j’aimerais votre avis

Accueil Forums Discussions générales Causons fessée j’aimerais votre avis

13 sujets de 1 à 13 (sur un total de 13)
  • Auteur
    Messages
  • #81876
    Sir Thomm
    Participant


    Bonjour tout le monde, il y a quelques jours j’ai discuté sur le chat gratuit Coco avec une jeune femme qui partage sa vie avec un homme marié qui a près de 20 ans de plus qu’elle. Nous avons échangé des propos sur la fessée.  Cette jeune femme m’a dit que son amant lui donnait des gifles et quand elle faisait une faute recevait une fessée déculottée et parfois la fessée avec une cravache . Jusque là à part les gifles cela me semble anodin.   Poursuivant nos échange elle me dit qu’elle n’aimait pas être punie de cette sorte, elle l’accepte car cet homme lui apporte un confort matériel. Je trouve cela choquant : pour moi ce n’est pas cela la fessée, mais plutôt une relation de dominant et soumise. Qu’en pensez vous ? Est-ce moi qui est trop procédurier ou classique. Je ne me vois pas battre une femme à son insu. J’espère que vous me répondrez. Thierry

    #81877
    Manfred
    Participant


    Je pense qu’on est même au-delà de la relation D/S, cela tombe sous le coup de la loi. Si bien entendu la situation est réelle, ce qui n’est pas toujours évident dans un échange sur un chat.

    #81879
    Saul
    Participant


    Totalement d’accord avec toi, la frontière entre la fessée fantasmée et la violence est tenue. Même dans un contexte de relation dominant soumis, je ne giflerai jamais une femme : trop violent et humiliant. J’aime que la personne couchée sur mes genoux prenne autant de plaisir que moi

    Suite sans doute à mon post récent, je reçois des sollicitations de fesseurs. donc pour éviter ses importuns avec lesquels je ne me connecterais je précise immédiatement que je suis HETERO, donc messieurs passez votre chemin MERCI

    #81883
    Rolina
    Participant


    pour moi ce n’est pas cela la fessée, mais plutôt une relation de dominant et soumise. Qu’en pensez vous ? Est-ce moi qui est trop procédurier ou classique. Je ne me vois pas battre une femme à son insu.

    Une relation de dominant et de soumise? Cela n’a rien à voir avec une relation D/s. Dans une relation D/s, il y a consentement des deux parties. La soumise se “donne” à son dominant. Elle a le choix.

    Là, on parle de violences conjugales et/ou d’abus de pouvoir si la demoiselle n’est pas d’accord mais qu’elle l’accepte pour du matériel.

     

    je ne giflerai jamais une femme : trop violent et humiliant.

    Une gifle n’est pas forcément violente. Mais, en effet, c’est très humiliant et c’est parfois ce qu’on recherche 🙂

    #81884
    Supanka
    Participant


    C’est juste de l’abus de faiblesse la victime reconnaissant que sans cela elle serait probablement livrée à elle même sans travail sans doute.

    Ceci est condamnable bien évidemment et sans doute dans cette histoire une emprise psychologique envers cette femme, cette emprise étant elle aussi condamnable.

    Gardons en tête que le consentement éclairé doit être de mise, que ce soit dans une relation Dominant, soumise que Maître et esclave.

    J’espère pour elle qu’elle pourra se sortir de ce cauchemar.

    #81886
    lunapower
    Participant


    Si elle n’est pas consentante, c’est pénalement condamnable

    Après si elle l’accepte sachant que ce n’est pas son épouse mais juste une maîtresse, juste par goût de l’argent… Je dirai que ce n’est pas très moral non plus

    Bref une situation assez malsaine et compliquée

    https://lesaventurescuisantesdecamille.blogspot.com/

    #81894
    Paulparis
    Participant


    Totalement d’accord avec toi, la frontière entre la fessée fantasmée et la violence est tenue. Quote

    De mon point de vue, la frontière est extrêmement claire et le consentement de mes partenaires est très directement exprimé, soit de manière positive soit négativement. A la moindre réticence exprimée, je dois en mesurer le degré de sincérité, comprendre si c’est l’expression d’une posture qui rentre dans le “jeu” ou une volonté de cesser IMMEDIATEMENT. S’il y a doute, alors j’arrête. L’ambiguité n’est tout simplement pas possible

    #81896
    Chelonia
    Participant


    Bonjour

    Pour moi la fessée doit être un plaisir et le consentement mutuel est une obligation (concrètement éclairé évidemment) comme tout les autres jeux bdsm.

