13)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com