J'veux un bisou, j'veux un bisou , j'veux un bisou…

Accueil Forums Discussions spécialisées Ageplay J'veux un bisou, j'veux un bisou , j'veux un bisou…

  • Ce sujet contient 21 réponses, 16 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par lunapower, le il y a 1 mois.
Vous lisez 21 fils de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #21069
      Monsieur Méchant
      Maître des clés


      Je veux des bisous, je veux des bisous, je veux des bisous…
      Connaissez-vous cette comptine ou cette ritournelle ? Que dis-je cette rengaine !!!
      Vous la punissez, vous lui répétez ce que vous attendez d’elle, vous vous montrez dur en rehaussant le niveau de sévérité du châtiment que vous lui imposez et voilà qu’elle s’enferme dans un caprice.
      Elle pleurniche, elle supplie, elle tend les bras, elle s’accroche à votre cou comme un à doudou, elle vous y embrasse.
      Mais vous n’êtes pas dupe, car vous savez…
      Vous savez que cette vilaine est soumise à deux élans contradictoires.
      Un premier qui la pousse à rechercher votre tendresse et un second qui vous désire au plus près de votre autorité, de votre intransigeance et de votre sévérité.

      Alors que faites vous ? vous laissez-vous amadouer par ses attaques répétées parce que vos velléités disciplinaires sont solubles dans l’envie de la câliner ?
      Ou au contraire, parce que l’on corrige comme on aime et que celles qui ne se sentent pas corrigées ne se sentent pas aimées, devenez-vous alors plus sévère et exigeant encore ?

      Et vous Mademoiselle ? ce bombardement de tendresse que vous lui assénez, dans ces moments, pour lui faire baisser la garde, est-ce uniquement une tentative sournoise pour le tester ? ou y-a-t-il aussi (en filigrane), dans un élan régressif et infantile, une envie de ses bras plus forte que tout…

      Faites de vos fesses le plus bel endroit de la terre...

    • #21181
      iioko
      Participant


      Personnellement j’adore essayer de déstabiliser voire même de corrompre le titulaire (au moins en théorie) de l’autorité en faisant des yeux de chapotté, avec des larmes de croco et surtout en réclamant câlins et bisous !
      Après paradoxalement même si je fais tout pour, si l’autre cède ça gâche tout je trouve… Je veux jouer mais pas gagner !
      Par contre à la fin de la punition, surtout si elle a été honteuse et sévère, j’ai un immense besoin de réconfort… Il me FAUT des calins, des carresses, de l’attention…

    • #21233
      Monsieur Méchant
      Maître des clés


      Vous, vous seriez du genre à corrompre le titulaire de l’autorité ? et pire encore, à insinuer insidieusement que cette autorité est factice et théorique?
      Je ne doute pas que ce titulaire, après vous avoir vue vous pavaner avec vos grands airs d’immortelle et devant tant d’insinuations et de calomnies, saura vous mettre la bonne raclée dont vous semblez être encore orpheline, en théorie comme en pratique !

      f

      Faites de vos fesses le plus bel endroit de la terre...

    • #21244
      Misty
      Participant


      Vous savez que cette vilaine est soumise à deux élans contradictoires.
      Un premier qui la pousse à rechercher votre tendresse et un second qui vous désire au plus près de votre autorité, de votre intransigeance et de votre sévérité.

      Je n’aurais pas dit mieux 🙂 Une Vilaine aime les bras de son Monsieur et elle ne les demande pas toujours avec ses grands yeux de chat potté uniquement dans le but de l’amadouer, même si elle adore voir l’effet que ça peut lui faire (il a beau faire les gros yeux et la repousser elle voit bien la tendresse qu’il a pour elle ;)) mais aussi parce que oui, elle a une envie irrésistible de se blottir contre son corps tout chaud et de l’embrasser dans le cou. Alors dans un trop plein d’émotions fortes, elle ne sait plus bien si elle a davantage besoin de sa sévérité ou de sa tendresse, tiraillée qu’elle est entre ses besoins contradictoires…