    Maintenant j ai déjà discuté avec des filles qui souhaitaient recevoir la fessée non pas parcequ elles aimaient ça mais parcequ elles pensaient que ça les aideraient à “évoluer” par exemple pour leur études pour avoir de meilleurs résultats…

    Ou aussi les cas où les personnes ont été violé et qui veulent “revivre “ ça…

    Bref des choses qui m échappent et qui sont à l opposé de mes principes et envies! Une forme de masochisme extrême plutôt en format maître/esclave que D/s.

    Mais accepté certaines choses pour accéder à un confort matériel c est pas saint comme relation. On voit immédiatement les mauvais traitement et l abus de faiblesse, mais l autre question est est-ce que l homme qui administre ces fessées et gifles à conscience que cette fille ne joue pas et n est pas concentrante puisqu elle reste et accepte ces conditions? (Y a certains mecs qui sont pas futfutent non plus hein…)

    #81899
    Sir Thomm
    Participant


    Bonjour les Amis qui avez répondu à  ma question. Je partage votre avis et c’est bien ce que je pensais. Personnellement je suis père de 2 filles qui auront 32 ans en novembre prochain. Je ne les ai jamais punies par une fessée ou gifle (qui est dangereux), pour ma femme elle n’était pas consentante , bien que j’ai essayé .

    #81917
    laurentfrou-ge1
    Participant


    Des trucs sexuels contre du confort. Moche mais vieux comme le monde. Elle est consentante, rien d’illégale, si SirT nous a bien retranscrit son vécu.

    Concernant la gifle, c’est n’est pas une faute en soit. Il arrive qu’il y ait une demande claire dans ce sens.

    #81919
    Yves
    Participant


    Bonjour, moralement, je réprouve toute forme de “profit” de l’un sur l’autre. Chacun doit y trouver son compte en dehors de toute “pression”, sinon c’est un abus , selon ma vision des choses. J’ai quatre spankees. Même si elles sont consentantes dès le départ, je leur redemande systématiquement leur consentement avant chaque punition/fessée. C’est absolument essentiel pour moi. Et puis, avant d’agir, je m’assure que ma spankee soit en état (physique et psychologique) de recevoir sa punition. Je reste donc très attentif aux réactions de ma partenaire du moment, d’autant si je la connais mal (en début de relation). J’ai toujours une discussion avec ma partenaire avant d’agir, cela me permet de connaître son état d’esprit avant toute action. Les spankees nous font confiance pour nous confier leur fesses, à nous de ne pas trahir cette confiance.

    Je déborde un peu du cadre de la question mais je ne peux cautionner aucune forme d’abus, donc voilà, je pense qu’on ne le répétera jamais assez.

    Encore une fois, ceci n’est que mon avis.

    Mesdames, mesdemoiselles, mon propre plaisir passe par le vôtre

    Blog : histoires-jr33.blogspot.com

    #81920
    Sir Thomm
    Participant


    Merci pour votre réponse

     

    #81926
    laurentfrou-ge1
    Participant


    Que de précautions. Si elle est venue (à part une première fois = première fois avec un inconnu ou première fois fessée), j’évite l’électroencéphalogramme, le détecteur de mensonges et la prise de sang. Un coup d’oeil et qqs mots suffisent.

    Elles nous font confiance et nous leur faisons confiance.

    Bon, pour une endoscopie préventive je dis pas non.  😎

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine et 4 jours par laurentfrou-ge1.
13 sujets de 1 à 13 (sur un total de 13)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com