J’aurais tant aimé

Accueil Forums Discussions générales Récits J’aurais tant aimé

Étiqueté : 

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)
  • Auteur
    Messages
  • #81624
    Lilith
    Participant


    Hier soir j’ai rejoint mes amis, dans un p’tit bar resto où nous avons l’habitude de nous retrouver. Je sais que tu n’aimes pas ce genre de soirée…trop de monde, de bruit, d’alcool … mais depuis que tu es parti loin de moi et cela pour de nombreux mois, j’ai estimé avoir un peu le droit de m’accorder ce petit moment en leur compagnie. Cette soirée je l’attendais avec impatience depuis le mois de juillet.

    Rassure toi j’ai été sage, raisonnable. Je suis rentrée chez moi sans encombre…

    Mais…

    Mais tant aimé que les choses se déroulent autrement à mon retour car si tu n’étais pas si loin. Les choses auraient du se passer ainsi…

    Je serais sortie de mon travail, serais rentrée me préparer chez moi. Vers 19h tu m’aurais appelée pour que l’on se raconte cette fin de semaine et nous aurions, ensemble, décidé de ce que nous allions faire ce week end. Je me serais bien gardée de te dire que j’avais décidé et ce,  malgré ton désaccord, de les rejoindre…ces amis, que je n’avais pas vu depuis longtemps…j’aurais certainement prétexté avoir pas mal de choses à faire à la maison et je t’aurais dis que je te retrouvais un peu plus tard dans la soirée…

    Mais tu me connais bien…et tu aurais deviné ou enquêté pour t’assure que j’étais bien chez moi et non pas à cette soirée. Tu ne serais pas venu me chercher là bas pour me ramener comme une ado surprise après avoir fait le mur…pourquoi? parce que ces amis là, ne savent rien de notre façon de régler nos petits différents. Pour eux, je suis Karine, la femme libérée, délivrée depuis sa séparation d’avec le père de ses enfants. La rebelle indomptable ….et non pas ta soumise qui reçoit à chaque rébellion ou incartade de bonnes claques sur les fesses.

    J’aurais donc fini par quitter la soirée, des petits papillons dans le ventre car j’aurais su que tu savais. Tout au long de la route me menant vers ta jolie maison au bord de l’étang, j’aurais imaginé de quelle manière tu aurais décidé de me punir… Tout cela provoquant en moi des vagues de désirs brulants, des frissons…une excitation mêlée à la peur de ne pas savoir… et je serais arrivée dans la coure, la lumière du perron serait allumée et tu te tiendrais là…dans l’encadrement de la porte: bras croisés, grand, puissant, tellement déjà dominant physiquement. FRISSONS.

    Je serais descendue de ma voiture, les jambes en coton. FRISSONS.

    Je me serais avancée vers toi en te défiant du regard, comme à mon habitude, lorsque je ne veux pas reconnaître que la partie est, pour moi, déjà perdue d’avance. FRISSONS.

    ET tu m’aurais demandé:

    <<Tu y es allée?>>

    <<Oui>> FRISSONS

    Tu m’aurais alors saisie par le bras et tirée à l’intérieur de la maison…FRISSONS. Tu es tellement plus fort, tellement plus grand…FRISSONS. Chaque fois que tu me saisie de cette manière, mes pieds décollent du sol…je suis si petite à côté de toi…si fragile comparait à tes bras puissants.

    Là tu te serais assis sur le canapé… FRISSONS. Tu m’aurais allongée sur tes genoux et m’aurais donnée les premières claques par dessus mon jean. Au bout d’une bonne vingtaines de claques tu m’aurais redressée, tu aurais déboutonné mon pantalon pour me déculotter et poursuivre la punition, en m’allongeant à nouveau sur tes genoux pour recevoir la fessée tant méritée et attendue.

    Chaque claque provoqueraient en moi le désir de plus en plus fort que tu me possèdes de toutes les manières possibles. Tu es tellement tout ce que j’aime, physiquement, spirituellement, intellectuellement…toute cette alchimie est pour moi indispensable pour ressentir cette excitation extrême durant la fessée. Je n’accepterais jamais de recevoir une fessée si il n’y avait pas à la base, cette attirance. Et oui je suis comme cela… fesseur inconnu que l’on retrouve à l’arrache rien que pour cela est une chose IMPOSSIBLE pour moi si il n’y a pas cette alchimie, cette magie…il faut tout d’abord que je sois séduite, troublée par le charme qui opère petit à petit…un charisme, un parfum, une gestuelle et SURTOUT SURTOUT une douceur…et SURTOUT PAS de vulgarité, les insultes ne m’excitent pas au contraire elles me dégoutent.

    Progressivement les claques se seraient faites  caresses…tes mains auraient doucement glissé entre mes cuisses pour les écarter. Tu aurais écarté également les tiennent pour que je me retrouve sur un seul de tes genoux, à califourchon et tu aurais repris les claques mais cette fois tu te serais arrangé pour que tes doigts effleurent mon intimité…FRISSONS HUMIDES…peu à peu la fessée se serait atténuée pour finir à nouveau en caresses…intimes…troublantes…enivrantes… profondes…FRISSONS EXPLOSIFS. Et là nous aurions basculé dans notre bulle de complicité, plus rien n’aurait compté. Nous aurions fini par nous rejoindre dans les caresses, les étreintes, les baisers…pour ne former qu’un…

    J’aurais tellement aimé que tu sois là…pour de vrai…

     

    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 année et 7 mois par Christal.
    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 année et 7 mois par Lilith.
    #81625
    Christal
    Maître des clés


    J’aurais tellement aimé que tu sois là…pour de vrai…

    Une phrase qui résonne…

    Rien n'est jamais acquis. Tout est fragile.

    #81642
    Anonyme
    Inactif


    C’est écrit comme c’est vécu, FRISSON.

    #81643
    Jérôme
    Participant


    Très beau récit Karinette, merci de nous en avoir fait profiter 🙂

    #85693


    Jai beaucoup aimé ton récit,  il fait passer plein d’émotions.

    Je ne recherche pas de fesseurs ,
    Merci d'en tenir compte.

    #85730
    Nickylarson
    Participant


    Que cette fessée aurait été belle ! Même en songe, elle procure énormément d’émotions

    #86892
    Jérémie
    Participant


    Un des récits que j’ai beaucoup aimé ici, simple, doux (oui oui!)

    #86894
    Linette
    Participant


    Jolie récit pleins d émotions…l alchimie,la magie, troublant parfois

    #86912
    Supanka
    Participant


    Magnifique texte, tellement bien décrit qu’il est facile de s’y identifier.

    Bravo

    #86974
    Doucelune
    Participant


    J’aime beaucoup ce texte, simple et sincère sans en rajouter . Merci de l’avoir partagé en espérant en lire d’autres du même style…

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com