    • #21267
      iioko
      Participant


      Je ne doute pas que ce titulaire, après vous avoir vue vous pavaner avec vos grands airs d’immortelle et devant tant d’insinuations et de calomnies, saura vous mettre la bonne raclée dont vous semblez être encore orpheline, en théorie comme en pratique ! f

      boarf je risque tout au plus une toute petite remontrance et un bisous ! 😀


      @misty
      : oui c’est très bien dit, c’est vraiment la dualité de ces sensations, envies, besoins que je trouve génial…

    • #21434
      Anonyme
      Inactif


      Je préfère toujours perdre, alors j’aurais tendance à dire que le Monsieur ne doit pas céder à mes tentatives d’attendrissement. Même si j’aime sentir que ça le touche.

      Mais je peux aussi facilement imaginer que le Monsieur cède.

      Alors forcément je serai très frustrée, déçue et peut être même en colère. Et viendra le moment où il me dira ” Bah alors t’es pas contente ” évidemment je ne prendrai même pas la peine de répondre mieux qu’un ” pff ”

      C’est là que le Monsieur dira ” Tu es déçue que j’ai cédé c’est ça ? ”
      Il n’aurait rien d’autres qu’un ” oui” boudeur, accompagné d’un ” Tu comprends vraiment rien de toute façon ”

      Et là le Monsieur, me dirait ” Et bien puisque tu es capable de réclamer des bisous et de les obtenir, tu n’auras aucun mal à réclamer cette fessée que tu veux tant et que tu as interrompu par ton envie de câlins. Tu me feras signe quand tu es prête ”

      Bref perdre , toujours …

      J’aime les joueurs d’échecs 😉

    • #21446
      Fraise Des Bois
      Participant


      Moi aussi je préfère perdre. Mais pas pour les bisous. Je veux dire, j’ai vraiment du mal à accepter qu’on me refuse la tendresse. Quand ça arrive, parce que parfois, ce n’est pas le moment, c’est une vraie frustration, et je n’aime pas trop. Ce que j’aime par contre, c’est qu’il accepte de m’embrasser quand je le demande, même (et peut être surtout) juste avant un moment sévère, et qu’il me dise par exemple qu’il va être aussi sévère qu’il peut être tendre, ou que cet élan de tendresse ne changera rien à la sévérité avec laquelle il va me traiter dans un instant… Ce genre de discours décuple l’effet de la sanction à intervenir…

      "Fi des femelles décharnées, vive les belles un tantinet rondelettes !"

    • #22364
      Monsieur Méchant
      Maître des clés


      (…) avec ses grands yeux de chat potté uniquement dans le but de l’amadouer…


      @misty
      , heuuuu, je suis pas étonné là…

      je risque tout au plus une toute petite remontrance et un bisous !


      @iioko
      , Haaaa, ce p’tit coté mytho que tout le monde vous envie…

      J’aime les joueurs d’échecs ?

      @eilinel, je suis plutôt jouer de succès…

      qu’il peut être tendre, ou que cet élan de tendresse ne changera rien à la sévérité avec laquelle il va me traiter dans un instant…


      @fraise
      , meeeeuh oui on vous aime, mais vous allez en prendre une !

      Faites de vos fesses le plus bel endroit de la terre...

    • #26547
      Amoureuse
      Participant


      Hum…intéressant ce sujet, je m’en lèche les babines à l’avance.
      Bon, je suis une tendre, c’est clair.
      Ce constat étant posé il est clair aussi qu’au moment de la correction je pourrais user de tentatives de corruption. Même que je pourrais moi même y croire.
      Mais voilà…je me connais et je sais que si mes manœuvres pour amadouer se révèlent triomphantes et bien une petite voix au fond de moi reniflerait de déception. J’ai encore gagné…quel ennui.
      En fait j’aimerais vraiment qu’il soit touché par ma crainte qui pourrait être réelle…c’est pas une glace au chocolat qu’on va déguster hein…que je sente aussi sa tendresse comme le dit si bien Misty dans son regard…mais que voilà…une chose promise est une chose due.
      Et la parole donnée est importante.

      Maintenant s’il y a vraiment quelque chose d’important, de grave qui vraiment réclame une réelle indulgence…je conviendrais au début de notre relation une phrase qui réclamerait vraiment cette compassion nécessaire, mais une phrase avec laquelle je ne jouerai jamais.

    • #27025
      Christal
      Maître des clés


      Oh alors moi, je réagis pas vraiment de la même façon. Je n’ai pratiquement pas ce sentiment de dualité. Je ne réclame jamais de tendresse avant d’être punie, particulièrement parce que je sais qu’il me l’a donnera avec plaisir et ça me sortirai de l’état si singulier dans lequel je me trouve à ce moment là.
      J’ai par contre besoin de sentir son amour à chaque moment ( avant et pendant la punition )mais je n’ai pas envie d’acte de tendresse.

      Cela est arrivé qu’une seule fois que je lui fasse comprendre que je n’étais pas en mesure de recevoir une punition et que j’ai réclamé ses bras. Je n’ai pas cherché à l’amadouer, j’étais juste dans l’incapacité d’assumer. Il n’a pas hésité un instant. J’ai laissé couler mes larmes. Il a laissé passer la journée et m’a punie le lendemain.

      Rien n'est acquis, tout est fragile...

    • #27048
      Monsieur Méchant
      Maître des clés


      Les filles, vous n’êtes qu’une bande de petites vicieuses qui n’aiment que le “qui perd gagne…” , des poupées qui disent “non !” quand elles pensent “oui”, des filles qui crient de douleur alors que leurs sexes salivent, des filles qui ne veulent surtout pas qu’on cède à leur caprice alors qu’elle nous supplient de le faire…mais…mais…mais…
      Comment voulez-vous qu’on y comprenne quelque chose à tout ça, nouuuus, nom de Zeus ?!!!!

      g

      Faites de vos fesses le plus bel endroit de la terre...

    • #27051
      Pro Fesseur Xavier
      Participant


      boarf je risque tout au plus une toute petite remontrance et un bisous ! ?

      Hahaha, comment c’est naïf à cet âge là ! Ça ne marche qu’au début ça @iioko, quand on ne connait pas la vilaine. On ne s’y fait pas reprendre deux fois. ?

      Comment voulez-vous qu’on y comprenne quelque chose à tout ça, nouuuus, nom de Zeus ?!!!! g

      Beau résumé de @monsieurmechant, comme toujours ?

    • #50504
      Miss Betty
      Participant


      Et vous Mademoiselle ? ce bombardement de tendresse que vous lui assénez, dans ces moments, pour lui faire baisser la garde, est-ce uniquement une tentative sournoise pour le tester ? ou y-a-t-il aussi (en filigrane), dans un élan régressif et infantile, une envie de ses bras plus forte que tout…

      Pour n’être pas encore sortie de ma petite bulle fraîchement formée, je joue un peu les charmeuses uniquement pour sentir son intransigeance. Un petit bisous, un sourire, une caresse sur sa joue et lui qui me regarde et me répond “ça ne changera en rien ce qui va suivre” !

      Et quand j’ai réellement besoin de tendresse, je le lui dis simplement et il me prend dans ses bras. Sa force me fait tellement de bien, un sentiment de sécurité, d’amour…
      Et il m’arrive parfois dans ces moments de pure tendresse et de calins, de lui murmurer à l’oreille que je souhaite recevoir une fessée tendre, à savourer !

      On a deux vies. La deuxième commence quand on se rend compte qu'on n'en a qu'une !

    • #55291
      salamboflaubert75
      Participant


      J’adore déstabiliser mon partenaire et ce tout particulièrement lorsque c’est le moment de me «  corriger ».

      La tendresse est primordiale pour moi et sûrement encore plus dans ce type de relations où une extrême confiance et un réel abandon sont indispensables.

      Cependant je ne cherche par à amadouer par la tendresse ou les bisous mais par la séduction c’est nettement plus efficace et intensément troublant.
      On va très loin en profondeur chez l’autre pour le chercher et qu’il nous trouve aussi.
      C’est très puissant de voir la personne résister pour vous infliger ce que vous méritez au delà de l’envie du moment, du désir…

      Sal

    • #55483
      Gabrielle
      Participant


      Là à cet instant je suis dans cette situation : j’ai envi d un câlin parce que j’ai quelque tourment en moins j’aurai besoin de sa douceur de lui. Mais d un autre côté je me s en fautive et je sais qu’il doit sévir pour m enlever cette détresse en moi seule une punition pourra le faire.
      Mais cette tentative de rapprochement et ce câlin j’en ai besoin avant tout …. ne peut on pas envisager un câlin pour calmer la jeune fille et puis après une fois la tempête calmer et le caprice fini viens l heure de régler ces comptes en payant l addition en rouge.
      Tout est dans le contexte et dans les jeux d actrice ou non de la femme.
      ahhhhhffffffffff la vie est belle surtout si elle a des couleurs.
      merci à vous tous de mettre des mots sur ce que je ressent parfois.

      je préfère masquée

    • #55494
      Prunille
      Participant


      Je souris déjà avant de répondre… 😈

      Personnellement, c’est un peu des deux. Je fais la sournoise, pour le tester, voir si je peux le faire céder avec mes petits yeux de chiens battus, juste pour le faire radoter que :”ça ne fonctionnera pas cette fois-ci” et le voir perdre un peu patience. Il y a aussi ce côté infantile qui peut ressortir si je sais que j’ai vraiment été trop loin et que je mérite cette punition. En avoir “peur”, laisser couler les larmes me tenir à lui ne serait-ce pour qu’il me rassure au maximum.

    • #55626
      M.Tanneur
      Participant


      Je suis d’accord que l’ambiguïté des entreprises d’amadouements d’une demoiselle avec qui,  en tant que fesseur,  vous êtes en relation en partie pour satisfaire sa propre demande de fermeté,  à de quoi rendre confus le chargé de discipline, le plus consciencieux.  “Suis je trop sévère?”, “Est ce que je dépasse l’intransigeance pour m’avancer dans la cruauté?”, “Est ce que j’ai dépassé ses limites?”, … etc

      Mais d’une part, ces louables tergiversements peuvent se résoudre assez facilement si l’on a la chance de bien connaitre sa punie.  L’amadoueuse se dissocie assez facilement de la suppliante interprété par une même demoiselles dont on connait bien la personnalité et les expressions.

      D’autre part le correcteur attendri se consolera par l’idée que les câlins et marquent d’affections fonctionnent d’autant mieux sur une jeune dame au fessier dont les couleurs et la chaleur assure d’avoir été corrigée comme de juste. La tendresse se superposant à la déculpabilisation de la faute punie. Et un câlin sera d’autant plus fort donné par des bras qui n’auront pas faiblis à fesser.

      Je pense, de plus, qu’une tentative de désamorçage d’une punition couronnée de succès portera souvent une part de déception pour son instigatrice. Demandeuse avant toutes choses de bénéficier d’une discipline rigoureuse. Aussi flatteuse soit sa victoire considérant l’efficacité de ses charmes.

      Enfin, l’utilisation d’un Safe-word peut soulager la conscience du brave fesseur de toutes ses assommantes considérations.

      Concernant le punisseur résolu à mener la punition jusqu’à sa légitime conclusion, il y a aussi quelque chose d’infiniment savoureux de laisser sa punie user en vain son arsenal de minauderies pour sauver la peau de ses fesses et d’ajouter à la vexation de la punition elle même, celle de l’échec de ses tentatives de manipulations, la femme fatal perd en superbe le fessier claqué à l’écarlate.

    • #64446
      Monsieur Méchant
      Maître des clés


      t

      Il parait, je dis bien, il parait !
      Que certaines demoiselles useraient lâchement de navrantes techniques d’apitoiement avec bisous, promesses, excuses, yeux doux, bouilles d’innocentes et autres odieux subterfuges pour dynamiter nos résolutions disciplinaires?

      p

      Mesdames et Mesdemoiselles, ça vous arrive une conduite pareille?
      Messieurs, avez vous déjà rencontré ce genre de procédé inquiétant?

      Faites de vos fesses le plus bel endroit de la terre...

    • #64447
      Christal
      Maître des clés


      Voici le kit de survie pour faire face à ce procédé qui croyez-moi ne fonctionne pas toujours pourtant… (en même temps ce n’est pas donné à tout le monde d’avoir un regard aussi expressif et attendrissant que ce petit chat ^^).

      Si vos Demoiselles, ont l’habitude d’utiliser leurs regards en mode guimauve et vous lancer des petits cœurs avec leurs yeux plutôt que des étincelles d’insolences
      ou encore que leurs mains douces et caressantes cherchent à détourner votre attention,
      ou que leur bouche pulpeuse vienne effleurer votre peau tout en déposant dans un souffle un “Monsieur s’il vous plait, ne me punissez-pas, j’ai trop besoin de vos bras, c’est le plus joli coin du monde et je vous promets de faire des efforts pour être sage…”

      Voici comment pour la modique somme de 2 541, 33 euros, vous allez pouvoir déjouer le piège de la Vilaine :

      – Un Bandeau pour cacher son regard

      – Une culotte ou du scotch pour sceller sa bouche

      – Des attaches pour entraver ses mains et ses pieds (les pieds aussi savent caresser quand on est une véritable garce ^^)

      – Un martinet pour faire taire les bavardages qui viendront finalement de son sexe

      – Une badine pour faire des lignes sur son corps

      – Un miroir qui vous servira à vous Messieurs pour vous exercer en répétant chaque jour “Non, je suis fort, vilain et Méchant et non, je ne me laisserai pas amadouer par cette petite Demoiselle au regard si charmeur.

      – Un sachet de guimauve “nounours en chocolat” (il existe aussi une version Dark Vador)

      – Des sachets de thé et du café pour les moments où vous l’observerez au coin ou pour les instants où elle vous servira de support parce que vous aurez surmonté l’épreuve de son regard implorant et qu’elle aura retrouvé sa place.

      – Et des Kiss coins, monnaie d’échange (petites cartes de ses lèvres à elles) qui permettent d’obtenir des bisous.

      Ce petit kit est fabriqué sur-mesure et livré avec un petit feuillet de démonstration pour les Messieurs débutants 🙂

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois par Christal.

      Rien n'est acquis, tout est fragile...

    • #64449
      Karima
      Participant


      Bien sûr il faut savoir utiliser toute sa palette. Bouder ne marche pas et à tendance à énerver d’autant plus. Donc autant jouer du charme désuet de la petite cherchant un gros câlin plutôt qu’une vilaine fessée.

      L’efficacité reste limitée car monsieur est déterminé quand mon comportement laisse à désirer … mais il sera plus rassurant et tendre dans sa réaction. Bon bien sûr l’inéluctable arrive et le câlin ne viendra qu’une fois la faute expiée mais ça rassure de voir que malgré sa détermination on arrive à le déstabiliser 😇

      A user toutefois avec modération un coup à être privée de bonbons une fois la punition passée 🙄

    • #64457
      FrenchTouch
      Participant


      Déjà rencontré oui, pas tellement des appels à la tendresse que des tentatives de séduction pour détourner le cours des choses.
      Je reste sur la ligne, en général, et je redouble de sévérité pour la peine.
      Mais parfois, il m’arrive aussi de me laisser embarquer de bon cœur, de laisser ma partenaire croire qu’elle s’en est sortie en s’offrant autrement. Quand c’est fini, tranquillement, je lui dis « bon, va me chercher cette cravache maintenant ». Et je me délecte des reproches évidents dans son regard, ou de ses protestations 🙂

    • #64458
      lunapower
      Participant


      J’aime bien ton petit kit @christal 🙂

      J’ai déjà eu le droit à la fameuse technique du câlin qui consiste à prendre un air de chien battu lever les bras et réclamer un câlin dans ces instants il faut rester fort de pas faillir : “tu auras ton câlin après ta fessée, tu en auras bien besoin là”.

       

Vous lisez 21 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com